AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Far From Home (Pv avec Samuel Langster)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Jeu 23 Fév - 0:48

Et voilà une chose que je n'aimais pas spécialement faire et pourtant, je le devais. Alors que j'avais réussi à me sortir de cette histoire au niveau du centre commercial, me voilà cette fois-ci à Manhattan. J'avais pour ainsi dire voulu visiter la ville, les monuments de New York et je m'enfonçais de plus en plus. Je voyais ses hommes et en plus, ils utilisaient leurs pouvoirs ! Mais ils étaient quand même de grands, de très grands malades. Cette époque était quand même dingue mais ce n'était rien comparé à ce que j'affrontais dans mon présent. Je me souvenais encore du sourire de ma bien-aimée qui me regardait alors que j'expulsais au loin des personnes à la solde de Sylar. Je devais changer tout ça. Je voudrais bien voler, utiliser toute l'air nécessaire pour avoir suffisamment d'élan. Mais il commençait à y avoir du monde, de plus en plus de monde. C'était une aubaine pour moi. Sans regarder, je mettais l'une de mes mains en arrière pour essayer d'en dérouter quelques uns. Cela avait marché en partie. La poursuite continuait de plus belle jusqu'à ce que j'arrive sur la place. Mon dieu, c'était Time Square, un lieu mythique pour ce que l'on m'avait raconté. Je ne pouvais m'empêcher de regarder là-haut par un réflexe. Combien de fois on m'avait raconté ce qui était arrivé ici ? Il avait fallu tellement de courage pour faire ça. Je voudrais pouvoir être encore au plus près. C'était à ce moment-là que je ne voyais plus ces individus près de moi. Ah, ils avaient peur de la foule ! Je continuais finalement à marcher. J'arrivais au point exact où le vol avait été enclenché. C'était étrange de se retrouver au même endroit. Je devais arrêter de repenser à tout ça alors que je voyais un homme qui était assis et seul. Je me demandais bien ce qu'il faisait ici. Quand je m'approchais, je pouvais le reconnaître. Oh mon dieu, c'était Sam. Je l'admirais pour son courage et sa ténacité. Combien de fois, il m'avait aidé et surtout appris ce qu'était réellement le courage et le fait de se battre pour un idéal. Je le considérais comme..... Non, il ne valait mieux pas que je pense à ça. Je m'approchais de lui et je m'asseyais près de lui.

Michael : Vous êtes bien triste j'ai l'impression. Je peux vous aider si vous en avez besoin. Je suis un inconnu certes pour vous mais je suis quelqu'un de plutôt gentil.

La mort du président devait être encore que trop récente pour permettre à Sam d'aller mieux. J'aurais voulu pouvoir remonter le temps, encore un peu plus pour le sauver mais mon mentor n'avait pas assez de "jus" pour ça malheureusement. Je devais le retrouver pour tenter de remonter encore un peu plus le temps mais il risquait de mourir. Je le regardais. Je voulais instinctivement le prendre dans mes bras mais je n'osais pas le faire. Il allait me prendre pour un fou ou pour un cinglé. J'appréhendais sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Jeu 23 Fév - 10:44

Qui, parmi toute cette foule de divers inconnus, oserait remarquer quelqu’un comme moi, surtout dans l’état dans lequel j’étais ?

Ils étaient tous en forme, remplis de vitalité et d’énergie pour vivre leur existence, parfois gérée par l’unique vitesse de leur travail, mais ils étaient vivants, non pas comme moi, qui serait même capable de se laisser mourir, si j’étais en tout cas resté un mortel. La seule chose qui me maintenait en vie était mon pouvoir de lumière, et seulement ça car, si je ne le possédais pas, mon organisme aurait probablement déjà cédé sous la faiblesse. Si je ne continuais pas à avoir le réflexe de m’hydrater, je ne serais probablement même plus debout à l’heure qu’il était.

Je marchais à l’extérieur, au hasard et avec un but unique de changer d’air. Je ne parvenais jamais à rester au même endroit plus de dix minutes sans subir un malaise profond, quelque chose qui me rendait mal à l’aise. Parmi la foule, ce malaise s’accentuait. Je ne supportais pas leur présence. Ils étaient personne pour moi et je n’étais personne pour moi. Je ne me trouvais que parmi une foule d’étrangers…une tonne de personnes innocentes, mais aucune n’allait pouvoir me venir en aide, car personne n’allait comprendre ma douleur. Personne ne pourrait comprendre ce que je ressentais au plus profond. En vérité, j’ignorais si quelqu’un le pouvait encore.

Je m’éloignais. J’aurais pu courir pour m’éloigner de cette foule, mais j’avais déjà du mal à tenir sur mes deux jambes et continuer de marcher. Mon changement de direction se fit brusquement, et je partis vers la droite, vers un embranchement de ruelle que je n’avais jamais emprunté, m’éloignant du point symbolique que j’avais déjà vu des centaines de fois. Ce point symbolique n’était absolument pas ce dont j’avais besoin, car les souvenirs y étaient lourds. Ce lieu me rappelait trop Nathan, et il était l’une des cibles de ma peine, qui ciblait beaucoup trop de choses en réalité. Cette pluralité me faisait du mal. C’était ce qui me détruisait.

Assis contre un mur éloigné, je me rendis compte de mes blessures. En percutant des personnes dans la foule, certaines ecchymoses étaient apparues, des entailles aussi. Elles ne disparaissaient pas encore, mais elles allaient probablement le faire sous peu, du moins je l’espérais, car je ne savais même pas si j’avais encore la force de faire fonctionner mon pouvoir pour de maigres blessures comme celles-ci. Mon corps avait ses limites et je venais peut-être d’en atteindre une, une beaucoup trop grande pour que je puisse m’en sortir. Il ne me restait qu’à prier, prier pour que mon pouvoir fonctionne encore, car sinon j’étais foutu.

Je pensais rester seul, mais quelqu’un vint s’asseoir près de moi, quelqu’un que je ne connaissais pas. Il voulait m’aider, mais au fond je n’avais pas confiance… Je ne le pensais pas capable de m’aider. Sans même relever mes yeux vers lui, restant plongé dans ma peine, je lui dis :


- Peu importe qui vous êtes…je vous en supplie…laissez-moi tranquille… Vous ne pouvez pas m’aidez…

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Sam 25 Fév - 17:54

Dans mes souvenirs, Sam était la personne qui m'avait le plus aidé dans ma vie, la personne qui avait réussi à faire de moi l'un des leaders dans le futur de la résistance. Il m'avait donné la force de combattre, la force de vouloir que le bien triomphe autour de moi. Cette personne était quand même quelqu'un d'extraordinaire mais malheureusement, le monde n'avait jamais suivi son exemple. Ce qui me faisait mal, c'était ce qu'il me disait. Ainsi, peu importe qui j'étais, il me suppliait de le laisser tranquille car je ne pourrais l'aider. Le président était encore dans tous les esprits. Pourquoi je n'étais pas arrivé avant, au moment de ce terrible assassinat. Il ne relevait même pas ses yeux vers moi. Je voudrais tellement le regarder. Cela me ferait un choc car je le verrais plus jeune mais ce n'était pas important.

Michael : Vous pensez que je suis quelqu'un de méchant, quelqu'un travaillant pour ceux qui veulent détruire le système mais c'est faux. Je tiens à me battre, à sauver ce monde comme quelqu'un a su me le montrer. Je voudrais tant que vous puissiez me croire. Même si vous ne me connaissez pas, moi par contre, je vous connais. Vous êtes un héros. Vous êtes quelqu'un d'extraordinaire. Je sais une chose, c'est que n'importe qui peut avoir confiance en vous. Vous ne laisserez jamais tomber et vous vous battrez jusqu'au bout peu importe les obstacles. J'ai appris cela d'un très bon professeur. On peut se promener si vous le souhaitez.

Je priais pour qu'il puisse relever ses yeux vers moi. Je voulais pouvoir l'aider car je le considérais avant tout comme un membre de ma propre famille et je ne pouvais le supporter de le voir aussi mal. Je me mettais devant lui et je me baissais pour être à sa hauteur. Je voulais finalement qu'il n'y ait que simplement nous deux et personne d'autre. Le monde n'existait pas.

Michael : Il faut que vous me fassiez confiance, car je ne pourrais jamais te décevoir, ce serait impossible pour moi.

Oops, je l'ai tutoyé alors que je ne devais pas. Je n'étais pas censé le connaître mais quelle erreur de débutant. Si mon mentor me voyait, il me le ferait payer très cher.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Sam 25 Fév - 19:35

Je n’avais plus de force, car cette peine me déchirait de part en part sans me laisser ne serait-ce qu’un seul moment de répit. Je ne pouvais même plus souffler une seule minute en me disant que j’étais tranquille, en forme et que ce n’était qu’une simple baisse de moral sans envergure, car je savais que cela n’en était pertinemment pas une. Mon cœur était brisé, en profondeur, et il n’arrivait pas à se remettre de ce qui lui était arrivé. Cette âme en peine existait dans ce monde sans réellement comprendre pourquoi elle souffrait autant mais aussi pourquoi elle vivait un enfer aussi énorme que celui-ci. Ces incompréhensions forgeaient ma torture intérieure, mais également extérieure, vu que ceci affectait mon organisme…mon énergie et également mon apparence, sachant que je ne parvenais plus à m’alimenter correctement. Je ne pensais plus à ma vie…je ne prenais plus soin de moi. Je ne faisais que me détruire en m’enfermant dans une douleur aussi énorme… Et maintenant, cet inconnu, qui était censé me connaître sans que je ne le connaisse avant, voulait que je l‘aide ? Je n‘avais pas confiance en des inconnus, surtout quand ils disaient me connaître alors que je ne les connaissais pas. Ceci sentait le coup fourré à plein nez, sachant que la plupart de ceux qui avaient voulu m‘exploiter adoptaient le même agissement…

- Même si vous dites déjà me connaître, cela ne change rien à ce que je pense. Je sais qu’il faut se méfier parfois des inconnus car ils peuvent nous faire vivre le pire, et ce n’est pas en disant que vous me connaissez déjà que je vais avoir confiance en vous. J’ai du mal à vous croire, sincèrement. Ce n’est pas contre vous…mais il s’agit du fond de ma pensée. J’ai tellement subi dans ma vie, que je n’ai plus envie d’en rajouter…pas encore alors que je suis déjà enfermé dans cette peine. Comment puis-je vous croire sincèrement ? Comment puis-je avoir confiance en vous ? Expliquez-moi là…

Comment avoir confiance en un inconnu surtout dans des circonstances pareilles ? J’en étais incapable… Je ne pouvais pas croire en ce qu’il disait. Je ne le pouvais pas…

Mais quelque chose me surprit dans la façon d‘agir de ce type, et ceci me fit relever les yeux vers lui. Il venait de me tutoyer.


- Vous parlez comme si je vous connaissais déjà. Maintenant, vous me tutoyez maintenant en disant que vous ne pourriez jamais me décevoir. Mais bon sang, qui êtes-vous ?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Mer 18 Avr - 18:29

Etre un leader était surtout quelque chose d'inscrit dans les gênes mais aussi on devait être là pour les personnes qui comptaient le plus pour nous. Dans mon présent, je n'avais pour ainsi dire pas exécuté cette tâche. Cassandra était morte pour avoir défendu nos convictions alors que j'aurais pu l'aider comme les autres. Je ne recommencerais pas cette erreur monumentale. Je me sentais coupable de l'avoir laissé seule. Il me disait que même si je disais le connaître, cela ne changeait rien à ce qu'il pensait. Il savait qu'il fallait parfois se méfier des inconnus car ils pouvaient nous faire vivre le pire et ce n'était pas en disant que je le connaissais déjà qu'il allait avoir confiance en moi. Il avait du mal à me croire sincèrement. Cela me rendait triste. Ce n'était selon lui pas contre moi mais il s'agissait du fond de sa pensée. Il avait tellement subi dans sa vie qu'il n'avait pas envie d'en rajouter, pas encore, alors qu'il était déjà enfermé dans cette peine. Le président était mort. Celui qui était donc supposé être mon père était mort. Je perdais tout petit à petit. Il me demandait comment il pouvait me croire sincèrement, comment il pouvait avoir confiance en moi. Expliquer était si difficile. Il était surpris que je le tutoie. Il me disait que je lui parlais comme si je le connaissais déjà. Je le tutoyais même en précisant que je ne le décevrais pas. Il se demandait qui j'étais. Je ne pouvais rien cacher. J'étais coincé. Je réfléchissais à un moyen de bien faire passer la nouvelle.

Michael : Je sais que tu as subi. Tu as toujours été un modèle pour moi dans le combat, dans la manière de gérer les choses, la manière de résister face à l'ennemi. Si j'en suis arrivé aujourd'hui, là, c'est grâce à toi. Je me présente, je m'appelle Michael et je peux vous dire que vous connaissez un petit garçon avec sa mère en train de se cacher du gouvernement, enfin de ce que possède Sylar actuellement. Je suis ce petit garçon, je suis celui que vous avez aidé à élever. Je suis Michael Davidson, non, je devrais arrêter d'utiliser ce nom. Je m'appelle Michael Hawkins, enfin, Petrelli, si je dois utiliser le nom de mon supposé père.

J'appréhendais la réaction, la grande réaction de Sam car finalement, j'avais avoué qui j'étais en réalité et cela pouvait me mettre en danger, le mettre en danger aussi. J'avais réellement peur.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Lun 30 Avr - 16:03

En ce moment, je subis des événements horribles, une caractéristique même du pire. Cette multiplication de tortures m'avait brisé le coeur et rendu fragile.

Le départ de Nathan n'avait été qu'une superposition sur la peine qui existait déjà dans mon coeur, et cela m'avait détruit. Je n'étais que l'ombre de moi-même depuis quelques temps, et cela ne s'arrangeait pas encore. J'avais besoin de temps pour surmonter tout ce qui m'arrivait en ce moment, et du temps je n'en avais pas tellement pour l'instant, parce que j'étais à chaque fois submergé par une souffrance supplémentaire, comme si le destin ne me laissait aucun répit. Je voulais simplement vivre ma vie sans souffrir autant que cela, mais c'était à priori trop demandé. Je ne parvenais pas à trouver plus d'une minute de tranquillité depuis quelques temps et mes interractions avec Meknes n'arrangeaient pas mon problème. Je prédisais l'avenir sans me contrôler parce queccc Meknes agissait à ma place. Des cauchemars hantaient mon esprit et des souffrances internes me déchiraient. Je voulais que cela puisse changer, à tout prix, mais j'avais l'impression que c'était sans espoir, que je ne faisais qu'espérer dans le vide sans voir ne serait-ce qu'une seule chose évoluer. Tout restait à l'identique. Je n'aimais pas la tournure que prenait les événements et cela m'épuisait à la longue.

Et là, quelqu'un qui me connaissait et que je ne connaissais pas venait pour me parler. Qui était-ce pour moi ? Pourquoi me connaissait-il autant ? J'avais peur de la réponse à vrai dire. S'il s'agissait d'un monstre, j'avais peur de tomber encore une fois sur quelque chose de grave. J'en avais assez... Mais il fallait l'avouer que la nouvelle qu'il m'apprit fut quelque chose de surprenant et d'inattendu. Je le regardais surpris parce qu'il venait de dire. Il fallait l'avouer que je ne le croyais pas réellement. En même temps, comment pouvais-je croire en cette nouvelle si énorme ?

Je me levais et je le regardais.


- Ecoutez, si c'est une blague, ce n'est pas très drôle. Je suis terrifié en ce moment, je souffre et voilà maintenant que je rencontre le fils de Taylor ? Cela me semble énorme, même beaucoup trop énorme. Je n'arrive pas à y croire.

Mais je réalisais en observant son regard qu'il ne me racontait pas de connerie...

Je fis un pas en arrière.


- C'est pas possible, ça ne peut pas être toi...mais que fais-tu ici ? Tu es venu pour changer l'avenir toi aussi ?

Et là une intense migraine me traversait, une migraine qui me faisait tellement de mal que je fus obligé de me tenir la tête pendant quelques minutes, et de crier un faible instant.

Quand je revins à moi, j'en demeurais changé, différent. Je regardais le sol pendant quelques secondes avant de remonter mon regard vers Michael.


- Je l'ai vue mourir... disais-je. Je ne pensais pas voir une vision aussi horrible.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Sam 18 Aoû - 0:21

Issue d'une famille puissante, j'avais un héritage, un grand héritage qui était balayé en un clin d'oeil lorsque l'on remontait le temps. Cela me faisait bizarre de revoir toutes les personnes que je connaissais mais à un âge que j'avais pu connaître en étant tout petit. Sam restait l'une des meilleures personnes à mes yeux. Voir Sam dans un état comme celui-ci était très difficile à supporter. Je voudrais tellement arriver à ce qu'il ne soit plus triste. Seulement, je le voyais en train de se lever. Il me regardait. Il allait sûrement essayer de voir si je disais la vérité. Je n'étais pas du genre à mentir. Je me devais d'être différent de tout ce que le monde avait connu. C'était en cela que ma mère avait le mieux réussi pour moi. Elle me manquait terriblement et la manière dont je l'avais laissé était horrible car je l'avais précipitée vers la mort. Il pensait que je racontais des bêtises et que ce n'était pas drôle. Pourquoi mon grand-père n'était pas là ? J'aurais pu l'aider comme personne. Sam ajoutait qu'il était terrifié en ce moment, il souffrait et voilà qu'il rencontrait le fils de Taylor. Il n'arrivait pas à y croire car c'était beaucoup trop énorme. Je comprenais sa réaction. Seulement, il comprenait en faisant un pas en arrière que je ne disais pas de mensonges. Il était surpris, il ne pensait pas que je viendrais ici. Il se demandait pourquoi j'étais là et si j'étais venu changer l'avenir. Je devais tout lui expliquer. Seulement, ce qui me surprenait, c'était que quelqu'un d'autre voulait aussi changer l'avenir.

Michael : C'est bien moi Sam, c'est vraiment bien moi. Je suis venu pour changer l'avenir, car il le faut absolument. Mais quelqu'un d'autre ? Je ne serais pas seul à faire la démarche de changer les choses ?

Sam avait une migraine. Il se tenait la tête. J'étais vraiment inquiet surtout quand il criait. Il revenait à lui. Quelque chose était différent mais j'ignorais quoi. Il me regardait de nouveau en me disant qu'il l'avait vu mourir et qu'il ne pensait pas voir une vision si horrible. Je le regardais.

Michael : Tu vas bien ? Tu es sûr ? Si je suis là, c'est pour sauver l'avenir de la présidence de Sylar. Il a causé tellement de dégâts dans mon présent que je dois changer les choses et le destituer de ses fonctions qu'il a osées prendre en tuant le seul président de cette époque. Je suis tellement désolé de ce que tu as pu vivre et crois-moi, si mon mentor ne m'avait pas laissé dans cette époque, je serais arrivé à celle qui aurait pu le sauver.

Je devais me fier à mon instinct. J'étais capable de tout raconter à Sam. Je ne le ferais pour personne d'autre. Je devais changer l'avenir et Sam restait une base solide pour celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Sam 18 Aoû - 12:49

En ce moment, mon esprit était en proie à des douleurs puissantes, des douleurs qui n'avaient malheureusement rien de drôle. Ce n'était pas une dépression, une preuve que j'étais triste à en crever, mais une toute autre chose, comme si les derniers événements m'avaient brisé en profondeur et que je ne m'en étais pas encore remis. Meknes se manifestait de plus en plus depuis cette nuit-là, ce rêve où Nathan avait décidé de me dire adieu de la pire des manières. Il me montrait le monde comme jamais je n'avais pu le voir auparavant, mais il partageait également de plus en plus de vision avec moi, des partages multiples qui provoquaient ces migraines. Ces maux de tête, je ne les supportais qu'à peine, pour la simple et bonne raison qu'ils n'avaient rien d'ordinaire. J'avais mal uniquement parce que mon esprit subissait trop d'excitations en ce moment, des excitations qui pourraient rendre fou n'importe qui, ou bien même conduire à la mort, mais rien ne se passait avec moi. Je ne faisais que souffrir, voilà tout, comme si je n'avais pas le choix...

Quand je me trouvais en présence de Michael, qui ne demeurait plus réellement inconnu à mes yeux depuis que Meknes m'avait tout expliqué, mon esprit ne demeurait absolument pas tranquille. Je demeurais extrêmement agité et meurtri par des migraines interminables qui me rendaient vulnérable, affaibli d'une manière plus qu'extrême. J'avais beaucoup de mal à demeurer éveillé et en pleine possession de mes moyens, chose qui se comprenait à la vue des circonstances. Mais Michael n'avait pas l'air au courant de tout. Il n'était même pas au courant du fait qu'il n'était pas le seul présent dans cette époque pour pouvoir changer l'avenir, chose qui me surprenait pas mal. Devais-je tout lui dire ? Devais-je lui parler de mon fils ? Je ne le savais pas. Peut-être devrais-je éviter d'évoquer le sujet, au cas où Michael ne soit pas ici pour les mêmes raisons que Tyler. Ils voulaient tous les deux changer l'avenir, mais peut-être pas le même axe de cet avenir. Tyler m'avait expliqué ce qu'il souhaitait faire et j'avais l'impression que cela différait des intentions de Michael.


- Oui...j'ai rencontré quelqu'un d'autre voulant changer l'avenir. Je pensais que tu le saurais...

J'avais si mal à la tête que tout ceci demeurait insupportable. Je n'en pouvais plus au point d'avoir du crier pour exprimer ma douleur. Un seul souhait demeurait dans ma tête, un seul...j'aimerais bien que tout ceci puisse cesser, mais rien ne pourra devenir plus simple si mon esprit ne retrouvait pas son calme le plus vite possible.

- Non ça va pas génial...mais bon je m'en sortirais. Ce n'est pas la peine de m'offrir toutes les excuses du monde, car tout ce qui s'est passé est malheureusement arrivé, tant pis pour moi... Je veux juste qu'on n'en parle plus, s'il te plait... J'ai l'esprit déjà beaucoup trop agité et j'ai sincèrement besoin de retrouver mon calme.

Je me tenais encore la tête parce que j'avais encore mal. J'avais beaucoup trop mal...

- Par pitié....que ça s'arrête...j'en ai marre...

Je prenais un cachet d'aspirine afin de tenter de calmer mes migraines. Cela ne marchait qu'à peine, pour le moment, mais je gardais espoir.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Jeu 20 Sep - 22:43

Voir Sam dans cet état n'était pas quelque chose que je supportais. Je rêvais pour lui depuis toujours une vie normale, une vie sans soucis, mais dans mon futur, Sylar avait fait très fort prenant la place de Nathan. Ce qui était le mieux pour moi était que l'on m'avait reconnu. Je n'étais plus seul. J'avais la possibilité de me confier lorsque j'avais des soucis. Je pensais qu'en me voyant, qu'en sachant la vérité, il pouvait être plus calme et ayant de l'espoir mais il n'en était rien. Sam aurait rencontré quelqu'un d'autre voulant changer l'avenir. Il pensait que je le savais. Mon grand-père ne m'avait rien dit. A moins qu'il ne vienne pas de mon temps.

Michael : Je l'ignorais. J'ai une mission bien importante mais je me pensais seul avec mon guide, mon mentor.

Qui aurait pu bien venir en plus de moi dans ce temps et pourquoi ? Je me posais bien des questions. Sam n'allait pas bien du tout. Il me disait que cela n'allait pas génial mais qu'il allait s'en sortir. Il précisait même que ce n'était pas la peine de lui offrir toutes les excuses du monde car tout ce qui s'était passé était malheureusement arrivé, tant pis pour lui. Je m'opposerais à ça car Sam méritait ce qu'il y avait de mieux. Il souhaitait qu'on ne lui en parle plus. Il avait l'esprit beaucoup trop agité et il avait sincèrement besoin de retrouver son calme. J'allais réaliser ses souhaits, son rêve. Cependant, il se tenait la tête. Il voulait que quelque chose s'arrête. Un mal de tête ? Autre chose ? Je l'ignorais mais je comptais le découvrir. Il prenait un cachet, cela devait donc être un mal de tête. Je m'inquiétais pour lui.

Michael : J'exaucerais ce souhait Sam. Je ne veux que le meilleur pour toi. Tu es quelqu'un qui a toujours compté pour moi et je voudrais que tu ais une vie sans soucis. Tu sais, tu peux me demander de l'aide. Tu peux te confier à moi. Ce temps ne me permet pas d'avoir des amis, des confidents de peur de provoquer des catastrophes, mais avec toi, c'est différent.

Je me mettais à disposition de Sam, car il était plus important que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Jeu 20 Sep - 23:37

Depuis quelques temps, mon esprit demeurait agité à l'extrême au point que la vie perde peu à peu sa saveur. La joie m'avait quitté pour laisser ma conscience complètement désespérée. Perdue et blessée à la fois, ma matière grise, aussi fragile et aussi seule ne parvenait plus à trouver sa place dans ce monde, comme si tout avait changé à cause d'un seul et unique événement : un seul ! Cet événement avait été unique, mais il m'avait fait énormément de mal. J'en souffrais de martyr, c'était de plus en plus terrible au point que je ne supporte plus ce qui m'arrivait. Je prenais des médicaments en surdose pour tenter de calmer cette migraine qui m'assassinait, mais rien ne fonctionnait. J'avais toujours autant mal. Cette douleur était toujours autant présente et elle ne diminuait même pas. Je m'affaiblissais à vue d'oeil

Michael n'était visiblement pas au courant de la venue de Tyler et ceci me rassurait pas mal, même si cela laissait plusieurs questions en suspens. Etaient-ils venus pour la même raison ou bien Michael venait-il juste pour défaire le travail de Tyler ? J'espérais de tout cœur que la première solution soit la bonne. La seconde serait une déchirure car je devrais encore combattre un ennemi et en plus à contre-cœur car Michael était quand même le fils de Taylor, peu importe le temps dans lequel on se plaçait. Je ne pourrais pas me résoudre à le combattre si jamais il était contre moi. Mais je taisais mes hésitations, que je mettais sur le coup de ma fragilité mentale du moment.

Je souffrais de plus en plus au point d'en trembler. Tout ceci devint rapidement insupportable. Je rêvais du calme, de récupérer ma tranquillité d'esprit, mais je ne la récupérais pas encore, comme si j'étais coincé dans cet état misérable qui était le mien. Je n'aimais pas ce qui m'arrivait, mais je devais malheureusement le subir comme si je ne pouvais pas éviter cette fichue malédiction. Oui, je me croyais maudit à la vue de tout ceci que j'avais pu vivre dans ma vie, toutes ces douleurs qui avaient perforé mon âme en profondeur. Je n'en pouvais plus... Tellement que je souffrais, mes mains vinrent rejoindre les deux extrémités de mon crâne pour les tenir de toutes leurs forces. Je rêvais du calme absolu, mais jamais je ne l'obtenais. Je n'en pouvais plus...par pitié...

En larmes, je dis :


- Michael...je n'en peux plus...j'ai besoin d'aide...j'ai trop mal. J'ai besoin de calme, ça devient trop pesant. J'ai l'impression que ma tête va exploser, cela devient insupportable. Comment peux-tu m'aider à retrouver mon calme...j'en ai tant besoin.

M'enfermant dans ma douleur, j'ajoutais des paroles dénuées de sens...un peu comme fou.

- Par pitié...laissez-moi...j'en peux plus de ces conneries. J'ai besoin de calme, de calme juste et non pas de ces mots autour de moi...je ne supporte plus ce qui se passe...par pitié. Aidez-moi...aidez-moi à m'en sortir cela devient de plus en plus pénible à supporter. Aidez-moi !!!!

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Sam 22 Sep - 20:45

Le savoir aussi perdu, aussi tourmenté était quelque chose que je détestais par dessus-tout car mon obsession avait été de voir les personnes que j'aime heureuses et non, vivant un cauchemar comme celui-ci. Il prenait des médicaments qui semblaient être en surdose. Je détestais le voir ainsi, c'était plus fort que moi. Je le voyais faible. Je le sentais faible, sûrement, mon empathie qui me jouait un sacré tour. Je me demandais qui était bien venu dans le temps et à cette époque bien précise. Je commençais à me poser plein de questions. Mon grand-père m'aurait-il menti à ce sujet ? Je n'en savais rien du tout mais accuser mon grand-père était plus fort que moi. Soudain, je le voyais en train de pleurer. C'était pire encore. Il disait qu'il n'en pouvait plus, qu'il avait besoin d'aide, car il avait trop mal. Il avait besoin de calme, car cela devenait trop pesant. Finalement, j'avais bien fait d'intervenir. Il avait l'impression que sa tête allait exploser, et cela devenait insupportable. Il me demandait comment je pouvais l'aider à retrouver son calme, car il en avait tant besoin. Je me devais finalement de lui montrer ma partie empathique, la partie où j'étais en phase avec les personnes autour de moi et en même temps, ma technique, pouvant lui permettre de se calmer. Seulement, ce que je n'arrivais pas à comprendre, c'était qu'il devenait fou, qu'il disait des paroles dénuées de sens, mais pourquoi ça ? Dans quel but exactement ? Je me devais de tout découvrir et de l'aider au mieux.

Michael : Sam, regarde-moi attentivement. Je sais que tu vis quelque chose de difficile, mais il faut savoir se recentrer sur les personnes que l'on aime, sinon, on en devient fou. Le but de tout ça, est de savoir faire abstraction du reste, de tout ce qui t'entoure, pour rester en phase avec toi-même, tes envies. Généralement, ce genre de pensées, le fait d'avoir mal à la tête est justement, le fait de se préoccuper, d'être trop en phase avec ce monde. Il faut savoir y mettre un peu de distances pour pouvoir se mêler à la foule, aux évènements. Je sais une chose, c'est que j'avais perdu ma femme, ma moitié à cause d'un homme, d'un monstre qui a voulu me faire payer mon acharnement à le détruire. J'étais devenu comme fou, mais grâce à la méditation, grâce au fait que je n'avais qu'un seul objectif en tête, je suis venu pour tout remettre en place et faire que les personnes qui me sont chères puissent être heureuses. Je ne sais pas si je vais survivre à cette épreuve, mais en tout cas, je ferais tout pour que toi ou n'importe qui d'autre, puissiez vivre en parfaite harmonie dans un monde meilleur. Ne serais-tu pas empathique par hasard ? C'est que je me suis toujours demandé après toutes ses années. Tu as toujours eu le coeur sur la main, à faire en sorte de protéger les autres au détriment de ta vie. Cette sagesse que j'ai, c'est grâce à toi. Sur notre monde, il faut voir les bons côtés aussi.

Je ne savais pas si mon discours allait faire effet, mais je me devais d'aider Sam au mieux. Je devais en tout cas tout tenter au nom de la mémoire de ma mère.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Sam 22 Sep - 21:56

Ce pouvoir me rendait peu à peu fou. Ma douleur morale était déjà si grande depuis quelques temps et elle ne cessait de s'aggraver à cause de cette surdose de visions que je subissais en raison d'un esprit pas suffisamment tranquille pour les recevoir. Cet esprit qui n'était autre que le mien avait été agité par les derniers événements. Ce que je vivais n'était pas une dépression, mais cela en avait quand même l'air. J'étais plutôt en manque de ressources pour survir dans ce monde qui ne cessait de me détruire. A cause de cet état, je manquais de force pour recevoir pleinement ces visions et ce pouvoir ne faisait que me briser encore plus que ce que j'étais déjà. Au lieu de m'aider, ce pouvoir me faisait souffrir et me rendait fou. Je ne supportais plus ce qui était en train de m'arriver. En plus de tout ça, je subissais l'arrivée massive de visions qui étaient en train de m'assassiner. Je voyais des choses horribles, des morts, des tortures, et cela me faisait du mal. Mon esprit se sentait agressé au fond de lui-même, et ces tortures intérieures avaient atteint un niveau égalé jusqu'à maintenant. Michael me parlait, me faisait le plus intéressant des discours mais je ne parvenais qu'à peine à l'entendre. Une vision utilisait la majeure partie de ma conscience.

- Je ne comprend pas...ce que tu dis...

Cette vision qui me monopolisait était justement en rapport avec Michael. Je le voyais en danger, un danger extrême. Quand la vision se termina, j'eus un immense choc et un cri de douleur. En déposant ma main sur mon crâne, je récoltais du sang. J'étais blessé, sans comprendre pourquoi. Je me tenais de peur de m'effondrer...pour avoir le temps de lui dire ce que j'avais à lui dire :

- Tu es en danger de mort....Michael...je t'ai vu en train de mourir...j'ai ressenti ta douleur...ta peine...c'était affreux...

Malheureusement, je ne parvins pas à me retenir éternellement. Je sentais déjà mon corps en train de valser et tomber peu à peu. Michael me rattrapait, heureusement, comme ça ma tête ne touchera pas le bitume. J'étais à bout de force, limite à sombrer dans l'inconscience.

- Quelqu'un veut ta mort...j'ai vu son visage...dans mon carnet, il y a la réponse...observe-le...pitié...c'est simple à trouver, c'est le seul dessin où tu y figures...

Je fermais les yeux. Je n'en pouvais plus.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Dim 23 Sep - 20:55

Je ne savais pas vraiment ce qui lui était en train d'arriver. Sam était et resterait pour moi un membre de ma famille. Je ne comptais pas le perdre dans ce temps-ci. Je n'imaginerais même pas les conséquences de la perte de Sam sur mon temps car même si j'avais pu réussir à devenir le chef de la résistance, sans lui, j'aurais pu n'être qu'un être misérable, sans aucun avenir. Je ne savais pas du tout si ce que j'avais dit allait faire de l'effet mais malheureusement, il n'avait pas vraiment compris. Peut-être qu'il était tellement mal. Soudain, je le sentais comme choqué et il criait de douleur. Il déposait sa main sur son crâne et je pouvais voir autant que lui qu'il saignait, sans comprendre pourquoi. Il se tenait. Je me posais de nombreuses questions. Et là, finalement, je ne pensais pas être choqué à ce point. Sam m'annonçait que j'étais en danger de mort et qu'il m'avait vu en train de mourir. Il avait ressenti ma douleur, ma peine. Je pouvais comprendre que s'il avait eu une vision, mon empathie avait peut-être pu lui être transmise.

Michael : En danger de mort ? Mais....

Je me retrouvais dans une ignorance totale mais je commençais déjà à me faire une idée de celui qui voudrait me tuer. Simon Petrelli était l'un des méchants de là-bas. Il me détestait cordialement. Il ne devrait pas être au courant de ce que je faisais ici. Seulement, je voyais que Sam n'était pas en forme du tout. Il était en train de valser. Je le rattrapais. Je l'avais dans mes bras. Alors, à ce moment-là, il me disait que quelqu'un voulait ma mort. Il avait vu son visage. Dans son carnet, il y avait la réponse à ma question. Il me conseiller de l'observer car le seul dessin où je m'y trouvais, montrait l'assassin. Il fermait les yeux avant que je ne dise quoi que ce soit. Je prenais le carnet grâce à mon don et j'ouvrais le carnet. C'était là le plus grand de tous les chocs et je tentais de faire bouger Sam.

Michael : Réveille-toi ! Je t'en prie, réveille-toi !

Je n'espérais qu'une seule chose, c'était que Sam puisse se réveiller. J'avais peur de le perdre. Il était fort possible que je doive l'emmener à l'hôpital mais à ce moment-là, je devrais le laisser entre les mains des médecins.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Dim 23 Sep - 21:42

Dans les bras de Michael sommeillait un corps inanimé, un corps qui ne parvenait plus à bouger et qui saignait sur la surface de son crâne. A qui appartenait ce corps en si mauvaise posture ? Pour tout vous dire, ce corps n'était autre que le mien.

Et oui, la chance extrême et maudite qui venait de me frapper avait eu raison de moi au point que je me retrouve enfermé dans un état qui m'endolorissait énormément. Je souffrais atrocement au fond de moi-même, mais la vue externe de mon corps n'offrait qu'une vision endormie de ma conscience. Personne ne pouvait voir à quel point je souffrais. Seul le sang qui coulait parvenait à témoigner de la souffrance qui me traversait. C'était la seule chose qui montrait que quelque chose n'allait pas, mais ce n'était qu'une façade bien maigre comparé à ce que je vivais réellement au fond de mon crâne. En fait, après avoir fermé les yeux, tout le monde pourrait croire que ma vision avait pu trouver une fin, que j'étais en paix, mais ce n'était malheureusement pas le cas. Je vivais un calvaire bien étrange, mais pourtant bien réel. Ce calvaire n'était autre qu'un blocage. J'étais toujours dans la vision même si j'étais sans connaissance, et les douleurs de cette vision perforait mon âme en profondeur. Malheureusement, personne ne pouvait comprendre ce que je subissais. J'étais coincé dans un intermédiaire sans être capable d'en sortir.

Je n'avais pu qu'annoncer le danger de mort à Michael sans lui donner un quelconque détail supplémentaire, car je me sentais incapable de faire plus que cela. J'avais perdu connaissance avant de pouvoir dévoiler quoi que ce soit. J'avais plongé dans cette immense état de tortures. Je ne supportais pas ce qui était en train de m'arriver, mais je n'avais malheureusement pas d'autre choix que de le subir sans issue. Je n'allais probablement jamais m'en sortir...jamais. Plus le temps passait et plus je m'enfonçais, c'était comme si tout était perdu par avance. C'était terrible. J'aimerais pouvoir crier et appeler Michael au secours, mais je n'y parvenais pas du tout. J'étais pétrifié dans ce sommeil qui me faisait tant de mal, incapable de faire quoi que ce soit pour pouvoir m'en libérer. Je ne m'en sortais pas du tout. Tout appel au secours était directement renvoyé au silence, me laissant démuni comme jamais.

Je rouvrais les yeux par un miracle que je ne comprenais point, et je pouvais observer Michael. Le sang tombait encore de mon crâne et des larmes venaient de naître. J'avais mal...beaucoup trop mal...


- Michael...ça me fait trop mal...

Je récoltais quelques traces de sang venant de ma tête, en l'observant toujours...

- Je crois que je me suis beaucoup trop plongé dans cette vision...je ressens toutes les douleurs, c'est terrible. Cela me perfore de l'intérieur...j'en peux plus...

Je criais de douleur avant d'enfin pouvoir pousser mon appel au secours.

- Aide-moi...

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Lun 24 Sep - 8:51

Sam se trouvait dans mes bras. J'étais vraiment de plus en plus inquiet me demandant même si mon retour n'avait pas déjà changé certains évènements au point que mon présent en soit constamment bouleversé. Je me surprenais à réfléchir aux conséquences comme quoi les leçons de mon grand-père étaient des plus efficaces. Je ne souhaitais qu'une seule et unique chose : que Sam se réveille. Il saignait mais je n'avais aucun pouvoir pour soigner cette blessure. Le temps passait et cela ne s'arrangeait pas du tout. J'étais perdu, complètement désorienté. Je n'étais plus confronté à ce genre de choses depuis fort longtemps. Alors que je n'y croyais plus, Sam rouvrait les yeux. J'étais heureux comme jamais. Il pleurait, mais c'était ce que je détestais le plus. Il m'affirmait que cela lui faisait trop mal. Il m'observait et récoltait du sang en même temps. Sam m'avouait qu'il avait beaucoup trop plongé dans la vision. Il ressentait toutes les douleurs, c'était terrible. Cela le perforait de l'intérieur. Il en pouvait plus et je le comprenais. Je ferais tout ce qui était en mon pouvoir pour l'aider. Il poussait un cri de douleur et me demander de l'aider. Je devrais faire le nécessaire.

Michael : Ca va aller, ca va aller Sam. Je suis là pour te soutenir. Il te suffit à mon avis de respirer tranquillement, d'être au calme, entouré des tiens. C'est le soutien qui te permettra d'arriver à surmonter tout ça. Sinon, je peux t'emmener à l'hôpital pour te faire soigner. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour que tu ailles mieux. Tu as toujours été quelqu'un d'important pour moi et cela restera le cas.

J'avais donc fait deux propositions, faire en sorte de l'aider. J'avais la possibilité de lui apprendre les techniques lui permettant d'aller mieux ou bien, c'était l'heure de l'hôpital. J'étais prêt à m'envoler, à emmener Sam quitte à prendre des risques et à dévoiler mon identité à d'autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Lun 24 Sep - 17:48

Attaqué, voilà ce que mon crâne était en train de subir et cela devenait de plus en plus terrible à supporter.

Perturbé par d'immenses attaques mentales, je subissais l'équivalent des douleurs que Michael allait subir si cette vision devenait réelle. Toute blessure...toute peine...tout cri...je ressentais tout. Cela me déchirait de l'intérieur. Je ne savais pas par quel miracle je parvenais à rester éveillé, mais c'était de plus en plus difficile de le faire. Je venais à peine de rouvrir mes yeux après un large temps passé dans le noir, mais mon regard était instable, valsant entre l'ouverture et la fermeture. Les douleurs grandissantes m'affaiblissaient de plus en plus. Je n'allais pas mourir, c'était probablement la seule certitude que j'avais, mais pas forcément la plus importante à avoir, car l'absence de mort n'était pas libératrice de tout. Cela n'excluait malheureusement pas la souffrance éternelle et c'était malheureusement ce qui était en train de me traverser. Je me trouvais dans les bras de Michael en train de souffrir et de subir ces douleurs qu'il n'avait pas encore subies. Ces paroles ne possédaient aucune logique, mais les événements n'en avaient également aucune, donc cela ne m'étonnait pas du tout. Au fond, j'étais comme prédestiné à subir toutes ces horreurs....je n'en pouvais plus. C'était toujours moi, toujours moi en train de subir ces douleurs, toujours moi en train d'être le martyr de l'histoire, toujours moi à subir si ou ça. A la longue, cela me pesait. Je savais que je n'allais jamais mourir, que jamais je n'allais m'écrouler face aux douleurs, même si j'en subissais énormément.

Je pris beaucoup sur moi avant de pouvoir parler à Michael.


- Non...ça n'ira pas Michael. Je suis allé beaucoup trop loin cette fois. J'ai plongé dans cette vision...mais j'y ai mis beaucoup trop de force...je n'aurais pas du faire ça...maintenant je suis en train de perdre mes forces.

Dire la vérité était malheureusement toujours douloureuse....

- Même le plus immense des cachets ou bien le plus intense des calmes ne me sortira pas de là...ça va pas fort. Je ne sais pas quoi faire, c'est comme si j'étais en quelque sorte coincé...je ne comprend pas. Qu'est-ce que je peux faire...

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Mar 25 Sep - 21:32

Voir que l'on perdait le contrôle sur le temps n'était pas des choses les plus faciles. Jamais dans existence je ne pensais me préoccuper des problèmes du temps. Déjà avec le combat que je menais, ce n'était pas simple mais aujourd'hui, j'affrontais un lourd obstacle. Je ne savais pas quoi faire. Sam n'allait vraiment pas bien. Il arrivait difficilement à garder les yeux ouverts. Il restait dans mes bras. Je le tenais du mieux possible. Il me disait que ça n'allait pas. Il était allé beaucoup trop loin cette fois. Je ne pouvais mesurer ses limites. Il m'avait expliqué qu'il avait plongé dans cette vision mais il avait mis beaucoup trop de force. Il n'aurait selon lui pas dû faire ça. Il était en train de perdre ses forces maintenant, mais moi, je ferais tout pour que cela ne s'aggrave pas. Il ajoutait que même le plus immense des cachets ou bien le plus immense des calmes ne le sortira pas de là. Cela n'allait pas fort. Il ne savait pas quoi faire, c'était comme s'il était en quelque sorte coincé. Il ne comprenait pas. Il demandait ce qu'il pouvait faire. Il était temps qu'il se repose, c'était essentiel.

Michael : Je ne comprends pas vraiment ce système de visions, mais jamais, tu ne devrais dire que tu vas trop loin car si tu estimes qu'il fallait dépasser ses limites. Je suis sûr que tu vas pouvoir récupérer de ton action. Même si tu ne vas pas fort, on doit quand même tenter et surtout, tu ne dois pas baisser les bras. Tu dois être entouré et j'ai le meilleur moyen pour ça. Je vais faire en sorte que tu te retrouves avec les personnes que tu aimes. Je vais te ramener chez toi. Approche-toi de moi et je t'offre un transport gratuit.

Je prenais Sam et j'attendais sa réponse. Etre entouré des siens, c'est le mieux. J'étais prêt à m'envoler avec lui afin de l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Mer 26 Sep - 15:21

Je me trouvais dans une situation catastrophique où je n’avais plus le contrôle sur quoi que ce soit. Le fait d’avoir pu découvrir à l’avance l’horreur qui allait bercer la mort de Michael m’avait fendu le cœur à l’extrême, et elle continuait à le faire alors que la vision avait pu trouver une fin. Mon corps se tordait de douleurs et mon visage ne cessait d’exprimer sa douleur avec des crispations atroces, une chose qui n’était pas prête de se terminer tout de suite. Aucun signe d’amélioration n’était visible sur ma pauvre tête, car c’était au contraire en train de s’aggraver de minutes en minutes. En association avec ma migraine venait de se déclencher une intense fièvre, ce qui n’arrangeait absolument pas mes affaires. Ma souffrance était devenue plus grande que quelques instants plus tôt. Je n’allais pas mourir, j’en étais conscient, mais il était clair que je m’épuisais à vue d’œil. Cette faiblesse me mettait en danger et me rendait extrêmement vulnérable. Si quelqu’un souhaitait me faire du mal et porter atteinte à ma vie, même si cette hypothèse n’allait pas se produire en présence de Michael, jamais je ne pourrais me défendre car je n’aurais jamais la force de faire quoi que ce soit d’utile. Heureusement que ma vie était régie par le principe d’immortalité, car cette horreur que je vivais aurait très bien pu m’être fatal. Mais…à la place je ne cessais de souffrir. Au fond ce n’était pas une meilleure chose, car la souffrance éternelle était bien pire que la mort.

Je priais au fond de moi pour que Michael puisse me venir mais je n’avais au fond que bien trop peu d’espoir. Comment pourrait-il me venir en aide alors que je subissais un mal que personne ne devrait subir en théorie ? Rien qu’en me rendant compte de cela, je savais bien que Michael ne pourrait jamais réellement me venir en aide. J’étais probablement condamné à subir tout ceci en silence. Je n’aimais pas cette idée, mais c’était malheureusement mon destin.


- Personne ne pourra réellement comprendre ce que je vis Michael...même moi je suis perdu pour tout t’avouer malgré le fait que je vive ça tous les jours. Mais là…je souffre énormément, c’est trop dur. Pourtant, j’en ai supporté des douleurs, mais là ça fait beaucoup trop….

Je versais quelques larmes avant de dire.

- Michael…tu es le seul sur qui je peux compter…pitié amène moi ailleurs…j’arrive plus à supporter le fait de rester ici. C’est la seule et unique chose que je te demanderais, mais vraiment la seule. Emmène-moi ailleurs qu’ici…s’il te plait

Après ces quelques paroles vinrent un nouveau cri de ma part…je souffrais énormément.

- Aide-moi...pitié.... ajoutais-je, très affaibli.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Jeu 27 Sep - 18:00

Je n'aimais pas ce genre de situation et c'était de pire en pire. Je voudrais tellement l'aider. Il avait mal, il se tordait de douleurs et j'étais impuissant. Le pire, c'était que je ressentais cette douleur et que je ne pouvais rien y faire. Il essayait de cacher cette douleur, mais son visage le trahissait. Il souffrait et je voudrais tellement le soulager. Je devrais lui montrer la manière pour moi de me relaxer, de pouvoir guérir. Après tout, je n'avais pu qu'avoir un très bon professeur. A ce moment-là, Sam me disait que personne ne pourrait réellement comprendre ce qu'il vivait même lui, il était perdu malgré le fait qu'il vivait ça tous les jours. Mais là, il souffrait énormément car c'était trop dur. Il en avait supporté des douleurs, mais là, c'était beaucoup trop. Il pleurait et je ne le supportais pas du tout. A ce moment-là, Sam me disait que j'étais le seul sur qui il pouvait compter. Il me suppliait de l'emmener ailleurs. Il n'arrivait plus à supporter le fait de rester ici. C'était la seule et unique chose qu'il me demanderait. Je devais donc l'emmener ailleurs. Il criait alors qu'il était très faible. Il était temps de partir.

Michael : Je comprends que ce que tu vis n'est pas quelque chose de simple et je n'ai qu'une seule envie : te voir guéri. Je vais t'aider. Je vais te permettre de quitter cet endroit. On va s'envoler d'ici. Tu ne vas plus souffrir, je te le garantis. Tu vas pouvoir te reposer. Je te prends près de moi. On va y aller, partons et je te ramène chez toi. Agrippe-toi à moi, je vais te montrer le ciel. On sera arrivés très vite chez toi.

Je prenais Sam tout contre moi. Je mettais en action mon pouvoir et je prenais mon élan pour ensuite m'envoler avec lui. On partait finalement en direction de chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Jeu 27 Sep - 20:12

Je me tordais de plus en plus de douleurs et encore ces mots-là demeuraient très faibles pour décrire la nature du mal qui me détruisait au fond de moi. Ce n'étaient que des mots, un langage descriptif juste utile pour dévoiler quelque chose, une faible chose comparé à la douleur que je possédais. Je demeurais largement affaibli à cause des déchets de la vision qui me bloquaient. Cela me faisait mal, je ne pouvais que l'admettre, et je ne savais pas comment m'en sortir. J'avais plongé dans ma vision en mon âme et conscience, mais j'avais été beaucoup trop loin au point de provoquer un certain court-circuit dans ma tête, un court-circuit que je ne parvenais pas à supporter. A vue d'œil, il était clair que j'étais en train de perdre peu à peu mes forces. J'en pleurais même au point d'en humidifier mes joues en profondeur. J'avais énormément de mal à tenir le coup. L'effort me semblait impossible à fournir, à la vue de cette douleur qui ne cessait de grandir à mesure que le temps avançait. Le temps suivait son cours, comme toujours, mais il le faisait avec une violence anormale. Une vie pouvait être douloureuse, et j'étais le parfait exemple pour l'admettre mais je ne supportais plus ce que je vivais. Une vie aussi terrible était un fléau anormal pour une conscience humaine, un fléau que je ne cessais de vivre chaque jour...à chaque fois. J'en avais assez de ce que je subissais. J'aimerais énormément que les choses se déroulent autrement, mais j'étais comme condamné. C'était bien lourd...

J'aimerais bien avoir des réponses à mes tortures, mais j'avais bien conscience du fait que je ne les aurais jamais. Je ne pouvais qu'en souffrir, sans espérer ne serait-ce qu'un seul et unique changement. C'était mon sort. Je ne pouvais que le subir malheureusement. Cela me brisait le cœur. J'avais demandé à Michael de m'aider, car je ne parvenais plus à m'en sortir. Il était en quelque sorte mon seul espoir de calme en cet instant, le seul et l'unique. Je voulais à tout prix partir d'ici et le seul à pouvoir m'emmener hors de cet endroit n'était autre que Michael. Il me prit tout contre lui et je me sentis décoller. On volait, en quelque sorte... Je regardais au départ le ciel, mais je ne parvins pas à continuer de le faire. Je sentais mes yeux se fermer, c'était très dur.

Au bout d'un moment, ne tenant plus le coup, je fermais mes yeux de plus en plus. Ma dernière parole fut la suivante, déclarée comme un dernier soupir.


- Merci...

Mes yeux étaient désormais clos.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   Ven 28 Sep - 23:16

J'allais en terminer, enfin, j'allais tout faire pour qu'enfin, Sam puisse se reposer, être auprès des siens. Je savais bien que je n'en faisais pas en quelque sorte partie puisque je venais d'un monde complètement différent, enfin d'un temps différent où la guerre faisait rage, où le mot liberté était complètement rayé de la carte. Aujourd'hui, dans ce temps, c'était la chasse mais elle allait s'accentuer, et je ne pouvais qu'en quelque sorte agir ici. J'aurais voulu agir avant, mais c'était terminé. Il se tordait de douleurs, il avait mal et je le savais bien. Je me sentais impuissant, réellement impuissant et je le savais bien en plus. Il avait même pleuré, ce que je n'avais pas pu supporter et que je ne supporterais jamais d'ailleurs. On était en vol et je pouvais profiter d'un paysage qui m'était totalement étranger, d'un paysage en quelque sorte de paix ou bien, le présage d'une guerre qui ferait rage. Je n'observais pas Sam à ce moment-là mais il devait peut-être apprécié le spectacle. J'entendais un faible merci, sans pouvoir faire grand chose, et c'était le plus triste dans l'histoire. Arrivant à destination, je voyais l'appartement de Sam et je le déposais dans son lit alors que je voyais Rachel qui était en train d'arriver en catastrophe. Alors, je décidais de m'en aller, de ne pas les déranger, car elle m'aurait pris pour un inconnu ce qui était le cas. Je faisais rapidement un bisou sur la tête de Sam.

Michael : Prends bien soin de toi, je t'en prie, tu es notre seul espoir.

Je prenais mon élan afin de m'envoler laissant Sam avec les siens.


Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Far From Home (Pv avec Samuel Langster)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Far From Home (Pv avec Samuel Langster)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Toute Bonne Chose A Une Fin :: Les Archives Du RPG-