AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ca va chi... Chauffé ! [PV : Nathan Petrelli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ca va chi... Chauffé ! [PV : Nathan Petrelli]   Mer 9 Mai - 18:47

Une bonne séance dans le stand de tir, voilà ce qui peut nous défoulez ! Les gens ont plusieurs moyen pour se défoulez, oublier les angoisses, ou bien les colères. Certains vont boire et faire la fête, tout en couchant avec un maximum de fille (bon ... d'accord, ça, je le fais aussi, mais soit). Certains vont faire un golf, d'autres des scrabbles. D'autres encore vont dans un café, s'installe à une table avec trois autres personnes et se font un belote. Il y a ceux qui mangent, et ceux qui dorment. Bref, il y a des tas de moyens pour se déstresser, en finir avec ses colères, terminer avec ses souçis. Pleins de trucs et astuces, mais je vais pas m’épancher plus longtemps sur le sujet. Moi ce que je fais pour me défouler, c'est loger une balle dans la tête d'un maximum de cibles au stand de tir du camp d'entrainement des Forces Spéciales à Washington, près de la Maison Blanche.

J'ai rendez-vous avec Monseigneur le Président ... Allez savoir pourquoi ... Enfin, moi je crois savoir. J'ai fais une bourde. C'est pas la première, mais là c'était une fameuse. Le Président est mort, je n'étais pas là, maintenant il est vivant et je crois que je vais avoir droit au savon qui m'est réservé, moi qui était considéré comme l'un des agents les plus forts de ce services, j'ai échouer quand ma mission consistait à protéger le Président. Je devrais me réjouir qu'il soit toujours vivant. Mais je ne peux m'empêcher d'appréhender ce qu'il va se dire tout à l'heure. Et deux balles pour cibles !

Je continue de viser et de tirer pendant une bonne heure, je ne m'arrête pas, l'état devra racheter quelques cibles. Jusqu'à ce qu'il soit temps d'arrêter, pour aller voir le président. En dernier lieu, d'un mouvement de la main, je détruis totalement la cible, en refermant mon point, c'est comme si la cible explosait en se rétractant sur elle même. Je me retire de la cabine, et va dans le vestiaire pour me changer, je vire le casque qui protège les oreilles des coups de feu, ainsi que les lunettes. Puis je m'habille de manière plus classe, chemise bordeaux et jeans Levi-Strauss, puis mes lunettes de soleil (parce qu'il fait beau dehors), puis je me recoiffe et remet un peu de parfum, je garde mon flingue sur moi, toujours, donc je remet ma ceinture de service avec mon flingue. Puis je prend ma veste, et je sors, direction la Maison Blanche, au bureau du Président.

J'y arrive en peu de temps, elle est pas loin cette maison blanche ! J'entre l'intérieur, et exhibe mon badge sur ma poitrine pour passer rapidement entre les touristes étranger qui prennent des photos pendant les visites. De gestes de la mains, je salue aussi les secrétaire avec lesquels j'ai déjà couché, et celle qui ne font que tarder. Puis j'arrive devant la porte du Bureau Circulaire mondialement connu. Je prend une grande inspiration, ferme les yeux quelques secondes, puis enfin, je toque à la porte. Puis je l'ouvre, et me retrouve face à un Nathan Petrelli en train de travailler sur son bureau. Je me met devant lui alors qu'il redresse la tête et me tiens droit comme un piquet.

"Monsieur le Président."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ca va chi... Chauffé ! [PV : Nathan Petrelli]   Jeu 17 Mai - 18:47

Je me rendais compte de ce qui m'était arrivé, de ce que j'avais dû vivre comme calvaire durant les mois qui se sont écoulés. La mort, la vie avait frappé à ma porte. Sylar avait pour ainsi dire détruit ma vie, mon existence et je commençais à reprendre mes marques. Il était hors de question que mon pire ennemi puisse reprendre les reines de mon pouvoir. J'avais pris rendez-vous avec Dilan. On devait reprendre le contrôle des opérations. Ma mésaventure avec Sylar ne devait pas se reproduire et pire, il fallait le traquer comme jamais. Il était hors de question que je le laisse en liberté. La vengeance était un plat qui se mangeait très froid. Dilan allait m'aider dans cette histoire. Je reconnaissais que dans tout ce qui s'était passé, j'avais fait une erreur de stratégie : envoyer mon conseiller et mon bras droit en mission, en même temps, ce n'était pas la meilleure des solutions mais attraper Taylor était justement quelque chose de prioritaire. Seulement, les choses avaient évolué et on devait absolument reprendre du terrain. J'entendais soudainement la porte. Cela devait être le rendez-vous. Je n'avais rien dit de particulier mais je savais qu'il était l'heure de mon rendez-vous. Je continuais de travailler et Dilan se présentait devant moi.

Nathan : Je vous ai fait venir car il est temps de remettre, de tout remettre en place. Nous avons été pris de cours. Sylar a tenté de me tuer. Vous n'étiez pas là, c'est certain de même que mon conseiller. Je ne vais pas vous dire qu'il y a eu de l'incompétence car en même temps, cela a été une erreur stratégique de ma part. Nous nous sommes concentrés sur une cible qui nous échappait et notre cible principale en a profité. Il est temps maintenant de passer à l'attaque, de montrer à tout ce pays que nous n'allons pas nous laisser faire. Sylar ne mérite plus d'être dans les rues en liberté. Il faut maintenant tout faire pour le neutraliser. Je pensais aussi, à une autre cible qu'il va falloir neutraliser et dont je pense qu'il a dû profiter de mon absence, pour reprendre du terrain : mon frère. Nous devons surveiller tout ça.

Je me devais d'être le plus apte à diriger ce pays, à montrer l’exemple à toute mon équipe qui pourrait depuis la prise de pouvoirs de Sylar pendant un moment de douter de mes capacités et de mon aptitude à commander.

Nathan : Je sais une chose, c'est que vous ne me décevrez pas. Nous devons de nouveau marquer des points et vous êtes le meilleur élément que j'ai et en qui je peux avoir confiance. Mon conseiller n'est pas encore revenu. Il doit être préparé en cas de grosses attaques mais je vous envoie en première ligne. Je sais que vous réussirez.

J'étais conciliant et en même temps ferme. Il était temps maintenant de montrer à cette opposition qu'il était temps de tout faire pour gagner et permettre au pays de vivre en sécurité. C'était ma mission et c'était la mission de mon équipe. J'allais tout faire pour y arriver peu importe les moyens qui seront employés. Dilan allait s'occuper de mes intérêts et j'avais toute confiance en lui. Il se mettait au travail immédiatement.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
 

Ca va chi... Chauffé ! [PV : Nathan Petrelli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)
» Rentre après avoir vu cet imbécile {Nathan.
» Nathan Paetsch signe a Ottawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Toute Bonne Chose A Une Fin :: Les Archives Du RPG-