AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Dim 7 Oct - 21:36

Depuis trois jours, la carcasse qui me servait de corps ne ressemblait pas à grand-chose, surtout depuis qu'elle avait plongé dans ce processus extrême de désespoir. Rachel était partie. Elle avait quitté le pays pour rejoindre ses origines et chercher les réponses dont elle avait besoin, me laissant derrière elle, pour le moment. Le premier jour, j'avais réussi à tenir le coup, à sembler un minimum fort pour pouvoir le fait qu'elle n'était pas là. Le second jour, une sensation de manque avait pu envahir ma conscience. Je m'étais senti affreusement faible, ne me croyant pas capable de supporter ce qui se passait. Si j'avais pu tenir toute la journée, ce n'était que grâce à un immense miracle, un miracle que je n'avais jamais réussi à nommer. Mon fils avait beau être là pour moi et me soutenir à chaque fois que je le demandais, cela ne remplaçait pas l'absence de celle que j'aimais. Quelque chose me manquait et me rendait dépressif. Je ne supportais pas ce qui se passait.

Aujourd'hui, voici le troisième jour de ma descente aux enfers. J e ne parvenais plus à dormir depuis maintenant deux jours. A chaque fois que je fermais mes yeux, des cauchemars me hantaient, et aussi des visions de celle que j'aimais. Tout me paraissait insupportable. Chaque nuit, la paix s'éloignait de moi. Je ne pouvais pas passer un seul et unique instant sans songer au poids si lourd que me provoquait son absence. Je tenais à Rachel. J'y tenais comme à la prunelle de mes yeux. Me séparer d'elle avait été une déchirure. Vivre sans elle était encore pire. Je ne parvenais pas à rester seul sans cette si importante lumière. C'était beaucoup trop dur.

Incapable d'appeler mon fils ni même qui que ce soit d'autre, je sortais dans la rue, versant quelques larmes au fond d'un oubli plus que douloureux. Je marchais, le regard rivé vers le sol. L'environnement autour de ma pauvre tête n'avait plus aucune importance à cause du fait que j'avais le moral dans les chaussettes. J'avais mal. Je souffrais énormément mais je me sentais incapable d'en parler. Je ne pouvais que marcher...seulement marcher. Parler à quelqu'un me demandait beaucoup trop d'effort, surtout à la vue des souffrances que j'avais déjà subies. Je restais muet et pétrifié par ma peine. Qui pourrait m'aider ? Qui pouvait sincèrement me sortir de ce qui m'arrivait ? A mes yeux...personne.

Je me trouvais au bord du trottoir, prêt à traverser la route, mais je préférais attendre l'approbation du feu de signalisation. Une fois la validation de ce dernier prononcée, je commençais à avancer et mes pieds foulaient le sol peu à peu. Aucune voiture n'était dans le secteur...enfin jusque là. Le moral enfermé dans ma peine, je n'entendis rien du tout. Pourtant, une voiture était en train de s'approcher, un espèce de chauffard qui n'avait pas respecté les feux de signalisation.

Et moi, je traversais la route beaucoup trop lentement...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté Johnson
Mademoiselle Jekyll
avatar

Date d'inscription : 22/09/2012
Messages : 37

Capacité(s) : Guérison / Télékinésie

Camp : Hybride Neutre

Feuille de personnage
Activité RP: 3 rps en cours
Mode RP: Ouvert
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Lun 8 Oct - 15:18

Ce matin Liberté avait passé une bonne nuit, elle avait réussit à trouver refuge dans un bâtiment en construction et avait dormit sans encombre personne n’avait eut l’idée de venir l’importunée, pour une fois il ne fallait pas s’en plaindre. Les premiers rayons du soleil l’avait taquiné gentiment et lui avait réchauffé son bout du nez froid. Elle avait découvert en s’éveillant un New York embrumé et beau. Les gens s’agitaient déjà tel des fourmis alors qu’il était à peine sept heures. Elle trouva un jet d’eau, elle fit couler de l’eau et s’en passa sur le visage et but un peu. Aujourd’hui elle avait de la chance ça se sentait ou du moins la journée commençait bien. Son ventre cria famine, elle sourit et fouilla dans son sac d’où elle sortit une petite bourse de tissus usée faites à la main. Elle l’ouvrit presque religieusement et ô miracle elle vit un dollars soixante trois. Elle prit le tout dans sa poche et plia bagage pour aller chercher de quoi manger.

Elle déambula dans les grandes rues et trouva une petite épicerie, les étalages de fruit lui mirent l’eau à la bouche elle entra dans la boutique et sentit que le gérant, un vieil homme la dévisagea de la tête au pied. Elle lui adressa un sourire aimable et alla dans le rayon des conserve, tout lui donnait envie mais une chose la retenait le prix. Elle jeta son dévolu sur une boite de ravioli à moins d’un dollar. Elle la paya et la garda à la main elle allait manger dans peu de temps de toute façon. Elle était toute contente, enfin un repas, elle pensa qu’un parc serait agréable elle pourrait voir la vie défiler tranquillement. Elle suivit un troupeau de gens et arriva devant un passage piéton, elle attendit de pouvoir traverser. Elle vit un homme sortir de la meute un peu avant tout le monde, cependant une voiture ne voulut pas s’arrêter et fonça à toute vitesse sur l’homme surement un chauffard ivre. A ce moment là tout se passa très vite, une femme cria et Liberté prit son élan pour pousser l’homme malheureusement elle n’eut pas le temps de l’éviter elle aussi. Elle ferma les yeux et serra les dents avant que la voiture ne la renverse, elle passa sur le pare brise qui se brisa sous l’impact du petit corps. Elle vola derrière la voiture qui pila d’un coup. Elle retomba lourdement sur le sol, elle laissa échapper un petit soupir de douleur. Du sang dégoulinait de sa tempe, ses bras étaient égratigner à plusieurs endroits comme son visage, elle toussa un peu. Les gens paniquaient tout autour certain s’enfuirent d’autres s’ameutèrent autour du corps. Après un moment elle restait toujours à terre mais personne ne remarquait que ses blessures se refermaient petit à petit. Un peu plus loin un boite de conserve explosée était éparpillée au sol, la journée avait pourtant si bien commencer.

_________________
Si mon existence est un crime, alors laisser moi décider du moment ou je me repentirais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Lun 8 Oct - 16:23

Le moral plongé dans mes chaussettes, mon corps avait perdu toute l'attention qu'il était censé dédier à la vie en elle-même. Il ne s'était focalisé sur rien, rien du tout. Au fond mon corps avait fonctionné sans réfléchir. Je m'étais contenté de marcher, marcher et encore marcher, au final pourquoi ? Pourquoi avais-je fait cela ? Quel était l'intérêt qui en découlait ? Aucun...pas le moindre. Je ne faisais que marcher pour subir le projet frénétique d'un salopard ivre, une ordure de chauffard ne respectant pas le code de la route. Ce dernier me fonçait dessus, sans aucune hésitation. Bon, au fond, j'étais un peu responsable de ce qui m'arrivait. Si je n'avais pas été aussi stupide pour m'enfermer dans ma tristesse, qui ne devait être qu'une facette secondaire de ma vie, peut-être aurais-je pu éviter l'interruption dans le fonctionnement de mes sens, mais je n'étais au fond pas certain de mes avancements. Je fonçais tout droit dans une nouvelle torture, pauvre de moi. Mes pieds foulaient le sol par une certaine lenteur désespérante, alors que la voiture fonçait sur moi. Mais, je ne l'entendais pas. Je ne faisais que continuer ma course, alors que le bolide roulait de plus en plus vite vers moi.

Et pourtant je n'allais pas être renversé par cette voiture, j'allais au contraire survivre et vivre encore, sans aucune égratignure. Comment m'en étais-je sorti ? A vrai dire, je ne m'en étais pas rendu compte tout de suite, car les événements s'étaient déroulés avec une certaine rapidité qui m'avait perdu. Quelqu'un s'était interposé pour empêcher l'accident, me poussant en dehors de la scène. Mais, la personne n'eut pas le temps de s'écarter pour éviter les blessures corporelles. Elle percuta le pare-brise de la voiture et voila derrière la voiture pour retomber lourdement sur le sol. Ce ne fut qu'à ce moment-là que je me rendis compte de ce qui s'était produit.


- Oh mon Dieu...c'est ma faute...c'est horrible...

J'accourus avec le flot de personnes qui voulait voir comment elle allait. Personne ne vit ce que moi je voyais. A vrai dire, je n'arrivais qu'à peine à y croire. Cette femme semblait être comme moi. Elle guérissait...

- C'est pas vrai...elle est...comme moi ?

J'étais perdu, entre le flot dépressif et douloureux qui traversait mon esprit. Je me sentais mal. Je me sentais sérieusement mal à cause de ce qui s'était produit. Tout était de ma faute, absolument tout...

Je tentais de me forger un trou parmi l'espace humain qui se trouvait devant le corps de la jeune femme, mais aucun ne me laissa passer. Ils restaient là, devant, m'empêchant de faire quoi que ce soit...


- S'il vous plait...laissez-moi passer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté Johnson
Mademoiselle Jekyll
avatar

Date d'inscription : 22/09/2012
Messages : 37

Capacité(s) : Guérison / Télékinésie

Camp : Hybride Neutre

Feuille de personnage
Activité RP: 3 rps en cours
Mode RP: Ouvert
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Dim 14 Oct - 12:55

Elle avait mal c’était certain elle avait beau être spéciale et se soigner les nerfs lui transmettait le sentiment de douleur à son cerveau. Elle était encore dans les vapes et tous les sons autour d’elle étaient sourds, comme des échos lointains. Sa tête tournait et au loin elle entendait les sirènes des pompiers résonner elle n’avait aucun papier alors comment expliquer cela dans un hôpital ? Elle ne pouvait pas se lever pour autant, du moins pas pour le moment, elle était fichue. Elle regarda dans la foule, elle vit le visage de l’homme qu’elle venait de sauver, elle l’entendit dire qu’elle était comme lui. Il lui fallait fournir un dernier effort, ça pourrais la sauver, elle se mit sur le côté et se releva avec beaucoup de mal, elle alla vers cet homme qui se disait comme elle, elle déambula quelques secondes comme un zombie avant de tomber dans ses bras elle articula difficilement :

-Je vous en supplie…aidez moi…pas…l’hôpital.

Son pouvoir de guérison prenait du temps pour certaines choses mais aussi de l’énergie, il lui fallait du repos. Elle s’accrocha tant bien que mal à l’homme :

-Aidez…moi…

Elle ferma ses yeux contre son gré s’en remettant complètement à cet homme qu’elle venait d’aider, pourvus qu’il est un minimum d’humanité.

_________________
Si mon existence est un crime, alors laisser moi décider du moment ou je me repentirais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Dim 14 Oct - 14:31

Tout était prévu par avance. Je ne savais pas pourquoi je pensais à cela, mais j'avais réellement l'impression que cet accident était un événement de ma destinée profonde. Tout aurait du se passer comme prévu.

Les événements s'étaient décidés d'une manière quasi automatique et avaient pu s'enfermer dans ma tête sans que je ne puisse réellement m'en rendre compte. Je ne savais pas pourquoi j'étais ainsi, mais je l'étais. Ce chauffard probablement ivre aurait du percuter mon corps, le frapper de toutes ses forces. Mon corps aurait du s'envoler et percuter le sol avec violence. Le blessé dans l'histoire aurait du être moi, pour punir toute mon inattention et bien achever mon cœur qui se brisait peu à peu. Mais, rien ne s'était passé comme prévu. En effet, les circonstances avaient changé et par conséquent bouleversé un ordre préétabli, une douleur que j'aurais du subir à moi seul. Une jeune femme était sortie de nulle part, et s'était jetée sur la route pour prendre ma place dans le choc et se faire percuter par le chauffard. Elle avait pris ma place dans tout...et donc le sort qui m'était réservé d'avance. Oui, je croyais être en effet le blessé par avance, cette personne qui allait tout subir et surtout tout subir seule.

Tout devenait rapidement déconcertant. Je ne comprenais rien du tout. Cette femme guérissait d'elle-même, comme si elle était comme moi. Je n'arrivais qu'à peine à y croire. C'était visiblement impossible, en tout cas à mes yeux. J'aurais du être grièvement blessé et j'avais été sauvé par une femme qui parvenait à guérir de ses blessures. Estomaqué, j'arrivais à peine à parler. La jeune femme se leva difficilement et fournit un dernier effort pour me rejoindre et tomba dans mes bras. Elle voulait mon aide, et surtout ne pas aller à l'hôpital.

A bout de force, elle ferma ses yeux. Je devais agir. Je dis aux autres personnes autour de moi :


- Je m'en charge...

Je la pris avec moi, dans mes bras. Mon point de départ n'était pas très loin d'ici. En effet j'étais parti de chez Rachel, un endroit que je n'avais pas pu quitter depuis qu'elle était partie. J'arrivais chez elle et j'allongeais le corps de cette jeune femme sur le canapé. Je m'assis non loin d'elle, pour faire agir mon propre pouvoir de guérison. J'activais ma lumière sur les parcelles de blessure qui n'avaient pas disparu. Cette lumière brillait pour aider les blessures à disparaître.

J'étais à bout de force, mais je le faisais quand même car mon but était d'aider cette jeune femme. Essoufflé...j'avais du mal à continuer, mais je forçais les choses, au risque de me perdre...


- Pourvu que ça marche...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté Johnson
Mademoiselle Jekyll
avatar

Date d'inscription : 22/09/2012
Messages : 37

Capacité(s) : Guérison / Télékinésie

Camp : Hybride Neutre

Feuille de personnage
Activité RP: 3 rps en cours
Mode RP: Ouvert
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Dim 14 Oct - 17:18

Depuis combien de temps était t’elle la ? Tout ce qu’elle voyait était le noir, l’inquiétant noir. Elle se releva difficilement, tout autour d’elle n’était que ténèbres. Elle vit devant elle un peu plus loin un immense miroir, elle le connaissait, elle l’avait déjà vu. Elle s’en approcha doucement, de l’autre côté du miroir ce n’était elle qui se reflétait mais son double maléfique, une jeune femme aux cheveux long et blanc se reflétait devant elle, elle portait une longue robe pourpre et ses deux yeux doré la dévisageait dans un sourire malsain et sadique elle lui demanda simplement :

-Tu joue les héroïnes maintenant et voila ce que ça te coûte.

Elle ne dit pas mot, regardant cette fille aux cheveux blancs devant elle, se reflet la dégoutait au plus au point. L’autre haussa les épaules :

-Il y a longtemps que tu n’étais pas venue me voir ton visage de souffrance me manquait.

-J’ai réussit à te contenir durant pas mal d’années, ça ne changeras pas.

-Qu’est ce que ça à put t’apporter de sauver cet homme ? De la gloire ? De la sympathie ? Rien que d’y penser ses sentiments me font vomir.

-Je n’avais aucune raison de le faire, je l’ai fait simplement pour aider quelqu’un.

Une lumière apparut dans le noir, une lumière douce et rassurante. La sortie, Liberté alla vers elle quand elle entendit Jekyll frapper contre le miroir elle lui lança en sifflant entre ses mots :

-Je te ferais comprendre le désespoir, quand tu ne t’y attendras pas, quand tu ne pourras plus me contrôler je tuerais cet homme de mes mains.

Elle la regarda déterminée :

-Tu ne sortiras pas d’ici.

Elle courut pour aller dans la lumière, une sensation douce enlaça son corps. Elle ouvrit doucement les yeux, elle était de nouveau dans le monde des vivants. Son rêve avec Jekyll l’avait une fois de plus donné mal au crâne. Sa vision encore floue ne lui permis pas de voir tout de suite ou elle était mais, quand l’homme qu’elle avait reconnus s’approcha d’elle, elle lui souri fébrilement :

-Merci monsieur…

Elle tenta de se redresser un peu mais la douleur de l’accident était toujours un peu présente, elle toucha ses côtes douloureuses et serra les dents :

-La vache ça fait mal.

_________________
Si mon existence est un crime, alors laisser moi décider du moment ou je me repentirais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Dim 14 Oct - 18:14

L'appui que j'imposais sur mes forces me faisait du mal, mais j'éclipsais cette souffrance grandissante. Compter autant sur mes pouvoirs, en prenant en compte mes problèmes actuels, n'était pas la plus merveilleuse des idées, bien au contraire. Il s'agissait d'un suicide grandissant, un suicide horrible car c'était bien ce que je risquais de vivre à force de continuer à agir de la sorte. Je risquais peu à peu de tuer toute envie à l'intérieur de moi, tout soupçon de force, absolument tout. Je ne risquais pas de perdre ma vie, à cause de l'immortalité que je possédais, mais bon je risquais quand même gros dans cette histoire. En effet, plus je plongeais et plus je risquais de perdre l'essence qui me maintenait debout. Je vivrais toujours, mais je ne bougerais plus du tout...

Je tentais de guérir cette femme afin en quelque sorte de payer ma dette envers elle. Elle m'avait sauvé, et je devais tenter de l'aider, peu importe les risques et peu importe comment. Je gardais une détermination profonde afin de réussir ce que je voulais entreprendre. Tandis que la lumière bleue commençait à s'estomper, je tentais de reprendre mon souffle, car je me sentais affreusement mal. Je devais tout faire pour parvenir à garder mon calme et à retrouver une respiration à peu près normale. C'était le signe que mon corps tirait la sonnette d'alarme. Cela faisait déjà trois jours, trois jours qu'elle était partie, et j'étais déjà dans cet état. Je pouvais craindre le pire...

La jeune femme ouvrit de nouveau les yeux. Elle était tirée d'affaire et elle m'en remerciait. Avec une voix affaiblie, je lui dis :


- De rien...

Quand elle se redressa, la douleur la déchira un peu. Le choc était encore un peu présent dans ses côtes.

- Restez allongée un peu pour l'instant...ça vaut mieux...la douleur passera après sans doute...

*même si la mienne ne partira pas...*

- Vous avez besoin de quelque chose en particulier...?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté Johnson
Mademoiselle Jekyll
avatar

Date d'inscription : 22/09/2012
Messages : 37

Capacité(s) : Guérison / Télékinésie

Camp : Hybride Neutre

Feuille de personnage
Activité RP: 3 rps en cours
Mode RP: Ouvert
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Lun 15 Oct - 21:34

Quand elle eut repris un peu plus ses esprits, elle dévisagea l’homme de ses grands yeux bleus tout en souriant :

-Merci infiniment d’être venu à mon secours, je ne saurais comment vous remercier. Hélas je n’ai rien sur moi. Oui la douleur partira ce n’est rien de grave, c’est bien d’avoir mal ça prouve qu’on est en vie non ?

Elle ria un peu mais le mouvement de son thorax lui fit mal elle arrêta alors. Elle regarda l’homme :

-Non je n’ai besoin de rien ne vous en faites pas, je repartirais bientôt.

Elle scruta le visage de l’homme, il était livide avec des cernes sous les yeux :

-Vous avez l’air mal…

Elle le regarda dans les yeux avec un fébrile sourire :

-Je suis désolée de vous avoir causée tant de tort monsieur.

Elle regarda autour d’elle, le canapé était confortable, la maison semblait propre et plutôt accueillante. Un foyer, une maison voila ce qu’elle n’avait jamais connu, elle enviait un peu l’homme qui devait vivre ici, elle regarda le plafond :

-Je ne connais même pas le nom de mon sauveur.

Elle le regarda toujours dans un sourire attendant une réponse quelconque et espérant qu’il n’avait pas remarquer ces étranges dons.

_________________
Si mon existence est un crime, alors laisser moi décider du moment ou je me repentirais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Lun 15 Oct - 23:30

Le poids de mon absence de sommeil demeurait bien trop lourd et ces cernes le prouvaient. Utiliser mes pouvoirs était une immense peine et je ne le faisais que lorsque c'était extrêmement nécessaire surtout quand je pouvais sauver une vie, un peu comme maintenant. Les bonnes actions n'étaient malheureusement pas un rempart puissant face à la souffrance qui me frappait. Mon visage était devenu livide, les cernes étaient marquées, ma bouche était limite à expulser quelques bâillements, mais je les retenais en ne laissant aucune ouverture pour ce bruit. Je tenais encore debout mais j'ignorais quel miracle m'aidait à y parvenir, cela semblait insensé. La douleur symbolisait peut-être la vie, mais moi j'avais l'impression de perdre la mienne peu à peu. Je n'allais pas mourir, mais c'était tout comme.

La jeune femme me fit remarquer que j'étais mal, et malheureusement cette réponse n'était que véridique. Mon état n'avait rien de glorieux, et c'était de pire en pire. Quel était mon salut dans cette histoire ? Comment pourrais-je survivre alors que mon corps tout entier continuait de s'affaiblir de lui-même ? J'étais rempli des plus immenses doutes du monde et j'avais peur de ne pas m'en défaire.


- Vous n'avez pas vraiment tort...ça ne va pas fort. En ce moment, ma vie est un enfer. Ce n'est pas réellement joyeux d'en parler, vu que je perd tout à longueur de journée. Mais ce n'est pas de votre faute...vous ne m'avez pas causé de tort. C'est moi qui m'abandonne...en quelque sorte. disais-je avec un ton pas très joyeux, preuve de la présence d'un trouble sérieux.

Je baissais peu à peu le regard pour regarder le sol alors qu'elle levait le sien pour observer le plafond et dévoiler le fait qu'elle ne connaissait pas le nom de son sauveur. Je lui dis, avec une voix plutôt fragile :


- Samuel...

Je la regardais de nouveau, avant de lui demander :

- Et vous...?

J'attendais sa réponse tout en tentant de tenir le coup...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté Johnson
Mademoiselle Jekyll
avatar

Date d'inscription : 22/09/2012
Messages : 37

Capacité(s) : Guérison / Télékinésie

Camp : Hybride Neutre

Feuille de personnage
Activité RP: 3 rps en cours
Mode RP: Ouvert
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Sam 20 Oct - 21:54

-Samuel…enchantée.

Samuel, un beau prénom trouvait t’elle, il avait l’air d’être au fond du gouffre. Elle lui souri affectueusement et posa sa main sur la sienne elle n’aimait pas voir les gens souffrir. Elle connaissait ce genre de sentiment alors elle pouvait le comprendre :

-Vous savez quand on à toucher le fond on ne peut que remonter la pente. Je pense que ça fait partie des choses que la vie nous fait traverser pour nous rendre plus fort.

Pendant qu’elle posa sa main sur la sienne elle lui transmettait un peu de son pouvoir, elle agissait à niveau du cerveau, il était sur les nerfs et il devait se détendre, vu sa tête il allait devenir fou. Elle voulait quelques choses qu’il aille dormir :

- Appelez-moi Liberté, je n’ai besoin que d’une chose que vous alliez vous reposez. Sinon ce que j’ai fait n’aura servit à rien.

Il est normal que le choc de l’accident soit encore présent dans son esprit, elle espérait simplement que sa guérison rapide voir miraculeuse n’éveille pas trop ses soupçons. Après tout cela pouvait encore la mettre dans les ennuies, qui comprendrais qu’elle était une spéciale ?

_________________
Si mon existence est un crime, alors laisser moi décider du moment ou je me repentirais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Sam 20 Oct - 22:55

Vivre. La vie n'était devenu qu'un trop lourd fardeau depuis quelques temps, et je ne le supportais plus. Je ne parvenais plus à supporter ce qui m'arrivait en ce moment. Me trouver si loin de celle que j'aimais me faisait énormément souffrir. J'avais atteint un stade de solitude qui me torturait et ne cessait de me briser le cœur. Je n'en pouvais plus. C'était beaucoup trop dur de continuer de vivre sans elle. Comme cette jeune femme me le disait, j'avais touché le fond, mais remonter la pente me semblait impossible, surtout à la vue de cette descente aux enfers que je vivais en ce moment. Comment devenir plus fort après tout ceci ? Cela me semblait impossible.

- Devenir plus fort...si seulement c'était encore possible. J'aimerais bien y croire, mais je n'y parviens pas. Cela fait déjà trois jours...trois jours...c'est beaucoup trop long. J'en peux plus...

Cette jeune femme, Liberté, me tenait la main, sans que je ne comprenne pourquoi. Je ne me sentais pas très bien, comme attristé. Cette tristesse me brisait. Je ne supportais plus ces tortures. Je n'aimais pas ce qui se passait.

- Me reposer avec ce qui se passe me semble impossible...je sais que vous aimeriez me voir en train de dormir, mais je ne parviens plus à dormir depuis deux jours...problèmes d'insomnie sans doute.

Je voulais tenter de changer de sujet...c'était pesant...

- Ce qui me surprend, enfin si j'ai bien vu ce que j'ai vu...c'est qu'on a un pouvoir en commun...enfin ce n'est pas exactement le même mais le principe demeure ressemblant. Je sais guérir...aussi...même si mon pouvoir est un peu différent. Je dégage une sorte de lumière qui guérit les blessures...

Je ne savais pas pourquoi je lui disais cela, mais je lui disais quand même. Peut-être avais-je besoin de me dévoiler un peu, comme pour me soulager. C'était probablement ce dont j'avais besoin.

- Cela fait déjà trois jours, je suis extrêmement fatigué, affaibli et à cran... Je ne sais pas comment m'en sortir cette fois. Je suis seul et elle n'est pas là cette fois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté Johnson
Mademoiselle Jekyll
avatar

Date d'inscription : 22/09/2012
Messages : 37

Capacité(s) : Guérison / Télékinésie

Camp : Hybride Neutre

Feuille de personnage
Activité RP: 3 rps en cours
Mode RP: Ouvert
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Sam 27 Oct - 23:10

-Je ne vous connais pas Samuel mais, je ne pense pas que vous soyez le genre de personne faites pour ramper dans la boue, sachez trouver la force d’avancer, c’est de cette façon que vous pourrez devenir fort et enfin trouver votre repos.

Elle n’aimait vraiment pas voir le gens dans un tel état et cet homme semblait vraiment avoir touché le fond. Cependant elle eut peur quand il l’interrogea sur son pouvoir, qu’allait t’il se passer il allait encore se servir d’elle ? Le choc fut plus grand quand il prétendit avoir lui aussi une sorte de pouvoir de guérison, elle le regarda avec de grands yeux surpris :

-Vous…vous êtes comme moi ?

Durent son voyage elle avait déjà rencontré des spéciaux mais, elle n’avait jamais pensé en trouver un ici dans une aussi grande ville. Le destin elle ne savait trop que penser.

- Cela fait déjà trois jours, je suis extrêmement fatigué, affaibli et à cran... Je ne sais pas comment m'en sortir cette fois. Je suis seul et elle n'est pas là cette fois.

Elle le regarde toujours un peu surprise et regarda le sol en réfléchissant, puis le dévisagea :

-Il y à plus de trois milliards d’humains sur cette terre et nous nous sommes trouver, nous qui avons la même sorte de pouvoir. Il devait y avoir une raison à cela le hasard ou le destin…Samuel tu n’es plus tout seul. Laisse moi t’aider …

Elle le regarda plein de tendresse et d’espoir, elle comprenait la solitude et jamais elle n’aurait put laisser quelqu’un subir ça car pour elle personne ne méritait de connaître ça.

_________________
Si mon existence est un crime, alors laisser moi décider du moment ou je me repentirais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Sam 27 Oct - 23:48

Ramper dans la boue. S'il y avait une chose que mon corps savait parfaitement faire depuis trois jours, c'était bien celle-là. Mon corps était en pleine dépression universelle, une déchéance qui aurait bien pu déjà me tuer si j'avais été un être mortel, mais cela n'était pas le cas. J'étais condamné à souffrir de martyr, sans aucune solution pour me sortir de là. Je devais de prendre une voie sans retour, et je savais bien que même l'âme la plus bénéfique de cette Terre n'allait jamais pouvoir m'en dévier. Le pire était encore à venir. Je n'avais pas tout perdu concernant ma vie mais c'était en train de se produire. J'avais encore la force de bouger, mais je savais bien que tout ceci n'allait pas durer éternellement. A un moment donné, mon corps allait refuser d'avancer et de faire quoi que ce soit pour se sentir mieux, et je savais bien que rien ne pourrait plus me sauver à ce moment-là, que ce serait fini pour moi.

Malheureusement, je ne parvenais pas à avancer, à trouver la force pour le faire comme Liberté le disait. J'étais pris au piège et cette douleur ne cessait de m'envahir, de s'accentuer de plus en plus d'ailleurs. Elle était en train d'aspirer ma vie entière et je ne parvenais pas à me défendre. Le hasard n'était pourtant pas contre moi. J'avais même pu rencontrer Liberté, sans réellement le souhaiter, et elle possédait le même pouvoir que moi...enfin la même base de pouvoir que moi. Il y avait forcément une raison à cela. Elle était peut-être une maigre lumière pour cette âme pourrie qui venait de toucher le fond. Elle symbolisait peut-être le changement...mais comment y croire ? Comment utiliser ce changement à bon escient ? Je ne le savais malheureusement pas. Quand elle me demande si j'étais comme elle, je ne pu que répondre ceci :


- Oui...je peux me servir d'une lumière...pour guérir les autres...et moi aussi...

Je me frottais les yeux. Ils me piquaient un peu, et ce frottement parvint à calmer ce qui me gênait. La fatigue devait probablement provoquer ce mal, mais je ne pouvais toujours pas dormir et donc tout faire pour me sentir mieux. A mes yeux, cela semblait impossible. L'absence de Rachel pesait lourd sur mon esprit et je ne parvenais pas à m'en remettre. Je le voulais pourtant. Je voulais avancer et aller mieux, mais mon corps était à bout de force. A force d'être mis à l'épreuve, il ne le supportait plus du tout.

Liberté me parla et me dit que notre rencontre était forcément bercée par une raison, qu'il s'agisse du hasard ou bien du destin et que je n'étais plus seul à présent. C'était dur. Y croire était réellement dur. Quand elle me demanda de la laisser m'aider, j'étais en même temps surpris et peiné. A mes yeux personne ne pouvait m'aider, mais elle se proposait quand même. Mais comment m'aider ? Comment pourrait-elle me sauver alors que je ne croyais plus en rien ?


- Mais…mais comment…comment m‘aider alors que toute croyance positive me déserte…cela semble irréel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté Johnson
Mademoiselle Jekyll
avatar

Date d'inscription : 22/09/2012
Messages : 37

Capacité(s) : Guérison / Télékinésie

Camp : Hybride Neutre

Feuille de personnage
Activité RP: 3 rps en cours
Mode RP: Ouvert
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Dim 28 Oct - 0:26

Quand il lui expliqua que sa lumière pouvait guérir elle ria doucement :

-Votre pouvoir est à lui seul la preuve que les ténèbres ne sont pas faites pour vous.

Il lui faisait tellement penser à elle, la peur et le doute était depuis de longues dates des amis quotidiens et la solitude était devenue sa petite sœur. Pourtant elle continuait vivre lui faisait peur mais elle savait que ça valait la peine. Elle voulait transmettre ces pensées à cet homme, elle ne le laisserait pas sombrer, elle ne le permettrait pas elle se redressa difficilement et s’assit finalement face à lui :

-Notre pouvoir n’est t’il pas la preuve que l’irréel est possible Samuel ? Il faut que vous y croyiez, vous avez tout ce qu’il faut pour cela.

Elle posa sa main sur la poitrine de Samuel à l’emplacement ou battait son cœur, elle le sentit battre sous ses doigts :

-Je n’ai aucune magie ou pouvoir pour soigner ce genre de blessure mais, le simple fait qu’il bouge prouve une chose…que vous êtes vivant. Vivre est une épreuve Samuel, on ne sait jamais ce que demain nous donneras, on souffre souvent pour quelque raison que se soit mais, si on prend le temps de regarder le monde et les autres on se rend compte que le positif c’est à nous de le créer.

Elle se sentait encore faible mais elle tentait de rester éveiller du mieux qu’elle pouvait bien que sa tête la tournait encore, elle se leva difficilement puis pris l’homme dans ses bras pour le consoler :

-Je te promets que je ne te laisserais pas sombrer, tu m’as aidé c’est à mon tour de te rendre la pareil.

_________________
Si mon existence est un crime, alors laisser moi décider du moment ou je me repentirais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Dim 28 Oct - 12:37

Ma lumière guérissait les maux, ces douleurs physiques qui pouvaient déchirer le corps humain. Elle ne pouvait rien faire contre les cœurs brisés, sinon je l'aurais déjà utilisé depuis longtemps pour mon propre cas. J'aurais déjà utilisé ma lumière pour réparer mon cœur meurtri, mais je ne l'avais pas fait, pour la simple et bonne raison qu'un pouvoir ne pouvait rien faire pour moi. Un pouvoir ne pouvait pas effacer ce manque que je ne cessais de ressentir. Je ne pouvais pas oublier cette absence qui pesait lourd sur mon corps. Rachel n'était pas là...elle cherchait ses réponses. A mes yeux, son absence était normale, mais je ne parvenais pas à supporter le fait qu'elle ne soit pas là. Je plongeais dans une sorte de dépression intégrale, autant pour le corps que l'esprit. Je touchais le fond, et je m'y enfonçais de plus en plus. Les ténèbres n'étaient peut-être pas faites pour moi, mais c'était pourtant ce que j'étais en train de vivre. Je plongeais dans les ténèbres, vivant les pires douleurs et tout ceci n'allait jamais s'arrêter. Mon cœur étant condamné à battre sans s'arrêter, j'étais également à vivre ces horribles souffrances, à pleurer, à avoir mal. J'allais tout subir, absolument tout, et pourquoi ? Dans quel but devais-je être dans cet état ? Je n'en avais pas la moindre idée. Je ne parvenais plus à croire en quoi que ce soit.

- Je croyais que je pouvais surmonter ça, que j'allais tenir le coup mais ce n'est pas le cas. Je ne sais plus quoi faire pour m'en sortir, et j'ai du mal à croire que tout est possible maintenant que je plonge dans cette...dépression. La vie est étrange, je ne pensais pas plonger à ce point, mais c'est pourtant le cas.

Mon cœur battait. Je savais que je vivais, mais cela ne voulait pas dire que j'avais ma place dans cette vie. J'étais perdu, réellement perdu, et le temps ne cessait de me perdre encore davantage. Peut-être devrais-je lui parler de cette épreuve que je vivais...l'immortalité...

- Mon cœur bat parce qu'il est condamné à le faire. Depuis que j'ai ce pouvoir de guérison, je ne peux plus mourir, et je le sais pour avoir tout essayer. Je suis coincé dans ma propre existence, à vivre cette souffrance. Même le chemin le plus stupide je ne peux pas le prendre. C'est pour ça que je suis encore en vie. Une chose pareille aurait déjà du me tuer, mais je ne peux pas partir, enfin je ne le peux plus... C'est très dur à expliquer.

Je la regardais.

- J'aimerais m'en sortir, que ma situation change... Malheureusement j'ai l'impression que je plonge de plus en plus à mesure que notre séparation grandit. C'est comme s'il me manque quelque chose. Comment pourrais-je faire...

Elle me prit dans ses bras, me faisant la promesse de m'aider à ne pas sombrer. Quant à moi, je ne parvenais plus à retenir mes larmes, c'était trop difficile. Elles tombaient d'elles-mêmes, en nombre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté Johnson
Mademoiselle Jekyll
avatar

Date d'inscription : 22/09/2012
Messages : 37

Capacité(s) : Guérison / Télékinésie

Camp : Hybride Neutre

Feuille de personnage
Activité RP: 3 rps en cours
Mode RP: Ouvert
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Mer 7 Nov - 11:28

Il était immortel du moins ce qu’elle en comprenait, elle aussi savait ce qu’était la longue et douloureuse agonie de la vie. Tout le monde portait des chaînes plus ou moins lourdes sur ses épaules Samuel n’arrivait vraisemblablement plus à supporter les siennes. Il avait déjà voulut en finir lui disait t’il mais son propre pouvoir le forçait à rester ici parmi les tristes et égoïstes vivants. C’est dans ce genre de moment qu’elle se demandait si les pouvoirs qu’on leurs avaient imposé, étaient des dons ou des malédictions ? Elle lui caressa doucement les cheveux pour les calmer, elle se sentait tellement impuissante. Elle sentit qu’il pleurait, il lui faisait donc un peu confiance apparemment.

- J'aimerais m'en sortir, que ma situation change... Malheureusement j'ai l'impression que je plonge de plus en plus à mesure que notre séparation grandit. C'est comme s'il me manque quelque chose. Comment pourrais-je faire...

-Il faut laisser le temps aux plaies de cicatriser, ça sera surement long Samuel…mais, il faut savoir se pardonner.

Elle lui frotta le dos pour tenter de le consoler du mieux qu’elle pouvait mais elle était plutôt maladroite avec ce genre de chose.

-Je t’en pris, ne pleure pas tu n’es plus tout seul maintenant.

_________________
Si mon existence est un crime, alors laisser moi décider du moment ou je me repentirais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Mer 7 Nov - 15:30

Ma vie, un cauchemar…

Depuis que j'étais devenu immortel, la vie était devenue une agonie trop longue, une chose que je ne parvenais plus réellement à supporter avec le temps. Au fond de moi-même, j'avais mal. Je ne cessais de souffrir et de cacher la majorité de ce que je ressentais. Mes douleurs paraissaient moins graves de cette manière, mais ce n'était qu'une apparence sordide, un mensonge. Je me mentais à moi-même parce que tout paraissait plus simple de cette manière, mais c'était faux. Au contraire, tout était bien pire par ce biais. Les douleurs étaient plus grandes, plus horribles, mais les proches ne s'en rendaient pas parfaitement compte.

Malheureusement mes douleurs grandissaient depuis quelques temps. Ma tristesse avait acquis une force bien plus importante et je ne pouvais plus la cacher. Cela avait changé depuis le jour où Rachel était partie. Je me sentais mal en me trouvant ici sans elle. C'était comme s'il manquait quelque chose, que quelque chose d'important m'avait été enlevé et que je ne pouvais pas vivre sans cela. Ce n'était pas rien. L'amour que je ressentais pour Rachel avait été mis en suspens, et l'âme avec laquelle j'avais appris à vivre n'était pas auprès de moi. Je m'étais attaché à Rachel encore plus que je ne le pensais. C'était un attachement intense qui m'aidait à survivre. Sans cela, je me sentais vulnérable et ma vie ne cessait de se détruire d'elle-même.

J'aimerais sincèrement être capable de m'en sortir, afin que ma situation puisse changer et que ma guérison débute, mais j'espérais dans le vide pour l'instant. Je ne parvenais pas à remonter la pente. Au contraire, tout me faisait de plus en plus mal. Il m'était impossible de changer et de guérir comme si j'étais bloqué à ce stade de torture. J'avais mal, trop mal. Je savais que je n'étais plus seul, d'ailleurs Liberté me gardait dans ses bras pour que je puisse en avoir conscience, mais je me voyais seul, dans mon cœur. Je souffrais trop sans elle et je ne parvenais plus à retenir mes émotions. Les plaies s'ouvraient de jour en jour, rien ne changeait.

Toujours avec ces larmes qui tombent, je parlais à Liberté :


- Mais, quand ces plaies grandissent de jour en jour et qu'elles provoquent une souffrance de plus en plus grande...comment les laisser cicatriser. Ma souffrance grandit avec le temps. Plus je me sens loin d'elle et plus mon cœur se brise. Je ne comprend rien du tout...j'en peux plus. Cela fait trois jours qu'elle est partie, et j'ai l'impression de perdre ma vie à force de ne plus la voir.

Je respirais un peu avant de lui demander :

- Je dois paraître bizarre...non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté Johnson
Mademoiselle Jekyll
avatar

Date d'inscription : 22/09/2012
Messages : 37

Capacité(s) : Guérison / Télékinésie

Camp : Hybride Neutre

Feuille de personnage
Activité RP: 3 rps en cours
Mode RP: Ouvert
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Sam 10 Nov - 18:24

Il se pensait bizarre car elle lui manquait ? Bizarre d’avoir des émotions ? De pleurer de se sentir seul ? Ce qui le rendait bizarre était qu’il trouve cela bizarre. Elle ria doucement à cet idée et colla son front au sien :

-Si éprouver des sentiments et avoir peur d’être seul est une bizarrerie alors je pense que nous sommes tous des anomalies. Tu ne pense pas ?

Elle l’embrassa tendrement sur le front et parla un peu plus bas en fermant les yeux :

-J’ai connus cette situation, la perte d’un être cher, que se soit par l’éloignement ou d’autres choses…c’est toujours difficile. Mais si l’homme était fait pour être seul pourquoi sommes-nous plus de 3 milliards sur terre ?

Elle essuya les larmes de l’homme avec ses pouces, ce genre de chose était nouvelle pour elle mais elle voyait en lui ce qu’elle avait été par un long moment. Peut être trouvait t’elle les mots qu’elle aurait voulus entendre à ce moment là ? Qui sait en attendant elle ferais tout pour l’aider :

-Tu n’es pas plus bête ou anormal qu’un autre Samuel, j’ai put m’en sortir comme d’autre l’on fait. Je suis prête à t’aider. Tout ce que je te demande c’est de me faire confiance…

Elle afficha un sourire radieux pour lui montrer qu’elle était là avec lui :

-Après tout, on n’a plus rien à perdre non ? Alors lève la tête Samuel, on peut toujours pleurer parce qu’on ne voit pas le soleil mais, nos larmes ne pourront jamais cacher les étoiles.

_________________
Si mon existence est un crime, alors laisser moi décider du moment ou je me repentirais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Dim 11 Nov - 0:46

Je ne pensais pas que le fait de me trouver aussi loin d'elle me mettrait dans un état pareil. En trois jours, j'avais réussi à sombrer, dans un état plus qu'alarmant. Mon corps se laissait littéralement atteindre un état semblable à la mort, sans l'envolée finale de l'esprit vers le firmament de l'au-delà. Cette souffrance me brisait de l'intérieur au point que cette douleur devienne rapidement insupportable. Mon corps ne vivait plus. Au niveau des sentiments et au niveau des douleurs, tout commençait peu à peu à s'évanouir dans la nature. Je vivais démuni, sans bonheur, sans envie, sans rien du tout. Quand elle avait quitté le pays, c'était comme si tout le reste m'avait quitté, et je ne pensais jamais atteindre cette horreur sentimentale. Pourtant, je souffrais, je souffrais tellement que c'était en train d'agrandir l'influence de ce sort funeste. Elle offrait un baiser sur mon front, une chose qui me procura une sensation plutôt étrange. J'étais assez perdu sur ce que je ressentais, mais je trouvais quand même la force de parler.

- C'est juste que...je ne pensais pas tomber aussi bas en la voyant s'en aller mais c'est malheureusement ce qui m'arrive en ce moment. J'ai abandonné mon être quand je l'ai vue partir. Je ne sais pas si je peux revenir en arrière. Nous sommes nombreux sur cette Terre, de nombreuses âmes humaines se croisent et se lient, certaines beaucoup plus que d'autre. Avec elle, j'étais dans ce lien plus fort, un lien très important. Je sais qu'elle va revenir, qu'elle n'est pas partie pour l'éternité, mais c'est dur. J'ai l'impression que le sens provisoire prend un côté définitif alors que c'est faux, c'est bizarre. La séparation est pesante, beaucoup trop pesante.

Elle essuya mes larmes avec ses pouces, quelque chose d'assez nouveau pour moi car la seule personne qui avait ce magnifique geste pour moi, c'était justement celle dont la perte était la principale source de ma souffrance : Rachel. Je ne savais pas trop quoi penser de tout ça. Je relevais la tête vers elle pour continuer à lui parler.

- Je ne sais pas pourquoi je ressens tout ça. Je sais que l'éloignement d'un être que l'on aime plus que tout est horrible, j'en ai conscience, mais là c'est plus qu'horrible. Je ne comprend rien. J'ai vraiment besoin d'aide, vraiment. Je ne sais plus quoi faire. Je ne fais que me perdre dans un monde que j'ai l'impression de rejeter peu à peu. C'est trop dur. Si vraiment tu...tu sais comment m'aider, je ne peux pas refuser, pas du tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté Johnson
Mademoiselle Jekyll
avatar

Date d'inscription : 22/09/2012
Messages : 37

Capacité(s) : Guérison / Télékinésie

Camp : Hybride Neutre

Feuille de personnage
Activité RP: 3 rps en cours
Mode RP: Ouvert
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Lun 26 Nov - 17:46

Il avait le visage d’un homme mais ses yeux montraient désormais un enfant déstabiliser par la séparation, c’est comme ci on l’avait abandonné seul au monde. Elle lui afficha un grand sourire :

-J’ai un très bon remède pour cela, sortir, se changer les idées et simplement regarder le monde autour de soit. Tu verras que la vie est faite pour être vécus.

Elle afficha un doux sourire, puis sentit que sa régénération touchait à sa fin, elle afficha un sourire forcer et lui demanda de l’excuser, elle se leva et alla chercher un quelconque évier, quand elle le trouva se mit à vomir. Sa régénération lui faisait toujours ça. Se reconstruire de l’intérieur était quelque chose de douleur et pénible et généralement elle ne supportait pas sa phase terminale. Elle rendit tout ce qu’elle n’avait pas mangé dans l’évier et continua de parler à Samuel :

-Par contre si je te fais profiter de la vie demain ça te gêne ou pas ? Je ne pense pas être en état avant demain.

Elle ria désolé pour Samuel, elle savait qu’elle devait l’aider au plus vite mais son propre corps refusait. Elle ria devant l’idiotie de la situation avant de se vider une nouvelle fois…

_________________
Si mon existence est un crime, alors laisser moi décider du moment ou je me repentirais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   Lun 26 Nov - 22:52

Rachel était partie depuis seulement trois jours mais à mes yeux cela semblait être une éternité. Je ne parvenais plus à ressentir cette fois le bonheur qui m'envahissait quand je l'avais auprès de moi. Je ne ressentais que la tristesse liée à l'absence de celle que j'aimais. Ces sensations horribles avaient envahi mon esprit et ne me quittaient plus depuis qu'elle était partie. Un morceau important de mon être s'était envolé en même temps qu'elle, et je ne pouvais pas l'ignorer. Ce regard triste était la source du manque qui me traversait, le plus gros manque. C'était cette souffrance qui m'assassinait de l'intérieur. J'avais l'impression que tout ceci me tuait et que je n'allais pas survivre bien longtemps. Je n'allais pas subir une mort réelle, mais une mort beaucoup plus émotionnelle, fondation d'un coma horrible. Au fond, cela allait être pire que la mort. Ce n'était pas bien joyeux. Mon sort, ma vie, mon destin, rien n'était joyeux. Liberté voulait m'aider en me disant que le fait de sortir pour me changer les idées pourrait m'aider à aller mieux. Malheureusement, je n'arrivais qu'à peine à y croire. Je n'avais que trop peu d'espoir.

- Je...je...je ne sais pas...je ne sais pas si cela en vaut réellement la peine...si cela pourrait m'aider...je ne sais réellement pas quoi faire...bon sang je suis perdu.

Quand je la vis s'éloigner pour aller vomir, j'eus un peu peur pour tout de même. Je me demandais ce qui s'était produit sur le coup, mais à la vie de l'absence de peur en elle, je compris que ce geste n'était peut-être pas si exceptionnel que cela. C'était malheureux de se rendre compte de cela, mais c'était ce qui arrivait. Je comprenais qu'elle veuille se reposer après cela. Au fond, je ne pouvais pas aller contre sa volonté. Elle en avait besoin après ce qui venait d'arriver.

- Oh ce n'est pas grave je comprend. Prend le temps de te reposer. Moi je vais...oh j'en sais rien du tout...

Je marchais un peu pour me poser contre un mur, sans savoir pendant combien de temps j'allais y rester. Au fond, je demeurais plutôt déprimé...pour changer...

- Tu as besoin de quelque chose en particulier ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Trois jours...et une inattention mortelle [avec Liberté Johnson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un livreur bloqué dans un ascenseur pendant trois jours...
» Vanessa Peverell
» Trois jours à Poitiers
» Mumak
» Trois jours après l'accouchement |PV Bertrand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: U.S.A :: New York :: Rues-