AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)   Mar 31 Jan - 17:49

Il était difficile de tenir le coup après ce que je venais de subir à Washington. Cette tentative d'assassinat était très éprouvante. J'avais tellement reçu de coup que j'en étais tombé inconscient pendant un certain temps. Mes médecins ont voulu bien sûr que je passe à l'hôpital pour contrôle avant de reprendre mes activités. Je n'étais pourtant pas un bébé mais tout le monde ne prenait pas en compte mes décisions de peur qu'il ne m'arrive quelque chose. C'était toujours comme ça. Il fallait donc que je me fasse examiner, que je passe des radios et tout ce qui va avec. Ce genre d'examen prenait du temps. Je n'étais pas du genre à aime les hôpitaux surtout avec ce qui pouvait arriver. Etre président n'était pas tous les jours simple mais mon but était d'aider la population. A bord d'un avion privé, pour ne pas éveiller les questions de certains curieux, j'étais conduit à l'hôpital de Manhattan près de mon domicile de New York. Le vol s'était bien passé et alors que l'avion venait à peine de se poser, on me conduisait vers mon chauffeur et on se dirigeait vers l'hôpital. Le temps du trajet était plutôt rapide. Mon chauffeur voulait éviter que l'on se fasse repérer. En arrivant, des infirmières arrivaient pour m'accueillir. Non, je ne devais pas de nouveau me comporter comme quelqu'un en chasse. Elles sont en tout cas magnifiques et me conduisait à l'intérieur. J'allais donc en direction de la radiologie pour une rim. Bien sûr, on me demandait de me changer et c'était ce que je faisais. Ce qui était surtout examiné, c'était ma tête au départ. J'attendais tranquillement alors que des personnes étaient en train de discuter près de la salle. J'avais cru reconnaître que c'était un secouriste, avec des médecins. Je priais simplement pour qu'ils ne parlent pas de mon état. Cela devenait interminable. Ensuite, on me sortait de là. On me faisait asseoir dans un fauteuil roulant. Je détestais ça. On me dirigeait dans une chambre en attendant les médecins. On allait me faire subir tout le contrôle. Le secouriste qui devait en train de parler aux médecins venait justement me conduire au sein de la chambre.

Nathan : Cela ne doit pas être tous les jours que vous deviez amener le président pour un contrôle médical.

Essayer de détendre l'atmosphère était mon objectif. Je voulais essayer d'éviter de laisser transparaître ma peur.

Nathan : Vous savez qui je suis mais je n'ai même pas demandé votre nom. Comment vous vous appelez ? J'espère sincèrement que ma visite et les contrôles que je passe actuellement resteront confidentiels. Je ne tiens pas du tout à ce qu'il y ait des fuites.

Je tenais sincèrement à ce que tout ceci reste confidentiel. Je n'imaginais même pas si ma visite à l'hôpital était relaté dans les journaux. Il y aurait un scandale et je détestais ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)   Mer 8 Fév - 18:22

Mon patron m'avait appelé hier matin pour me dire que j'accompagnerais le président Nathan Petrelli à un examen médical approfondi. Il m'avait dit que ce dernier s'était fait kidnappé sans me dire plus de détails. Une fois le téléphone raccroché, je m'étais mis à faire des recherches sur internet et dans les journaux afin d'en savoir plus sur ce kidnapping mais je ne trouvais rien du tout ce qui me laisse croire que cet évènement est tenu au secret professionnel. Je reçu peu de temps après un fax me disant l'identité de la victime et son âge : 40 ans ainsi que sa date de naissance et son métier que bien évidemment je savais déja.

Ensuite, je me préparais à manger après avoir ranger le document dans mon porte dossier et je mangeais tranquillement devant l'émission Slam présentée par l'animateur Cyril Féraud. Ensuite, j'allais prendre une douche et dormir afin d'être en forme demain. Le lendemain, je me réveille à 6 heures,et je vais prendre une douche puis j'enfile mon uniforme rouge et jaune où est inscrit ma fonction (dans le dos ) et mon nom et mon prénom sur l'épaule gauche de ma veste. Je met également mes chaussures après les avoir cirées et frottées.

Je vais prendre un déjeuner puis je me rends à l'hôpital. Une fois arrivé, je me rends à l'accueil où l'ont me demande de me rendre chambre 505. Je m'y rends et parle un moment avec les médecins sans en demander trop car je préfère en parler directement avec Monsieur Petrelli. Je me rends ensuite dans la chambre après qu'il y soit entré et avoir laissé quelques minutes pour qu'il se change tranquillement. Je frappe discrètement, il me dit d'entrer et j'entre légèrement intimidé. Le patient me parle directement, je l'écoute attentivement et je peux déceler dans sa voix de la peur. Je sourit.

-Bonjour Monsieur Petrelli. Non en effet ce n'est pas tous les jours mais ne vous en faites pas je vais veiller à ce que ces médecins prennent soin de vous et je garderais le secret.

J'écoute ensuite sa deuxième phrase.

-Je m'appelle Tom Ward monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)   Mer 15 Fév - 22:21

Je détestais subir des examens. Cela restait dans ma nature. En tant que président, je pouvais plus facilement me retrouver ici. Déjà avant, ce n'était pas trop la joie dû notamment à l'explosion au-dessus de New York ou aux tentatives pour me tuer. J'avais peur. Les hôpitaux me donnaient une certaine appréhension et cela ne changerait jamais. Prendre une certaine respiration devait être essentiel. Je devais éviter de devenir fou. Cet homme devait être sympathique, en tout cas, en apparence. Ma fonction importante comprenait le fait que les ennemis puissent être partout. Essayer de garder une peur lorsqu'il y avait une personne juste devant soi était une mission impossible. Au moins, je pouvais dire qu'il laissait les patients prendre le soin de s'adapter. C'était une délicate attention. Je pouvais remarquer lorsque je le voyais qu'il avait un peu peur. Il me souriait et c'était étrange pour moi car je croyais sincèrement qu'il voulait me rassurer. Il était formel sans pour autant m'appeler par mon "titre". Il me disait que ce n'était pas tous les jours de me voir mais je ne devais pas m'en faire car il veillerait à ce que les médecins puissent prendre soin de moi et il garderait le secret. J'affichais un léger sourire. Il se présentait ensuite en me disant qu'il s'appelait Tom Ward.

Nathan : Je suis enchanté de vous connaître Tom. Je trouve que c'est rare une personne prenant bien soin des patients. C'est même gentil à vous de garder le secret sur ma venue et même les résultats de mes examens. A mon avis, peu de personnes auraient pensé à le faire.

J'avais encore du temps avant les résultats. Je pouvais en profiter pour respirer un peu, me détendre mais ce n'était pas simple.

Nathan : Vous devez vous poser des questions à mon sujet surtout sur ce qui m'est arrivé pour que l'on me demande de passer des examens. Je comprendrais votre curiosité. Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

Je pouvais comprendre que certaines personnes soient curieuses à mon sujet. Ils connaissaient le président, la personne mettant en oeuvre les changements du pays et participant aux décisions du monde mais ils connaissaient peu l'homme. Je prenais une distance avec tout ça.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)   Jeu 23 Fév - 17:27

Lorsque je lui dit que ce n'est pas tous les jours que j'ai l'occasion de rencontrer le président et qu'il ne doit pas s'en faire car je veillerais à ce qu'on prenne soin de lui il me fait un léger sourire. Il affirme être enchanté de faire ma connaissance et qu'il trouve que ses bien que je prenne soin de mes patients. Il ajoute qu'il me trouve gentil de garder le secret sur sa venue ici et sur les résultats qu'il aura de ses examens. Je sourit.

-Oui c'est mon but de prendre soin des patients. Quant à votre visite et à vos résultats j'estime que c'est à vous et votre famille d'être au courant, la population n'est pas obligée de savoir que vous avez des soucis de santé.

Il me dit que si j'ai des questions sur sa venue que je n'hésite pas. Je le regarde.

-Hey bien j'aimerais en savoir plus sur ce qu'il vous est arrivé mais si vous ne souhaitez pas en parler je comprendrais Monsieur Petrelli.

Je le regarde.

-Est ce que vous souhaitez prendre un café ? Je peux aller vous en chercher un si vous le souhaitez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)   Sam 25 Fév - 11:21

Je devais me montrer toujours disponible et à l'écoute de chaque habitant de ce pays car c'est mon boulot de président mais en même temps, me rapprocher de la mort m'avait permis de me recentrer et de me dire que je devais accélérer les choses concernant la capture de Sylar pour que justement nous soyons tous sauvés que ce soit Tom ou bien tous ceux qui étaient autour de nous. Mais je savais une chose, c'était que peut-être j'allais prendre le plus grand risque de ma vie. Au moins, je devais reconnaître que peu de personnes aurait gardé le secret sur ce qui m'était arrivé. Je pouvais constater qu'il savait y faire avec les patients pour les rassurer. La politique, c'était sûr, cela n'était pas son truc mais au moins, on voyait un homme bon dans ce monde si dangereux. Il disait que c'était son but de prendre soin des patients. Par rapport à ma visite et à mes résultats, il estimait que c'était à moi et à ma famille d'être au courant. La population n'était pas obligée de savoir que j'avais des soucis de santé selon lui. Je pouvais avoir confiance, c'était une bonne chose.

Nathan : Je vous remercie mais il vaut mieux que cela ne soit que moi qui puisse être au courant de mes résultats. Je préfère mieux laisser ma famille et mes proches en dehors de tout ça. Je ne tiens pas à les inquiéter. J'affronterais ce qui pourrait arriver sans leur aide.

Je ne sais pas comment on pourrait considérer ça mais je détestais que mes proches s'inquiètent pour moi. J'avais l'habitude de prendre tout en charge. Les responsabilités, c'était pour moi et il fallait se montrer fort. De plus, avec ma famille, c'était compliqué. Mon frère me sauvait de la mort et pourtant, il me détestait plus que jamais. Je ressentais la même chose pour lui. Ma fille, je souhaitais la protéger comme un fou mais aujourd'hui, j'avais perdu cette complicité. Mes deux fils Simon et Monty, je ne les voyais plus comme je le voulais et il n'y avait qu'une seule personne que je n'avais pas eu l'occasion de connaître et pourtant, j'aimerais bien. Elle était partie avec lui. Michael n'était plus aux Etats-Unis. Je me sentais réellement perdu. Tom me regardait. Il aimerait en savoir plus sur ce qui m'était arrivé mais si je ne souhaitais pas en parler, il comprendrait. Il me demandait cependant si je souhaitais prendre un café. Il pouvait aller m'en chercher un si je le voulais. C'était vraiment très gentil à lui.

Nathan : Je pense que je peux vous faire confiance pour vous dire la vérité sur ce qui m'est arrivé. Je vous remercie sincèrement de bien vouloir garder le secret. En fait, j'ai été attaqué à la Maison Blanche, on a voulu me tuer. Au départ, j'ai été sauvé par mon meilleur ami mais une jeune femme, une magnifique jeune femme m'a de nouveau sauvé la vie. Elle est fascinante. Mais le plus important, c'est qu'elle ait pu me sauver encore une fois mais cette fois-ci d'une prise d'otage. Ses hommes voulaient des dossiers. Résultat, j'ai reçu des coups, beaucoup de coups. J'ai aussi subi quelque chose de bizarre, c'était le fait d'aspirer une importante fumée qui m'a fait pour ainsi dire perdre mes moyens, j'étais devenu complètement fou et ma tête en avait pris un sacré coup puisque j'étais admis à l'hôpital. J'ai repris conscience que bien plus tard. Je voudrais bien un café si cela ne vous dérange pas bien sûr. Vous devez sûrement me prendre pour un fou mais je n'en suis pas un, je peux vous l'assurer.

Je devais quand même montrer que je n'étais pas dingue même si j'étais un peu songeur. Je pensais en ce moment à mon fils et à Taylor. Je ressentais quelque chose pour Raphaëlle mais je ne savais pas encore si c'était de l'attirance ou bien si au contraire, j'avais eu le coup de foudre. Le destin m'avait réservé, c'était certain une sacrée surprise. Je priais cependant que pour mes conseillers, ceux qui préservent ma santé aient tort sur moi. J'allais très bien après tout mais on ne savait pas ce que la vie pouvait nous réserver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)   Sam 3 Mar - 15:48

Monsieur Petrelli me remercie,puis il me dit qu'il vaut mieux que lui seul soit au courant de ses résultats. Car il ne veut pas inquiéter les membres de sa famille et qu'il affrontera tout cela sans leur aide. Je le regarde.

-Votre famille risque de vous en vouloir si vous ne leur dites rien.

Bien sur ceci n'était pas un reproche, juste un conseil afin d'éviter que sa famille lui en veule d'avoir gardé le silence sur ses soucis de santé.

Il me dit ensuite qu'il pense pouvoir me dire la vérité sur ce qui lui est arrivé et qu'il me remercie de garder son secret.Il me dit qu'il a été attaqué à la Maison Blanche et que quelqu'un a voulu le tué mais qu'il a été sauver par une femme. Et que récemment il a été pris dans une prise d'otage où il a de nouveau été sauvé par cette femme.Des hommes lui ont donné des coups car ils voulaient des dossiers surement confidentiels selon moi.Il me dit qu'il a respiré une fumée étrange avant de clôturer le sujet et de me dire qu'il veut bien un café.

-Bien sur que non ça ne m'ennuie pas. Et ne vous inquiétez pas je ne vous prends pas pour un fou Monsieur Petrelli. Je reviens.

Je vais dans le couloir jusqu'à la machine à café, j'y insère de l'argent et je prends deux cafés. Je les ramène ensuite et j'en tends un à Monsieur Petrelli.

-Tenez monsieur.

Je le regarde,il a l'air songeur.

-Vous avez l'air songeur. Est ce que vous souhaitez en parler ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)   Dim 4 Mar - 14:27

Il valait mieux pour moi que ma famille ou même mes proches soient finalement en dehors de tout ça. Je détestais les inquiéter. J'étais responsable d'eux, de leur bien-être et je faisais tout pour qu'ils puissent vivre dans un monde meilleur même s'ils doivent me détester. Tom semblait surpris de mon choix. Il me disait que ma famille risquait de m'en vouloir si je ne leur disais rien.

Nathan : Je suis conscient des risques mais je ne souhaite en aucune façon qu'elle s'inquiète pour moi. J'ai pour ainsi dire tenté de les préserver car je ne veux en aucun cas qu'elle ne soit mêlée à mes soucis. Je prends le risque de me faire détester, c'est d'ailleurs le cas, ma relations avec ma famille est plutôt compliquée.

Je ne pouvais mentir, c'est vrai. Avec ma famille, c'était compliquée, bien compliquée. Combien de fois on m'avait dit de me confier, de laisser un peu de responsabilités afin de pouvoir profiter des choses, de la liberté surtout ? Plein de fois et pourtant, je restais toujours dans la même optique. Je lui avais tout raconté. Finalement, il précisait que cela ne l'ennuyait pas de me chercher un café. Il ne me prenait pas pour un fou, j'étais rassuré, heureusement. Il revenait. Je l'attendais patiemment. Il revenait assez rapidement avec deux cafés. Je prenais celui qu'il me tendait. Je le remerciais en faisant un signe de la tête et je pensais à beaucoup de choses. Il remarquait que j'avais l'air songeur et me demandait si je souhaitais en parler. Je me sentais en confiance, je ne savais pas pourquoi.

Nathan : En fait, je suis songeur, c'est vrai, je pense à beaucoup de choses, comme à ma famille. J'ai des difficultés avec ma fille en ce moment, avec mon frère aussi, avec mes amis proches. Je me suis montré odieux avec deux de mes meilleurs amis sous le prétexte que j'étais fou. Mais ce qui est le plus grave, c'est que j'ai été le plus odieux avec mon ex et avec mon fils que je n'ai pas eu l'occasion de le connaître.

Oops, j'avais évoqué Taylor et Michael. Je n'avais pas dit leurs prénoms mais c'était la première fois que je parlais d'eux à quelqu'un d'autre qu'à Alex où c'était entre nous un sujet de dispute assez fréquent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)   Dim 15 Avr - 12:04

Je l'écoute attentivement me répondre que non il ne veut pas les mettre au courant car il refuse des les inquiéter.Il me dit qu'il ne veut pas risquer de les mettre en danger même s'il risque de se faire détester par ses proches, ce qui est d'ailleurs déja fait. Lentement je pose une main sur son épaule.

-Pourquoi vous détesteraient t'ils ?

Je le regarde, j'avais du mal à croire que cet homme soit détesté par ses proches. Cet homme me paraissait pourtant gentil et honnête et je ne voyait pas de raison pour qu'il soit détesté...

J'avais remarqué qu'il était songeur et je l'avais invité à m'en parler. Il me répond qu'il pense à beaucoup de choses, plus particulièrement à sa famille. Qu'il a des problèmes avec sa fille et son frère, qu'il s'est disputé avec deux de ses meilleurs amis mais aussi avec son ex femme et son fils qu'il n'a jamais eu l'occasion de connaitre. Je ressent de la peine pour cet homme, selon moi il ne méritait pas de vivre ces choses horribles.

-Ne vous en faites pas ça finira par s'arranger. Je suis certain que malgré ces disputes votre famille vous aime. Que s'est t'il passé pour que vous ne connaissiez pas votre fils ?

Je me rends compte de mon indiscrétion.Je retire ma main et je regarde ailleurs gêné.

-Excusez mon indiscrétion. Je n'aurais pas du me montrer si indiscret, je suis désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)   Ven 22 Juin - 19:24

Il avait une certaine capacité naturelle que je pouvais constater. Il savait apaiser les personnes alors que l'on pouvait être au plus mal. J'avais été encore visé par mes opposants qui voulaient me mettre hors d'état de nuire. Il se demandait pourquoi ma famille me détesterait. C'était peut-être l'un des rares à ne pas connaître mon histoire, celle qui avait fait en sorte que ce monde puisse exister.

Nathan : Vous n'avez jamais entendu tout ce que l'on a pu dire sur moi par des personnes hostiles au fait que je sois président ? Pour ma famille, pour mes proches, mes choix seraient contraires totalement à leurs convictions. Je me suis fait à leurs sentiments.

Je ne pouvais avouer sur tout ce que j'avais fait, commettre. J'avais tellement perdu durant toutes ses années. Je n'aimais pas tout dévoiler car c'était trop dur. Il me regardait. Il pensait que j'étais peut-être un ange alors que j'étais loin de l'être. Il me disait par rapport à mes soucis que cela finirait par s'arranger. Il était certain que malgré mes disputes, ma famille m'aimait. Je ne savais pas quoi penser. Il se demandait ce qui s'était passait pour que je ne connaisse pas mon fils. Je n'étais même pas sûr de la vérité. Je pourchassais Taylor depuis tant de temps maintenant. Il était indiscret, c'est sûr. Il partait gêné mais je devais le rassurer. Il s'excusait car il ne voulait pas se montrer si indiscret.

Nathan : Ce n'est rien. Je comprends que vous vous posiez la question. Ne soyez pas gêné, je ne vous en veux pas. Je ne sais pas si cela va s'arranger, cela m'étonnerait. Il y a trop de secrets entre nous et surtout, je ne sais pas si elle m'a dit toute la vérité. J'ai pour ainsi dire cédé à une grande tristesse et je commençais à être odieux. Ma mère l'a fait fuir.

C'était dur d'en discuter. Je me devais de rester impassible face à toutes ses trahisons, chagrins. Je devais simplement me reposer. Seulement, j'avais d'autres examens, j'étais de nouveau emmené dans des radios où on m'annonçait donc que j'avais eu un souci au cerveau et que je devais faire attention. Ne sachant pas réellement si je devais pleurer, je restais froid et distant. On me conseillait de faire attention. Prenant les instructions, je m'en allais directement.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I need a doctor (Pv avec Tom J.Ward)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Toute Bonne Chose A Une Fin :: Les Archives Du RPG-