AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Lun 6 Fév - 17:29

Je me trouvais près de la Maison Blanche. J'avais pour ainsi dire besoin de faire le point et surtout de calculer un moyen de sortir Sylar de cette demeure, de ce lieu de pouvoir. Comment avait-il fait une chose pareille ? Comment avait-il pu nous plonger dans un chaos pareil ? Depuis ce jour, j'avais pour ainsi dire décidé de lutter contre son influence et de résister comme il se doit. Les personnes possédant des pouvoirs et les autres devaient vivre en parfaite harmonie. Seulement, cette utopie n'existait pas et aujourd'hui, c'était la guerre. J'avais laissé Michael à l'arrière. Ah, mince, des agents étaient là, il fallait encore courir. Décidément, il en restait encore quelques-uns. J'avais laissé Michael à l'arrière. Il surveillait mes faits et gestes. J'étais encore avec lui vu que j'étais revenu du cimetière. Il y avait du monde mais le pire, c'était que j'étais près de la famille de Nathan, c'était étrange mais intense. Mon fils me disait qu'il fallait fuir. J'arrivais à la hauteur de mon fils et je le prenais dans mes bras. Il s'ensuivait une course-poursuite dans laquelle, j'empruntais tous les raccourcis. J'arrivais avec Michael au niveau d'un hôtel, celui dans lequel finalement, je m'étais pris une chambre. Je rentrais à l'intérieur mais les agents étaient tellement débiles qu'ils passaient à côté. J'avais quand même un certain sourire. J'arrivais au niveau de l'accueil de l'hôtel et là, j'avais pu voir un jeune homme qui semblait même être perdu. Je devais quand même reprendre mon souffle. Après quelques secondes, j'étais calme, disponible surtout pour l'aider. Michael même était en train de s'approcher de ce jeune homme et semblait être gentil avec lui. Cela m'incitait encore plus à l'aider. Michael avait pour ainsi dire comme un instinct naturel pour reconnaître les méchants des gentils. J'arrivais près de lui et je lui souriais.

Taylor : Monsieur, est-ce que tout va bien ? Je peux vous aider ?

J'étais plutôt gentille et accueillante. Ce regard, j'avais l'impression même de l'avoir vu quelque part mais malheureusement, je ne savais même pas où. Cela m'énervait même. J'étais curieuse, réellement curieuse. Peut-être qu'en l'aidant, je pourrais en savoir plus.

Taylor : Si vous le souhaitez, nous pouvons aller dans un salon privé pour discuter mais bien sûr, je ne vous force en aucune façon à me dire quelque chose. Après tout, je suis une totale inconnue pour vous. Ah, attendez quelques instants, le temps de calmer mon fou de fils.

Je portais l'attention quelques secondes sur Michael.

Taylor : Michael, on ne sort pas, tu sais qu'il y a encore de méchants monsieur qui veulent nous attraper.

Mon fils m'écoutait et revenait près de moi. Je me posais encore des questions sur ce jeune homme. Si jamais, il avait des problèmes avec le nouveau pouvoir en place, je l'aiderais du mieux possible.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Lun 6 Fév - 19:22

Perdu, naviguant au travers d’une ville que je ne connaissais qu’à peine, je repensais à ma famille, à ces personnes si importantes pour moi que j’avais quittées pour entreprendre un voyage plus que compliqué, pour combattre une menace que tout le monde ignorait à cette époque. Je me trouvais à des « années lumières » de ma naissance, à une époque où je n’existais pas. Me trouver dans un monde, sans fissure, sans ruine, n’avait rien d’habituel, car cela me perdait. Je ne reconnaissais plus l’environnement qui était le mien au départ, car rien ne ressemblait à ce que j’avais quitté.

Il fallait l’admettre, mon époque et ma famille me manquaient. Je les avais quittés à contre cœur, bercé par une volonté de sauver le monde, comme mon père avait pu le faire pendant toute sa vie. Son exemple et ses histoires avaient bercé mon existence. Lui qui m’avait tant raconté les fois où il avait du risquer sa vie, enfin façon de parler, pour sauver ces lieux, ces personnes. Toutes ces fois où j’avais pu le considérer comme un héros, m’avait incité à en faire de même. Je voulais devenir comme lui, avoir l’occasion d’aider les personnes dans le besoin, me sentir utile. Mon père m’avait même enseigné ce qu’il savait dans cet objectif. Sans ses précieux cours, je ne serais probablement jamais devenu ce que j’étais aujourd’hui. Il était les fondations de ma propre personnalité, que j’avais calquée sur la sienne.

À ce que je pouvais observer, j’avais l’air de me retrouver non loin de la maison blanche, en parfait état. Elle avait la beauté d’antan, celle que je n’avais jamais pu observer depuis le début de mon existence. La voir ainsi était si étrange. C’était comme si la vie était de nouveau idyllique, enfin façon de parler. Et dire que mon père avait pu l’observer ainsi…c’était dur à croire.

Seul, j’avais du mal à me diriger à travers la ville. J’étais perdu dans mes pensées, jusqu’à ce qu’une femme m’aborde en me demandant si j’allais bien, et si j’avais besoin de son aide. Sans la regarder encore égaré, je lui dis simplement ceci.


- Je…je suis perdu…je ne sais même pas où je suis à vrai dire, je ne comprend pas grand-chose…je ne connais personne…

Je relevais les yeux quand elle dit qu’elle allait calmer son fils. Quand elle parla d’un certain Michael, ma surprise était énorme. Si on pensait bien à la même personne, le Michael que j’avais quitté était un homme à mon époque. Mon dieu le choc ! Soudainement, simplement parce que j’avais changé d’époque, j’étais devenu l’ainé. C’était étrange.

Mais alors…celle que je voyais. Était-ce cette Taylor dont on m’avait parlé ?


- Honnêtement, j’ai surtout besoin d’aide pour comprendre où je suis. Je ne viens pas d’ici, enfin façon de parler, ce qui fait que cela m’embrouille. Je n’arrive pas à retrouver mes repères.

Rencontrer Taylor et Michael pour mes premiers jours dans le présent ? Et bien, je ne m’y attendais pas du tout…

- Euh, je ne sais pas si je peux réellement vous demander cela, car ma question va vous sembler étrange, mais quel âge a votre fils ?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Mar 7 Fév - 23:14

Ce jeune homme avait un regard tellement peu commun. J'avais cette impression bizarre et instinctivement, j'avais envie de l'aider. Mon fils avait d'ailleurs confiance. Il ne le considérait pas comme ses méchants ou ses spéciaux qui pourraient prendre partie pour Sylar. Il ne me regardait pas au départ. Il disait qu'il se sentait perdu. Il ne savait même pas où il était à vrai dire. Il ne comprenait pas grand-chose, il ne connaissait personne. Seulement, mon fils faisait encore des siennes. A quand il voulait faire quelque chose, il était le premier ! Il était têtu, tout comme son père, ah, voilà que je repensais à lui après ce qui venait de lui arriver. J'étais troublé et malheureusement, jamais, je n'aurais eu l'occasion de m'expliquer avec lui surtout qu'il s'était marié le bougre. Il me disait qu'honnêtement, il avait surtout besoin d'aide pour comprendre où est-ce qu'il était. Il ne venait pas d'ici ce qui faisait que cela l'embrouille. Il n'arrivait pas à retrouver ses repères. Seulement, quelques instants après, il ne savait pas s'il pouvait réellement me demander cela, car la question pourrait me paraître étrange mais il voulait savoir quel âge avait mon fils. En effet, c'était étrange mais j'étais habitué à l'étrange mais cela ne me dérangeait pas. Pour une fois, j'avais une discussion tranquille, sans courir. Je savais qu'avec ce nouveau pouvoir, ma vie serait encore plus compliquée.

Taylor : Actuellement, vous êtes dans l'un des hôtels qui se situe près de la Maison Blanche. J'avais pris une chambre ici pour me poser avec mon fils. Aujourd'hui, était un jour particulier car le président n'est plus. Nathan Petrelli n'est plus là. Je revenais de son enterrement. Sylar commence à prendre ses marques et je vais faire en sorte qu'il quitte cette place. Vous voyez, au début, je ne connaissais personne aussi et à force, j'ai réussi à être au sein d'une grande famille, d'une résistance. Vous savez, ce n'est pas étrange de demander l'âge de mon fils Michael. Il a 10 ans. D'ailleurs, c'est bientôt son anniversaire. Il va faire ses 11 ans. Je m'appelle Taylor et vous quel est votre nom ? En tout cas, si vous avez besoin de guide dans cette ville, je peux vous aider. Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

Je ne savais pas si j'avais pu l'aider au niveau de ses repères. Etre dans une grande ville, ce n'était pas simple, surtout la Maison Blanche. Aider quelqu'un était quelque chose de vraiment bénéfique. J'avais l'impression d'apporter un peu d'humanité. Quand je regardais mon fils et que je voyais son sourire, je me disais que cela en valait la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Mer 8 Fév - 0:49

Mon égarement était clairement perceptible, et cela se voyait tout particulièrement dans mon regard, enfermé dans une distance et une peine flagrante, parce que je me trouvais dans une époque que je ne connaissais pas. J’étais dans une situation où j’avais peur de tout ce que je voyais parce que j’avais perdu tous mes repères. Je ne parvenais plus à retrouver mon chemin dans chaque lieu, simplement parce qu’ils ne ressemblaient pas aux endroits que j’avais quittés. Ils étaient…plus beaux, et non en ruines. Le sol était entier, enfin figé pleinement dans la vie. Cela me perturbait encore de le voir comme ça, mais peut-être que ce sentiment allait s’évanouir au bout de quelques temps, seulement quand je me serais enfin ancré dans cet époque, qui n’était pas la mienne. Rencontrer Taylor et revoir Michael à un âge aussi…euh…mince, était une sensation plus qu’étrange. Je ne pensais pas les rencontrer aussi vite, et surtout par un pur hasard. Ici siégeait la preuve de la perversité du destin, qui me faisait rencontrer l’inattendu sans que je puisse réellement m’en rendre compte. Tout ceci avait probablement un but, mais lequel ? Malheureusement je ne le savais pas encore. Je devais me fier à l’avenir, le futur d’où je venais, alors que je vivais des situations auxquelles je ne m’attendais pas.

Le hasard m‘avait fait atterrir à la mort de Nathan Petrelli. Il n‘était plus là et Gabriel Gray, ou plutôt devrais-je dire Sylar, prenait ses marques. Cette époque difficile était celle que mon pouvoir avait choisi, probablement pas par hasard. Je devais y faire quelque chose, mais je ne savais pas encore quoi. Le temps allait probablement me donner lui-même la réponse à cette question, enfin je l‘espérais, car si je restais longtemps égaré, ma présence dans le passé n‘allait pas servir à grand-chose. Je n‘allais jamais pouvoir être utile pour le monde que j‘avais quitté ainsi que ma famille. Ils n‘allaient pas être sauvés si je ne parvenais à rien.


- Même si vous me dites où je me trouve, et ce qui s’est passé dernièrement, cet endroit ne m’évoque rien malheureusement. Les événements c’est un peu mieux, mais je suis quand même réellement perdu, comme si ce monde n’est pas le mien. Bon sang, mais pourquoi suis-je allé aussi loin ?

*c’est vrai au fond.*

Pendant un long instant, je n’étais plus grand-chose. J’étais de plus en plus perdu, comme si rien ne m’aidait.

- Euh Tyler…je m’appelle Tyler.

*Bon sang…je ne comprend rien…*

- S’il vous plait, je sais que l’on vient juste de se rencontrer, mais j’ai réellement besoin d’aide.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Mer 8 Fév - 11:03

Aider ce jeune homme était pour ainsi dire une nouvelle mission. Je devais me changer les idées et en même temps, j'étais toujours obsédée par ce regard pourtant si familier mais je n'arrivais pas à me souvenir d'où est-ce que j'avais bien pu le voir. Peut-être que le destin avait-il voulu que je sois sur le passage de ce jeune homme si perdu. Cela m'étonnerait mais peut-être qu'il était la réponse à nos prières car en y réfléchissant, Nathan était un saint comparé à Sylar. J'appréhendais de me retrouver face à lui, qu'il me questionne sur mes relations avec Nathan. J'avais surtout peur pour mon fils qui était l'un des derniers à avoir une relation directe de sang. Je devais garder mon calme et ne pas paniquer sinon, mon pouvoir allait encore faire des siennes. C'est ainsi que ce jeune homme me disait que même si je lui expliquais où il se trouvait, et ce qui s'était passé dernièrement, cet endroit ne lui évoquait rien malheureusement. Les évènements, c'était un peu mieux mais il était quand même réellement perdu, comme si ce monde n'était pas le sien. Cependant, il se demandait pourquoi il était allé aussi loin. Là, je ne comprenais pas vraiment. Peut-être qu'avec plus d'explications, je saurais lui venir en aide. C'est ainsi qu'il me donnait son nom. Il s'appelait Tyler. Je ne connaissais pas de Tyler jusqu'ici alors pourquoi cette impression étrange ? C'était curieux, comme si le destin m'offrait une opportunité de continuer de vivre, de combattre. Il savait que l'on venait juste de se rencontrer mais il avait réellement besoin d'aide. Je serais là pour lui.

Taylor : Je suis enchantée de vous connaître Tyler malgré ses circonstances. On se sent perdu dans un monde comme celui-ci et je crois même que c'est pour tout le monde le cas. Vous devez sûrement être en fuite ou quelque chose du genre. On se sent comme un étranger. Vous n'êtes pas le seul à vous sentir perdu et effrayé. Tout le monde doit ressentir ça surtout avec ce qui se passe. Un monstre au pouvoir ne présage rien de bon. Vous avez toute la vie devant vous mais pour moi, je sais que je ferais partie de sa liste à abattre tout comme mon fils. Je vais vous apporter mon aide, je vous l'assure. Vous pouvez me poser n'importe quelle question et j'y répondrais. Si vous voulez être guidé, n'hésitez pas.

Michael venait tout contre moi et me montrait la porte. Ah, ils étaient de retour. Je faisais signe à Michael d'aller vers l'arrière. Il fallait que je puisse au moins les ralentir. Je m'avançais. Des petites explosions pourraient faire l'affaire.

Taylor : Michael, emmène Tyler dans la salle privée, j'arrive dans peu de temps et tu ne discutes pas.

Michael venait vers Tyler. Il l'incitait à aller dans la salle alors que je retenais les agents.


Michael : Maman a dit que nous allons dans la salle privée. Il ne faut pas vous inquiéter, elle est très forte. Seulement, elle pense que je ne remarque rien. Elle a besoin de se reposer et de pouvoir être heureuse. Elle avait même pleuré lors de l'enterrement du président, je n'ai pas compris alors que l'on ne le connait pas du tout si ce n'est qu'il nous poursuivait comme n'importe quel autre spécial. Si j'ai un voeu à faire, c'est de prendre les commandes de tout ça et de rétablir l'ordre. Je n'ai jamais connu mon père alors si je pouvais éviter de perdre ma mère, ce serait bien. Je sens bien que vous êtes là pour nous sauver, c'est une intuition. On a besoin de tant de héros. Etes-vous l'un d'entre eux ?

Je continuais de combattre alors que mon fils devait raconter plein de bêtises. Le pauvre Tyler aurait en face une véritable tête de mule. J'actionnais de nouveau mes pouvoirs. Un agent, deux, puis trois et voilà le travail. Je courrais vers l'arrière-salle alors que les méchants partaient en courant. A ce moment-là, je rentrais et Michael partait se cacher.

Taylor : Tu n'as pas honte Michael d'embêter Tyler ! J'espère que tu ne lui as pas raconté trop de conneries ! Je suis désolée Tyler si mon fils vous a embêté. Nous pouvons nous asseoir pour parler tranquillement.

Je lui indiquais une table et on s'asseyait tous les deux.

Taylor : Dîtes-moi en quoi puis-je vous aider. Ce que vous me direz ne sortira pas d'ici, n'ayez crainte. Les secrets, cela me connaît.

Je souriais. Je montrais quand même que j'étais disponible même si au fond le plus grand de mes secrets allait me tuer et provoquer de lourds dégâts dans ma famille. Depuis que Sylar avait pris les commandes, je n'avais même pas eu de nouvelles de mon père. Sylar l'aurait-il déjà eu ? La famille était en danger. Même si je le détestais, je m'inquiétais pour lui, c'était paradoxal.

Revenir en haut Aller en bas
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Mer 8 Fév - 17:46

Bon sang, mais pourquoi étais-je tombé sur une époque aussi compliquée que celle d’une énième mort du Président des Etats-Unis d’Amérique : Nathan Petrelli. Comme d’habitude, on pouvait dire que c’était bien ma veine. Je maitrisais à peine mon deuxième pouvoir et voilà que je tombais sur la plus gaie des époques. Mais quelle chance…enfin entre guillemets… J’étais pour ainsi dire abonné à la gaieté depuis quelques temps. Cela me faisait du mal à la longue, mais je me perdais encore davantage dans cette époque que je ne connaissais qu‘à peine. Je n‘avais jamais de chance dans la vie. J‘aimerais simplement pouvoir être heureux, être dans des endroits que je connaissais, mais pas tout de suite à priori.

Rencontrer Taylor me fixait dans une certaine logique, car cela m‘aidait à me rappeler de certaines histoires de mon père, mais le fait de revoir Michael, plus jeune, me rappelait mon futur, mon époque, ma vie, ma famille. Ils me manquaient tellement, et cela me brisait le cœur…de plus en plus. Si seulement je pouvais les revoir, ne serait-ce qu‘une seule seconde et m‘excuser, ou bien simplement profiter de leur présence, cela pourrait m‘aider, mais pas tout de suite. Je n‘étais…en quelque sorte pas encore prêt à les revoir et à les quitter encore une fois. Cette répétition ne serait qu’une intense douleur, une torture pour mon organisme. Je ne pourrais pas revivre cela. Je n’en sortirais jamais indemne. Ce serait beaucoup trop difficile à supporter.


- Moi aussi je suis enchanté de rencontrer quelqu’un de bon et d’assez sympathique pour pouvoir aider quelqu’un d’aussi égaré que moi à comprendre où il se trouve. Je suis si égaré, si perdu… Je n’en peux plus. Les événements me perturbent. Mais si je dis que je suis un étranger, c’est parce que je ne viens pas d’ici, et en plus je ne maitrise pas ce que je fais. Merci beaucoup de m’apporter votre aide, sincèrement.

Des agents étaient là et Taylor dit alors à Michael de m‘emmener dans la salle privée pendant qu‘elle allait les retenir. Michael me conduit là-bas. Je me laissais faire.

Et là, il me parlait, sans cesse. Un moulin immense à parole venait de naître. Mais je ne faisais rien du tout. Je le laissais dire ce qu‘il voulait dire, sans parole, simplement parce que je savais qu‘il avait envie de parler, et puis il était réellement comme ça dans le futur alors pourquoi le blâmer.


Taylor arrivait enfin et écarta le moulin à parole en s’excusant de ce qu’il avait pu dire.

- Oh, ce n’est rien. Il avait besoin de parler et il a parlé.

Assis, plus tranquillement, Taylor me demanda alors en quoi elle pouvait m’aider en m’assurant que ce que je pouvais dire ne sortirait pas d’ici. Elle était fiable pour garder un secret, et je la croyais. Mon père ne pourrait pas mentir sur une personne de confiance telle que cette Taylor.

- Honnêtement, quand vous dites que vous pouvez garder un secret, je vous crois. Je sais que cela peut paraître insensé sachant que je viens seulement de vous rencontrer, mais je vous fais confiance.

*allez lance-toi Tyler*

- Si je suis aussi perdu Taylor, c’est parce que je viens du futur. Je ne peux pas dire la raison de ma présence ici par contre.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Jeu 9 Fév - 23:49

Voir une personne aussi perdue me percutait de plein fouet car cela me rappelait mes débuts dans la fuite. Je n'avais pas vraiment de chance. En effet, j'étais la fille d'un conseiller manipulateur sans scrupule mais aussi l'une des femmes d'un des hommes les plus influents au monde. Je me rendais compte que je continuerais d'attirer les ennuis et après ça, Michael subirait encore pire que moi. J'étais effrayé à l'idée de le laisser se débrouiller seul. C'était ainsi qu'il était enchanté de rencontrer quelqu'un de bon et d'assez sympathique pour pouvoir aider quelqu'un d'aussi égaré qui lui à comprendre où il se trouvait. Il était si égaré, si perdu. Il n'en pouvait plus et je comprenais ce sentiment. Les évènements selon lui le perturbaient. C'était une réalité, Nathan n'était plus là et cela changeait beaucoup de choses. Quand il disait qu'il était un étranger, c'était parce qu'il ne venait pas d'ici et en plus, il ne maîtrisait pas ce qu'il faisait. Un pouvoir tout nouveau ? C'était ce que j'en déduisais et c'était le plus paradoxal, car je mettais à ce moment-là les cours de mon père. Il me remerciait par rapport à l'aide que je pouvais lui apporter mais les agents avaient le chic pour venir m'embêter. Heureusement, mon fils était là pour le guider mais je n'avais pas pensé qu'il pourrait parler longuement. Quelques fois, il avait besoin de parler. Il était souvent seul. A son âge, il ne pouvait profiter des instants mémorables de l'enfance et de l'approche de l'adolescence comme les autres. J'étais coupable de tout ça et j'en avais conscience. Je m'excusais bien sûr en arrivant. Mais ce qui était gentil de la part de Tyler, c'était que cela ne lui faisait rien. Il avait compris que mon fils avait besoin de parler. Nous étions plus tranquille. Je devais lui parler franchement et voir ce en quoi je pouvais être utile. C'était à ce moment-là qu'il me disait que quand j'avais expliqué pouvoir garder un secret, il me croyait. Il savait que cela pouvait paraître insensé sachant qu'il venait seulement de me rencontrer mais il me faisait confiance. J'étais touchée. Et là, c'était la surprise. Il me disait qu'il était aussi perdu parce qu'il venait du futur. Après tout, je savais que c'était possible. Hiro Nakamura possédait ce don. Peter devait l'avoir également alors pourquoi pas un autre. Cependant, il ne pouvait pas révéler la raison de sa présence ici. Je faisais signe à mon fils de rester loin de nous deux.

Taylor : Je n'aurais jamais cru ça. Je comprends maintenant votre état et croyez-moi, je vous aiderais encore plus. Vous êtes perdu dans un temps que vous ne connaissez pas, c'est normal mais dans une certaine manière, les personnes que vous rencontrez peuvent vous aider dans votre mission. Il est même bien possible que votre but était de nous rencontrer Michael et moi. Je peux vous dire que chaque personne a son importance dans la construction de notre avenir. Michael vient de perdre son père et il ne le sait même pas. Je n'avais jamais eu le courage de le lui avouer. Nos actions influencent ce monde. Je pense que vous n'avez pas le droit de dire si oui ou non, on vous connaît dans le futur mais vous pouvez changer la vie des autres et en mieux. Vous avez un regard si familier que j'avais confiance en vous immédiatement et vous avez raison d'avoir confiance en moi.

Effrayé ? Non. Curieuse ? A 100%. Je voudrais comprendre comment est-ce possible. Ce regard, je l'avais déjà ressenti sur moi mais je suis incapable de me rappeler d'où j'avais pu ressentir cette même émotion. Il était bien possible que cela soit mon imagination mais tout était possible.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Ven 10 Fév - 14:55

Se perdre… Ce verbe résumait à lui seul quelque chose de grave pour un être humain, une issue où chaque morceau de son être pourrait demeurer briser par sa peine. Un état d’égarement si grand pouvait détruire un cerveau humain. Il se brise, perd ses repères, et ne comprend plus rien. Cette compréhension il la perdait à cause d’un événement qui n’aurait jamais du se produire dans toute une vie, quelque chose qu’il ne méritait pas ou bien que le destin avait décidé de mettre sur son chemin.

En remontant le temps, je m’étais mis à moi seul dans ce pétrin. Mon cerveau ne comprenait pas grand-chose au passé, à cette époque que je n’avais pas vécu. Même en marchant à travers la ville, cherchant les endroits que je connaissais, je n’en reconnaissais aucun…car leur apparence, cette aura qui se dégageait d’eux, n’avait plus la même signification pour moi. J’étais pour ainsi dire un étranger perdu dans l’oubli, un état souhaitable à personne, mais c’était pourtant ce que je vivais. Avant de partir et ainsi quitter ma famille, je ne pensais pas ressentir une telle douleur.

Mais je venais de rencontrer Taylor, une battante au grand cœur comme disait mon père. Ce cœur d’or, il avait toujours souhaité que je le rencontre, et je l’avais fait à présent. Elle était là devant moi. Sa volonté si belle de vouloir m’aider me touchait, car je ne m’y étais pas attendu. Je ne pensais pas me sentir si épaulé à peine arrivé dans le passé. Autant de compassion me changeait, mais cela me rassurait. J’avais moins peur. J’étais toujours aussi perdu mais la peur n’était pas là : un problème à moitié résolu.

Elle savait désormais que je venais du futur, que j‘étais là pour une raison que je ne disais pas. Tout lui dire ne fut guère compliqué, bien au contraire. En fait, je n‘aurais jamais pensé y arriver aussi facilement. Ce cœur d‘or…mon père n‘avait pas tort. Taylor était quelqu‘un à qui on pouvait se confier sans crainte, et je venais de le faire, sans retenue. Cela m‘avait fait du bien.


- Pourtant je viens effectivement du futur et pour être honnête j’y crois à peine moi aussi, car j’étais encore dans les premières utilisations de mon pouvoir quand je m’en suis servi pour venir ici. Je n’avais aucune garantie d’atterrir là où je le souhaitais. À vrai dire, j’ai eu beaucoup de chance en fin de compte. Vous rencontrer Taylor a été une bonne chose. Je ne m’attendais pas à voir en face de moi cette battante au cœur d’or, si généreuse qu’elle ne pourrait jamais abandonner quelqu‘un dans le besoin. Il est vrai que c‘est plutôt pénible de ne pas pouvoir avouer toutes les vérités dans le passé, surtout pour la raison qui m‘a amené ici, mais je connais les règles. Je sais ce que je dois dire et ne pas dire, selon les personnes que je rencontre et selon l’instant. Les règles du temps sont complexes et j’ai du les apprendre rapidement avant de partir, quitter ma famille pour rejoindre ce passé qui n’est pas le mien. Je n’existe même pas ici, c’est pour cela que je m’égare. Rien ne ressemble à mon futur. Je crois que j’ai surtout besoin de prendre mes marques pendant un moment avant de penser agir et changer ce que je dois changer.

Cette complexité me faisait parfois du mal. Les règles du temps, je les connaissais, mais j’avais quand même envie de tout lui dire. Je voulais tout lui avouer, dire qui j’étais, d’où je venais, et pourquoi j’étais là, mais je ne le pouvais pas. Mais, au fond, elle pouvait peut-être même le découvrir toute seule. Elle avait évoqué mon regard. Peut-être avait-elle perçu la même étincelle que lorsqu’elle avait vu mon père…peut-être.

Je n‘allais rien dire en respect des règles du temps, et aussi en accord avec ce que je savais. J‘étais conscient de ce que je devais dire et ne pas dire au sujet de Taylor et de son avenir.


- Merci…merci d’avoir confiance en moi alors que c’est la première fois que vous me voyez.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Dim 12 Fév - 23:01

Les coïncidences pouvaient quand même être étranges. Ce jeune homme avait un regard que je connaissais bien. Je l'avais déjà croisé et je me sentais disons rassurée, en confiance et surtout plus forte que jamais. Je ne savais pas d'où est-ce que cela pouvait bien provenir. J'avais cependant l'impression qu'il était touché par mon geste. Ah, je voudrais tellement savoir d'où provenait son regard et surtout je me sentais proche de lui, je me demandais bien pourquoi. Le futur, cela semblait si lointain et pourtant, je savais que je me battais pour que mon fils puisse avoir une vie meilleure mais pour que Tyler vienne du futur, cela ne devait pas être le cas. La mort de Nathan avait changé beaucoup de choses. Il me confirmait donc qu'il venait effectivement du futur et pour être honnête, il y croyait à peine lui aussi car il était encore dans les premières utilisations de son pouvoir quand il s'en était servi pour venir ici. Ah, j'étais surprise. Il n'avait même aucune garantie d'atterrir là où il souhaitait. Il disait qu'il avait beaucoup de chance en fin de compte. Oh oui, c'était certain. Mon père me disait toujours qu'il fallait un bon entraînement, sinon, cela pourrait causer de lourdes catastrophes. Il me disait que de me rencontrer avait été une bonne chose. Il ne s'attendait pas à voir en face de lui cette battante au coeur d'or si généreuse qu'elle ne pourrait jamais abandonner quelqu'un dans le besoin. J'étais émue d'entendre ça. Il ajoutait qu'il était vrai que c'était plutôt pénible de ne pas pouvoir avouer toutes les vérités dans le passé, surtout pour la raison qui l'a amené ici mais il connaissait les règles. Il savait ce qu'il devait dire et ne pas dire, selon les personnes qu'il pouvait rencontrer et selon l'instant. Les règles du temps étaient selon lui complexe et il avait dû les apprendre rapidement avant de partir, quitter sa famille pour rejoindre ce passé qui n'était pas le sien. Il précisait même qu'il n'existait pas ici, c'était pour cela qu'il s'égarait. Rien ne ressemblait à son futur. Il croyait qu'il devait surtout prendre ses marques pendant un moment avant de penser agir et changer ce qu'il devait changer. Je pouvais comprendre son sentiment mais lors d'une mission, il fallait essayer de ne pas tout mélanger. Mon pouvoir était basé sur l'émotion mais si je me focalisais là-dessus, je perdais le contrôle. Je ne savais pas du tout comment fonctionner le pouvoir de voyager dans le temps. On devait avoir l'impression d'être tout puissant mais pourtant si prisonnier. Peut-être que j'avais un début de piste. Les choses changeaient et il est possible que mon fils soit le lien entre notre présent et son présent.

Taylor : Je sens, je ne sais pas comment cela est possible, que vous saurez utiliser votre pouvoir pour une bonne cause. Je pense que vous avez atterri ici précisément, par instinct. Nous avons tous un avenir et il est possible que vous soyez là parce que le début de votre futur a très bien pu commencer ici même. Je sais que vous devez respecter vos propres règles et je le comprends. Même si vous dîtes que rien ne ressemble à votre futur, peut-être qu'il y a des personnes qui se trouvent dans votre futur et qu'instinctivement, vous voulez aider, changer leurs vies en mieux. Vous devez absolument vous focaliser là-dessus. Cependant, ce que vous avez dit sur moi me touche sincèrement. Je ne sais pas si vous me connaissez mais ce que je sais c'est que vous êtes quelqu'un de bien.

Je devais le rassurer, lui montrer que le but de sa visite était quelque chose d'honorable. Je n'osais pas aller plus loin. Les questions du temps étaient pourtant si complexes mais je voudrais en savoir plus, rien que sur mon fils. Si je savais qu'il était en sécurité, je serais plus rassurée. Il me remerciait d'avoir confiance en lui alors que c'était la première fois que je le voyais.

Taylor : Je reconnais quelqu'un de bon et de généreux. C'est normal de vous aider, croyez-moi.


D'habitude, je serais plus méfiante mais je savais qu'il était digne de confiance. J'aurais une explication, je saurais qui il est vraiment mais je n'étais pas du genre à faire un interrogatoire. En le fréquentant, je saurais d'où est-ce que j'avais déjà aperçu ce regard. Il voulait tout dire que ce soit l'esprit de protection, d'inquiétude.... Ah, je voudrais bien savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Lun 13 Fév - 15:12

Venir du futur et rencontrer une âme aussi intéressante que celle de Taylor était une chose à laquelle je ne m’étais pas attendu. Mon père l’avait décrite comme une combattante au grand cœur d’or, une personne si généreuse qu’il ne pourrait jamais oublier. Une héroïne…voilà comment il la voyait. Il m’avait tant de fois parlé d’elle et sans cesse répété qu’il aurait voulu me la présenter, et me faire comprendre ce qu’il voyait de si bon en elle. Pour la première fois de ma vie, je réalisais un souhait que mon père n’avait pas pu réaliser, car je la voyais. J’étais présent juste en face de Taylor et de son fils, que j’avais rencontré dans le futur mais en plus âgé. Le choc des âges était quelque chose de bien étrange à vivre, quand on n’avait pas encore l’habitude de voyager dans le temps, habitude que je ne prendrais probablement jamais simplement parce que j’avais obtenu ce pouvoir d’une manière pas très honnête, puisque j’avais « emprunté » la formule qui avait servi lors des expériences de James Flanagan. Il s’agissait en quelque sorte d’un vol qui n’en était pas un, puisque James Flanagan n’était plus là pour les réprimandes et pour me dire quoi que ce soit sur ma manière d’agir. Il était mort dans mon avenir depuis le temps…tant mieux en fait quand on y réfléchissait, vu le mal qu’il avait fait autour de lui.

Au moins, en étant ici, dans ce temps, j’avais la sensation d’être rassuré par la présence de Taylor. Le fait de savoir que mon père lui faisait autant confiance était un plus qui avait su débloquer mon esprit en profondeur. Je me sentais mieux grâce à cela, plus détendu. À priori, elle aussi commençait à avoir confiance en moi, même si je ne la connaissais que peu encore. J’étais encore un inconnu pour elle, même si mon regard l’intriguait.


- Je ne suis pas du genre à causer des problèmes, bien au contraire. La mauvaise tournure de l’avenir m’a incité à venir dans le passé et changer les choses, car je ne peux pas laisser les choses se poursuivre ainsi. Mais ce voyage me perturbe tout de même, sachant que le passé n’est en rien identique à mon futur. Il y a même des endroits que je ne connaissais même pas de vue que j’ai pu croiser tout à l’heure, ça m’a fait bizarre. Je ne sais pas exactement quelle est la signification de tout, mais je sais que je dois faire attention à moi. Il y a des choses à dire et à ne pas dire au sujet de l’avenir de certaines personnes et aussi sur qui je suis. J’ai déjà pu voir certaines personnes de mon avenir en arrivant ici, même des personnes que j’ai du abandonner dans la douleur. Cela m’a fait du mal mais au fond cela me motive, cela me donne une raison de continuer et de revoir un sourire animer leur visage, sans qu’il ne puisse prendre la fuite de nouveau. Je veux le voir rester.

J’observais Taylor.

- Ce que j’ai dit à votre sujet est réelle. Il s’agit de mes vraies pensées à votre égard. Vous ne pouvez pas savoir à quel point le fait que vous puissiez vouloir m‘apporter votre aide est précieux pour moi. Je peux enfin me dire que je ne suis plus seul et que la vie n‘est pas si noire qu‘il n‘y parait. Il y a toujours une lueur d‘espoir quelque part dans ce monde, il suffit de la trouver et de la suivre, et vous êtes cette lueur d‘espoir pour moi.

Cette dernière phrase, la lueur d’espoir, elle était de mon père. Je m’en souvenais encore. Il s’agissait de la première chose qu’il m’avait dite quand il avait commencé à m’apprendre à me battre.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Jeu 16 Fév - 18:48

Le futur, c'était un objectif à atteindre. Je voulais absolument que mon fils puisse vivre dans un monde où la chasse ne serait pas quelque chose de vraiment courante. Avec Sylar aux commandes, je savais que c'était impossible et que je serais sur la liste prioritaire des personnes à traquer ou même le pire, c'est qu'il pourrait essayer d'influencer mon fils. Il en était hors de question. Je pouvais sentir cependant qu'il m'admirait. J'étais plutôt modeste dans ce genre de chose car je pensais sincèrement ne pas le mériter. Tyler m'assurait qu'il n'était pas du genre à causer des problèmes, bien au contraire. La mauvaise tournure de l'avenir l'avait incité à venir dans le passé et changer les choses car il ne pouvait pas laisser les choses se poursuivre ainsi. Cependant ce voyage le perturbait tout de même sachant que le passé n'était en rien identique à son futur. Pour lui, il y avait même des endroits qu'il ne connaissait même pas de vue qu'il avait pu croiser tout à l'heure. Cela lui avait fait bizarre et je pouvais comprendre son sentiment. Je l'aiderais à découvrir les habitudes, les endroits de cette ville. Quelqu'un devait s'occuper de lui absolument et je le ferais quoiqu'il arrive. Il précisait qu'il ne savait pas exactement quelle était la signification de tout mais il savait qu'il devait faire attention à lui. Il y avait des choses à dire et à ne pas dire au sujet de l'avenir de certaines personnes et aussi sur qui il était. Mon dieu, cela devait être une grosse révélation. Je me demandais toujours où est-ce que j'avais déjà vu ce regard mêlant le courage et en même temps le besoin d'être épaulé. Cependant, il précisait qu'il avait déjà pu voir certaines personnes de son avenir en arrivant ici même des personnes qu'il avait dû abandonner dans la douleur. Cela lui avait fait du mal mais au fond, cela le motivait, cela lui donnait une raison de continuer et de revoir un sourire en train d'animer leur visage sans qu'il ne puisse prendre la fuite de nouveau. Il voulait le voir rester. Je devais le rassurer, lui montrer même que tout était possible. Il me regardait. Il me disait ensuite que ce qu'il avait expliqué à mon sujet était réel. Il s'agissait de ses véritables pensées à mon égard. Il ajoutait même que je ne pouvais pas savoir à quel point le fait que je puisse vouloir lui apporter mon aide était précieux pour lui. Il pouvait enfin se dire qu'il n'était plus seul et que la vie n'était pas si noire qu'il n'y paraissait. Il y avait toujours une lueur d'espoir quelque part dans ce monde. Il suffisait selon lui de la trouver et de la suivre et je serais cette lueur d'espoir pour lui. J'étais vraiment émue, cela me faisait plaisir. J'avais déjà entendu cette notion d'espoir mais c'était encore impossible pour moi de le savoir où est-ce que je l'avais entendu.

Taylor : C'est une grande responsabilité que d'avoir choisi cette voie Tyler mais je sais une chose, c'est que vous y arriverez. Vous êtes quelqu'un de bien, c'est certain. Vous êtes même un héros. Cela est bouleversant d'être dans ce monde totalement inconnu. Je peux vous aider, vous donner toutes les informations nécessaires. Je peux même vous offrir un endroit où vous pourrez vous réfugier. Je comprends que vous deviez garder le secret. Tout le monde est curieux sur l'avenir. Je suis curieuse, c'est vrai mais je ne pensais pas à moi, à mon sort mais à celui de mon fils Michael. Depuis que Nathan n'est plus là, je sais que mon fils sera en danger plus que jamais. J'ai bien peur mais je sais que vous ne pouvez rien révéler. Je sais par contre une chose, c'est qu'à la fin de tout ça, vous retrouverez votre famille, vos amis, tout le monde et vous aurez la satisfaction d'avoir fait quelque chose de bien pour eux. Ce que vous pensez de moi me touche énormément. C'est quelque chose d'inestimable pour moi et je serais bien ravi de contribuer à ce que vous vous sentiez bien dans ce monde même s'il n'est pas celui souhaité. Qu'est-ce que vous en dîtes si vous me suivez dans mes déplacements ? J'aurais l'occasion de vous mettre au courant de toutes les nouveautés, vous aurez une protection et vous pourrez vivre une vie normale enfin du mieux possible.


Ah, mon dieu, je ne savais pas du tout ce qu'il pourrait penser de ma proposition mais le fait qu'il ait pu me dire ça sur moi me faisait bien comprendre qu'il y avait quelque chose, une certaine connexion entre nous et je voudrais bien approfondir tout ça. Je voulais le protéger, c'était étrange comme sensation.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Ven 17 Fév - 22:57

Le futur, mon présent, était un avenir effrayant, surtout avec cette menace qui rodait. Mon père, qui n’avait jamais eu peur de quoi que ce soit, avait été effrayé par cette chose, et à voir la nature de la menace, je le comprenais. Cette immense complexité avait l’air impossible, irréelle, mais elle était pourtant, et personne risquait de s’en sortir…enfin…mon père peut-être, mais avec le risque de tout perdre autour de lui, et quand je pensais à cela, tout était clair. Mon choix de remonter dans le temps était alors fait, même si la souffrance de cette décision allait être immense. La contrepartie était là. Il s’agissait de ma torture personnelle en quelque sorte, quelque chose que je devais subir simplement parce que je le devais. C’était une douloureuse destinée. Rencontrer Taylor avait été une lueur d’espoir. Ma perdition n’était pas éternelle. Elle allait pouvoir trouver une fin, heureuse je l’espérais. Elle était déterminée à m’aider alors qu’elle ne me connaissait qu’à peine. Autant de générosité à mon égard me touchait, sincèrement. J’étais comme bercé, bercé par quelque chose que je n’avais pas eu le temps de connaître véritablement dans le regard d’autrui. Rencontrer la bonté était quelque chose d’important, surtout que je ne l’avais pas souvent vue, exceptée dans le regard de mes parents.

- C’est une grande responsabilité mais aussi un choix douloureux, d’être contraint de quitter sa famille alors qu’ils risquent la mort. Rien que le fait de penser qu’il a pu leur arriver quelque chose est une déchirure. Le fait de me trouver ici me perturbe sérieusement car même si j’ai pu entendre des échos au sujet du passé, les voir pour de vrai est une toute autre chose. On se rend compte de la véritable réalité des choses et le « héros » se remet en question. Cela m’étonne que vous pensiez cela de moi d’ailleurs. On ne me l’a pas réellement dit dans ma vie, sauf mes parents en théorie, mais au fond les vrais héros dans l’histoire ce sont eux. Je peux comprendre que vous souhaitiez un avenir heureux pour votre fils, et j‘espère sincèrement qu‘il l‘aura, car personne ne mérite de vivre dans un monde régi par les ténèbres. Personne ne mérite de subir une chose pareille…non personne. Je suis toujours convaincu du fait qu‘une lueur d‘espoir existe quelque part, et j‘espère pouvoir l‘apporter en faisant ce que je fais.

Mais toute cette aide m’étonnait sincèrement… J’en étais encore perturbé. Je ne savais pas réellement quoi répondre à tout ceci.

J‘étais perdu, perdu au point de détourner parfois le regard.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Sam 8 Sep - 22:38

Ce jeune homme méritait d'être protégé et je ne savais pas trop réellement pourquoi ça. L'habitude d'aider les personnes était plus forte que moi. Je pensais surtout à préserver la population au détriment de ma vie et pour cela j'avais dû faire certaines choses pas très catholiques. Au fond, ce n'était pas mes actes en lui-même mais mon action globale dont allait se souvenir. Il semblait être au moins d'accord avec la question de responsabilité mais il m'expliquait que cela serait aussi un choix douloureux, d'être contraint de quitter sa famille alors qu'ils risquaient la mort. Pour lui, rien que de penser qu'il avait pu leur arriver quelque chose était une déchirure. Le fait de se trouver ici le perturbait sérieusement car même s'il avait pu entendre des échos au sujet du passé, les voir pour de vrai était une toute autre chose. C'est vrai que l'on pouvait se rendre compte de la véritable réalité des choses et le "héros" pouvait se remettre en question. Il était étonné que je pensais tout cela de lui. On ne lui avait pas vraiment dit ce que j'avais pu dire, sauf ses parents en théorie mais au fond, ils disaient que les véritables héros c'était eux. Tout le monde pouvait être un héros, quelqu'un capable de changer une vie ou des tas. Il comprenait mon souhait d'un avenir heureux pour Michael et il espérait sincèrement qu'il l'aura car personne ne mériterait de vivre dans un monde régi par les ténèbres. Personne ne mériterait de subir une chose pareille, non personne. Il était convaincu du fait qu'une lueur d'espoir existait quelque part et il espérait pouvoir l'apporter en faisant ce qu'il faisait. J'avais confiance en cet homme et je n'allais pas en douter. Je le sentais perdu et je devais absolument tout faire pour lui montrer qu'il pouvait compter sur mon soutien alors que je voyais Michael en train de jouer.

Taylor : Vous avez fait un choix douloureux, je peux le concevoir mais c'est ce qui vous permet de montrer que vous êtes quelqu'un pensant aux autres, un véritable héros pour nous. On s'inquiète toujours pour les siens, c'est normal mais au fond, en venant ici, vous les sauvez tout comme nous tous. Je ne peux pas réellement comprendre le fait de voir son passé en face de soit, mais si je devais le faire, je sais qu'avec ce que j'ai vécu cela me perturberait. Je ne vais pas mentir mais sachez que vous aurez tout mon soutien. Je sais qu'avec des personnes comme vous, on pourra se sentir en sécurité et je réaliserais le rêve pour mon fils.

J'essayais de soutenir le regard, lui montrant quand même que j'étais quand même quelqu'un de gentille et surtout dont il pouvait se fier. Il me suffisait de me voir avec Michael pour voir le chemin que j'avais pu parcourir.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Dim 9 Sep - 0:01

La rapidité déconcertante avec laquelle j'avais du faire mon choix m'avait sérieusement bouleversé et cela pouvait se voir dans mon regard. J'avais décidé de quitter ma famille...toute ma vie, pour me consacrer à la plus importante des missions. Je m'étais engagé dans un projet de sauvetage universel, la chose la plus difficile à accomplir. Je n'avais que 18 ans, même pas un âge où on avait vécu toute sa vie au point de ne plus avoir quelque chose à perdre. J'avais encore la vie devant moi et je m'engageais dans un plan suicidaire. Je n'avais aucune garantie de réussir ce que je souhaitais faire...aucune...mais je n'avais pas le choix que de continuer ce que je faisais. L'avenir du monde en dépendait. Si jamais j'avais une chance de détruire la menace qui pourrait défigurer mon avenir, je le ferais sans aucune hésitation. Peu importe si je sortais vivant ou non de cette histoire, je voulais tout faire pour sauver mon avenir. Je voulais mettre toutes mes forces dans cette cause, une cause qui le méritait amplement.

Mais, depuis que j'étais arrivé dans cette époque, je ne me sentais pas réellement bien. Je ne reconnaissais pas tout le temps les lieux dans lesquels je me trouvais. En même temps, mon arrivée demeurait encore trop récente pour que je parvienne à m'en sortir dans ce temps. J’avais besoin de temps et de soutien pour parvenir à comprendre où je me trouvais et les choses que je devais faire. Il s'agissait de la plus difficile des étapes pour un voyageur temporel, mais je n'avais pas le choix que de faire cela, pour pouvoir sauver ces choses bénéfiques qui allaient être détruites, sauver ce monde qui allait se fissurer dans la douleur. Je devais le faire... J'aurais aimé ne pas venir seul dans ce temps et amener quelqu'un avec moi, mais je n'avais pas eu le temps.

Je n'avais eu que peu de temps pour décider de m'en aller de ce futur, et surtout peu de temps avant de me faire épinglé...j'avais eu de la chance d'être apparu dans ce passé...oh oui.


- Peut-être suis-je un héros...peut-être ne le suis-je pas. Au fond le meilleur modèle de héros reste mon père, mais je n'ai pas l'impression d'être encore comme lui...j'ai encore du chemin à faire je crois. Je souhaite sauver ce monde, qu'il ne connaisse pas les blessures de la menace de mon temps. J'espère y parvenir, mais je ferais tout pour y parvenir en tout cas. Mon père s'est battu pour faire ce monde. Je n'ai pas envie qu'une misérable vie ne le détruise uniquement parce qu'elle en a envie. Je ne veux pas que ça arrive. Cela a été trop douloureux à voir. Je ferais tout pour ramener la paix je vous le promets. Je suis têtu, alors je parviendrais à mes fins à la longue.

J'avais encore beaucoup de mal à regarder Taylor, sans que je ne comprenne réellement pour quelle raison. Peut-être étais-je encore atteint par la perte liée à mon arrivée dans ce passé. Peut-être avais-je encore du mal à admettre sa présence devant mes yeux. Je ne savais pas trop ce qui m'arrivait...mais cela m'arrivait.

- Pardon...je crois que j'ai encore du mal à admettre ce qui m'arrive…

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Jeu 8 Nov - 21:21

Ce jeune homme avait besoin d'un soutien, d'un grand soutien. Je me devais de lui apporter tout ce dont il avait besoin. Je sais une chose : c'est que je n'avais pas l'habitude de ce genre de situation. Je savais faire face à ce que l'on me montrait. Guider quelqu'un était l'une de mes spécialités même si je savais que maintenant, à cause de ce qui était arrivé au président, je serais encore plus dans la course. Je serais la proie privilégiée d'un gouvernement encore plus impitoyable. Je pouvais comprendre cette tristesse, le fait d'avoir tout laissé derrière soit. J'avais fait aussi ce choix il y a des années lorsque mon père était tout simplement quelqu'un de tyrannique. Finalement, il me disait que peut-être il était un héros, peut-être pas. Au fond, le meilleur modèle de héros selon lui restait son père mais il n'avait pas l'impression d'être encore comme lui. D'ailleurs, il pensait qu'il avait encore du chemin à faire. Je trouvais au contraire qu'il savait bien se débrouiller, même très bien. Il souhaitait donc sauver ce monde, qu'il ne connaisse pas les blessures de la menace de son temps. Il espérait y parvenir, mais il ferait tout pour y arriver. Son père s'était battu et il n'avait pas envie qu'une misérable vie ne le détruise uniquement parce qu'elle en avait envie. Je ne pouvais qu'écouter un être si noble. Tyler voulait que cela n'arrive pas et cela avait été trop douloureux à voir la dernière fois. Il était déterminé, digne des grands leadeurs. Il voulait ramener la paix et il me le promettait, comme si finalement, je n'assisterais jamais à ça. Il était têtu ? Je savais que de ce fait, il était comme moi. Pour parvenir à ses fins, il fallait se montrer coriace et surtout têtu.

Taylor : Au fond, nous sommes tous des héros, nous sommes tous capables de nous surpasser pour protéger les personnes qui nous sont chères. Vous avez de la chance, une sacrée de pouvoir suivre les traces de votre père car à mon avis, il doit être quelqu'un de bien pour avoir eu un fils comme vous. Je vois que vous êtes déterminé et dans un combat de ce genre, il faut l'être. Je sais, je sens que vous y arriverez et il ne faut surtout pas hésiter à demander de l'aide quand vous en avez besoin.

J'avais l'impression qu'il n'osait pas trop me regarder comme si finalement, dans ce qu'il connaissait, je n'existais pas. Il était fort possible qu'avec ce que je faisais, je ne pouvais plus survivre, que je devais passer la main. J'avais conscience des éventualités, des risques que je prenais lorsque j'étais dans le cadre d'une lutte sans merci contre un gouvernement corrompu par le pouvoir. Là, il s'excusait. Il croyait qu'il avait encore du mal à admettre ce qui lui arrivait. Il n'y avait pas de mal même si je sentais tout de même autre chose.

Taylor : Vous n'avez pas besoin de vous excuser. Je comprends aisément qu'une telle adaptation puisse être difficile. Par contre, vous n'avez pas besoin de vous cachez face à moi. N'hésitez pas en cas de soucis, car je pourrais vous aider. Il vous faut en fait à mon avis un point d'ancrage, un point de repère vous permettant d'être stable et de ne pas perdre le fil. C'est en tout cas mon avis. Je ne m'y connais pas trop dans ce détail mais cela doit être comme ça qu'il faudrait agir.

Selon les principes de mon père, le temps était en perpétuel mouvement. J'essayais de trouver un moyen de l'aider à se sentir mieux mais dans ce genre de cas, ce n'était pas facile du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Jeu 8 Nov - 23:23

Arriver dans cette époque dont je ne connaissais rien du tout à part les éléments dévoilés dans les carnets de mon père était une chose qui me perdait. J'avais mal, mal au crâne à force de répéter ces histoires temporelles dans ma tête. Au fond, j'avais l'impression de devenir peu à peu fou, fou parce que tout ceci semblait irréel, un mirage venu d'ailleurs pour me hanter. Pourtant, j'étais enfermé dans tout ça et c'était parti pour durer. Tant que je n'avais pas accompli la mission que je devais à tout prix réussir dans cette époque, mon cauchemar était parti pour durer, réellement durer. C'était étrange à admettre, mais c'était malheureusement la vérité. J'étais parti pour vivre le plus immense des cauchemars, et je devais à tout prix tenir le coup. Je devais garder la tête haute pour pouvoir paraître fort dans le but de sauver cette fichue planète de la menace qui avait pu déchirer mon futur ainsi que presque toutes les vies.

Je voulais à tout prix éviter ce malheur et changer mon avenir. Ces personnes innocentes que j'avais vu mourir le méritaient. Je voulais également effacer ce visage de peur que j'avais pu découvrir sur les faces de mes parents, surtout celle de mon père que j'avais toujours connu sans peur et sans retenue. Cela m'avait fait un choc et m'avait prouvé l'ampleur de la situation, une situation qui méritait qu'on s'y plonge et qui méritait surtout d'être résolue. Je me plongeais dans cette résolution, par mes propres moyens, même si je prenais énormément de risques dans cette affaire. Je n'étais pas immortel comme mon père. Je pouvais très bien mourir en voulant sauver l'avenir, mais cela ne m'importait pas énormément. Tant que leurs vies changeaient pour le meilleur, je pourrais tout faire et tout risquer. Je les aimais. J'étais seul pour tout faire. Il était clair que j'avais besoin de soutien. Taylor était l'occasion pour moi de trouver cette aide quelque part. Je devais en profiter. C'était l'occasion.


- Oui, nous sommes tous des héros, mais lui en est réellement un exceptionnel. Surmonter autant d'épreuves n'est pas donné à tout le monde et lui il en a surmonté beaucoup...je le sais maintenant. Il est vraiment quelqu'un de bien, je vous assure, et c'est en suivant ses traces que je veux tenter de sauver ce monde de la menace que je veux éviter. Ces vies ne méritent pas d'être exterminées, pas comme ça. Je vais changer ça. Je ne sais pas encore si je réussirai ou bien si j'échouerai, mais je veux tenter le coup. Cela ne peut pas rester ainsi.

Regarder Taylor en face était une chose que je ne parvenais pas réellement à faire, surtout parce que je savais des choses qu'elle ne savait pas. Je savais comment se poursuivait sa vie et comment elle se...enfin bref je savais tout, et ce savoir me pesait. Je devais me retenir à tout prix. Je devais à tout prix éviter de tout lui dévoiler, car elle ne devait absolument pas connaître ce qui allait se produire. Cela pourrait générer un changement trop gros que je serais incapable de gérer. Panser des plaies temporelles comme celle-là serait impossible. Autant se tirer une balle.

- Merci de me comprendre, sincèrement, parce que je vous avoue que ce n'est pas simple de s'adapter à un temps qui n'est pas le sien. Mais, avec un peu plus d'habitude, peut-être que cela ira mieux vous avez raison. Merci de me proposer votre aide, c'est réellement gentil. Au moins je sais que j'aurais au moins une personne à qui m'adresser en cas de besoin et cela me rassure un peu. Savoir que l'on peut compter sur quelqu'un enlève déjà une épine du pied des tourmentés...

C'était étrange mes métaphores, mais je parlais souvent comme ça. Heureusement, je n'étais pas parti dans un jeu trop long, sinon j'aurais très bien pu perdre mon interlocutrice, et je m'en serais senti mal.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Dim 11 Nov - 22:42

En y réfléchissant, je ne savais pas vraiment quoi penser des voyages dans le temps. Je ne savais pas vraiment ce que cela me ferait si j'avais le possible de voyager, de changer les choses. Ce pouvoir était à mon avis le plus puissant que le monde n'ait jamais connu et cela pouvait plonger n'importe qui vers une position des plus inconfortables et des plus enivrantes : celle du pouvoir. Tyler était une personne qui avait finalement les pieds sur Terre et j'aimais quand même ça après tout. Il était d'accord sur le fait que finalement, nous étions tous des héros mais que son père était réellement qu'un d'exceptionnel. Je ne pouvais que voir à quel point, il l'admirait rien qu'en observant ses yeux. A priori, surmonter autant d'épreuves n'était pas donné à tout le monde et son père en avait surmonté beaucoup. Tyler donc le savait maintenant. Il valait mieux découvrir les exploits d'un père qui était un héros que d'un père qui était le plus grand assassin de tous les temps. Tyler m'assurait que son père était réellement quelqu'un de bien et c'était en suivant ses traces qu'il voulait tenter de sauver ce monde de la menace qu'il voulait éviter. Je comprenais ses motivations. Il m'expliquait que ces vies ne méritaient pas d'être exterminées, pas ainsi. Je me demandais tout d'abord qu'est-ce que c'était que cette grande menace, d'où elle provenait finalement. J'aurais tellement voulu participer à ce sauvetage. Il allait donc changer cet état de fait. Il ne savait pas encore s'il réussirait ou bien s'il échouerait mais il voulait tenter le coup car cela ne pouvait pas rester ainsi. J'admirais son courage, sa détermination. J'avais l'impression de reconnaître cette détermination mais cela ne me venait pas.

Taylor : Je suis certaine qu'il doit être fier de vous. En tout cas, à sa place, je serais fière. Votre père est quelqu'un de remarquable, je ne peux qu'en être persuadée et surtout vous l'admirez beaucoup, cela fait plaisir à voir. Vous réussirez à sauver le monde.

Je savais bien que je ne connaissais pas réellement Tyler, que je ne savais pas d'où il venait exactement. Beaucoup de personnes pourraient se méfier mais moi, je préférais laisser le bénéfice du doute. Il avait quand même du mal à me regarder je trouve. Il me remerciait de le comprendre sincèrement parce qu'il m'avouait que ce n'était pas simple de s'adapter à un temps qui n'était pas le sien. Cependant, avec un peu plus d'habitude, il se pourrait que cela aille mieux. Il me donnait donc raison. Il me remerciait de lui proposer mon aide. Il savait au moins qu'il aurait une personne à qui s'adresser en cas de besoin et cela le rassurait un peu. Ainsi, selon ses dires, savoir que l'on pouvait compter sur quelqu'un enlevait déjà une épine du pied. Des tourmentés ? Je ne comprenais pas vraiment, mais ce qui m'importait, ce n'était pas mes questions à son propos mais le fait de l'aider à aller mieux.

Taylor : Je ne pouvais que vous aider. Je sais ce que c'est que de se retrouver dans un endroit qui était totalement inconnu. Je ne peux pas me mettre à votre place sachant que je n'ai pas le pouvoir de voyager dans le temps mais m'adapter à un endroit, je connais. Vous pourrez compter sur moi en cas de problème ou même si vous avez besoin de parler. Vous avez quelque chose en quoi vous pouvez vous raccrocher. Même mon fils est d'accord pour vous aider. Il vous apprécie déjà.

Je le voyais en train de s'amuser, de tout faire pour se détendre et cela faisait du bien de le voir ainsi, car avec ce qui était arrivé au sommet du pouvoir, on risquait d'être encore plus poursuivi qu'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Anderson
Time Can Be Rewritten
avatar

Date d'inscription : 05/02/2012
Messages : 365

Capacité(s) : Exploration de l'esprit / Maîtrise de l'espace-temps

Camp : Neutres / Hybrides

MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   Dim 11 Nov - 23:24

Plus je parlais à Taylor et plus je ressentais une certaine gêne inavouée. Je n'osais pas parler de cette chose si horrible, car cela relevait du dépaysement, une perte beaucoup trop massive. J'étais littéralement propulsé dans une époque qui n'était pas la mienne. Je ne me sentais pas chez moi. J'étais dans le passé, le passé de mon père, avec une simple volonté de sauver le futur, le sauver de toutes ces choses qui cherchaient à le détruire. Ces menaces étaient nombreuses, beaucoup trop nombreuses, je ne pouvais que l'admettre malheureusement, mais je m'étais quand même engagé dans la volonté de les combattre pour sauver mon avenir. Je ne voulais pas que les innocents perdent tout ce qu'ils avaient. Je ne voulais pas les voir tout perdre. Cela n'avait aucun sens, réellement aucun sens, mais je m'y étais plongé malgré tout. Je n'étais que trop jeune, beaucoup trop jeune, mais je m'étais donné la plus importante des missions, celle de tout sauver. Je voulais sauver le monde, les vies innocentes ainsi que tout le reste.

C'était beaucoup de cibles, beaucoup de choses, mais je voulais quand même tenter. Je voulais quand même faire tout mon possible pour sauver ces existences menacées. Il fallait bien que quelqu'un le fasse et je m'étais dévoué à cela. Cette mission c'était la mienne et elle allait rester simplement la mienne, tant que je restais ici. C'était dur mais c'était malheureusement comme ça. J'étais devenu en un temps record la personne avec le poids le plus lourd sur ses épaules. J'étais la personne qui s'était dévouée à la plus importante des missions, vraiment la plus importante. Ce n'était pas rien ce que je faisais, malheureusement pour moi. J'avais plongé dans le pire, vraiment le pire, et je ne pouvais rien faire contre cela. Pitié, de l'aide et du calme, était-ce trop demandé hein ? Malheureusement oui. Je ne parvenais pas à être tranquille et je n'allais plus jamais l'être, surtout avec cette mission que je m'étais donné. La paix était proscrite à l'oubli.


- Merci énormément de croire en moi, et surtout de dire que je vais pouvoir réussir à sauver le monde, mon avenir, et tout le reste. J'ai vraiment besoin de réussir. Je n'ai pas envie de les voir tout perdre. Je n'ai pas envie que tous ces innocents perdent leurs existences. Je ne peux pas voir tout périr autour de moi, et ma famille se briser...

Au moins, je pouvais compter sur elle. Je pouvais compter sur Taylor et ne pas être seul. Je n'allais pas être le seul tourmenté. Cela me faisait du bien, vraiment beaucoup de bien. Elle disait qu'elle allait m'aider à m'adapter, à me sentir moins perdu. Si jamais j'avais un quelconque problème, ou même si j'avais juste besoin d'un peu de compagnie, je pouvais m'adresser à elle et lui demander n'importe quoi. Cette aide qu'elle m'offrait, ce n'était pas rien. Elle devenait probablement la seule aide à laquelle je pouvais aspirer pour le moment, la seule personne sur laquelle je pouvais compter pour l'instant. Avoir quelqu'un avec moi me rendait moins seul, beaucoup moins seul, surtout dans une mission aussi importante et périlleuse que celle-là. J'avais l'aide d'une personne fixée dans l'époque où je me trouvais, l'époque liée au passé de mon père. J'avais le soutien d'une personne avec qui je devais rester malhonnête, car je devais dissimuler de nombreuses choses, des choses qu'elle ne devrait jamais découvrir.

- Merci beaucoup pour votre aide, vraiment. Cela m'aide. Avoir quelqu'un auprès de moi me rend plus calme. Je parviens à y voir plus clair, et à croire que les choses pourront facilement s'arranger. Au fond, je trouve l'espoir dans une guérison de la solitude, ce n'est pas rien. Franchement merci pour ce cadeau, merci. Je n'hésiterais pas à m'adresser à vous si jamais quelque chose ne va pas. Pas besoin de me donner un téléphone ou quoi que ce soit, j'ai ce qu'il faut avec moi. Je sais que c'est dur à expliquer mais j'ai tout ce qu'il faut.

*dans les carnets de mon père*

Mon téléphone vibrait, je recevais un message étrange venant du téléphone de mon père. Je ne savais pas ce qui se passait, mais ce message disait :

"J'ai besoin de toi, aide-moi."

Réellement surpris par ce que je venais de lire, je regardais Taylor :

- Je suis désolé mais je vais devoir vous laisser. On a besoin de moi quelque part. Je suis désolé d'avorter si tôt cette rencontre, mais je n'ai pas le choix. Il est en danger et je dois lui sauver la vie, il le faut.

Je me préparais à me téléporter, à la vue du fait que personne en dehors de Taylor allait me voir, mais je voulais lui dire au revoir avant.

- A bientôt Taylor, je suis certain qu'on se reverra.

Je me téléportais. J'allais partir sauver mon père.

Fin

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Catalyst (Pv avec Tyler Anderson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jesse, un garçon plus ou moins sympathique ~
» Just Friends ? [Avec Tyler Bennett]
» (M) SHANNON LETO - tyler anderson (frère)
» [FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Toute Bonne Chose A Une Fin :: Les Archives Du RPG-