AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Sam 10 Mar - 23:35

Besoin d'air, de sortir un peu de toutes ses responsabilités, c'était bien l'essentiel en fait. Pour cela, il me fallait sortir de la Maison Blanche et de toutes ses réunions, de tous ses rendez-vous. Depuis que j'étais un homme rangé, les responsabilités s'accumulaient. C'était impressionnant ce que cela pouvait changer en si peu de temps. La chasse contre les spéciaux continuait et cela s'intensifiait même. Le repos était important. D'ailleurs, le mieux était que je me rende un instant dans ma résidence à New York. Je savais que je serais tranquille pendant un moment avant de reprendre le travail au sein de la Maison Blanche. Je regardais s'il y avait des personnes au sein même de la demeure. J'ouvrais la fenêtre pendant un instant. Je regardais en bas si tout était clair et je prenais mon envol. Je partais en direction de New York. Le vol se passait plutôt bien et je pouvais voir le paysage toujours aussi magnifique d'ailleurs. Au moins, j'appréciais ce monde, cette partie-là si paisible. Seulement, les spéciaux ont décidé de tout détruire. Mon obsession restait toujours la même.

J'arrivais tout doucement vers la ville, cette ville natale qui m'en avait fait voir de toutes les couleurs. Elle restait toujours aussi exceptionnelle. Un petit virage à droite et je me dirigeais vers la rue très chic où ma résidence se trouvait. Il ne restait plus qu'à trouver un endroit pour se poser à l'abri des regards. J'étais habillé de manière plutôt classe comme à mon habitude. Etre président imposait un certain goût vestimentaire. J'avais repéré un petit chemin qui permettait de passer directement dans la rue en évitant la foule. L'atterrissage était plutôt réussi. J'étais assez fier de moi. Alors que je commençais à marcher, j'entendais du bruit derrière moi. Je pensais avoir été prudent et voilà qu'en me tournant, je voyais une jeune femme blonde juste derrière moi. La galère allait commencer pour moi. Est-ce que j'allais être dénoncé ? Est-ce que j'allais tout perdre ? Je n'en savais rien. Si ça se trouvait, elle était arrivée juste après l'atterrissage. Je devais quand même rester digne, maître de mes émotions. Après tout, je savais contenir ce que je ressentais même si ces derniers temps, j'avais vraiment bien dérapé.

Nathan : Je vois que je ne suis pas seul dans cette rue immense. Vous êtes venu rendre visite à quelqu'un. Je peux vous aider ? Je connais cette rue comme ma poche.

En bon tacticien, le but était quand même de noyer le poisson afin d'éviter justement que mon erreur puisse être révéler au grand public. Cette jeune femme me disait quelque chose mais j'étais trop attiré pour réfléchir bien correctement. J'étais encore tout faible comme à mon habitude. J'étais quand même marié et voilà que je refaisais encore les tombeurs. Je ne changerais jamais.

Nathan : J'ai oublié de me présenter. Vous devez sûrement m'avoir reconnu. Je m'appelle Nathan et vous quel est votre joli nom ?

Je devrais sincèrement prendre une douche froide mais j'avais bien l'impression que je ne changerais jamais. Qu'est-ce qu'on allait dire de moi maintenant ? Heureusement que ma femme n'était pas près de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Dim 11 Mar - 0:20

You've seen Lily ...

Manhattan, cette si belle ville que Lily adorait toute petite. C’est vrai, quand elle avait 5 ans, sa famille d’accueil l’amenait pour voir le beau monde et surtout, un peu pour l’éduquer. Lily était aux anges, perdue dans cette ville qu’elle ne connaissait absolument pas, au milieu de gens inconnus, elle adorait ça. Elle était souvent accompagnée de son chien, un doberman musclé, un peu foufou et jeune. Elle l’adorait aussi ce chien, elle l’avait rencontré dans les rues de Manhattan, et depuis, elle vient le voir. Bien sûr, il est mort mais en revenant 5 ans après leur rencontre, elle avait vu les petits de ce doberman, dont un l’avait quasiment adopté. Donc tous les mois elle revenait dans l’espoir de revoir ce petit chiot qui devenait un chien musclé et longiligne.

Marchant dans une rue qui lui était peu connue, ses escarpins noirs à semelle rouge claquaient sur le bitume, en remontant le regard on peut distinguer sa paire de jambes, fines et craquantes. Simplement vêtue d’une petite robe courte, noir avec quelques paillettes, allongeant sa silhouette, elle marche dans les rues, absente mais sachant très bien ce qu’elle cherche. Son sac matelassé gris contient une boîte de croquettes, son GSM, du maquillage, beaucoup d’argent et une mini-mitraillette bien dissimulée. Un sourire aux lèvres, elle est éblouissante et carrément sexy. Alors que son esprit divague à certaines idées tordues, elle médite sur ses différents plans. Ca fait déjà plus de 4 ans qu’elle n’a tué personne, elle connait 2 personnes qui l’énervent énormément. Une femme rousse, avec qui elle s’est déjà battue et son stupide petit ami, qui lui fait office de bouledogue aussi. Ses deux-là, elle réfléchit à leur façon de mourir.

Un triste sourire sadique s’affiche sur son visage. Elle imaginait, dans une serre botanique, au milieu des hortensias et des lys, cette jeune femme rousse, avec un gros collier autour du cou, un collier avec des clous à l’intérieur & l’extérieur, menaçant de lui couper sa veine jugulaire. Ce même genre de collier autour de ses bras, deux ailes blanches qui sont accrochés à ses membres supérieurs. Elle serait comme ça, dans les airs, toujours vivante. Puis en la trouvant, Lily aurait bien sûr imaginé un mécanisme, tendant un fil aussi fin qu’une aiguille, si on la bouge, elle déclenche une boule qui tombe & rompt la corde, pendant la rousse, lui coupant net sa veine vitale et entaillant ses bras. Elle rit déjà sadiquement à cette idée. Evidemment, la belle blonde l’aurait fait sous les yeux effrayés de son cher petit copain, attaché à un siège, juste devant sa rousse. Ensuite, Lily s’occuperait du bouledogue, elle le scotchera à une civière, un tendre sourire aux lèvres, elle le torturera, le castrera et pour finir, elle le tuera d’un coup de poignard net puis elle le démembrera, pour coudre tous ses membres sur un mannequin, ensuite, ce mannequin, elle le mettra sur un cheval, bien attaché et elle lâchera l’animal dans une ville, n’importe laquelle. Triste mise en scène mais tellement jouissif. Elle a hâte soudainement ! De retrouver ces deux rats, de les kidnapper. Mais un bruit la tire de ses pensées.

Devant elle, un homme dont le visage lui dit quelque chose. Oui ! C’est le président des Etats-Unis. Elle panique soudainement, il vient pour elle, il a deviné ses intentions en étudiant ses pensées. Elle sourit faiblement, en entendant sa voix plutôt charmeuse, elle se radoucit et sourit. Battant des cils, elle met alors tout son charme en évidence, surtout ses atouts.

« Je me prénomme Lily. Enchantée Nathan. Non je me baladais juste en cette superbe ville»

Son sourire était des plus charmeurs, elle le déshabillait du regard et ses lèvres entre-ouvertes lui faisaient déjà l’amour tendrement. C’est fou comment certaines personnes peuvent en attirer d’autres. Ce Nathan, était des plus séduisants, son air d’homme de pouvoir faisait fondre notre blonde sulfureuse. C’est vrai, d’habitude Lily du haut de ses 26 ans, préférait les hommes de son âge, plus grands et plus fougueux. Mais là, son coup de cœur avait la quarantaine, un visage angélique et un corps qui pouvait tenir plus d’une nuit. Elle sourit une nouvelle fois, se laissant à l’observer et à battre des cils. Toutes idées sombres s’étant volatilisées, elle restait à l’écoute de son interlocuteur, le dévorant du regard mais avec retenue, pour pas non plus passer pour une catin en soif d’hommes…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Dim 11 Mar - 23:56

J'appréhendais un peu les évènements. J'avais peur que l'on ne m'ait finalement en train d'atterrir. J'imaginais bien les titres des journaux : "le Président vole ! il est un traître à notre pays". Ma carrière serait terminée pour de bon. Je ne pouvais envisager cette solution et j'étais prêt à tout mais vraiment à tout pour ne pas perdre ma place. J'avais besoin un peu de respirer loin de cette agitation infernale. Je pouvais noter que cette jeune femme était plutôt charmante. Elle avait un sourire plutôt angélique. Et voilà que rien que ce genre d'attention pouvait me faire craquer. J'étais faible comme à mon habitude. J'avais juste devant moi, une déesse, une jolie créature. On pouvait bien se demander comment on pouvait résister. Et là, elle se présentait. Ah, Lily, c'était un joli prénom rien qu'en l'entendant au son de sa voix. J'étais cependant rassuré qu'elle n'ait pas peur de moi et c'était même tout le contraire. Mon statut, ce que je représentais pouvait la faire fuir mais il n'en était rien. J'aimais bien cette détermination. Finalement, elle se balladait dans cette superbe ville. Ah, New York et ici particulièrement Manhattan était toute ma vie. Natif de cette ville, je connaissais ses moindres recoins et même ses moindres secrets. Etre aux commandes d'un pays me permettait de savoir tous les mystères d'une ville comme celle-ci.

Nathan : Je suis enchanté Lily de vous connaître également. Vous avez raison de vous ballader dans cette ville. Il se trouve qu'elle est magnifique. Je peux vous indiquer des endroit très intéressants dont vous me direz des nouvelles.

Je souriais. J'étais complètement destabilisé par son regard. Je devais quand même rester concentrer, maître de mes émotions. Seulement, c'était difficile. Personne au moins n'était là pour me voir à l'oeuvre, je pouvais être bien rassurée.

Nathan : Si vous le souhaitez, ce serait avec un grand plaisir que de vous accompagner dans cette ballade. Je serais plus que ravi d'être à vos côtés. Je vous offrirais par la même occasion un verre. Je comprendrais bien sûr si vous avez d'autres projets.

Une déesse, décidemment, ce que disait mes proches par rapport à moi était vrai. La gente féminine était mon point faible en tout point. Cela se vérifiera par la suite. Je ne me voyais pas proposé comme endroit mon domicile. Quelque part, je n'habitais pas si loin de là où nous nous trouvons en ce moment. Ainsi, cela aurait été vraiment mal pris. J'aurais reçu la gifle du siècle mais en même temps, je serais ravi de l'accueillir au sein de ma résidence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Mer 14 Mar - 13:14

Un sourire éblouissant apparu une fois de plus sur son visage, elle baissa les yeux, mimant la gêne mais aussi la flatterie. Elle rit d’un rire cristallin envoutant et replaça une mèche derrière ses oreilles. Pour tout avouer, elle l’avait vu se poser sur le sol, donc par conséquent, elle l’avait vu voler dans les airs. Mais sachant le statut de l’homme face à elle, si elle racontait quelque chose, elle ne pouvait que perdre honneur, se retrouver encore une fois dans un asile psychiatrique avec des fous qui ne pense qu’à vous sauter, repartir sur une psychanalyse et connaissant les médecins ils arriveraient à connaître les plans sadiques de Lily et donc, de l’arrêter et refaire de la prison. Non, décidemment, elle ne dira rien, absolument rien. Elle tourna le regard vers son torse & descendit lentement pour observer vite fait sa Vertu. Elle remonta ses yeux et sourit encore une fois, laissant agir son charme. Elle regarda autour d’eux et aperçut une grande demeure, blanche, superbe.

« Quelle belle maison ! Ce serait un plaisir de visiter cette belle ville à vos côtés Nathan. Mais invitez-moi donc boire un café … Chez vous ?»

Sa voix, toujours aussi mielleuse et suave, avait monté d’un ton. Elle était claire, nette, franche. Montrant très bien ce qu’elle voulait, c’est-à-dire, rester avec lui, juste pour apprendre à le découvrir. Une question la turlupinait aussi, était-elle fichée par l’Etat ? Elle essayerait d’en savoir plus, à condition qu’il ne l’arrête pas. Elle s’approcha de l’homme devant elle, une brise légère emporta le parfum féminin dans les narines de Nathan. Un parfum vanillé, doux, envoûtant comme ses beaux yeux verts. Ses cheveux s’envolèrent, la rendant encore plus belle. Alors qu’il parlait, elle s’imaginait des choses, perverses bien sûr. Le souci, c’est que notre cher président est marié. Un grognement doux retentit dans les côtes de la belle blonde. Debout, les mains sur les anses de son sac matelassé gris avec une inscription sur le devant, lettres d’argent « Nine ». Elle déposa un regard sur une grande maison aux briques blanches.

Dès que Nathan eut accepté d’aller chez lui, ils se mirent à marcher. Ses talons blancs à semelle rouge battaient le bitume dans un bruit doux mais ferme. Elle l’écoutait, passionnément comme si c’était son amour de toujours. Elle sourit en voyant qu’il l’emmenait vers cette grande maison blanche. Elle entra dans le jardin et remarqua la beauté de ce dernier. De belles fleurs étaient exposées, des hortensias, des lilas et un rosier trônaient plus loin. Aux couleurs éclatantes des plantes, elle souriait d’un air niais. Elle observa alors la porte d’entrée et suivit Nathan jusqu’à l’intérieur. Elle sourit et d’un geste rapide mais sensuel, elle retira sa veste, dévoilant ses épaules fines. On pouvait alors apercevoir le haut de sa robe, sa poitrine plutôt bien faite, ni trop grosse, ni trop petite. Un sourire demeurait sur son visage, consciente qu’elle lui faisait de l’effet, beaucoup d’effet. Son odeur avait déjà envahi la pièce et elle écoutait attentivement chaque bruit de la grande maison, espérant secrètement que la première dame soit absente …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Sam 17 Mar - 1:34

Elle semblait être un peu gênée. Son sourire était pour ainsi dire des plus magnifiques que je n'avais jamais vus depuis longtemps. Elle était des plus magnifiques jeunes femmes que je n'avais jamais rencontrées. J'étais vraiment tombé sous son charme. Faible ? Oui, on pouvait le dire que j'étais faible. Je ne pouvais résister. Ce regard me transperçait littéralement. J'étais attiré vers elle. Je voyais qu'elle regardait autour de nous. Elle revenait finalement vers moi. Elle trouvait que ma maison était magnifique, c'était ce qu'elle avait vu. Elle acceptait mon invitation. Ah, mais j'étais heureux !! Il fallait quand même rester digne. Elle se demandait si je pouvais l'inviter à prendre un café, même chez moi. J'aimais son tempérament. Les femmes décidées étaient tout ce que j'aimais. Cette voix était magique et résonnait en moi comme une invitation à la tentation. J'y répondais avec plaisir. Elle s'approchait de moi. Son parfum exquis m'enivrait les narines. C'était une odeur de vanille me faisant évader vers des contrées bien lointaines au niveau de ma conscience et de mon imagination débordante. Je devais rester concentrer, mais c'était si difficile. Ses cheveux blonds, cette couleur, me faisait toujours craquer. Si un jour, on me demandait pourquoi, je ne saurais même pas répondre. Il y avait un peu de vent. Je les voyais en train de s'envoler. Cela nourrissait beaucoup d'idées en moi. Mais je devrais arrêter. Allez, je devais me reprendre en main.

Nathan : Cette maison est la mienne. J'y habite depuis des années maintenant. Je suis ravi que vous acceptiez que je vous accompagne. Un café mais c'est avec un grand plaisir. Je vais vous faire visiter la ville mais tout d'abord, je suis d'accord, je vous invite chez moi pour le café. Je ne sais pas si on vous l'a dit souvent mais vous êtes une jeune femme magnifique.

Et voilà, je me mettais à draguer, je restais le don juan incorrigible à souhait. Me faire soigner ? Non, peut-être pas mais j'étais sûr que ma femme n'aimerait pas ça. J'aimais le danger, les sensations fortes. J'étais peut-être finalement le plus grand de tous les dingues. On se mettait finalement à marcher tous les deux. Ah, c'était un plaisir que d'être à ses côtés.

Nathan : Vous voyez, ici, nous sommes dans un des quartiers résidentiels les plus riches de la ville de New York. Je peux vous dire que durant mon enfance, j'en ai vu des personnalités. Mais ce qui me marque le plus, c'est que je me ballade en charmante compagnie. Vous m'offrez déjà un agréable moment et je sais que cela ne va pas s'arrêter en si bon chemin. Nous voilà finalement dans ma demeure familiale.

Je ne faisais pas vraiment attention à ce qu'il y avait autour. J'avais finalement besoin de me retrouver à l'intérieur. Nous étions finalement devant la porte d'entrée que j'ouvrais rapidement. Souriante, agréable à regarder, elle retirait sa veste. Je la prenais rapidement pour la ranger. Mon personnel n'était pas là. Sans la veste, j'étais subjugué encore plus par cette beauté naturelle. Cette robe la mettait bien en valeur. Elle semblait heureuse de se trouver ici.

Nathan : Je vous propose de vous installer tranquillement, je vais nous chercher du café. Comment voulez-vous le vôtre ? Finalement, à ce que je vois, nous sommes seuls tous les deux dans cette grande maison. Nous allons pouvoir profiter de ce moment en toute tranquillité, vous et moi. Dîtes-moi, je comprendrais si vous ne voulez pas répondre mais vous êtes du coin ?

J'avais finalement la réponse après quelques instants. Je préparais nos deux cafés dont un normal pour moi. Quelques fois, je le prenais noir mais ce n'était pas l'important. Je revenais avec les deux et je tendais la tasse à Lily. Elle la prenait aussitôt. On buvait notre café tranquillement en discutant. Le charme s'opérait sur moi, de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Sam 17 Mar - 12:46

« Je vous propose de vous installer tranquillement, je vais nous chercher du café. Comment voulez-vous le vôtre ? Finalement, à ce que je vois, nous sommes seuls tous les deux dans cette grande maison. Nous allons pouvoir profiter de ce moment en toute tranquillité, vous et moi. Dîtes-moi, je comprendrais si vous ne voulez pas répondre mais vous êtes du coin ? »

Elle sourit et attrapa la tasse que l’homme lui tendait. Elle porta lentement le récipient à ses lèvres & bu quelques gouttes du précieux liquide noir fumant de chaleur. Elle leva ses yeux vers le bel homme et sourit encore plus. Assise sur le canapé, jambes croisées et poitrine bien en avant pour attraper le regard de Nathan, elle prit la parole d’un ton doux :

« On peut peut-être se tutoyer, non ? Sinon, je viens d’Austin, dans le Texas mais je suis venue ici pour … Chercher un vieil ami à quatre pattes. »

Un sourire reprit sa place sur les lèvres de la jeune femme et elle roula des yeux pour observer l’intérieur somptueux de la maison. C’était bien décoré, avec un côté rétro mais très plaisant. A l’idée d’être seule avec l’homme en face d’elle, un désir s’alluma lentement en elle et tout en le dévorant du regard, elle suggéra de sa voix suave :

« Tu me fais visiter ta maison, après ? J’aimerai bien voir l’étage au-dessus … »

Un sourire des plus pervers et coquins, montrant bien qu’elle voulait monter là-haut. Mais d’abord, ils discutaient de tout et de rien, la belle Lily le considéra longuement.

« Sinon, parle-moi de toi … Ton métier n’est pas trop dur ? Explique-moi tout, ça m’intéresse… »

Elle déposa ses deux joyaux couleur émeraude sur l’homme devant elle, l’air un peu plus sérieux. Elle buvait lentement son café qui était assez chaud mais délicieux. Cela faisait frémir ses papilles, elle adorait les boissons chaudes, la tisane, le thé ou le café. Des fois, elle s’autorisait un chocolat chaud mais quand elle était dans un hôtel. Dès qu’il eut fini de parler de son métier et de lui, elle se leva et rejoint Nathan, s’asseyant tout près de lui et elle posa sa main de pianiste sur la cuisse du président, d’un regard assuré, elle approcha lentement son visage de celui de Nathan et ferma les yeux. Ses lèvres s’entre-ouvraient et son souffle se fit plus fort, plus irrégulier. Elle déposa un baiser doux, sucré et plein de désir sur les lèvres de l’homme. Elle avait pris le soin de poser sa tasse sur la petite table avant qu’il ne commence à la prendre contre lui, et à la renverser lentement sur le canapé, alors que la jeune Lily s’affairait à déposer des baisers dans son cou, puis sur sa mâchoire pour finir par chatouiller sa langue avec la sienne. Toujours un beau sourire affiché, elle était entreprenante mais si il n’était pas consentant, elle s’en irait, honteuse mais bon, l’idée qu’il parte l’attristait alors que la chaleur de ses baisers la réchauffait peu à peu …
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Mar 20 Mar - 19:35

Charmante, exquise, j'avais une certaine chance de me retrouver ici, à cet endroit bien précis. La tentation était bien grande, vraiment bien grande. Je me rendais bien compte que même si j'étais un homme puissant d'un point de vue politique, je restais bien faible face au pouvoir des femmes mais comment résister face à quelqu'un de si magnifique. Je ne pouvais pas. Son sourire me faisait craquer de plus en plus. Elle avait maintenant sa tasse en main. Rien que de la voir en train de boire une gorgée me séduisait. Elle était bien heureuse en ma compagnie et c'était plaisant, plus que plaisant. Je me rendais bien compte de ce que je faisais. Je devais bien aimer le danger ou bien, depuis les évènements de Londres, je ne reconnaissais plus réellement ce que c'était le bonheur. Ce que je voyais par la suite m'enchantait encore plus. Nous nous trouvions finalement tous les deux sur ce canapé à passer un excellent moment. Je restais captiver par cette beauté. Elle me proposait que l'on se tutoie. Je n'étais pas contre du tout même. Elle venait d'Austin, dans le Texas ? Je connaissais beaucoup de personnes dans cette ville. Le Texas en général me rappelait de bons souvenirs mais aussi les plus mauvais. Elle était venue ici pour chercher un vieil ami à quatre pattes. Je serais capable de l'aider, c'était simple.

Nathan : Se tutoyer ? Oui, on peut. Le Texas, cette ville est un endroit sympathique. J'y vais assez souvent. Mais vous... enfin, tu pourrais compter sur moi pour t'aider à le retrouver.

J'étais de plus en plus tenté, je ne saurais comment l'expliquer mais le pire, c'était que cette situation était plaisante. Je voyais qu'elle jetait un oeil un peu partout. On pouvait dire qu'au niveau décoration, je savais être dans la tendance. Mon père y était encore pour quelque chose dans mes influences. Elle revenait vers moi. Son regard était d'autant plus intense comme s'il y avait une certaine communication télépathique entre nous. Sa voix était si sensuelle. Elle me demandait gentiment si je voulais lui faire visiter ma maison. Elle aimerait voir l'étage au-dessus. Mais j'aimais de plus en plus cette situation. Ce sourire, oh, je savais bien ce que cela voulait dire. Je la regardais et je ne pouvais plus réellement cacher que je n'étais pas insensible à son charme.

Nathan : C'est envisageable. Je te ferais visiter ma maison. Elle est plutôt assez spacieuse et je montrerais l'étage du dessus.

J'affichais un sourire assez satisfait. Seulement, elle me posait une question assez piège. Je devais parler de moi. Ah, c'était plus facile lors de réunions politiques qu'en privé mais je saurais y arriver. Elle me demandait si mon métier n'était pas trop dur. Je devais tout lui expliquer car cela l'intéressait. Je prenais mon inspiration.

Nathan : Mon métier, même si beaucoup pensent que je suis à un poste confortable, n'est pas de tout repos. Assurer la sécurité de la population n'est pas de tout repos. Tu dois savoir ce qui se passe avec les spéciaux, les personnes dotées de pouvoirs. Il y a certaines injustices que je dois réparer. Ceux non dotés de pouvoirs sont victimes depuis un moment de ses dons que ce soit volontaire ou involontaire. Je dois avant tout penser au bien-être de tout le monde et cela vaut également pour tous ceux qui sont près de moi. Ensuite, bien sûr, il y a les avantages et les inconvénients. Mais ce que je trouve avantageux est de pouvoir aider son prochain. J'aurais le plaisir de pouvoir rentrer dans tous les détails de la vie politique mais c'est vrai que certaines choses sont assez barbantes.

Je remarquais quand même qu'elle était attentive à ce que je disais. J'avais eu le plaisir de tout dire sur moi, enfin, pratiquement tout car il y avait quand même des secrets d'Etats. Je la voyais en train de boire le café. Je buvais également une gorgée. Elle se levait et venait tout près de moi. Sa main était posée tout contre ma cuisse. Je savais une chose, c'était que j'allais céder à une tentation, à une grande tentation. Elle approchait lentement son visage du mien. Ses lèvres si délicieuses me rendaient fou. La tasse était posé sur la table. Je posais également la mienne. Elle m'embrassait. C'était si exquis. Je la prenais tout contre moi. Je la renversais lentement sur le canapé. Ses baisers, sur mon cou, étaient si parfaits. Elle se rapprochait de moi. Je l'embrassais passionnément. Je la regardais et je caressais sa joue droite délicatement.

Nathan : Je te propose de monter au 1er étage avec moi, qu'en dis-tu Lily ?

Je prenais les choses en main. Je continuais de l'embrasser. Je lui donnais de tendres baisers au niveau du cou. Je ne pouvais plus me passer d'elle, c'était terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Ven 23 Mar - 18:05

Après avoir tout écouté, elle sentit les lèvres présidentielles se déposaient sur les siennes, criminelles. Parfaite alliance ou totale oxymore de la société ? Elle était sur le canapé, Nathan au-dessus d’elle, qui l’embrassait comme un fou, comme si Lily allait disparaitre de la minute à l’autre, la serrant contre lui, Lily respirait son odeur masculine. Elle ronronnait de plaisir, sentant soudainement une transformation physique en son président. Elle lécha tendrement la veine jugulaire de l’homme, étant complètement folle de désir contre cette image de mâle puissant. Elle ne voulait plus se passer de lui, c’était officiel, plus jamais elle ne vivrait sans penser à lui. Il prit les choses en main en disant d’un ton suave, qui ne faisait qu’empirer l’état sexuel de Lily :

« Je te propose de monter au 1er étage avec moi, qu'en dis-tu Lily ? »

Elle se releva doucement et d’un sourire, elle répondit d’un ton des plus torrides.

« Je te suis, Nathan. Au premier étage ou même dans la rue. »

Elle se leva du canapé, refit un peu ses cheveux blonds dorés et baissa un peu plus sa minirobe, laissant tout de même une aperçue sur ses cuisses à la Photoshop. Elle se dirigea vers l’escalier, retira ses chaussures à haut talons, se retrouvant un peu plus petite que son amant puis elle monta lentement, sensuellement. Elle se retrouva soudainement à un étage, superbement décoré. Elle détaillait les couloirs dans son esprit, puis d’un coup, elle sentit un souffle sur son cou, puis des bras lui enserraient la taille. Elle releva la tête & vit le visage de Nathan, serré contre elle. Elle ronronna et caressa la joue de son amant. Elle s’avança vers une chambre, guidée par le président. Une porte s’ouvra sur un magnifique lit double. Elle rentra doucement dans la chambre, et se retourna pour regarder Nathan en face. Elle l’embrassa langoureusement, et le fit asseoir sur le lit. Alors que l’homme était assis sur la couette du lit, elle ferma les tentures rouges, et tamisa la lumière. Elle se mit face à son amant, et ôta lentement sa minirobe. Se retrouvant à moitié nue, en sous-vêtements affriolants rouges avec de la dentelle noire, elle l’embrassa une fois de plus, laissant son corps aux formes généreuses et parfaites à l’observation de son partenaire. Elle caressa en douceur le torse de Nathan et s’assit à califourchon sur ses genoux, la poitrine contre son torse. Elle l’embrassa dans le cou, puis sur le torse, puis un peu plus bas, pour finir beaucoup plus bas que son menton. Elle se redressa avec avoir malaxé ce que nous savons tous, et bisouta son menton, puis sa mâchoire pour finir par un baiser doux, sucré et amoureux. Elle s’arrêta, profitant de ses tendres baisers et de ses caresses, sentant soudainement ses hanches féminines qui s’ondulaient toutes seules, sous l’effet du désir et du plaisir. Elle murmura d’un ton doux :

« Il ne faut pas … Mais pourtant, tu en meurs d’envie, tout comme moi. C’est interdit normalement ça, non ? »

Un sourire malicieux mais pervers se dessina sur ses lèvres roses, ses yeux le dévorant du regard.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Sam 24 Mar - 1:54

Je ressentais un profond désir, une attirance incomparable pour cette jeune femme. J'avais craqué et c'était même étrange, j'aimais le danger. Combien de fois ma mère m'avait dit que les femmes me perdraient ? La réponse était des millions de fois mais j'étais trop têtu pour la prendre au sérieux. L'embrasser était un tel bonheur que je ne pouvais résister à une tentation aussi grande. J'avais le pouvoir. Toucher ce visage, cette peau si délicate et douce était pour moi un merveilleux cadeau. J'avais le sourire, j'étais heureux même si je savais que je devrais affronter un grand danger. Quelqu'un comme moi pouvait avoir quelques fois certaines faiblesses non ? Je pouvais dire que j'étais au meilleur de ma forme. Le pire, c'était que je ne savais même pas comment elle avait fait pour trouver ce point sensible au niveau de mon cou. Je frissonais de plaisir. Je sentais ce désir et cela ne me quittait pas. Je voulais tout simplement être avec elle, peu importe ce qui pourrait se passer par la suite. Je prenais même les devants. J'aurais pu me rendre compte que ce n'était pas bien, pas correct mais non, même pas. J'étais quand même un monstre. Je ne pensais qu'à moi. Je la voyais en train de se relever doucement. Ce sourire me fera craquer très souvent. Elle allait me suivre que ce soit au premier étage ou même dans la rue. Cela me faisait sourire. Je ne savais pas quoi dire, tellement que j'étais heureux. Elle se levait du canapé. Je voyais qu'elle remettait ses cheveux et baissait même un peu sa robe. Je ne ratais absolument rien. Je la suivais pas à pas. Elle se trouvait devant les escaliers. Elle retirait ses talons mais cela n'enlevait rien à cette beauté ensorcelante. Ah, cette montée ! Je ne pourrais la décrire, tellement, je ne pouvais m'empêcher de la regarder. J'avais trop de chance. Elle arrivait finalement à l'étage avant moi. J'arrivais finalement à l'étage et je la voyais juste devant moi. Je m'avançais lentement vers elle. Je me mettais tout contre elle, mettant mes bras autour de sa taille. Je voulais lui faire une agréable surprise. Elle se tournait vers moi. Elle était ravie de me voir. Je pouvais voir ce désir réciproque qu'il y avait entre nous. Sa main caressant ma joue délicatemment, me faisait bien comprendre que je devais continuer. Je la guidais en direction de ma chambre. Ce lit double, était une pure merveille que j'avais eu l'occasion de prendre avec mon ex femme mais je l'avais gardé, il était bien confortable. Elle passait avant moi dans la chambre. Elle se tournait dans ma direction. Elle me regardait. Elle m'embrassait passionnément au point que je m'asseyais sur le lit. Elle s'occupait de tout. Les tentures étaient fermées. La lumière était tamisée. Je regardais un spectacle tellement fascinant. Je la voyais juste devant moi. Je ne pouvais la quitter du regard. Elle enlevait lentement sa robe. Je pouvais voir des dessous à rendre fou n'importe quel homme sur cette Terre. Finalement, je n'étais pas si coupable que ça. C'était d'un rouge me rendant bien fou, je ne voulais qu'être auprès d'elle et rien d'autre. Cette dentelle noire si délicate rendait cette jeune femme si désirable à mes yeux. Plus rien n'avait d'importance. Je pourrais me damner pour elle. Elle m'embrassait. Je profitais d'un agréable spectacle. Je caressais lentement ce corps, cette peau divine. Elle caressait lentement mon torse et s'asseyait à califourchon sur mes genoux. Cela me rappelait tant de souvenirs. C'était assez curieux. Je refaisais les mêmes erreurs et pourtant, cela ne me faisait rien. Elle m'embrassait dans mon cou, mon torse, pour finir, oh, bien plus bas. J'étais le plus satisfait de tous les hommes, passant l'un des moments les plus mémorables de mon existence. Elle finissait après m'avoir embrassé au niveau du bas de mon visage, sur mes lèvres. Ce baiser était si passionné, si langoureux, que cela me donnait des frissons. Je profitais pour lui montrer tout le désir, toute cette envie qu'elle me donnait. Je l'embrassais. Je caressais lentement ce corps de déesse passant de ce visage si magnifique, à ce corps si parfait. Ses jambes, oh, il ne fallait pas en parler. Ce corps, s'ondulait en fonction de mes mouvements provoquant chez moi une envie que je ne pouvais plus contrôler. Elle me donnait un plaisir immense et je le procurais également. Elle me murmurait au creux de l'oreille qu'il ne fallait pas mais que pourtant, j'en mourrais d'envie tout comme elle. Elle me demandait si c'était interdit normalement ? Je n'avais pas envie que cela s'arrête, loin de là.

Nathan : J'ai envie d'être à tes côtés, peu importe ce que l'on peut penser autour. Je veux te savoir près de moi. C'est peut-être interdit mais un président comme moi peut tout se permettre surtout, s'il est avec une femme aussi sensuelle, désirable et charmante que toi. Viens auprès de moi, je vais te montrer à quel point, je suis si heureux de t'avoir rencontré.

Je ne pouvais résister, freiner cette envie. Personne ne serait là pour voir ça, non personne. Elle me dévorait du regard. Je tendais ma main afin de la retrouver près de moi. Finalement, j'enlevais tout ce qu'il me restait. Je m'approchais d'elle. Je l'embrassais avec passion allant de ses lèvres si sensuelles à son cou gracieux. Je l'entraînais directement avec moi sur ce qui pourrait être l'un des moments les plus intenses qu'il pourrait y avoir. Et c'était le cas, je sentais cette chaleur tout contre la mienne. Ce moment était si magique que j'aurais voulu que cela dure une éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Lun 26 Mar - 17:27

« J'ai envie d'être à tes côtés, peu importe ce que l'on peut penser autour. Je veux te savoir près de moi. C'est peut-être interdit mais un président comme moi peut tout se permettre surtout, s'il est avec une femme aussi sensuelle, désirable et charmante que toi. Viens auprès de moi, je vais te montrer à quel point, je suis si heureux de t'avoir rencontré. »

Elle ronronna de plaisir, pendant que les mains de Nathan s’affairaient sur le corps de la déesse. Elle gémissait doucement, amoureusement, elle l’embrassait. Comme une folle, une fêlée. La langue féminine caressait celle du président.

« Je suis aussi heureuse Nathan … Je ne veux plus te quitter … Par pitié, on doit se revoir… »

Sur ces derniers, elle s’abandonna aux mains expertes du président, à lui. Elle l’embrassait tendrement une fois de plus et les choses se compliquèrent…
Après de longs et chauds ébats, le soleil caressait tendrement les deux amants dans le lit de satin de ses rayons ardents. Lily fut la première à ouvrir les yeux, elle se tourna et observa son amant qui dormait paisiblement, nu comme un ver. Elle-même, nue, sourit tendrement et repensa au doux moment qu’ils venaient de partager. Doucement, elle s’extirpa du lit, attrapa la chemise de Nathan & l’enfila d’un geste doux et discret. Elle s’approcha de la fenêtre et observa dehors, ne soulevant que de quelques centimètres le rideau. Dehors, la ville vivait sa vie tranquillement. Des enfants jouaient un peu plus loin, les mères autour les surveillaient d’un regard maternel. La jeune blonde se retira, et attrapa son sac. Elle l’ouvra doucement et fouilla tranquillement dedans. Une arme, un porte-feuille, des croquettes pour chien et pleins d’autres trucs de filles. Elle reposa son sac et alla dans la cuisine. Elle observait les maintes photos du couple Petrelli, une pointe de jalousie et d’amusement la prit. L’amusement, car elle pensait à la dame du président, cocue ! Elle rit doucement, et reposa un cadre. Elle put voir aussi une photo de Nathan, seul devant un bâtiment. Son cœur se remit à battre plus fort, et un sourire charmé se dessina sur ses lèvres. Elle s’approcha de la gazinière et l’alluma, elle prit une casserole et commença à préparer le repas pour les deux. La nuit tombait peu à peu, et la jeune femme n’avait nulle part où aller alors elle comptait grapiller un peu de temps ce soir, pour repartir plus tard dans la nuit. Elle alluma la radio et mit de la musique dansante. Un sourire aux lèvres, elle se mit à onduler des hanches, sensuelle et belle. Tout en cuisinant, elle arborait une danse improvisée. Nue sous la chemise de Nathan, rendant juste ses cuisses visibles, et un beau décolleté dévoilant ses seins fermes et beaux, elle dansait au doux soleil de la fin du jour. Elle se retourna et vit Nathan, pas trop réveillé, les cheveux en vrac, habillé d’un simple caleçon. Elle rit doucement et l’embrassa tendrement sur les lèvres, comme un baiser enfantin.

« Je t’ai préparé à diner Nathan. Si tu veux, je peux rester encore un peu… C’était super sinon, franchement j’ai adoré. »

Son sourire, ce sourire qui le rendait fou. Elle lui balançait en pleine face un sourire ravageur et sensuel. Elle l’embrassa une fois de plus, ne perdant pas le temps de savourer ses lèvres présidentielles, puis elle ronronna encore une fois, dans le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Mer 28 Mar - 23:18

Cette jeune femme avait réussi complètement à me subjuguer. Je n'arrivais finalement pas à ne pas céder à la tentation. Elle me rendait fou et je n'avais pas ressenti ça depuis longtemps. Il n'y avait que très peu de personnes ayant pu me déstabiliser. Lily en faisait partie. Ce moment resterait dans ma mémoire. Lily ne resterait finalement pas comme les autres jeunes femmes que je ne revoyais pas après, voire même jamais. Ce touché si sensuelle, si magnifique, j'étais devenu dépendant. Est-ce que je serais capable de faire n'importe quoi ? C'était une bonne question. Ce plaisir, la rendre heureuse, était ce qui comptait pour moi à cet instant précis. J'y arrivais. Je vivais comme je l'entendais. Elle m'embrassait. Ce baiser était si langoureux. Cette attirance était là et elle était réciproque. Elle était aussi heureuse. Elle ne voulait même plus me quitter. Elle me suppliait mais elle voulait me revoir. J'étais comblé d'être avec elle. J'affichais un sourire des plus radieux. Je redevenais le séducteur que j'étais il y a quelques temps. Nos ébats étaient torrides. On s'était finalement endormis l'un près de l'autre.

Le soleil se levait lentement vers nous. Je m'étais endormi paisiblement, satisfait mais me sentant en même temps coupable. J'étais toujours resté aussi complexe. Je me réveillais lentement, voyant ce soleil en train de se coucher. Finalement, je n'avais jamais dormi aussi longtemps et surtout, sans me soucier de ce qui se passait autour de moi. Je ne voyais pas ma chemise mais je prenais mon caleçon. Je ne pouvais m'empêcher de faire un parallèle avec ce vol si mémorable et resté à jamais gravé dans ma mémoire. Je n'avais pas encore bien ouvert mes yeux. Je devais être pitoyable. Je descendais finalement pour la rejoindre.

En arrivant en bas, je la voyais en train de danser. Je m'approchais lentement vers elle. Finalement elle se retourna vers moi. Elle avait un petit rire. Elle s'approchait de moi et m'embrassait. Elle me disait qu'elle m'avait préparé à dîner. Elle me précisait même qu'elle pouvait rester encore un peu. Je voulais encore l'avoir près de moi. Elle me donnait même ses impressions sur le fait que c'était super nous deux et qu'elle avait adoré. Elle me souriait. J'étais comme fou, je ne pouvais pas résister, oh non. Elle m'embrassait de nouveau. Je sentais bien qu'elle était heureuse. Je prolongeais ce baiser. Je souhaitais qu'il dure le plus longtemps possible. Je la regardais dans les yeux caressant ce visage angélique.


Nathan : Tu as bien fait Lily car il se trouve que j'ai faim. Je ne souhaite qu'une seule chose, c'est que tu puisses rester encore. Je voudrais partager ce merveilleux repas avec toi. J'ai passé un moment agréable. J'ai même adoré. Je ne souhaite qu'une chose pour la suite, c'est que l'on puisse se revoir. Tu es une véritable déesse, ma déesse.Je suis sûr que tu as préparé quelque chose de bon.

Je lui faisais un câlin. Je l'embrassais à mon tour. Je lui caressais sa joue droite. Je tenais à elle. Elle m'avait envouté. Je ne pouvais lui refuser quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Mar 10 Avr - 14:22

Pendant que la musique continuait à résonner dans la belle villa présidentielle, la blonde reçut plusieurs baisers, tous plus doux et tendres que les précédents. Son amant souhaitait qu’elle reste diner avec lui. Il disait aussi avoir faim et que les talents de Lily devaient être aussi biens. En effet, non-seulement elle était douée au lit mais elle cuisinait divinement bien. Elle empoigna le manche de la casserole, retira le couvercle et versa le contenu dans l’assiette des deux amants. Une délicieuse odeur s’évacuait du plat encore fumant. Un plat qu’elle avait appris avec sa mère, avant l’Accident. Des lasagnes à la bolognaise, c’est assez simple mais succulent. Elle s’assit en face de Nathan, croisa ses longues jambes fines et entama le plat, tout en gardant son amant à l’œil. Portant sensuellement la fourchette à sa bouche, elle mâchait d’un air bourgeois, mais terriblement sexy. Elle n’avait pas très faim, alors la ration dans son assiette était aussi maigre qu’un repas d’oiseau au régime. Elle repoussa doucement son assiette, l’ayant fini et bu quelques gorgées d’eau versée dans le verre devant elle. Elle fixait toujours Nathan du regard, un regard indéchiffrable. On aurait pu croire qu’elle voulait encore passer une nuit en sa compagnie, mais aussi dans ce regard, ces yeux émeraude reflétaient un drôle de sentiment. Elle aimait son amant, mais d’un amour incompréhensible. Elle se dégagea de la table et passa derrière Nathan, se collant à lui par derrière, alors qu’il était encore assis, elle empoigna ses épaules et commença un massage long et langoureux. Ce n’était pas un petit massage avec des mamours et papouilles, non, un vrai massage qui fait du bien. Elle y mettait toute sa force et son courage dans ce doux massage. Après quelques longues minutes langoureuses, elle se recula et se mit sur la table. Elle écarta les cuisses juste sous le nez de Nathan, nue, et lui sourit. Elle caressa alors ses cheveux, amoureusement et déposa de doux baisers sur son visage. Elle caressa en douceur son torse et descendit un peu plus bas, espérant que son amant était encore d’attaque à une séance câlin.

« On a bien fait de se rencontrer Nathan, entre nous, je crois que c’est une alchimie élevée… »

Sa voix se faisait ensorcelante, charmeuse. Elle déposa des baisers dans son cou, attrapa les mains de Nathan et les posa sur chacun de ses seins. Un sourire aux lèvres, elle lui permettait de toucher à son délicieux corps divin. Elle ronronna doucement, contente et charmée par son amant. Elle ne voulait pas partir, même si un jour, il le faudra bien … Même si là n'était pas son désir ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   Ven 20 Avr - 21:37

Une déesse, j'avais une déesse devant moi au corps si parfait et divin. Je savais que j'avais commis une faute et pourtant, je me sentais comme sur un nuage, au paradis. Je ne devrais pas pourtant mais je me sentais bien différent. Je voulais la revoir, j'avais l'intention de profiter d'être à ses côtés. Je l'embrassais, je n'avais pas envie de la voir partir de suite. Et ce qui m'étonnait le plus, c'était de voir le plat préféré qui était préparé. C'était mon pêché mignon, je ne pouvais résister à ça : des lasagnes à la bolognaise. La présentation même était parfaite. J'adorais déjà mon assiette et surtout, ce que je voyais en face de moi. Il m'était difficile de me détacher de ce regard de braise. Je commençais à mangeais finalement ma part et je pouvais dire que c'était divin. On pouvait facilement céder à la tentation. Je la regardais pendant un instant. Elle mangeait diviniment bien que je ne pouvais vraiment pas me résoudre à la laisser partir. Je buvais quelques gorgées de mon verre et terminait ce plat divinement préparé. Elle sortait de table et venait près de moi. Elle me faisait un massage sensuel, langoureux. Aucun homme ne pouvait résister à ça, aucun. J'étais aux anges. J'étais, c'est vrai, tendu. Les responsabilités avaient pris une grande place dans ma vie mais là, il n'y avait plus rien qui pouvait compter. Ses minutes pouvaient durer une éternité que je n'aurais pas arrêté une seule seconde. Elle se reculait finalement et se mettait sur la table. Elle était toujours aussi magnifique. Elle était complètement nue et je n'avais de cesse de la regarder. J'étais de plus en plus attiré par elle. En plus, elle souriait. Je ressentais quelque chose de vraiment particulier. Elle n'était pas comme celles que j'avais connues auparavant, elle était particulière. Elle caressait mes cheveux et déposait de tendres baisers sur mon visage. J'étais fou de désir pour elle, sincèrement. Elle prenait un plaisir à caresser mon torse et descendait un peu plus bas. Pour elle, on avait bien fait de se rencontrer car il y avait une alchimie élevée entre nous. Elle avait totalement raison. Il y avait une attirance, une très forte attirance, que je n'avais pas ressenti depuis fort longtemps.

Nathan : Plus qu'une alchimie élevée même. On était fait pour se rencontrer toi et moi. Je tiens à profiter encore de ta présence à mes côtés. Tu es une déesse que ce soit juste ici, ou bien quand tu es près de moi.

Elle était plus que charmante. Je ne pouvais résister à de tendres baisers dans le cou. Je me laissais faire. Elle prenait mes mains et les mettait sur sa poitrine plus que magnifique. Son sourire était plus qu'irrésistible. Je n'avais encore eu ce désir que pour une seule personne mais là, j'allais profiter à fond de chaque moment. Je profitais pour me rapprocher d'elle. Je lui caressais lentement la joue. Je ne pouvais m'empêcher de tomber sous ses yeux ensorcelants.

Nathan : Le dessert, finalement, ce n'est pas la peine, j'ai beaucoup mais vraiment beaucoup mieux.

J'étais proche d'elle et je l'embrassais passionnément. Le désir était telle que la chaise tombait alors que lentement, Lily se laissait glisser sous l'ampleur de mes baisers. J'étais envouté et je savais que ce moment n'en sera que plus mémorable par la suite.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cool Vibes (Pv avec Lily J.Harper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vianney passe la soirée avec Lily [PV Lily]
» Bug avec les helms Casting up 30% Decrease Skill Cool down
» [Terminé] Pour un flirt, avec toi, je ferais n'importe quoi ! [LILY & WILLIAM]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Toute Bonne Chose A Une Fin :: Les Archives Du RPG-