AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Date d'inscription : 31/05/2011
Messages : 2348

Date de naissance : 18/06/1990
Age : 28
Capacité(s) : Explose des choses avec la force mental et renaît de ces cendres comme un phénix

Camp : Neutres

Feuille de personnage
Activité RP: 2 Rp en ce moment
Mode RP: n'est pas libre pour le moment
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Mer 18 Avr - 18:04

Toutes les questions, qui me brulait les lèvres je ne pouvait pas les poser. Sinon, j'avais une moitier de réponse quand j'en posais une. J'étais triste de voir que dans le futur rien n'allais s'arranger. Qu'il allait toujours avoir des gens qui vont souffrir pour rien. Je ne me ferais jamais à l'idée que l'on pouvait faire cela à des gens innocent. Pour le peu que j'avais vu d'horreur. Je ne voulais pas imaginer ce qu'il y avait en ce moment dans le présent de Tyler.

Je voulais même pas imaginer les étapes douleurses que j'allais vivre avec Sam. Mais, au bout je me disais que Tyler devait avoir raison. Déjà le simple fait qu'il me parle de mon père et qu'il aurait voulu faire n'importe quoi pour lui sauver la mort. Mais, rien ne pouvait arriver, car il me disait que ça lui faisait mal justye a y penser qu'il n'avait pu rien faire pour le sauver. C'était triste aussi, mais je me dis que c'était ainsi et que sa mort était fixe. Avec tout ce que m'avait dit Tyler, j'avais encore du mal avec tout ce qu'il m'avait dit. Mais, il devait avoir raison, car il avait pu le voir dans son présent qui est mon propre futur. J'espérais que dans mon futur j'ai retrouver Eden ma meilleure amie. Car, j'aimerais lui faire partager le bonheur que je viviais.

Pendant quelques minutes, je ne parlais pas. Mais, il avait répondu à une question qui me tenait à coeur. Celle de mon don, depuis que je l'avais découvrait je m'avais toujours demander d'ou il venait. J'avais eu la réponse aujourd'hui de la bouche de Tyler. Mon don venait de mon très cher père. Les pièces du puzzle dans ma tête se plaçait doucement. Mais, le problème était que mon propre n'avait ni mon don ni le premier de Sam. Dans un sens c'était étrange, je retenais mon don de mon père et Sam devait avoir son don de feu d'un de ces parents même s'il ne m'avait rien dit.


Juste à voir son visage, je savais que lui non plus n'avait pas la réponse à ceci. Ces comme s'il n'était pas vraiment mon fils, mais je voyais trop de moi et de Samuel en lui. Donc, il devait bel et bien notre fils. Donc, je lui souris et lui dit en faisant un petite blague :

Est-tu certains que tu es le fils a moi et à Sam ? Parce que à cause de cette histoire de don on pourrait dire que tu es adopter. Ces juste que je trouve cela très bizarre que tu n'ai pas l'un des dons de tes parents. Tu trouve pas cela bizarre toi ?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


The day we met,
Frozen I held my breath
Right from the start
I knew that I'd found a home for my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Mer 18 Avr - 22:28

Rien qu'en songeant au don que je possédais, sans observer mon visage, il était clair que quelque chose clochait, que quelque chose montrait que je n'étais pas le fils de Samuel et de Rachel mais je l'étais pourtant. Mais une chose essentielle en moi différait d'eux. Mon pouvoir ne correspondait absolument pas à ce qu'ils possédaient. Leurs dons étaient axés sur de la destruction et moi je restais sur un don simplement astral. Pourquoi une différence aussi radicale ? Pourquoi n'avais-je pas hérité d'un de leur don, comme la logique le prévoyait ? Je ne savais pas pour quelle raison.

Depuis ma naissance, j'avais axé ma différence sur le seul fait que mon pouvoir s'était axé sur ma personnalité et non sur mon héritage génétique. Le moment où j'avais découvert mon don, je souhaitais sauver ma mère d'un lourd coma. Je devais débloquer son esprit. En gros, mon don avait répondu à mon besoin, à un lien spécial que j'avais pu tisser avec mes parents. Ce lien spécial était umportant pour ma vie et je ne voulais pas le perdre. C'était par peur de perdre ma mère que mon don était né, un besoin calibré sur le moment, et par ma personnalité. Mon héritage génétique n'y était pour rien dans tout ça. Mais au fond je ne pouvais rien garantir sur l'exactitude de tout ceci.

Il s'agissait là d'un immense mystère, un mystère que je ne comprendrais probablement jamais, sauf si quelqu'un m'expliquait l'origine exacte de mon pouvoir. Mais au fond, qui pourrait comprendre ce qui a amené mon pouvoir à naître ? Qui pourrait comprendre ce qui m'a donné un pouvoir largement différent de celui de mes parents ? Probablement personne, sauf si quelqu'un était devin ou quelque chose comme ça. Même mes parents ne comprenaient pas pourquoi un pouvoir était désormais mien.

Personne ne le comprendrait...


- Je ne sais pas exactement quoi penser de tout ceci. Je sais qui je suis, et pourtant j'ignore de nombreuses choses notamment sur mon don. Je trouve cette histoire étrange, surtout que je ne comprendrais probablement jamais pourquoi j'ai un don différent de ceux que vous possédez. Il faudrait vraiment un miracle pour que je comprenne, un réel miracle. J'ai eu beau remonter dans le temps pour tenter de comprendre, je n'ai pas trouvé les réponses à mes questions. Pour être honnête, je ne sais pas où chercher.

Et j'étais sincère...

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/05/2011
Messages : 2348

Date de naissance : 18/06/1990
Age : 28
Capacité(s) : Explose des choses avec la force mental et renaît de ces cendres comme un phénix

Camp : Neutres

Feuille de personnage
Activité RP: 2 Rp en ce moment
Mode RP: n'est pas libre pour le moment
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Lun 23 Avr - 17:44

L'histoire commençait a devenir du n'importe quoi dans ma tête. Comment notre propre fils ne pouvait pas avoir hérité de mon don ou du premier de Samuel ça me dépassait beaucoup trop. Ma pettie tête d'humaine ne comprennait plus rien a rien. Je pouvais bien comprendre qu'il était mon fils, que j'allais avoir un avenir avec Sam et que peut-être tout ceci pourrait bien fini un jour. Mais, ceci m'échappait un peu trop.

C'était un trop gros mystère, une question sans réponse. Ces à croire qu'il y avait trop de choses étrange dans les vies de Sam et de Tyler et que moi je n'étais rien du tout. Mais, dans un sens ces peut-être mieux comme ça, car je n'avais rien d'étrange. Je n'avais pas de deuxième dons ou je ne venais pas du futur. Je n'étais qu'une simple fille qui était de se présent et qui allait rester ici et vivre les jours comme ils venaient. Je n'avais aucun grand mystère autour de moi. Il n'y avait que ce petit murmure que j'avais entendue dans ma tête après la lune rouge, mais ces tout. Elle ne m'avait plus parler depuis que j'avais commencer à sortir avec Samuel.

Je ne savais pas si cette voix était toujours là. Je ne savais pas si elle était la cachée dans ma tête à quelque part. Je ne savais vraiment pas ce qu'elle était devenu cette voix. Mais, le fais qu'elle soit partie vite me faisait très peur. C'était la seule chose qui restait bizarre avec moi pourquoi cette voix m'avait parler comme ça. Il y a encore des choses que j'ai oublier quand elle m'avait parler. Je ne sais pas si un jour je pourrais m'en souvenir de ce qu'elle m'avait dit, mais pour le moment j'aimais mieux ne pas m'en souvenir. Je ne voulais inquièter personne avec cela, mais cette voix la dernière fois qu'elle m'avait parler ces comme si elle voulait me dire quelque chose, mais c'était trop flou pour que je m'en souvient.

Ce qui était important était plus mon fils qui était venu ici et non moi et mes problèmes de voix. Je savais que mon fils était venu pour arrêter un événement très grave, mais je ne voulais pas m'inquièter trop pour lui. Et en ce moment cette question qui était : De qui je tien mon don" me rendais inquiète. J'aurais pu l'adopter, mais il y avait trop de choses qui ressemblait à moi et Samuel que je me disais non dans ma tête. Peut-être que son don venait plus de sa personnalité et non de son héritage génétique. Il me disait que ça lui prennait un bon miracle pour qu'il aille sa réponse. Une de mes main allait sur son épaule et je lui dit :


Peut-être que les réponse à tes questions ne se trouve pas dans ton présent, mais ici dans ton passé... mon présent. Peut-être que tu n'est pas venu ici que pour sauver ton futur peut-être que tu es venu ici pour avoir des réponses à tes questions aussi.

J'entendis que peu la réponse de Tyler, car le petit murmure revenait celui de la voix. Je pris ma main gauche et la mis sur mon front... non pas ce murmure de nouveau. Elle m'avait laisser tranquille et pourquoi maintenant elle venait me déranger. Cela faisait des mois que je ne l'avais pas entendue pourquoi elle venait me chuchoter. La seule chose que j'entendis c'était ceci :

Tu n'est pas si différentte que tu le pense...

Hj: Je viens de mettre la première étape de se qui pourrait être le deuxième don de Rachel. Parce que si ca continue je vais perdre l'idée que j'ai depuis 5 mois lol. J'ai remis la voix en question parce que je viens de lui trouver une utilité et elle n'est jamais vraiment partie de toute façon lol.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


The day we met,
Frozen I held my breath
Right from the start
I knew that I'd found a home for my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Mer 25 Avr - 10:28

L'étrangeté de cette histoire pesait lourd sur ma conscience, car elle dégageait la pire des inconnues que quelqu'un pouvait avoir dans sa vie, à savoir son identité en elle-même.

Il ignorait encore qui il était, ce qui allait devenir sur cette Terre simplement parce qu'il ignorait un seul et unique détail qu'il se devait pourtant de savoir : l'origine exacte de son don. Mon don était axé sur le plan astral de la vie, car j'explorais les esprits, dans les moindres recoins, alors que les dons de mes parents me prédisposaient à un héritage destructeur. Pourquoi ne l'avais-je pas eu alors que j'étais légitimement leur enfant ? Pourquoi étais-je si différent alors que j'étais leur fils ? Il s'agissait d'uune énigme que je ne parvenais pas à résoudre seul. Même en remontant tout chemin possible dans le temps, je ne parvenais pas à trouver les réponses capables de m'éclairer sur l'origine de mon don. J'étais perdu, alors que j'avais une mission à accomplir. Mais je savais une chose. Samuel et Rachel ne me connaissaient pas dans cette époque, alors ils ne pouvaient pas savoir pourquoi j'étais si différent. Mais qui le pourrait alors ? Qui pourrait me dire qui je suis réellement ? Sauf si j'ai une confrontation directe avec Meknes, jamais je n'allais le savoir et encore je ne savais même pas si Meknes le savait. Je parlais en supposition, car je ne pouvais parler que comme ça. Je ne savais rien d'autre.

Ma mère mit une de ses mains sur mon épaule et me parlait. Au fond, elle n'avait peut-être pas tort en disant que mes réponses étaient peut-être localisées dans ce présent, mais je ne savais pas où les trouver. Je ne savais pas si elles y étaient réellement ni quelle était la chose capable de me les fournir. En gros j'étais perdu dans une époque pas si connue que cela pour moi, sans savoir où aller ni même pourquoi. Qui pouvait m'aider à surmonter tout cela ? Sérieusement, je me demandais même si cette personne, chose ou réponse existait quelque part.


- Peut-être que les réponses sont là, peut-être qu'elles n'y sont pas. Au fond je n'en sais rien. Je suis perdu dans tout ça. Je n'ai jamais pu trouver une explication tangible pour comprendre qui je suis, et pourquoi je possède ce don si différent de vous tout en étant votre fils. Je ne l'ai jamais compris, et toutes les personnes que je pensais au courant de cette histoire ne le sont pas. Je ne sais pas où chercher, et pourtant j'en ai besoin de cette réponse.

Là, le visage de ma mère changeait, au point qu'elle y posait sa main gauche. Ce visage, je pensais ne plus le revoir. Je me rappelais de ces histoires que mon père m'avait racontées à ce sujet. Ces moments étranges où elle avait entendu cette voix. Peut-être était-ce ça, mais je ne pouvais pas le supposer sans preuve.

Mais je devais l'aider.


- Quelque chose ne va pas ?

Je la regardais, mettant mes deux mains sur son visage.

- Elle est revenue, c'est ça ?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/05/2011
Messages : 2348

Date de naissance : 18/06/1990
Age : 28
Capacité(s) : Explose des choses avec la force mental et renaît de ces cendres comme un phénix

Camp : Neutres

Feuille de personnage
Activité RP: 2 Rp en ce moment
Mode RP: n'est pas libre pour le moment
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Ven 27 Avr - 16:31

Je commençais vraiment à me demander si la famille que j'allais avoir dans le futur serait normal. Avec un petit ami qui a deux dons et qui est devenu une sorte d'immortel à cause d'un de ces don et un fils dont le principal pouvoir n'était même pas attacher à celui de ces parents. Je me demandais s'il n'y avait que moi de normale dans cette histoire. Je n'avais pas un grand rôle dans cette histoire et je n'étais pas la plus intréssante non plus.

Je voyais dans le visage de Tyler, de l'inquiètude un vrai petit clone de Sam quand on n'y pense. Car, c'était presque la même expression chez les deux en tout point. Mais, il avait raison de montrer de l'inquiètude parce que j'avais un don explosif et Sam un don de feu. Alors, pourquoi avait t'il un don relier à l'esprit ? Certaines questions devait peut-être rester sans réponses et celle-ci en était une. Mais, je lui dit que ces réponses n'était peut-être pas dans son présent, mais dans mon présent. Peut-être qu'il y a sur cette planète une personne qui avait les réponses aux questions de mon fils.


Peut-être qu'elle sont dans cette époque. Peut-être que le fait que tu n'a pas eu mon don ou celuide Samuel et peut-être relier non seulement à ta personalité, mais aussi à ton rôle dans cette histoire dans le futur. La chose grave qui doit arriver et que tu veux empêcher peut-être que tu ne va pas la combattre en explosant des choses ou en n'y mettant le feu. Peut-être que ces avec ton esprit que tu va peut-être l'empêcher cette chose grave.

À peine ma phrase fini, que j'en entendis une autre. Mais, ce n'était pas la voix de Tyler. C'était une voix de fille qui me disait que j'étais différente. Que quand le moment allait se présenter j'allais découvrir la vérité sur moi même. Cela me prit quelques secondes avant de réaliser que c'était cette fameuse voix. Pourquoi me dire tout ceci et jouer dans ma tête. Je n'avais rien de spécial. Je sentis les deux mains de Tyler me demander si j'allais bien. Je ne pouvais même pas y répondre parce que je n'entendais que la voix. Puis, il me demandait si elle était revenue. Donc, il était au courant de cette voix dans ma tête. Donc, il avait du le voir dans son présent pour en être au courant. Je lui fis un signe positif de la tête pour dire qu'elle était revenu.

Elle me dit que je suis très différente et que quand le temps va venir je vais découvrir la vérité sur moi même. Mais, qu'elle vérité j'en sait rien moi. J'ai rien de spécial, je ne joue pas de grand rôle dans cette histoire. Je la croyais partie après cette lune rouge de malheur. Pourquoi sur moi, ça n'a aucun bon sens. Dit moi que je ne suis pas folle et que je suis saine d'esprit. J'ai peur... vraiment peur.

Les larmes coulaient j'avais peur pour moi même. Je ne voulais pas tuer comme ce qu'elle m'avait dit. Mais, cette fois-ci elle était plus sage et moins violente. Comme si ce qu'elle voulait me dire allait me changer pour toujours.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


The day we met,
Frozen I held my breath
Right from the start
I knew that I'd found a home for my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Ven 27 Avr - 21:54

La vie que j'avais, dans mon futur, était une vie que je voulais préserver, une vie que je voulais garder à l'identique parce qu'elle était notre bonheur, un bonheur que personne ne pouvait comprendre. Le temps avait ramené la joie, même sur le visage de mon père qui ne l'avait pas souvent vécu jusqu'ici. Nous étions heureux, réellement heureux, et pour rien au monde je ne serais capable d'abandonner cela pour quelque chose de bien pire. Le pire que nous vivions en ce moment même, dans mon avenir...

L'arrivée de cette menace nous avait fait du mal, à tous, parce qu'on avait perdu une chose que nous avions pu tisser entre nous, une chose que personne n'aurait du pouvoir briser, mais cela s'était pourtant produit, comme si je ne pouvais rien faire pour empêcher cela. Je savais quel était l'avenir après les destructions provoquées, et je savais à quel point c'était horrible. J'avais pu voir mon père, voir dans quel état il était et je savais rien qu'à le voir que tout était détruit. Ces choses qui le maintenaient en vie et heureux, ils les avaient perdues...et même pire que cela.

Si j'étais remonté dans le temps, dans le passé, c'était pour arranger cela et redonner à l'avenir cette saveur vitale qu'il avait perdu, cette saveur qui avait maintenu notre famille debout, en vie. Nous étions bien jusqu'au moment où tout ceci avait pu arriver, et rien que le fait de songer à cela était terrible. Nous avions perdus ce qui forger le côté positif de notre vie à cause d'une menace que tout le monde avait pu rater. Cette injustice, je la haïssais, simplement parce qu'elle avait oté tout ce que j'appréciais dans ma vie. Je voulais combattre cela et ramener la paix, rien que ça...

J'espérais sincèrement, comme ma mère le disait, que les réponses à mes questions se trouvaient dans cette époque, car je voulais réellement découvrir la vérité, savoir si le fait de posséder un pouvoir lié à l'esprit était quelque chose de normal ou bien une chose définie pour une raison particulière. J'étais impatient à l'idée de découvrir la vérité.


- J'espère réellement pouvoir trouver ces réponses. Cela pourrait me permettre de mieux comprendre qui je suis et savoir mon rôle dans toute cette histoire, ces missions de sauvetage du monde et tout un tas de truc. Tu as peut-être raison au fond. Ma vie s'est peut-être forgée sur le fait que cette menace allait arriver et j'ai obtenu ce pouvoir comme ça, enfin je ne fais que le supposer. J'en saurais plus quand je trouverais enfin les réponses.

Quand je regardais le visage de ma mère, je revoyais ce visage tourmenté que mon père m'avait décrit à l'époque où cette voix était là, cette époque où je me trouvais actuellement. Je savais que c'était ça, que cette chose tourmentait encore ma mère. Je n'aimais pas la voir comme ça. Elle pleurait même.

Je la pris dans mes bras et lui dis.


- Tu es importante, et je refuse de croire le contraire. Je vais peut-être répéter les paroles de Samuel mais je le dis quand même. Tu es probablement la personne avec le plus grand coeur que j'ai pu connaître...qu'on a pu connaître. Tu n'es pas folle, je te l'assure, et jamais je ne pourrais te laisser croire en une chose pareille alors que c'est entièrement faux. La panique peut s'emparer de tout le monde, je t'assure, il faut juste comprendre ce qui se passe, et surtout que tu ne vives pas cela toute seule. Il ne faut pas rester seul dans ces cas-là et avoir le soutien de proches sur qui l'on peut compter et je peux être là. Tu peux compter sur moi et je sais que tu peux également compter sur Samuel. Il t'aime et il peut tout faire rien que pour t'aider.

Je la regardais :

- Je ne sais pas si c'est le plus parfait des conseils ce que j'ai pu te donner, mais je le pense sincèrement. Ce n'est pas quelque chose que tu dois surmonter toute seule.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/05/2011
Messages : 2348

Date de naissance : 18/06/1990
Age : 28
Capacité(s) : Explose des choses avec la force mental et renaît de ces cendres comme un phénix

Camp : Neutres

Feuille de personnage
Activité RP: 2 Rp en ce moment
Mode RP: n'est pas libre pour le moment
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Lun 30 Avr - 17:47

Je ne parlais plus depuis de longues minutes. Les secondes étaient devenus de très longues minutes. Je ne savais pas pourquoi cette voix me disait que j'étais différente des autres. Pourquoi moi ? Qu'est que j'ai de différent des autres, pour qu'une simple voix me dise que je l'étais. Et plus que j'écoutais la voix, pluis je me rendit compte que c'était la voix de ma mère, mais elle était en écho comme si c'était par l'esprit en ce moment même. Mais, c'était peut-être mon imagination qui me jouait des tours. Mon dieu ! Je crois que je deviens folle et j'ai peur de finir comme ma mère.

Ma mère la seule personne que j'aurais aimer montrer à Tyler. Elle était comme moi une boule d'énergie et je joie de vivre. Mais, à cause de l'accident de mon père, elle était devenu vide d'émotions, de vie et d'énergie. Elle avait été mon idole, la personne que j'aimais le plus. Je me suis toujours demander si elle avait su pour le don de mon père. Mais, tout revenait à moi pourquoi je serais importante et différente. Pourtant, j'étais comme tout les autres spécial et je n'avais qu'un petit rôle dans cette histoire. Oui, je sortais avec quelqu'un qui pourrait jouer un grand rôle et changer le reste des chose et j'avais un fils aussi qui même si je ne le connaissais pas vraiment encore. Je savais qu'il allait faire de grande chose et qu'il aurait un bon avenir même s'il avait un gros poids sur les épaules.

Tyler me dit que j'étais importante, mais moi je ne voyais pas le côté qu'il voulait me faire comprendre. Il disait que j'étais la personne avec le plus grand coeur qu'il ai connu et que Sam avait connu. Je savais pas quoi dire, je devais pas avoir le plus grand coeur sur cette terre. Mais, je savais que j'avais deux personnes qui m'aimais pour ce que j'étais maintenant. Il me disait que je n'était pas folle, même si je n'était pas sur. Il fallait juste comprendre ce qui se passait et que je ne devais pas rester seule dans cette affaire. Je voulais être forte et essayer de voir ce qui n'allait pas avec moi. Mais, j'avais trop peur pour pouvoir parler.

J'avais peur d'être une erreur de la nature. D'être la seule qui vie ceci, personne que je connais on entendu des voix dans leur tête après cette lune. Que ça soit Taylor, Claire ou même Samuel et ces cela qui me faisait peur. Le fait que les personnes a qui je peux faire confiance ne peuvent pas m'aider dans mon problème. Je sentais que j'étais seule au monde avec ce problème et je savais que Tyler devait être au courant de quelque chose, mais qu'il ne pouvait rien me dire. Je devais le découvrir moi même et seulement moi même. Mais, pourquoi me dire que tout allait changer après cela ne devait pas être un si gros secert.


Je me sens tellement perdue, j'ai peur que quelque chose de grave arrive et que je ne puisse pas revenir après. Si au moins j'aurais pu parler a ma mère. Elle me manque et aussi ma meilleure amie qui est comme un petite soeur pour moi. Mais, j'ai peur d'en parler à Sam, je ne sais pas comment il pourrait réagir si je lui parlerais de nouveau de la voix. Qu'est qu'elle veut me dire, pourquoi je serais différente des autres personnes. Je ne suis rien moi, je ne vais pas changer quelque chose ou faire quelque chose de bien pour qu'on se souvient de moi. Je suis rien du tout moi. Juste une simple fille blonde qui entends un voix dans sa tête.

Cette voix voulait me dire ou me prévenir de quelque chose qui allait se passer bientôt, mais quoi ? Je voulais le savoir bientôt pour pouvoir en finir. À qui était cette voix qui ressemblait à celle de ma mère ? J'avais toujours la voix, mais elle était plus faible comme si elle allait me laisser tranquille le temps que je parle avec mon fils.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


The day we met,
Frozen I held my breath
Right from the start
I knew that I'd found a home for my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Mar 1 Mai - 1:09

Voir ma mère dans un égarement aussi énorme que celui-là me faisait de la peine, parce que j'avais l'impression de ne pas être utile à quelque chose, et surtout d'être incapable de l'aider à oublier complètement cette peine et retrouver son sourire. La voix, à l'intérieur de sa tête, lui parlait dans cette époque. Cette histoire lui faisait peur et lui procurait des immenses doutes, des doutes absolument légitimes quand on y pensait. Ces doutes étaient puissants surtout parce qu'elle ne comprenait pas pourquoi cette voix était présente en elle, et le but qu'elle souhaitait atteindre.

Mais s'il y avait bien une chose dont j'étais certain : ma mère n'était pas folle. Elle n'était absolument pas folle. Elle était probablement la personne la plus saine d'esprit que j'avais pu rencontrer dans ma vie. Cette voix n'était qu'un obstacle, une mauvaise passe qui allait juste durer un temps. Je savais que cette histoire était terminée dans mon futur, donc c'était bien la preuve que ma mère allait réussir à se débarrasser de ce qui lui arrivait actuellement et que rien n'était perdu. Elle pouvait réussir si elle était soutenue. J'aimais ma mère, je l'aimais plus que tout parce qu'elle m'avait donné la vie, et que je ne voulais absolument pas voir malheureuse. La voir pleurer était une immense déchirure pour un cœur comme le sien. Elle était si importante à mes yeux, et également aux yeux de mon père que je pouvais tout faire pour elle.

Elle avait peur, peur de parler de cette histoire, et surtout d'en parler à mon père. Elle ne savait pas comment il pourrait réagir si elle lui parlait de nouveau de cette voix, surtout qu'elle ne comprenait pas son existence et ce qu'elle souhaitait lui dire. Cette faible importance qu'elle se donnait était terrible, alors que dans mon futur l'exact contraire s'était produit. Mais comment la convaincre que ce que je disais était la stricte vérité ? Comment pouvais-je lui dire ? Il était peut-être temps que je lui parle de certaines choses. Il était temps de le faire.


- Tu n'es pas une erreur de la nature maman, c'est entièrement faux. Tu es telle que tu es, ce grand cœur que tu es, et on t'aime pour ça. Mais, je peux t'assurer que tu n'es pas folle, que tu ne perd absolument pas la tête à cause de cette voix. Les personnes proches de toi peuvent t'aider et t'écouter et je suis certain qu'ils ne te prendront pas pour une folle, surtout s'ils t'aiment réellement pour ce que tu es. Je ne fais pas que supposer mes paroles, mais je le dis avec un fond de savoir. Dans mon futur, cette voix, elle n'est pas là. Tu vis ta vie normalement sans être dérangée par cette voix dans ta tête. Je peux t'assurer de cela : elle a disparue. Elle a réellement disparue. Et je peux te dire une autre chose également. Tu en as parlé. Tu as dis à quelqu'un ce qui t'arrivait, et cela t'a aidé sur le long terme, parce qu'il était là pour toi. Tu en as parlé à mon père.

Je baissais le regard un instant, mais je le remontais un peu plus tard avant de dire :

- Je te fais toutes ces révélations pour te montrer que la vie n'a pas pour seul côté le négatif et que tout peut s'arranger à l'avenir. Ce que je t'ai avoué est la stricte vérité, ce qui s'est passé. Je peux te dire que je chéris cet instant où tu as pu lui dire, parce que c'est à cet instant que tu n'as plus été toute seule à avoir peur de cette voix, et que tu as pu retrouver ton sourire, sans cacher ta peur. J'espère sincèrement que cela t'aidera.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/05/2011
Messages : 2348

Date de naissance : 18/06/1990
Age : 28
Capacité(s) : Explose des choses avec la force mental et renaît de ces cendres comme un phénix

Camp : Neutres

Feuille de personnage
Activité RP: 2 Rp en ce moment
Mode RP: n'est pas libre pour le moment
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Sam 5 Mai - 13:12

Je ne savais plus ou me diriger. J'avais de plus en plus peur à chaque foisque Tyler ouvrait la bouche pour parler. Parce que les dernières heures que j'avais passer avec lui. Il m'avait dit qu'il était mon fils et ça avait été la première chose et maintenant c'était cette voix dans sa tête et Tyler ne pouvait pas le comprendre. Même si elle n'était plus là dans son présent, je le vivais en ce moment et personne ne pouvait me comprendre. Je pourrais en parler à Sam, mais j'en n'était pas tellement sur. Mes larmes continuait pourquoi cela devait m'arriver à moi. Je n'étais pas si importante, j'allais le rester pour toute ma vie. Je n'avais presque plus de famille si on comptait ma mère ou elle était et tout. Mon père était mort et ma meilleure amie était en Angleterre parce que je ne voulais pas la mettre la dedant.

Ce que disait Tyler ne me rassurait pas tout de suite. Je ne savais plus ce que j'étais. Pourquoi j'entendais cette voix et pourquoi juste moi. Qu'est que j'avais de si anormal pour l'entendre. Pourquoi moi et personne d'autre ? Pourquoi j'étais la seule à l'entendre ? Si je n'était pas une erreur de la nature alors j'étais quoi ? Les autres parole de mon fils, me donnait peut-être de l'espoir. Car, il me disait que je n'était pas folle et que je pouvais le dire à d'autres personnes que je connaissais et qu'il ne me prendrons pas pour une folle.

Puis, il me dit que dans son présent la voix n'est plus là. Je levais la tête et arrêtait mes larmes pour l'écouter. Il em dit que je vivais ma vie comme avant sans que cette voix ne me dérange. Elle était complètement partie pour de bon, mais avant j'ai du en bavé. Ensuite, il me disait que j'en n'avais parler à une personne en particulier et cette personne était Sam. Donc, j'ai du lui en parler même si en ce moment j'avais des doûtes. Je ne voulais pas lui en parler, car je ne voulais pas l'inquièter. Il avait tellement de chose en ce moment qui se passait avec lui que je ne voulais pas l'inquièter avec mes problèmes.

Ces vrai que ce n'était pas juste du négatif là qu'il me disait. Mais, qu'est que j'ai fait pour avoir mérité un fils comme lui. Déjà que le destin m'ai mis Sam était le plus beau cadeau, mais un fils comme Tyler c'était aussi le plus gros que personne pouvait avoir. Il espèrait que cela m'aide et il avait raison, car même si j'entendais un petit murmure. J'avais arrêter mes larmes et j'avais un mince sourire, mais c'était un sourire.


Tu as raison tu m'a aider et soit en fière. Je sais pas ce que j'ai fait pour mérité non seulement Sam, mais aussi un fils comme toi. Honnêtement je suis fière de dire que je suis ta mère. Ça prouve que mon moi du futur ta bien éléver et que je ferais pareil quand tu vas arriver dans mon présent.

J'arrivais vers lui et lui donnait un calin pour le remercier. Il m'avait quand même aider a y voir un peu plus clair dans cette histoire en ce moment. Donc, il avait été le premier a savoir que la voix était revenu, mais je ne pouvais pas parler à Sam pas tout de suite au moins. Mais, je le ferais bientôt parce que je devais lui en parler.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


The day we met,
Frozen I held my breath
Right from the start
I knew that I'd found a home for my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Sam 5 Mai - 14:03

Avoir un pouvoir tel que le mien était quelque chose de plutôt compliqué car on était amenés à savoir des choses sur la vie des gens, des choses qu'ils pouvaient très bien cacher, dissimuler en secret pour que personne ne les découvre.

Pourtant, je savais tout. J'étais le pire enquêteur de l'histoire capable d'entrer dans la vie intime des gens sans demander leur avis. Je me téléportais dans leur existence sans demander leur autorisation. Je le faisais juste. Mais les choses que je découvrais pouvaient prendre deux facettes différentes, des voies positives ou négatives selon les cas. Quand il s'agissait de revoir les bons temps de la vie de mes parents, il s'agissait de quelque chose que j'aimais. Leur couple était une sorte de modèle à mes yeux, car ils avaient pu vivre certes de terribles épreuves, mais ils s'étaient rapprochés encore plus après ces mésaventures. Les épreuves ont renforcé leur amour. J'aimerais tellement pouvoir vivre comme eux, si je rencontrais l'amour ne serait-ce qu'un jour.

Voir l'un de mes parents tristes était une déchirure en regard à la vie qu'ils avaient déjà eue. Je les avais déjà vus en train de pleurer, et c'était pour cela que je m'étais juré de ne plus les voir ainsi. Il s'agissait d'une immense souffrance que je ne voulais plus voir en eux. Je ne voulais plus les voir comme ça. Le fait de rencontrer ma mère en pleine souffrance me rappelait cette déchirure à laquelle je songeais. Je voulais à tout prix l'aider à s'en sortir avec la voix qu'elle avait encore dans sa tête à cette époque-là, surtout parce que je savais à quel point ça l'avait perturbée à travers le temps. Je savais que le jour où elle avait pu parler à mon père était une libération, une libération inespérée. Elle avait pu avoir du soutien et ainsi ne plus être seule à vivre cette histoire. Avoir quelqu'un à qui se confier était quelque chose d'important dans une vie, et ce fait avait pu aider ma mère à s'en sortir et à se débarrasser à la longue de cette voix.

Les paroles que je lui avais dites étaient la stricte vérité concernant mon avenir, un avenir que je ne pensais pas lui dévoiler aussi tôt, mais je pensais qu'il était temps de lui dire, surtout parce que cela lui permettrait d'avoir confiance au côté positif de la vie, un côté qui lui avait apporté l'amour sur un plan durable avec mon père. Ils s'étaient rencontrés et plus jamais quittés depuis tout ce temps. C'était magnifique une relation pareille. J'espérais tant l'avoir aidée avec ce que j'avais dit. J'espérais tant avoir réussi à atteindre mon objectif. Il s'agissait de ma mère, celle que j'aimais parce qu'elle m'avait donné la vie et les valeurs auxquelles j'aspirais. Si Samuel et Rachel ne m'avaient pas élevé comme ils l'avaient fait, jamais je ne serais celui que j'étais devenu avec le temps. Ils m'avaient donné la vie et forgé qui j'étais, une chose inestimable à mes yeux. Il était normal que je les aide quand ils avaient de la peine. C'était largement normal pour moi qui était leur enfant.

Et là ma mère m'assurait que j'avais réussi à l'aider et à faire qu'elle aille un peu mieux. Elle était fière de dire qu'elle était ma mère et moi touché de la voir aussi fière de moi. Elle était merveilleuse. Ceux qui avaient la chance de l'avoir n'étaient autre que moi et mon père. Si jamais elle n'avait pas croisé la route de Samuel Langster, jamais je ne serais né et devenu aussi bon. Je leur devais ma vie. Elle me faisait un câlin pour me remercier.


- C'est surtout moi qui a de la chance d'être le fils d'une si merveilleuse personne, parce que c'est ce que tu es à mes yeux. Je suis devenu celui que je suis grâce à vous deux. Ces conseils et cette manière de m'élever que vous avez eue m'ont sérieusement aidé. Je suis devenu celui que tu vois grâce à cela, et pour rien au monde je ne pourrais renier cela. D'ailleurs, je t'en remercie sincèrement. Sans vous deux, je ne serais probablement pas le même.

Je pouvais sourire, et cela me faisait sérieusement du bien. J'étais heureux de la voir heureuse. C'était magnifique de la revoir ainsi. Son bonheur illuminait son visage.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/05/2011
Messages : 2348

Date de naissance : 18/06/1990
Age : 28
Capacité(s) : Explose des choses avec la force mental et renaît de ces cendres comme un phénix

Camp : Neutres

Feuille de personnage
Activité RP: 2 Rp en ce moment
Mode RP: n'est pas libre pour le moment
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Ven 11 Mai - 15:39

Certaines de mes questions avaient été répondu et d'autre devrons attendre un peu. La voix m'avait laisser tranquille pour le moment, donc je n'entendais plus rien. Mais, je savais ce que je devais faire en parler avec Sam. C'était la seul personne à qui je pouvais en parler sans qu'on me juge. Mais, je n'allais pas lui en parler ce soir. Je ne voulais pas l'inquiéter avec mes problèmes qui n'était pas vraiment important. Ce qui était important c'était qu'on n'aille une vie qui soit un peu plus normal dans notre anormal. J'aimerais partir très loin d'ici et de rester avec Sam, juste nous deux et rien d'autre.

Je ne connaissais Tyler que depuis quelques heures, mais je savais que je l'avais aider un peu. Comme il l'avait fait avec moi, parce que je venais de lui dire des choses que je n'avais pas dit pour le moment. Cette histoire avec la voix devenait bizarre et Tyler avait été le premier à voir comment sa me troublait cette histoire. Mais, au moins il m'avait dit que dans le futur cette voix n'était plus là dans ma tête. J'étais soulager de l'entendre, car je ne me voyais pas vivre avec ceci pendant des années. Je ne voulais qu'une vie normal pour moi, Sam et plus tard Tyler quand il serait avec nous dans ce présent.

Juste le fait de me dire que cette personne à côté de moi était mon fils c'était quelque chose d'impossible. Mais, au fil du temps que je lui parlais. Je voyais très bien moi et Sam en lui et je savais que nous l'avions bien éléver. Je ne l'avais même pas encore eu dans ce présent que j'étais déjà fière de lui. J'aurais pu mal réagir et ne pas lui parler, mais je n'étais pas comme ça et je l'avais accepter comme si je le connaissais depuis qu'il était née.

Mon sourire, je lui devais car il me l'avait redonner. J'étais très chanceuse d'avoir non seulement un petit ami formidable comme Samuel, mais aussi un fils merveilleux comme Tyler. Je ne pouvais pas le dire pour le moment, mais je sais que mon moi du futur n'avait que deux hommes dans sa vie et c'était Sam et Tyler. Les deux seuls qui pouvait lui donner un sourire comme moi en ce moment. Parfois, il m'arrivait de me demander qu'elle aurait été ma vie si je n'avais pas rencontrer Samuel. Je ne serais pas assit dehors sur un banc avec mon fils à côté.

Tyler me dit qu'il était chanceux de m'avoir comme mère. J'eu un léger rougissement à ce moment. Tout ce qu'il disait par rapport à comment moi et Sam l'avions éléver. Juste à ces paroles je pensais à comment ma mère l'avais fait avec moi et j'eu un sourire aux lèvres. Donc, je le regardais et lui dit :


Je suis heureuse d'être ta mère et j'ai hâte de t'avoir dans mes bras quand tu serais né ici dans ce présent. Je suis sur que tu vas ajouter une pointe de bonheur là ou il y en n'avait déjà dans la relation que j'ai avec Sam.

Je me levais doucement et regardait ma montre il était l'heure de dîner. J'avais très faim, car je n'avais rien manger depuis les trois heures du matin. Donc, je lui demandais ceci :

Il y a un petit restaurant ou il y a la meilleure pizza de tout New York. Tu dois avoir quand même faim. Il nous faut simplement cinq minutes pour y aller. Mais, si tu as autre chose à faire je ne vais pas te retenir plus longtemps ici.

Cela faisait du bien de pouvoir sourire sans avoir aucune pensées négative. J'avais envit de passer le reste de l'après-midi avec lui, mais s'il avait d'autres choses à faire je n'allais pas le retenir plus longtemps.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


The day we met,
Frozen I held my breath
Right from the start
I knew that I'd found a home for my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Ven 11 Mai - 23:58

Le fait de me trouver avec ma mère était quelque chose de plutôt reposant parce que je parvenais à penser à autre chose qu'à ce poids immense qui pesait sur mes épaules, le fait de vouloir changer mon futur pour tenter d'éradiquer cette espèce de menace qui voulait détruire nos vies. Si j'étais revenu dans cette époque, aussi loin dans le passé et même en dehors de ma naissance, c'était pour les sauver, déjà ma famille mais aussi le monde entier. Je n'étais pas un héros d'ampleur nationale mais je tentais quand même de faire tout mon possible pour y arriver parce que je savais que des personnes comptaient sur moi, ces personnes que j'avais quittées et que je regrettais.

Elle ne me connaissait que depuis quelques heures, mais j'avais quand même l'impression de revoir celle que j'avais quittée même si elle n'avait pas pu vivre ma naissance. Ce bonheur d'un couple, elle ne l'avait pas encore vécue, mais c'était exactement la même. Je savais que c'était elle et songer au contraire serait inadmissible dans un sens, alors que tout était parfaitement réel. Je parvenais même à sourire en étant avec elle, une chose qui devenait extrêmement compliquée avec le temps surtout quand je savais ce qui m'attendait à l'avenir. Mais le fait d'avoir pu voir que ma mère pouvait m'accepter même sans me connaître était une sublime libération, parce que je n'avais qu'une seule peur : qu'elle ne veuille pas de moi. Si elle m'avait rejeté, j'aurais probablement été brisé dans un profond sens, parce que cela revenait à un rejet de celle qui était à l'origine de sa propre vie.

J'avais une extrême chance d'avoir Rachel et Samuel en tant que parents, ces si beaux modèles avaient forgé qui j'étais, et je leur devais tout. Sans eux, j'aurais été une toute autre personne, une personne moins généreuse et héroïque que là en cet instant. C'était facile de comprendre que mon caractère était le fruit de leur union, un fruit magique et unique. La différence entre le bien et le mal m'avait appris la nature de la localisation exacte de ma force, et je savais qu'elle se trouvait dans le fait de vouloir aider les gens, les aider du mieux que je pouvais. Si j'avais vécu sans eux, je n'aurais pas vécu une vie remplie de sens. J'aurais toujours vécu dans un sens complètement différent que prévu. Je n'aurais pas aimé cela...


- Te voir heureuse me comble de joie. Tu ne peux pas savoir à quel point le fait de te voir devant moi, même si nous sommes de deux époques différentes, est quelque chose d'important à mes yeux. Quand je parviens à percevoir ton sourire, tout redevient plus simple, mais également magique. Tu m'apaises comme personne.

Avec le temps qui était passé, il était l'heure de nous restaurer, et ma mère se levait alors doucement pour me faire une proposition. Elle m'invitait dans un restaurant à cinq minutes de là où nous étions.

- Pourquoi refuserais-je ? Je veux bien venir avec toi. Je n'ai aucune raison de partir.

Je la regardais avant d'ajouter.

- Je me sens très bien en étant là en ta présence, alors jamais je ne m'enfuierai.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/05/2011
Messages : 2348

Date de naissance : 18/06/1990
Age : 28
Capacité(s) : Explose des choses avec la force mental et renaît de ces cendres comme un phénix

Camp : Neutres

Feuille de personnage
Activité RP: 2 Rp en ce moment
Mode RP: n'est pas libre pour le moment
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Mer 16 Mai - 16:16

Après toutes les révélations que m'avait dit Tyler, au début je ne voulais plus le voir. Mais, maintenant je voulais passer el reste de mon après-midi avec lui. Juste un après-midi normal entre une futur mère et son fils du futur. Avoir son fils devant soit comme ça on ne voit pas ça tout les jours. Donc, j'allais en profiter avec grand plaisir. En plus, ça pourrait lui changer les idées qu'il avait en ce moment ne serait que pour une heure ou deux. Parce que quelqu'un de son âge ne devrait pas avoir autant de poids et d'idées négative sur les éapules.

Je ne disais pas seulement cela parce qu'il était mon fils. Je le disais, car même si c'était moi et Sam ces parents il n'a pas du avoir une enfance normal. Alors, lui faire passer un bon moment lui fera du bien. Je me levais et lui parlait de cette pizzeria ou je voulais aller. Elle était à peine cinq minutes de l'endroit ou nous étions. Je lui demandais s'il voulait me suivre parce qu'il ne l'était pas obliger. Mais, sa réponse me surprit et me remplissait de joie. Il voulait me suivre, car ils ne voulait pas me quitter pas tout de suite au moins.

Donc, je lui fis signe de se lever et de venir avec moi. Pendant, que nous marchions les gens nous arrêtait pour savoir si nous étions soit frère/soeur, cousins ou bien s'il était mon petit ami. Du grand n'importe quoi, mai sil est vrai que nous avions les même yeux et cela personne ne pouvait pas le remarquer. Je n'arrêtais pas de rire à chaque fois, car s'il on enleve la possiblité qu'il soit mon fils et que je ne serais pas avec Samuel. J'aurais bien voulu sortir avec Tyler.

Finalement nous arrivions et puis allait prendre placer à une table. Pendant, que j'allais devant et commander ce que nous voulions comme pizza. Je revenais quelques minutes plus tard, et j'avais quelques questions à lui poser. Mais, des questions toutes simples. Comme à par le moi du futur et celui de Sam, il devait bien y avoir d'autres personnes qu'il a du laisser.

Je lui pris la main et lui dit :


Y une chose que j'aimerais bien savoir. Dans ce présent à toi, y doit bien y avoir quelqu'un que tu as du laisser là-bas et pas juste moi et ton père. Une amie, un ami, ou quelqu'un de plus important ?

Je voulais le savoir non pas par curiosité comme d'habitude, mais bien parce que quand il allait revenir dans son présent. Je ne voulais pas qu'il se retrouve tout seul avec ces parents. Et de se que je vois en ce moment, ces impossible qu'une fille ne soit pas avec lui. Je le voyais même charme que j'avais pu voir chez son père, si une fille ne pouvait pas tomber dans ces bras, alors les filles dans le futur son aveugle.

Hj: J'aime pas trop ma réponse... mais bon elle est là au moins

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


The day we met,
Frozen I held my breath
Right from the start
I knew that I'd found a home for my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Mer 16 Mai - 18:21

S'il y avait bien une chose qui surprenait le mental d'un fils, c'était le fait d'être pris pour le petit ami de sa mère par rapport à la différence d'âge si faible qui existait entre nous. J'étais âgé de seulement 18 ans et je venais de remonter dans le temps, un passé où ma mère n'était âgée que de 21 ans. La différence d'âge existant entre nous était donc trompeuse. La ressemblance pouvait nous faire passer pour des frères et sœurs, même des amoureux ou d'autres trucs bien étranges. Mais comment pouvaient-ils penser cela ? Mais au fond je n'étais pas dans leurs esprits, pas besoin de chercher à comprendre ce qu'ils pensaient.

Je marchais avec elle jusqu'à la pizzeria à laquelle elle pensait, et un grand nombre de souvenirs traversait mon esprit quand j'y rentrais. Je me rappelais de chaque détail, l'endroit où je m'asseyais quand on venait en famille ou même quand j'y allais seul. Je me rappelais de tout, absolument tout. Ce n'était pas des souvenirs dérangeants, bien au contraire. Ils étaient bien reposants, parfaits. Je me sentais bien dans cet endroit. Cela me faisait du bien de penser à des choses pareilles et ces sentiments étaient provoqués par ma présence auprès de ma mère.

Je l'attendais alors tandis qu'elle commandait la pizza et j'observais cet endroit me remettant en mémoire tous les bons temps que j'avais pu vivre ici. Je pouvais même sourire ici, me sentir si bien que rien ne pourrait effacer mon sourire. J'avais une énorme chance de rester ici avec ma mère. Je pouvais enfin penser à des choses bien reposantes et non pas à ces douleurs et ces tortures qui me faisaient souffrir sans cesse. Elle revint vers moi un peu plus tard et me prit la main avant de commencer à me poser une question, une question à laquelle je m'attendais au fond de moi. Elle se demandait si j'avais laissé quelqu'un d'autre à part mes parents.

Mes yeux brillaient de surprise et aussi un peu de mélancolie avant que je ne lui réponde un peu plus tard.


- Des amis bien sûr comme toute personne de mon âge. J'aurais bien aimé en avoir plus...

Je pris une pause volontaire avant d'ajouter les paroles suivantes, de maigres larmes coulant de mes yeux :

- Si...j'ai vécu quelque chose de plus important, mais quelque chose est arrivé, quelque chose de bien grave, résultat je suis resté seul.

J'avais du mal à parler de ce qui était arrivé, même avec ma mère parce qu'il s'agissait d'une histoire pénible, une horreur qui m'avait brisé le cœur. Si je n'étais plus en relation avec celle que j'aimais autrefois, c'était parce que cette histoire avait été terminé de force. Celle que j'aimais avait été tué.

- La seule personne que j'ai aimée...a été tuée...sous mes yeux en plus.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/05/2011
Messages : 2348

Date de naissance : 18/06/1990
Age : 28
Capacité(s) : Explose des choses avec la force mental et renaît de ces cendres comme un phénix

Camp : Neutres

Feuille de personnage
Activité RP: 2 Rp en ce moment
Mode RP: n'est pas libre pour le moment
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   Lun 28 Mai - 19:49

Hj : Petit hors jeu pour dire que je crois qu'il va falloir fermer le sujet. Car, je n'ai plus d'inspiration pour continuer. J'ai vraiment aimer le sujet, mais vraiment je n'ai plus d'idée... désoler. Mais, c'était vraiment bien de faire un sujet avec toi qu'avec Samuel lol =)

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


The day we met,
Frozen I held my breath
Right from the start
I knew that I'd found a home for my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu es perdu, alors moi je t'aide - avec Tyler Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Un lien c'est quelque chose d'unique, qu'il soit positif ou négatif. Alors, vous en voulez un avec moi ?
» Bah alors bonhomme, tu t'es perdu ? [Jeremy & James]
» Aragorn ~ J'ai perdu la lune à essayer de compter les étoiles || 1er Janvier
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Toute Bonne Chose A Une Fin :: Les Archives Du RPG-