AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Iridescent (Pv avec Samuel Langster)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Sam 27 Aoû - 20:55

Aujourd'hui, c'était le moment pour moi de visiter le Serenity, un endroit à la mode dans cette ville de San Francisco. Après ce qui m'est arrivé récemment, j'ai pu réussir à m'extraire des griffes du gouvernement. Le monde extérieur me semble totalement étranger et j'ai besoin d'espace. Je voulais me ressourcer et pensais avant tout à mon fils que je pensais avoir perdu pour toujours. J'ai pu d'ailleurs le voir après cet évènement si pénible pour moi au niveau émotionnel. Il était chez quelqu'un de sûr dans la ville de New-York. Après être partie de ce bâtiment de sécurité, je suis allée vite le retrouver et j'ai pris vite l'avion sans même prendre la peine de remercier cette personne qui m'avait tant soutenue. Je me suis dirigée vers l'aéroport et j'ai pris le premier avion en direction de San Francisco. Mon fils voyage de nouveau avec moi mais je ne pouvais me permettre de le laisser cette fois-ci. J'avais besoin de son amour et de son affection. Le vol se passe plutôt bien et je descends avec mon fils rapidement de l'avion afin que les autorités ne nous poursuivent pas. Je devais être un peu sur les nerfs mais je ne me sentais plus vraiment en sécurité. J'avais peu d'affaires avec moi mais c'était nécessaire afin de prendre les distances. Je me souvenais de cet endroit ouvert récemment. J'en avais entendu parler comme d'une boîte de nuit tendance et à la mode. Je sais que ce n'est pas quelque chose de convenable pour mon fils mais il a l'habitude avec mon travail dans ma boîte près du Montecito. D'ailleurs, je n'ai pas repris le travail depuis un moment. J'ai tellement de soucis en tête, c'est impressionnant ! Je faisais vite arrêter un taxi et avec Michael, on monte pour se diriger au Serenity. Le chauffeur me prévient que ce n'est pas un endroit convenable pour mon fils mais je ne prenais pas en compte sa remarque. Je roulais en direction de cette boîte. Je descends de la voiture avec Michael et les affaires en laissant un méga pourboire. C'est la moindre des choses après tout. J'arrive à atteindre la porte d'entrée de la boîte et le videur me laisse entrer. Quand j'arrive vers la piste de danse, je pouvais écouter la musique tout autour de moi. C'était quelque chose que j'adorais en plus mais ce n'était pas le moment de danser car il y avait mon fils. Je ne pouvais le laisser avec ses personnes que ce soit riche ou pauvre sans les connaître. Je suis plutôt méfiante. Je me dis toujours qu'il y a une salle privée non loin où mon fils pourra se reposer. Alors que je m'avançais tranquillement, un videur me stoppe rapidement en me disant que je n'avais pas le droit d'aller plus loin. C'est le comble.

Taylor : Vous ne voyez pas que mon fils est près de moi et qu'il a besoin de se reposer ? Ne me refusez pas l'entrée sinon, je peux vous assurer que je fais un scandale devant toute l'assistance ce soir. Je ne vous conseille pas de me mettre en colère car ce n'est pas le jour. Si vous ne le faîtes pas pour moi, faîtes-le au moins pour mon fils Michael, je vous en prie.

Les bandes d'hypocrites ! Ils doivent sûrement se moquer de moi. Je suis une pauvre mère ayant besoin de me reposer un peu. Je sais qu'il y a une salle privée derrière. C'est le fait d'être gérante qui me permet de dire cela. J'entendais du bruit. Quelqu'un allait sûrement venir pour voir ce qui se passe. J'espère que ce sera un visage plus amical que le videur.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Sam 27 Aoû - 21:24

En façade une boîte de nuit, « Le Serenity » était devenu tout autre chose pour moi à présent, après l’invitation que j’avais reçu de la part d’Amaranth en personne. J’avais emménagé à l’intérieur, et j’étais probablement l’un des seuls à rester ici d’une manière quasi permanente. Je parlais ainsi car je ne restais pas tout le temps ici, un peu à cause de Nathan. Si jamais il découvrait que j’avais complètement déménagé, il allait chercher à me retrouver, et la sécurité de cet endroit allait être compromise. Je ne voulais pas cela, car ce serait comme une trahison envers tous les membres du Serenity. Je ne voulais pas les mettre en danger, bien que l’alternance me dérangeait énormément.

Amaranth réfléchissait à une solution pour moi, afin de me faciliter les choses, et ceci était très gentil de sa part. Il voulait tout faire pour que je puisse rester au Serenity sans avoir peur de quoi que ce soit, et peu de personnes faisait ceci pour moi. C’était une preuve de gentillesse sans égal, car il voulait me protéger, et que lui il était sincère, réellement sincère. Il m’avait même dit des choses que j’ignorais, notamment au sujet du Gouvernement. Lors de mes missions de sauvetage, ces informations m’aidaient, et lui aussi il m’aidait. Il me fournissait un appui, et des choses très utiles pour améliorer la rapidité des missions de sauvetage.

Aujourd’hui, j’allais probablement sortir pour buller très longtemps à l’extérieur. Pour cela, j’allais traverser la porte privée menant à la partie arrière du Serenity, celle qui était gardée par un videur, qui surveillait l’entrée pour éviter des problèmes, et garantir la sécurité des membres. C’était normal après tout. Je prenais l’ascenseur et atterrissais dans la longue pièce qui fournissait des loges pour les membres passagers du Serenity. J’étais non loin de la porte privée, quand j’entendis une voix plutôt familière. Il s’agissait de Taylor. Elle voulait accéder à la partie arrière du Serenity, afin que son fils puisse se reposer, mais le videur ne la laissait pas passer, dans le soupçon de voir quelqu’un de malhonnête. Je comprenais son hésitation, mais je comprenais surtout la volonté de Taylor.

J’ouvrais la porte, et parlais alors au videur.


- Tu peux la laisser passer Vincent. C’est une amie à moi. Je t’assure, il n’y a pas de danger avec elle.

Le videur m’écoutait et s’écartait afin de laisser passer Taylor et son fils.

- Mais…qu‘est-ce que tu fais ici ? Je ne pensais vraiment pas te rencontrer ici.

A vrai dire, elle ne le pensait probablement pas elle non plus…


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Mar 30 Aoû - 16:27

J'entendais les bruits de pas en train de venir vers moi et le videur qui m'empêchait de passer mon fils et moi. Je n'aimais pas ce qu'il faisait surtout que mon fils avait besoin de se reposer. Il était juste à côté de moi et tenait le coup. J'admire son courage alors qu'il est si jeune. Je me dis qu'il sera quelqu'un d'exceptionnel quand il sera grand. Soudain, je voyais la porte en train de s'ouvrir et là, je pouvais remarquer quelqu'un de connu. Je n'arrivais pas à le croire. Je voyais Sam juste en face de moi. Qu'est-ce que le Serenity exactement ? J'avais vraiment beaucoup de questions en tête. Sam disait qu'il pouvait me laisser passer. Le videur s'appelait donc Vincent. Je vais tâcher de m'en souvenir. Il précisait que je suis son amie. Sam assurait au videur qu'il n'y avait pas de danger avec moi. C'est gentil de sa part. Le videur me laisser passer avec Michael. Je m'approchais de Sam. Il me demandait ce que je faisais ici. Je pense qu'il va falloir que je raconte tout ça mais de manière à ne pas ébruiter que je suis quelqu'un possédant des pouvoirs. Lui dire que Nathan m'a capturé et qu'il m'a emprisonné dans l'une de ses cages sera une épreuve pour moi. Heureusement que mon fils ne sait pas qui est son père. Il ne pensait pas vraiment me rencontrer ici. A vrai dire, je pourrais dire exactement la même chose.

Taylor : Je venais ici pour me reposer et pouvoir un peu m'amuser après ce que je viens de traverser. Je me suis vite enfuie de la ville de Washington. J'ai été pour ainsi dire accusée de quelque chose d'horrible et je me retrouve ici. Je sais que cela peut être hallucinant mais j'ai besoin réellement de souffler. J'ai peur Sam.

Je ne pouvais pas expliquer tout en détail devant le videur et surtout devant mon fils. Je ne voulais pas que mon jeune garçon s'inquiète. Il mérite d'être heureux. Je prie cependant pour que Sam me comprenne. Si ce n'est pas le cas, je ferais en sorte que le videur s'en aille le plus vite possible afin que je puisse tout avouer. A vrai dire, le videur s'éloignait et cela m'arrangeait.

Taylor : Sam, est-ce que je peux rentrer ? J'aimerais au moins que Michael puisse se reposer. Le voyage a vraiment été long pour lui et il mérite de se reposer. Est-ce qu'il y a une arrière-salle susceptible qu'il puisse se reposer ? Ce serait vraiment super Sam.

Si ça se trouve Sam est également en visite et il n'a peut-être pas le droit de prendre des initiatives pour moi. Je risque peut-être de lui faire encourir des problèmes. Je n'aime pas du tout cette situation. Si seulement Nathan ne s'était pas entêté à vouloir me capturer, on n'en serait pas arrivé là.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Mar 30 Aoû - 18:07

S’il y avait bien une personne, dont je n’attendais pas réellement la visite, c’était bien Taylor, surtout au sein même de cet endroit, « Le Serenity ». Elle était ici pour se reposer, mais aussi pour s’amuser après ce qui avait pu lui arriver. Je découvrais enfin ce qui l’avait amenée ici. Taylor s’était à priori enfuie de Washington, après avoir été accusée d’un acte horrible. Quand elle me révélait enfin qu’elle avait peur, je fus vraiment surpris sur le coup. Ce qu‘elle avait subi devait réellement être horrible pour qu‘elle puisse dire une chose pareille.

 
- Oh… disais-je sans rien lancer derrière. - Je ne pensais pas que c’était à ce point-là. Sache que je suis là, et que tu n’es pas seule. Je peux t’assurer une chose, avec certitude, tu n‘as rien à craindre dans cet endroit.


S‘il y avait bien un endroit où le fils de Taylor pouvait être sûr de se reposer, c‘était bien ici. Taylor et Michael avaient fait un long voyage, et ils méritaient de pouvoir s‘allonger, et ainsi trouver le sommeil.


- Tu peux entrer avec ton fils Taylor. Il y a tout ce qu’il faut pour que vous puissiez vous reposer tous les deux. Je t’aurais bien proposé l’arrière-salle, mais elle est plutôt chargée pour aujourd’hui, alors je vais te proposer autre chose. Suis-moi, on va prendre l‘ascenseur qui est au fond de la salle.


Nous allions passer devant les portes de l‘arrière-salle, qui contenait toutes les portes des pièces qui hébergeaient certains spéciaux, avant d‘arriver dans l‘ascenseur. Une fois à l‘intérieur de l‘ascenseur, j‘appuyais sur le bouton du premier étage, afin que nous puissions accéder là où j’habitais : le premier étage du Serenity.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Sam 3 Sep - 21:18

Cet endroit était magnifique. J'ai bien fait finalement de venir jusqu'ici. Au moins, je vais pouvoir reprendre des forces et penser à autre chose aux côtés de personnes que j'apprécie particulièrement. J'étais fatiguée par tellement de combats pour sauver notre système. L'éducation de mon fils était mélangée à chaque fois par des épisodes de fuite. Le fait de trouver Sam était réconfortant. De plus, sachant qu'il connait entièrement la vérité sur mon fils, il ne pouvait que comprendre ma situation de détresse. Sacré Nathan, si jamais je te recroise, je peux jurer que ce sera explosif. Il était étonné. Il lance simplement un oh. Il ne pensait pas que c'était à ce point-là. Il me disait qu'il serait là pour moi et que je ne serais pas seule. Il pouvait m'assurer d'une chose avec certitude c'est que je n'ai rien à craindre dans cet endroit. J'avais peur. Je me posais beaucoup de questions mais ce que j'appréhendais le plus c'était mon père. Je sens de plus en plus qu'il a changé au point de manipuler n'importe qui. J'ai été près de lui et c'était quelque chose d'impressionnant. Le videur était loin. Je pouvais tout dire.

Taylor : Si c'était à ce point-là. Nathan est à l'origine de mes problèmes. Il m'a emprisonné. Aujourd'hui, j'ai peur qu'il me retrouver ainsi que Michael. J'espère sincèrement que je n'ai rien à craindre dans cet endroit. Je peux être sûr que le gouvernement ne va pas me lâcher.

Je voudrais tellement avoir du calme loin de tous les problèmes liés à notre survie. J'ai choisi d'être une opposante à ce système et je devais en assumer les conséquences. Sam me proposait d'entrer avec mon fils. Il y aurait tout ce qu'il faut pour que je puisse me reposer avec Michael. Il aurait bien voulu me proposer l'arrière-salle mais elle est plutôt chargée pour aujourd'hui alors il allait me proposer autre chose. Comment est-ce possible ? Il me demande de le suivre. On allait prendre l'ascenseur qui était au fond de la salle.

Taylor : On te suit Sam.

Mon fils était à côté de moi visiblement très fatigué. Je le prenais dans mes bras. Je suivais Sam. On était en train de passer devant les portes de l'arrière-salle. On montait dans l'ascenseur. Sam appuyait sur le bouton du premier étage. Nous étions en train de monter.


Taylor : Est-ce que tu peux m'expliquer Sam ? Pourquoi dans ce lieu, il y a-t-il un premier étage ? Qu'est-ce que c'est que cet endroit exactement ?


Nous sommes arrivés au premier étage. En sortant de l'ascenseur, je trouvais l'endroit magnifique mais je ne savais pas du tout ce qui était en train de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Dim 4 Sep - 12:36

Nous nous trouvions désormais dans l’ascenseur qui allait nous mener au premier étage…là où j’habitais en quelque sorte. En voyant la surcharge que subissait l’arrière-salle, je ne pouvais pas laisser Taylor dormir dans un coin non confortable, alors que je pouvais très bien l’inviter au premier étage. Il était vrai, qu’en théorie, je n’étais pas censé avoir droit de faire cela, mais je connaissais Taylor. Elle était mon amie, et je ne pouvais l’abandonner, alors qu’elle m’avait tant aidé, et que je pouvais compter sur elle. Il était temps qu’elle puisse à son tour compter sur moi.

Taylor avait subi des malheurs à cause de Nathan et elle cherchait un refuge. Je ne pouvais pas lui refuser cela. Nathan était loin d‘être doux comme un agneau, alors je ne pouvais pas la laisser emprisonnée dans ses griffes. Je ne pouvais pas le laisser la torturer.


- Nathan t’as fait subir le pire, et je ne peux donc pas te refuser un refuge. Cet endroit, en façade, est une boite de nuit, mais ce n’est pas le cas à l’arrière. L’arrière-salle que tu as vu en bas est un hébergement massif de spéciaux qui cherchent un endroit où rester afin de se sentir en sécurité. S’ils le souhaitent, ils peuvent obtenir des adresses de lieux où le Gouvernement n’irait pas les chercher. Dans cet endroit, tu n’as rien à craindre. Personne n’ira te chercher ici je te le promets.

L’ascenseur s’arrêtait alors. Nous étions arrivés. La porte ne s’ouvrait pas encore et j’en profitais pour expliquer l’utilité du premier étage.

- La gérance de l’hébergement des spéciaux est attribué à quelqu’un dont personne ne connait le visage. Il s’agit d’Amaranth, celui qui écrit certains articles qui sont publiés dans les journaux, dont une majorité qui attaque le Gouvernement. Il m‘a envoyé une invitation pour venir ici, et y rester tant que je le souhaitais. Je ne fais pas qu‘habiter ici, j‘aide aussi à héberger les spéciaux de temps en temps. En gros, le premier étage est en quelque sorte là où je vis. Je ne suis pas censé avoir le droit d‘inviter des personnes à venir, mais toi tu es mon amie. Je ne peux pas te refuser ta place ici, alors que tu en as besoin, comme tout le monde. Ton fils ainsi que toi, vous pourrez rester ici si vous le voulez.

La porte de l‘ascenseur s‘ouvrait sur ce qui était considéré comme l‘entrée de mon chez-moi, comme ce que l‘on voyait comme étant l‘entrée de n‘importe quelle maison ou appartement. J‘ouvrais la porte qui menait à la pièce du premier étage que j‘avais transformé en salon.

- Voilà. Ici c’est là où je vis. Tu peux rester ici autant de temps que tu as besoin.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Jeu 8 Sep - 21:35

J'étais vraiment en train de vivre quelque chose d'incroyable. Derrière cette boîte de nuit se cachait quelque chose de plus merveilleux. Déjà prendre l'ascenseur n'était pas vraiment quelque chose de commun. Je me pose maintenant beaucoup de questions. Sam me disait que Nathan m'avait fait subir le pire et il ne pouvait donc pas me refuser un refuge. Il ajoute que cet endroit, en façade est une boîte de nuit mais ce n'est pas le cas à l'arrière. Je l'écoutais attentivement. J'allais obtenir les réponses nécessaires. Il précise que l'arrière-salle que j'ai pu voir en bas est un hébergement massif de spéciaux qui cherchent un endroit où rester afin de se sentir en sécurité. S'ils le souhaitent, ils peuvent obtenir des adresses de lieux où le Gouvernement n'ira pas les chercher. Sam dit que dans cet endroit, je n'ai rien à craindre. Il me promettait que personne n'ira me chercher ici. J'étais de plus en plus rassuré aux côtés de mon meilleur ami.

Taylor : Je te remercie sincèrement pour tout ce que tu fais Sam. Je n'aurais jamais pensé qu'il y avait un endroit comme ça pour nous les personnes dotées de pouvoirs. Le terme des spéciaux est quelque chose que j'évite souvent de dire car ce serait utilisé les termes d'un gouvernement avide de pouvoirs. Je trouve cela fantastique que des personnes puissent se réfugier ici. Ils sont au moins en sécurité. C'est quand même incroyable que le gouvernement n'ait rien découvert sur cet endroit ! Les personnes qui tiennent ce lieu sont des personnes honnêtes et fantastiques. Elles nous sauvent. Au fait, tu es là depuis combien de temps exactement ?

J'ai posé une question peut-être indiscrète. J'espère que Sam ne m'en voudra pas. Nous étions arrivés. Avant que la porte ne s'ouvre, Sam m'explique que la gérance de l'hébergement des spéciaux est attribuée à quelqu'un dont personne ne connaît le visage. C'est peut-être pour se protéger. Il s'agirait d'Amaranth, celui qui écrit certains articles qui sont publiés dans les journaux dont une majorité qui attaque le gouvernement. J'avais reçu un message de cette personne d'ailleurs avant que je ne sois attraper par les personnes du gouvernement devant le bâtiment sécurisé. Il lui a donc envoyé une invitation pour venir jusqu'ici et y rester tant qu'il le souhaitait. Il ne fait donc pas qu'habiter ici. Il aide aussi à héberger les spéciaux de temps en temps. En gros, le premier étage est là où il vit. Ce qui se passe ici est tout simplement exceptionnel. Cette structure est bien organisée et j'aimerais beaucoup félicité Amaranth pour ça. Il ajoute qu'il n'est pas censé avoir le droit d'inviter des personnes à venir mais je suis son amie. Cela me fait plaisir mais en même temps, je ne souhaite pas qu'il ait des problèmes à cause de moi. Il ne pouvait pas me refuser ma place ici alors que j'en avais besoin comme tout le monde. Il me dit que moi et mon fils, on peut rester si on le souhaitait. C'était vraiment très gentil.

Taylor : En tout cas, je souhaite vivement le ou la remercier pour tout ce qu'il a pu faire pour des personnes comme nous. C'est un héros. Le fait qu'il ose s'attaquer au gouvernement est quelque chose de courageux. D'ailleurs, quand j'étais dans le bâtiment sécurisé, c'est parce que j'avais reçu un message sur mon portable. Je te félicite Sam pour ce que tu fais ici. Tu nous aides et c'est tout simplement magnifique. Au moins, tout le monde peut voir ton côté généreux, ce que j'ai remarqué chez toi depuis le début. Je ne souhaite pas que tu ais des problèmes à cause de moi cependant en nous hébergeant moi et mon fils ici. Par contre, je voudrais savoir si Amaranth serait au courant pour mon fils. J'ai toujours cette hantise et c'était que l'on me déteste à cause de ce secret. Si cela ne pose pas de problème, j'accepte de rester ici avec Michael. Il pourra être normal pendant un temps sans être poursuivi.

La porte de l'ascenseur s'ouvrait sur quelque chose de magnifique. Je sortais avec mon fils pour admirer ça. C'était tout simplement sublime. Nous étions dans ce que l'on peut appeler le salon. Sam avait toujours très bon goût pour la décoration. Il me précise que c'est ici qu'il vit. Selon lui, je pouvais rester autant que j'en avais besoin. Sam est exceptionnel.

Taylor : Merci Sam, merci pour tout. Tu nous aides énormément.

Je pouvais souffler ce qui n'était pas arrivé depuis un long moment. Cette fuite était épuisante. Je devais me reposer et Sam m'offre le plus beau des cadeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Ven 9 Sep - 21:34

Dans un sens, j’avais beaucoup de chance de pouvoir vivre ici, et de demeurer en sécurité. Tout ceci, je le devais à Amaranth. Ce dernier m’avait bien fait comprendre que j’étais une des rares personnes à connaître son visage, mais aussi son identité, et ceci me montrait bien que j’étais une sorte de privilégié, quelqu’un qui disposait d’un avantage certain. Rien que pour être au courant de tout cela, Amaranth m’avait offert un autre cadeau, mais aussi une place importante dans « Le Serenity ». Mon rôle était d’aider les spéciaux à trouver enfin un endroit sécurisé, où ils pouvaient rester sans craindre d’être attrapés par le Gouvernement. Cette sécurité, j’en profitais aussi, en restant au premier étage du Serenity, transformé en un long appartement habitable, et j’étais cet habitant, grâce à la générosité d’Amaranth.

Permettre à Taylor de rester ici, et de disposer de la sécurité promise par cet endroit, était quelque chose de normal selon moi, surtout après ce qu‘elle subissait à cause de Nathan. Ce dernier était injuste envers elle, alors qu‘elle était probablement l‘une des meilleures personnes que j‘avais pu rencontrer dans ma vie. Taylor était une amie inestimable pour moi, quelqu‘un que je ne souhaitais pas perdre, car elle comptait beaucoup trop pour moi.


- Tu n’as pas besoin de me remercier Taylor, car je trouve cela normal de faire cela pour toi. Tu montres que je peux compter sur toi, alors je trouve cela normal de faire la même chose pour toi. Le Gouvernement n’a rien pu découvrir sur cet endroit, car on a tout fait pour que cela soit le cas. Grâce à cet endroit, on parvient à aider beaucoup de personnes à trouver un endroit où vivre, dans lequel ils ne pourront pas craindre d’être attrapés par le Gouvernement, et emprisonnés à tort. C’est une sorte de réseau d’hébergement sécurisé. Avec nos efforts, on parvient à dissimuler cet endroit. Je suis ici depuis quelques semaines. Il s’agissait de l’invitation que je tenais dans mes mains quand tu es venue chez moi, après ce qui nous était arrivé dans l’avion.

En créant cet endroit, Amaranth avait pu être capable d‘aider un grand nombre de personnes à trouver une sécurité fiable et qui ne les trahissait jamais. Taylor avait raison : Amaranth était un héros, quelqu’un d’extrêmement généreux, et également de courageux. Il se souciait de nos vies en risquant la sienne, et peu de personnes parvenait à ce stade de générosité, vraiment peu de personnes…

- Il est réellement quelqu’un de bien, et j’ai l’impression d’être une sorte de privilégié en étant au courant de sa véritable identité. Ce que je fais ici est quelque chose de normal. Je trouve qu’il s’agit de quelque chose de légitime envers les personnes comme nous, qui subissent également le danger. J’aide mon prochain, et je peux me sentir vivre grâce à cela, car je donne un sens à ma vie. Tu peux être certaine d’une chose. Le fait que tu restes ici avec ton fils ne pose aucun problème, je te l’assure. Pour ma part, je n’aurais aucun problème, aucun. Tu es mon amie, et non un danger. Au sujet de ton secret, je ne sais pas si cela peut te rassurer, mais Amaranth est au courant, et ton secret sera bien gardé avec lui. Niveau personne de confiance, il est le meilleur. Par contre, je n’ai jamais su comment il a pu découvrir ton secret, mais il m’a assuré d’une chose : tout secret dit en sa présence serait enfermé dans sa tête sans jamais en ressortir. Il est fiable, et il ne trahit personne.

Nous étions désormais dans la partie de cet endroit qui était là où je vivais. Un endroit démesurément grand pour une seule personne, mais il était incapable d‘accueillir des locaux comme l‘arrière-salle de la boite de nuit. J‘étais aussi considéré comme le seul membre constant de ce local, celui qui n‘allait jamais bouger ni changer d‘endroit, car il s‘agissait du centre d‘autorités du réseau. Oui, nous étions un réseau, un grand réseau de soutien envers les personnes dotées d‘un pouvoir, ou même de plusieurs pouvoirs comme les hybrides.

- Encore une fois Taylor, je t’assure que tu n’as pas besoin de me remercier. Dans la pièce du fond, tu pourras trouver un endroit où toi et ton fils vous pourrez vous reposer.

Je me dirigeais vers le coin boisson, situé juste à côté de la fameuse porte de la pièce dont je venais de parler. Je me servais un peu de Midori dans un grand verre, oui j’étais costaud.

- Vous voulez peut-être…oh excusez-moi.

Mon téléphone sonnait en effet, et c’était justement important. Je prenais la conversation.

- Allo ?…Je suis au Serenity pourquoi ? Que se passe-t-il ?…Ne t’inquiète pas, je m’en occuperai. Si jamais quelqu’un réclame notre aide, je me chargerai de la distribution des adresses sans aucun problème. Ne te fais pas de souci là-dessus…Bon courage. A ce soir.

Je raccrochais mon téléphone et le posais sur la table du coin boisson.

- Pardon, c’était Amaranth. Il voulait que je m’occupe de certaines choses pendant son absence.

Je baissais les yeux vers mon verre de Midori et me rappelais de la question que je souhaitais initialement poser à Taylor.

- Vous voulez peut-être boire quelque chose que ce soit toi ou bien ton fils ?

Je pris une gorgée de Midori en attendant sa réponse, mais aussi en pensant à mes ennuis, car je n’étais ici que parce que des scientifiques voulaient mon cerveau, et ainsi me torturer. Cette sécurité était là pour m’empêcher de mourir, ou bien de subir le pire si jamais je parvenais à m’en sortir…en cas de miracle…quelque chose d’inespéré.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Mar 13 Sep - 22:53

Mon fils avait besoin de repos c'est certain. Un enfant de son âge ne peut pas fuir constamment. Il avait besoin quand même de vivre comme un jeune garçon de son âge. Je me rendais compte que je lui faisais vivre un enfer et je voulais me faire pardonner pour le fait d'avoir été emprisonné dans les prisons du gouvernement. Sam me disait que je n'avais pas besoin de le remercier car il trouve cela normal de faire ça pour moi. Il ajoute que je montre qu'il peut compter sur moi alors il trouve cela normal de faire la même chose pour moi. J'étais émue. Sam m'explique que le gouvernement n'a rien pu découvrir sur cet endroit car ils ont tout fait pour que cela soit le cas. C'est une excellente chose. Sam ajoute que grâce à cet endroit, ils parviennent à aider beaucoup de personnes à trouver un endroit où vivre, dans lequel elles ne pourront pas craindre d'être attrapées par le Gouvernement et emprisonnées à tort. Ce sera donc une sorte de réseau d'hébergement sécurisé. Avec tous les efforts, ils parviennent à dissimuler cet endroit. Sam serait ici depuis quelques semaines. Il s'agirait de l'invitation qu'il tenait dans ses mains quand j'étais venue chez lui après ce qui était arrivé dans l'avion. Je pouvais mieux comprendre et je ne peux dire qu'une chose sur tout ça : c'est extraordinaire.

Taylor : Je sentais quand même le besoin de te remercier. Tu es quelqu'un d'exceptionnel. Cet endroit est tout simplement magnifique et vous aidez un grand nombre de personnes. Vous êtes des héros. Je suis rassuré sur le fait que cet endroit soit sécurisé. Au moins, nous pouvons vivre un semblant de vie normale. Je comprends mieux maintenant pourquoi tu avais eu ton enveloppe. C'est bien que tu puisses participer à ça.

J'admirais tout le dispositif élaboré par Amaranth. Le rêve sera de le ou la rencontrer. Je voudrais lui dire un grand merci. J'ai pu voir des personnes en paix et en harmonie avec le monde. Au moins, le gouvernement ne peut les atteindre. Sam disait que cette personne était réellement quelqu'un de bien. Sam a l'impression même d'être une sorte de privilégié en étant au courant de sa véritable identité. Mon dieu, Sam était au courant ! Je voudrais lui demander mais je comprends qu'il doit garder le secret. Je respecte ça. Sam ajoute que ce qu'il fait ici est quelque chose de normal. Il trouve qu'il s'agit de quelque chose de légitime envers les personnes comme nous qui subissent également le danger. Il aide son prochain et il peut se sentir vivre grâce à cela car il donne un sens à sa vie. Sam doit continuer sur cette voie. Au moins, je le vois heureux et c'est le plus important. Par contre, Sam me dit que le fait de rester avec mon fils ne posait aucun problème. Pour sa part, c'était bon le fait de rester ici car je suis son amie et non un danger. Je suis rassurée. Au sujet de mon secret, il ne savait pas si cela peut me rassurer mais Amaranth est au courant et mon secret sera bien gardé avec lui. Comment est-ce possible ? Est-il possible que sans le savoir, j'ai révélé le secret à Amaranth ? Je dois peut-être connaître cette personne. Sam me disait qu'au niveau de la confiance, il est le meilleur. Par contre, il n'a jamais su comment il a pu découvrir mon secret mais il lui aurait assuré d'une chose c'est que tout secret dit en sa présence serait enfermé dans sa tête sans jamais en ressortir. Il serait fiable et il ne trahirait personne. Je vais croire Sam mais je me poserais au fond cette question sur le fait comment Amaranth connaît la vérité au sujet de Michael.

Taylor : Tu dois continuer dans cette voie Sam car tu es heureux et c'est le plus important. Je te conseille d'aider Amaranth au mieux possible car tu réussis à aider des personnes dans le besoin. C'est bien que cela ne te pose pas de problème. Je ne pensais pas du tout qu'Amaranth puisse connaître mon secret. Je me demande si je connais cette personne ou pas. Je me demande c'est vrai comment il a pu découvrir mon secret. Je suis ravie cependant de savoir qu'il ne dira rien. J'ai confiance.

Je saurais qui il est, je le saurais. On se trouvait là où Sam vivait. J'admirais cet endroit. Mon fils heureusement ne se posait pas de questions sur l'histoire d'un secret. J'espère qu'il ne sera pas trop curieux. Il me disait encore une fois que je n'avais pas besoin de le remercier. Je comprenais et je lui souriais. Il m'explique que dans la pièce du fond, il y avait un endroit où mon fils et moi nous pourrions nous reposer. Je regardais vers le fond. Cela devait être extraordinaire. Mon fils était émerveillé.

Taylor : Nous irons à ce moment-là vers le fond pour nous reposer.

Je faisais ainsi plaisir à mon fils. On avait l'impression de voir des étoiles dans ses yeux. Sam se dirigeait vers le côté boisson. Je le suivais avec Michael. Il me demandait si je voulais peut-être mais on lui téléphonait. Il décrochait. Visiblement, c'était Amaranth pour la distribution des adresses. Il raccrochait le téléphone et le posait sur la table. Il s'excusait en précisant que c'était Amaranth. Sam devait s'occuper de certaines choses pendant son absence.

Taylor : Ce n'est pas grave. Je comprends que tu puisses être occupé. Cet endroit doit pouvoir aider constamment les personnes avec des pouvoirs.

Je voulais éviter de le déranger le moins possible avec Michael. Je peux comprendre qu'il y a une réelle confiance entre Sam et Amaranth. C'est bien qu'il ait pu trouver quelqu'un sur qui se reposer. Sam baissait les yeux vers son verre. A ce moment-là, il me demande si nous souhaitons quelque chose à boire. Je pense que ce serait une bonne chose.

Taylor : Nous le voulons bien. Je souhaite prendre un petit jus d'orange pour Michael et une bière pour moi.

Sam buvait une gorgée de son verre. Je me rends compte que je ne montrais pas l'exemple à mon fils mais j'avais besoin d'un petit remontant. On ne pouvait me le reprocher après toutes ses péripéties.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Dim 18 Sep - 14:41

 « Le Serenity » était un lieu où des personnes dotées de capacités pouvaient s’abriter, et aussi obtenir des multiples adresses de refuges, afin de pouvoir échapper aux agents du Gouvernement. Cette motivation était légitime, dans un sens, car ils n’étaient que des innocents chassés à tort.

En m’invitant à habiter ici, parce que j’étais poursuivi par ces scientifiques, qui voulaient à tout prix analyser mon cerveau, Amaranth m’avait donné la chance de faire partie de cette structure, et d’aider des personnes comme moi à vivre leurs vies sans demeurer chassés par ces agents. Je ne pouvais pas les laisser vulnérables, alors que je l’étais également par moi-même. Ce serait injuste envers ces personnes, qui ne réclamaient que de l’aide.

Pour une rare fois depuis mon adhésion dans cet endroit, je recevais à l’intérieur de mon dernier étage, quelqu’un qui ne m’était pas étranger, et il s’agissait de Taylor, accompagné de son fils, Michael. Un petit jus d‘orange et une bière, voilà la simple chose que je devais servir à Michael et Taylor. Je le fis sans attendre et posais les verres au bout de la table de ce coin, que j‘utilisais pour les boissons. Taylor se posait beaucoup de questions, ce que je comprenais. Peut-être qu‘en lui parlant cela irait un peu mieux, peut-être.


- Tu ne connais pas Amaranth, et à vrai dire je ne le connaissais pas non plus, jusqu’au moment où il m’a contacté par lui-même, pour la première fois. Par la suite, il m’a invité à habiter ici. Il ne m’a pas dit comment il a pu découvrir ton secret, mais je peux t’assurer une chose. Ton secret sera en sécurité avec Amaranth. Il n’est pas du genre à dévoiler ce genre de secret à n’importe qui. C‘est quelqu‘un de confiance, et déterminé dans ce qu‘il fait, à savoir protéger des innocents. Je me sens en sécurité ici, et c‘est quelque chose dont j‘ai réellement besoin en ce moment, surtout avec ce qui m‘arrive en ce moment. J‘aide des gens à être en sécurité, et Amaranth m‘aide aussi à être en sécurité.

Je buvais une autre gorgée de Midori, et terminais d’ailleurs au passage mon verre. Après cela, j’attrapais la bouteille de Midori, et m’en resservis un peu. Mais, la bouteille resta dans un coin de la table. Je n’avais pas envie de la ranger, et puis j’aimais bien ce goût à la longue. Je faisais quand même gaffe à mon bras, afin d’éviter de ranimer ma douleur par un quelconque mouvement. Taylor n’était pas au courant de ce qui m’était arrivé. Seul Amaranth le savait…et personne d’autre. Pour moi, c’était mieux ainsi.

- Tu peux rester autant de temps que tu veux dans cet endroit Taylor. Tu mérites aussi d’avoir un refuge, que ce soit pour toi, ou pour ton fils. La sécurité est offerte à tout le monde.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Dim 25 Sep - 23:43

Cet endroit est quelque chose de magique, de sensationnel. Je n'aurais pas cru cela possible il y a quelques temps. J'aurais bien voulu que cela existe au moment où j'ai appris que j'attendais Michael. Mais aujourd'hui, après ce que j'ai vécu avec Nathan et son gouvernement, j'étais réellement ravie de retrouver un refuge. Cependant, est-ce que je vais me comporter comme une égoïste au point de laisser tomber le combat ? Je pourrais le faire au nom de mon fils mais en même temps, celui-ci a besoin de vivre dans un monde meilleur. Mon fils représente un avenir. Je sais que pour ma part, je ne verrais pas ce monde meilleur. Il allait finalement chercher une bière pour moi et un jus d'orange pour mon fils. Il était assez ravi de l'avoir et commence même à en boire un peu. Je le regardais un peu. Je souriais. Cet enfant est adorable et représente un moment de ma vie vraiment heureux. D'un autre côté, je vois ce qu'est devenu celui qui m'a permis d'avoir un si beau garçon aujourd'hui. J'ai peur que l'histoire ne se répète comme si toute la famille était plongée dans le chaos. Le fait que mon père soit auprès de Nathan n'arrangeait vraiment pas mes affaires. Le combat risque d'être de plus en plus dur. Je commence moi aussi à boire un peu ma bière. Je me posais beaucoup de questions et le fait qu'Amaranth connaisse mon secret était quelque chose d'effrayant pour moi. J'avais peur que l'on ne me déteste, qu'il me déteste tout particulièrement parce que j'ai été avec l'ennemi et que mon fils était sa descendance. Sam me disait que je ne connaissais pas Amaranth. Je n'avais donc pas pu lui révéler la vérité mais je me demande réellement comment il a su pour moi. Je n'aurais pas la réponse pour le moment. Sam m'avoue qu'il ne connaissait pas non plus Amaranth jusqu'au moment où il avait été contacté par cette personne pour la première fois. Par la suite, Amaranth l'aurait invité à habiter ici. Cet individu est exceptionnel. Amaranth ne lui aurait pas révélé comment il avait pu découvrir mon secret. Sam peut m'assurer que mon secret sera bien gardé avec Amaranth. Il n'est pas du genre à dévoiler ce secret à n'importe qui. Ce serait quelqu'un de confiance et déterminé dans ce qu'il fait à savoir protéger des innocents. Sam se sentait en sécurité ici et c'était quelque chose dont il avait réellement besoin en ce moment surtout avec ce qui lui arrive. Je vais faire conifance à Sam par rapport à Amaranth et à mon secret. Je pensais sincèrement avoir été prudente sur le fait de cacher mon secret. Je vais revoir tout ça. Cependant, je me demande ce qui se passe avec Sam. Les scientifiques veulent encore le capturer ? Je vais leur montrer qui je suis. Sam aide des gens à être en sécurité et Amaranth l'aide aussi à être en sécurité. Je vais également le rejoindre et protéger Sam.

Taylor : J'avais peur de connaître Amaranth vu ce qu'il sait sur moi. Ce qu'il a fait pour toi est tout simplement exceptionnel. Il t'a offert ce qu'il y a de plus important à savoir une vie normale dans ce monde corrompu. Tu es en sécurité et c'est le principal. Je peux t'avouer Sam que j'avais une certaine appréhension par rapport à la réaction d'Amaranth. Je pensais qu'il allait me détester. Je lui fais confiance tout comme toi. Je me demande par contre ce qu'il t'arrive. Amaranth a su t'aider mais j'aimerais y contribuer car tu es avant tout mon meilleur ami.

Sam buvait une autre gorgée de son verre et le terminer d'ailleurs. Il avait attrapé une bouteille et se resservait. Il gardait la bouteille non loin de lui. Sam me dit que je pouvais rester autant de temps que je le souhaite dans cet endroit. Il ajoute que je mérite d'avoir un refuge que ce soit pour moi comme pour mon fils. La sécurité serait offerte à tout le monde. C'était gentil de sa part.

Taylor : Je te remercie pour l'invitation et je vais accepter de rester ici pendant quelques temps. Mon fils a besoin d'un endroit où il puisse vivre comme un garçon de son âge. J'aimerais cependant savoir s'il y a des règles à respecter ou quelque chose du genre. C'est la première fois que je suis ici et je ne tiens absolument pas à faire de boulettes.

Je serais gênée si je devais commettre une erreur mais d'une certaine manière, même si ma situation était inquiétante, je voulais quand même m'occuper de Sam. Le fait de me préoccuper des autres et de ne pas penser un peu à moi était considéré pour beaucoup comme un défaut qui me perdra. Cependant, je ne tiens pas à le perdre. Je n'avais rien dit au sujet de ses verres mais cette consommation m'avait également beaucoup inquiété. Je vais voir ce qu'il pourra me dire. Je pourrais évaluer la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Lun 26 Sep - 19:41

La naissance de cet endroit m’avait permis d’obtenir une sécurité à laquelle je ne pouvais pas prétendre autrefois. A cause de ces scientifiques, qui me poursuivaient, j’étais contraint de fuir, de m’épuiser, et même parfois d’atterrir à l’hôpital, comme dernièrement, par manque de chance. Mais, je n’allais plus évoquer ce type de mésaventure, car cela me rappelait l’obscurité. Trop souvent, je me retrouvais en sommeil, à crier dans un cerveau qui ne fonctionnait qu’à peine, en priant pour que quelqu’un puisse m’entendre, bien que ceci ne puisse pas être le cas…du moins jamais en théorie. Il était rare que des gens puissent entendre le discours intérieur de cerveaux d’autrui. Dans mes souvenirs, j’avais pu rencontrer quelqu’un avec ce don-là, et qui parvenait même à entrer dans nos têtes. Patrick…et oui Patrick… Ma dernière expérience avait été terrible, mais je devais l’oublier, au profit de Taylor, mais aussi son fils, Michael. Ils avaient besoin d’un refuge, de quelque part où ils pouvaient prétendre à une sécurité face à leurs ennuis actuels, comme moi, et je ne pouvais pas leur refuser cela. J’étais dans la même situation qu’eux, et ce serait irresponsable de les laisser dehors, en proie à n’importe quel danger. Moi, j’avais eu en quelque sorte de la chance, car j’avais pu venir ici sous invitation d’Amaranth, qui m’avait généreusement offert ce dernier étage, mais aussi sa protection. Ce n’était pas rien, car il s’agissait d’un privilège, un énorme privilège même, surtout si on connaissait en profondeur Amaranth. Il combattait le gouvernement avec force, mais personne ne savait qui il était en profondeur, et c’était bien dommage malheureusement. Il était doté du plus extraordinaire des pouvoirs que j’avais pu voir pour le moment…et c’était un pouvoir que je devais taire dans le secret, de peur de tout dévoiler, et de tout comprendre. Même à Taylor, ma meilleure amie, je ne devais rien dire. Ceci me faisait mal, car je n’avais pas envie de lui cacher la vérité. Cela était trop dur pour moi, trop dur…

Le combat risquait malheureusement d'être de plus en plus dur, mais je n‘y pensais pas. Oui, dans l‘immédiat, je ne faisais que boire un verre de Midori…enfin un deuxième verre plutôt. Malgré moi, je devenais accro à cette espèce de jus de chaussette qui ne ressemblait pas à grand-chose.

Je continuais alors à parler à Taylor, sans penser à mon passé, car mon expérience était terrible et je ne voulais pas l’inquiéter. Elle n’avait pas besoin de savoir cela, bien qu’elle allait probablement se poser certaines questions, à force de voir un truc sur ma tête, que je n’avais pas l’habitude de porter : un espèce de « cache-tête » (oui je n’aimais jamais exprimer ce genre de chose sous le nom de chapeau, car cela n’en avait jamais été un selon moi. C’était juste un moyen d’éviter d’exposer mon bandage aux yeux de tous, car c’était bien la preuve que j’avais subi quelque chose de grave : cette période de coma, et maintenant ma convalescence. J’étais en quelque sorte sous surveillance, et sortait rarement du Serenity, depuis maintenant une journée entière, histoire d’économiser mes forces, bien que cela commençait à sérieusement m’énerver.

Pour plusieurs raisons, je n’avais pas envie d’exprimer à Taylor la force exacte de mon malheur, car je ne voulais pas la faire souffrir. Elle était importante pour moi…très importante.


- Je peux t’assurer Taylor que tu ne peux pas connaître Amaranth, même s’il est au courant de certaines choses sur toi. A vrai dire, il est très doué…enfin trop doué pour être honnête. Il combat le gouvernement avec une force que personne n’aurait éternellement, et je l’admire pour cela, car il prend quand même le temps de protéger des innocents, dont moi en m’invitant à habiter ici, afin d’échapper à mes problèmes. Il est polyvalent, et c’est exceptionnel dans une position comme la sienne. Il ne te détestera pas, car je suis certain qu’il a conscience que tu es quelqu’un de bien, et que tu n’es pas comme Nathan. Il protègera ton secret et je le protègerais moi aussi. Tu peux avoir confiance en nous, je te le promets. Par rapport à ce qui m’est arrivé, c’est une longue histoire, trop longue.

Je rebuvais un grand verre de Midori, cul sec, malgré mon état de faiblesse mentale, comme si je souhaitais être volontairement un tantinet bourré, pour mieux réagir sans doute.

- Je suis toujours poursuivi Taylor, par ces mêmes scientifiques, et c’est pour ça que je me cache ici. Ils ne me lâchent plus, et ils ne me lâcheront jamais. Cet endroit est la seule parcelle de liberté dont je peux disposer en ce moment. C’est dur à supporter mais je dois m’y faire.

*et un autre verre de Midori, et je ne suis toujours pas bourré ! Une prouesse dites-donc !*

J’avais éclipsé volontairement mon coma, mais je continuais à boire, pour oublier en quelque sorte. Décidément, j’avais toujours un grand problème avec l’alcool. Il avait toujours autant de mal à pénétrer en moi, et à avoir un grand effet sur moi. C’était comme si je ne pouvais jamais être bourré, jamais, jamais de la vie ! Pourtant tout humain terminait bourré un jour ou l’autre, mais pas moi. Je n’étais pas comme ça…

- Pour te rassurer au sujet de cet endroit, la seule règle est la confidentialité. Il ne faut en parler qu’à des personnes en qui tu as suffisamment confiance, pour confier n’importe quel secret. La protection de beaucoup d’innocents dépend de nos langues que l’on doit tenir. C’est le comble, je le sais, mais il faut être prudent. Reste ici, avec ton fils, c’est la seule chose qui importe. Je m’occuperais du reste.

J‘avais encore mal, mais je parvenais à tenir le coup face à Taylor. Il le fallait car je n‘avais pas envie qu‘elle ne découvre le pot aux roses, et donc ce que je lui cachais.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Ven 7 Oct - 0:18

Cet endroit est magique. Je n'aurais jamais pu croire qu'un endroit pareil aurait pu exister et pourtant, c'était la vérité. Je pouvais remarquer qu'il prenait un autre verre de ce mélange. Oh, il devait être assez spécial. Mais je commence à m'inquiéter sur son état. J'espère avoir tort. Sam m'assurait que je ne peux pas connaître Amaranth même s'il est au courant de certaines choses sur moi. Il me disait qu'Amaranth était très doué, enfin trop pour être honnête. Il m'explique qu'Amaranth combat le gouvernement avec une force que personne n'aurait éternellement et Sam l'admire pour cela car Amaranth prend quand même le temps de protéger des innocents dont lui en l'invitant à habiter ici afin d'échapper à ses problèmes. Amaranth serait polyvalent et c'est exceptionnel dans une position comme la sienne. Amaranth ne me détestera pas car il est certain qu'il a conscience que je suis quelqu'un de bien et que je ne suis pas comme Nathan. C'est sûr que je ne ressemblerais pas à celui que j'ai aimé ou que j’aime encore, je ne sais plus. Il protègerait mon secret et Sam ferait la même chose. Sam me dit que je peux avoir confiance en eux. Il me le promettait. J'étais plus que rassurée. Ensuite, Sam me dit que par rapport à ce qui lui est arrivé, c'est une longue histoire, trop longue. Je me demande bien ce qui se passe.

Taylor : Je te crois Sam, je te crois. Il est doué en effet. J'admire également ce qu'il fait pour nous tous. C'est quelqu'un d'exceptionnel que j'aimerais sincèrement rencontrer. C'est vraiment gentil Sam que tu essayes de me rassurer. J'espère en effet qu'Amaranth voit que je suis quelqu'un de bien et qu'il ne me déteste pas en effet par rapport à ma relation avec Nathan. J'ai confiance en vous deux. Si tu te portes garant pour Amaranth, je suis confiante. Je sais que vous protègerez mon secret tous les deux. Je me sens rassurée. Tu sais que tu peux me faire confiance Sam. Je saurais t'écouter.

J'essaye de le rassurer, de lui montrer qu'il peut compter sur quelqu'un à savoir moi. Voilà encore que je me dévalorisais pour voir les personnes les plus importantes de ma vie heureuses. Sam mérite d'être heureux. Je n'avais pas osé demander pourquoi il buvait autant de verres mais lui dire qu'il pouvait me faire confiance suffisait. Sam buvait de nouveau. Je n'aimais pas du tout ce qu'il était en train de faire. J'étais inquiète pour lui. Sam me révèle qu'il est toujours poursuivi par ces mêmes scientifiques et c'est pour cela qu'il se cache ici. Ils ne le lâchent plus, et là, ils ne le lâcheront jamais. Je trouve cela scandaleux. Sam ajoute que cet endroit était la seule parcelle de liberté dont il pouvait disposer en ce moment. Il précisait que c'était dur à supporter mais il devait le faire. Je vais l'aider.

Taylor : Ses scientifiques te laisseront tranquille car je te protègerais. Je sais faire face au gouvernement. Ses scientifiques ne me font pas peur et je ferais tout pour qu'il ne t'arrive rien. Ils pourront lâcher par la suite. Si cet endroit te permet d'être en sécurité, c'est une très bonne chose. Tu dois pouvoir vivre dans un endroit où tu peux te sentir à l'écart de tout un système qui part actuellement en fumée.

Je montrais que j'étais bien présente pour la lutte contre ses scientifiques. Après tout, je suis rôdé par rapport à la fuite et à la peur face à des organisations douteuses et avides de pouvoirs. Sam buvait encore. J'ai l'impression qu'il y avait un réel problème. Sam essayait de me rassurer. Il me disait que la seule règle au sujet de cet endroit était la confidentialité. Il ne faudrait en parler selon Sam qu'à des personnes en qui j'aurais entièrement confiance, pour confier n'importe quel secret. Je penserais à un nombre limité de personnes. Je vais devoir réfléchir là-dessus. Sam précise que la protection de beaucoup d'innocents dépendant de nos langues que l'on devait tenir. C'était le comble selon lui mais il fallait être prudent. Il me dit que je devais rester ici avec mon fils car c'était la seule chose qui importait. Il s'occuperait du reste. Sam est réellement un ami pour moi. J'étais émue. Mon fils admirait la personne qu'était Sam. Si Michael devrait ressembler à quelqu'un, ce serait à Sam justement.

Taylor : Je vais respecter cette règle. Je n'ai pas beaucoup de personnes réellement de confiance. Je réfléchirais si jamais, je devais le dire mais pour l'instant, je garderais le secret exclusivement. On pouvait me faire confiance. Tu avais raison sur le fait que nous soyons prudents. Je resterais le temps qu'il faudra avec Michael. Au moins, mon fils sera considéré comme les autres. Je retrouverais ma famille et je te fois ce miracle. Ta santé compte aussi Sam. On doit s'occuper de toi. D'ailleurs, j'ai pu remarquer que vous n'avez pas de machines permettant de recicler. Par contre, je me suis rendu compte que tu buvais de cette boisson depuis tout à l'heure.

J'essaye de respecter les règles. Je ne voulais causer des ennuis mais par contre, voir Sam boire plus que ce qu'il ne devait au départ. Je me posais beaucoup de questions et je serais intraitable face à ceux qui font du mal à Sam.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Dim 9 Oct - 21:22

N‘importe qui, en tout cas à ma place, serait déjà torché après cette cuite, mais moi je restais encore lucide.

Les raisons qui pouvaient amener quelqu‘un à boire seraient notamment fondées sur un échappatoire à la réalité. Pour moi, c‘était le cas. Si je souhaitais boire, c‘était surtout pour oublier ce qui m‘était arrivé. Cette période de coma, je n‘en avais même pas parlé à Taylor, de peur de l‘inquiéter. Si elle était au courant de tout ce qui avait pu m‘arriver, comment réagirait-elle ? La réponse n‘avait même pas besoin de se chercher, je le pensais.

Plus le temps passait, plus je buvais, et plus je me mettais en danger. Même si ma lucidité restait présente, le trop plein d‘alcool n‘était pas quelque chose de positif pour un organisme. Le corps ne supportait pas une overdose d‘alcool, et jamais aucun être humain pouvait supporter une chose pareille, même moi. Pourtant, je continuais à boire, en gardant espoir que mon sommeil puisse n‘être qu‘un mauvais souvenir pour moi.

Mais rien ne s‘effaçait…

Taylor s‘inquiétait désormais pour moi, et elle se demandait pourquoi je buvais autant. Il était peut-être temps que j‘enlève mon chapeau à présent, ce que je fis, les yeux baissés et tournés vers le sol. Le bandage de ma tête, que l‘on m‘avait mis à l‘hôpital, était désormais visible.


- Voilà ce que je cachais Taylor, mais aussi ce que je souhaitais oublier. disais-je Il m’est arrivé quelque chose récemment, et j’ai du atterrir à l’hôpital. Je suis en convalescence en ce moment, et c’est pour cela que je ne sors pas encore d’ici.

J’avais dit quelque chose, mais pas tout. Je lui avais dit que j’avais été blessé, mais je ne lui avais pas révélé que j’avais été dans le coma pendant deux jours, et que Nathan était là.

Elle savait une partie de la vérité, mais pas toute la vérité.

Avant toute réponse venant de Taylor, je décidais de continuer de parler.


- J’ai d’énormes problèmes à cause de ces scientifiques, qui ne veulent que me capturer, et cette blessure n’arrange pas les choses, car elle me diminue. C’est pour cela que je suis obligé de rester ici pour convalescence, pour le moment.

Mes sentiments demeuraient tristes, en pleine douleur, parce que j’avais mal, mais aussi parce que ce bandage pesait. J’en avais assez…

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Lun 17 Oct - 20:24

Je m'inquiétais pour Sam. Je n'aimais pas du tout le voir dans cet état et je m'étais toujours demandé ce qui faisait que Sam était dans cet état. Je déteste de plus en plus les scientifiques. Je voudrais tellement pouvoir l'aider et je vais le faire. Je ferais tout pour lui. Mais l'alcool n'était pas une solution. Il fallait se battre. Seulement, Sam buvait encore. Soudain, il enlevait son chapeau. Je voyais que ses yeux étaient baissés, se dirigeant vers le sol. Il avait un bandage sur la tête. Mais que lui est-il arrivé ? Sam me disait que voilà ce qu'il cachait mais qu'il souhaitait oublier. Il lui est arrivé quelque chose récemment et il a dû atterrir à l'hôpital. Il est en convalescence en ce moment et c'est pour cela qu'il ne sort pas encore d'ici. Je pouvais comprendre mais je voudrais bien savoir ce qui est arrivé, qui lui a fait ça. S'il y a un coupable, je vais lui montrer qu'il ne fallait pas faire de mal à mon meilleur ami. Il va avoir mal ! Ensuite, Sam m'explique qu'il a d'énormes problèmes à cause de ses scientifiques qui ne veulent que le capturer et cette blessure n'arrange pas les choses car elle le diminue. C'est pour cela d'ailleurs qu'il est obligé de rester ici en convalescence pour le moment. Il peut rendre cela plus agréable s’il le souhaitait. Il n’avait qu’à simplement demandé et on ferait tout pour rendre sa convalescence plus joyeuse qu’elle ne l’est en réalité.

Taylor : Qu'est-ce qui t'es arrivé Sam ? C'est eux qui t'ont fait ça ? Je n’arrive pas à le croire. Ses scientifiques n'ont aucun coeur et ne pensent même pas au bien-être des autres. Ce sont des criminels. Ils méritent de payer pour leurs fautes. Tu as raison de rester ici car tu pourras te rétablir et guérir de tes blessures. Si tu le souhaites, je peux t'aider dans ton rétablissement. Je ferais en sorte que ses scientifiques ne te touchent pas. Ils sauront qu'il y a moi devant s'ils veulent tenter quelque chose. Dis-moi si tu as besoin de quelque chose. Je peux vérifier ta blessure comme t’aider tout simplement. Tu as besoin d’avoir les personnes qui comptent réellement à tes yeux. Tu sais que je peux faire le nécessaire pour toi car tu es tellement important. Je ne sais pas ce que je pourrais faire sans mon meilleur ami, tu sais. T’avoir à mes côtés me permet d’avancer par rapport à mes problèmes actuels.

S'il y avait besoin de protéger Sam, je le ferais sans hésiter. Je me rendais compte des ennuis que Sam avait et ce n'était pas joyeux. Je ne pouvais faire qu'une seule constatation, c'est que la chance n'était pas de son côté ni du mien. Nous devons faire face à un passé et à un présent plus que douloureux. Ce que nous pouvons faire c'est d'être présent l'un pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Lun 17 Oct - 22:30

Sous ce chapeau, que je ne portais que pour cacher des armes frontales, je cachais ce bandage, cette chose qui dissimulait cette hémorragie qui m‘avait plongé dans le coma durant deux jours. Ce calvaire avait été terrible, et je le subissais encore, en étant diminué justement par sa présence. Duran ma convalescence, j‘étais coincé ici, au sein du Serenity, sous l‘initiative d‘Amaranth lui-même. Voir à quel point il se souciait de mon état me touchait, mais je détestais le fait de rester coincer ici. Ne plus pouvoir bouger et fonctionner comme avant, me frustrait, car c’était comme si on me coupait l’herbe sous le pied. Je ne pouvais plus être moi, car je fonctionnais uniquement sous l’aide que je pouvais apporter. Ne rien faire me faisait autant souffrir que ma blessure physique. En gros, je n’étais plus rien.

Malheureusement, je venais de provoquer de l’inquiétude en Taylor à présent. Elle était au courant pour une partie de la vérité, car elle ignorait encore ce qui m’avait fait subir cela, et donc le coma dont j’avais été la victime. Rien que le fait de songer à lui dire m’attristait d’avance car, au fond, j’avais conscience d’une chose. J’allais la faire souffrir, c’était évident, mais malheureusement le fait de lui cacher n’était pas la meilleure solution, car l’inquiétude allait être largement pire dans ce cas là. Je ne voulais pas qu’elle subisse cela. Je ne voulais pas qu’elle vive un calvaire personnel rien qu’à elle. J’avais peur pour elle.

Mais je devais parler…


- Ces scientifiques n’arrêtent pas de me pourchasser, et je dois sérieusement me démener pour pouvoir leur échapper. Le fait d’être forcé à rester coincé à l’intérieur de cet endroit, est une sorte de période de répit. Pour fuir, je suis obligé d’utiliser énormément mes pouvoirs, mais à un point beaucoup trop important. Il y a quelques jours, j’ai atteint un point de non retour. Nathan était là, je venais de le trouver, mais ces scientifiques m’avaient aussi retrouvé. Ils venaient pour moi, et ils devaient fuir, alors j’ai utilisé mes pouvoirs, et cela a mal fini, très mal fini.

Mes yeux étaient de nouveau redirigés vers le sol, car je savais que le fait de parler de mon coma allait être inévitable.

- Après cela, un saignement inexpliqué est apparu, sur ma tempe, d’une manière beaucoup trop brusque. Même à l’hôpital ils n’ont pas su ce que j’avais. J’ai même eu de la chance de m’en être sorti selon eux.

*une grande chance…

- Pendant deux jours après cette histoire que je te raconte, je suis resté dans un profond coma, pétrifié dans ma douleur. J‘ai vécu un sérieux calvaire et personne ne s‘en est rendu compte. D‘un point de vue extérieur, je dormais, alors qu’en réalité, je ne faisais que crier à l‘intérieur de moi-même. Personne ne m‘entendait…personne. Je n‘en pouvais plus. Je ne voulais que de l‘aide…c‘est tout…mais je n‘ai rien eu.

*ne pleure pas…*

- Le pire c’est que ce n’est pas fini. Après mon réveil, je saignais encore, alors je ne suis pas complètement guéri, et c’est bien ce qui m’inquiète. J‘ai peur Taylor. J‘ai sérieusement peur.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Mar 25 Oct - 23:28

Je viens d'apprendre ce qui lui est arrivé et pour ainsi dire, j'étais vraiment inquiète. Malheureusement, je n'étais pas là pour lui car j'étais prisonnière de celui qui comptait pour moi, de celui que je pensais aimer et surtout qui lui restait encore un peu d'humanité. Sa tête était recouverte d'un bandage et personne ne peut le soigner. J'avais pensé à quelqu'un mais il faudrait que je me rabaisse à lui parler de nouveau après des années. Je saurais supporter ce calvaire si c'est pour sauver Sam. Il me disait que ces scientifiques n'arrêtent pas de le pourchasser et il doit sérieusement se démener pour pouvoir leur échapper. Le fait d'être forcé à rester coincé à l'intérieur de cet endroit est une sorte de période de répit. Pour fuir, il est obligé d'utiliser énormément ses pouvoir mais à un point beaucoup trop important. Ce n'est pas juste tout ce qui lui arrive. Je voudrais faire quelque chose pour lui. Il a besoin d'un garde du corps c'est certain, quelqu'un qui pourrait le défendre. C'est de l'idée. Il ajoute qu'il y a quelques jours, il a atteint un point de non-retour. Nathan aurait été là. Il venait de le trouver mais ces scientifiques l'avaient aussi retrouvé. Ils venaient pour Sam et ils devaient fuir alors il a utilisé ses pouvoirs et cela avait mal, très mal fini. Je ne trouve pas cela juste du tout. Je voyais que Sam avait les yeux dirigés vers le sol. Je me pose beaucoup de questions maintenant. Mon fils partait jouer un peu plus loin mais sous ma surveillance.

Taylor : Je pense qu'il te faudrait quelqu'un auprès de toi pour te protéger de ses individus et les neutraliser de telle sorte à ce qu'il ne revienne plus ici. Je pense sérieusement qu'ils ont besoin de voir quelqu'un avec un pouvoir qui peut leur faire peur. S'il le faut, je resterais le plus longtemps possible avec toi pour jouer ce rôle. Plus rien ne s'approchera de toi, c'est promis. Nathan était présent ? Je n'arrive pas à le croire. J'espère que tu te méfies de lui car on ne sait pas ce qu'il peut réserver. Je prie sincèrement pour que les scientifiques et lui ne travaillent pas ensemble. Je ne sais pas du tout quoi penser de lui. Un jour, j'ai l'impression de retrouver la personne que j'avais connue à l'époque et pour qui... enfin bref, tu le sais et ensuite, je me retrouve face à ce monstre qui m'a capturé pour le fait d'avoir tué des agents dans le lieu sécurisé. Je suis complètement perdue. Comment peut-il devenir un bon père, un bon époux et un bon guide pour nous tous ? Je sais d'où vient le problème mais le mal a été déjà fait et je ne sais pas du tout si on peut le réparer. Certaines personnes peuvent être sauvées mais est-ce que pour lui, ce serait le cas comme n'importe lequel d'entre nous ? Je n'en sais rien et je me poserais toujours cette question.

La manière dont j'avais finalement parlé montrait que je tenais toujours à Nathan et à l'image du passé que j'avais toujours en mémoire avant qu'Angela ne vienne me trouver pour me prévenir de ce qui allait arriver. Sam m'expliquait ensuite qu'après cela, un saignement inexpliqué est apparu sur sa tempe, d'une manière beaucoup trop brusque. Même à l'hôpital, ils n'ont pas su ce qu'il avait. Selon eux, Sam aurait eu de la chance de s'en être sorti. Ensuite, pendant deux jours après cette histoire, il serait resté dans un profond coma, pétrifié dans sa douleur. Il a vécu un sérieux calvaire et personne ne s'en était rendu compte. Il précise que de l'extérieur, il dormait alors qu'en réalité, il ne faisait que crier à l'intérieur de lui-même. Personne ne l'entendait, personne et ce n'est pas juste du tout. Il ne voulait que de l'aide, c'était tout mais il n'a rien eu. Je suis en train de penser que Nathan avait toujours dit que personne n'avait été là pour lui. Est-il possible que Sam ait pu ressentir les doutes de Nathan ? C'est une possibilité. Sinon, ce que je vois, c'est que quelqu'un l'aurait attaqué sans qu'il ne s'en rende compte et je ne vois qu'une seule personne capable de faire un coup pareil. Ensuite, Sam me disait que le pire c'était que ce n'était pas fini. Après son réveil, il saignait encore alors il n'est pas complètement guéri et c'est bien ce qui l'inquiète. Il a peur, il aurait sérieusement peur et je vais le protéger.

Taylor : Je suis vraiment désolé pour tout ce qui t'es arrivé. Tu n'aurais jamais dû vivre ce calvaire mais je me demandais une chose. Et si finalement, ce que tu avais vécu n'avait rien à voir avec ton mal mais que quelqu'un t'aurait attaqué afin que tu puisses rester chaos, loin de tout ? J'ai peut-être autre chose. Je sais que tu es proche de Nathan. Peut-être que tu as été si proche de Nathan que tu as pu savoir qu'il avait au fond besoin d'aide. Au fond ce ne sont que des hypothèses un peu stupide à mon avis mais quelque part, je trouve cela étrange ce qui t'es arrivé. Mais dis-toi que je suis là pour t'aider, te protéger et mettre la raclée du siècle à ceux qui te veulent du mal.

Je suis là pour leur montrer qui je suis et pour protéger mon meilleur ami. Je vais pouvoir me faire du scientifique et cela me plaît assez. Ceux de la Compagnie n'étaient pas des gens assez bien et c'est une vengeance personnelle. Ensuite, ils vont déguerpir comme des fillettes sans défense.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Lun 31 Oct - 1:35

Apprendre à ma meilleure amie, la nature du malheur qui avait pu me frapper, n’était pas une tâche bien facile, surtout pour quelqu’un qui avait à chaque fois peur de faire souffrir ses proches, en leur apprenant une terrible nouvelle. Elle était au courant de tout, enfin de presque tout pour être honnête. Si j’allais dans une profondeur de détail encore pire, je savais que je n’aurais même pas supporté mes propres paroles. Mes larmes seraient probablement déjà tombées, et je n’aurais rien pu faire pour empêcher cela. J’aurais été soumis face à la puissance de ma tristesse, et ma mine aurait été affreuse. Malheureusement, je m’en voulais. La hauteur de ce que je venais de dire n’était pas anodine, car c’était le récit de mon horreur, quelque chose que j’avais subi, et qui m’avait procuré beaucoup de peine et de souffrance. Je n’allais probablement jamais oublié cela, oh non.

Soudainement, un sursaut de douleur réapparaissait, et mes yeux se crispaient. J‘aurais très bien pu crier, mais j‘avais réussi à me maintenir, sans savoir par quel miracle, mais j‘y étais parvenu.

Maintenant, je devais répondre aux inquiétudes de Taylor…bien que j‘avais encore mal, et que ma culpabilité gagnait du terrain.


- Taylor, je suis désolé. Le fait de raconter ce genre de calvaire, alors que je tente de l’oublier n’est pas réellement simple, et maintenant je t’ai fait souffrir, excuse-moi.

Les yeux sur le sol, je continuais tout de même à parler.

- Je n’ai pas envie de te mêler à mes ennuis. Déjà que ces scientifiques s’intéressent à moi à cause de ma tête, je n’ai pas envie qu’ils viennent à s’intéresser à toi, uniquement parce que tu souhaites me protéger. J’ai déjà vu des gens mourir parce qu’ils souhaitaient m’aider à éviter ces scientifiques, et je n’ai plus envie de revoir ces scènes d’horreur, surtout pour toi alors que tu es ma meilleure amie. Je n’ai pas envie de te perdre toi aussi. J’en ai déjà trop perdu.

Le ton de ma voix paraissait triste, parce que les pertes auxquelles je songeais n’étaient guères joyeuses. Je repensais à mon fils, mais aussi à Genevieve. Ils étaient morts par ma faute et devant moi. Cette histoire avait marqué ma vie, et c’était beaucoup trop dur de ne pas y songer.

- Nathan était présent, mais il n’a rien à voir avec eux, en tout cas je ne le pense pas. Ces personnes-là sont dignes d’une cruauté sans faille, mais cela n’a rien à voir avec la sienne. Il ne peut pas être avec eux.

*encore un sursaut de douleur…j’ai peur…*

- Honnêtement, dans ma tête, je garde toujours espoir de pouvoir revoir le Nathan d’avant, celui qui n’était pas président, mais y croire devient compliqué, de jour en jour. Je peux comprendre que tu ais des doutes, et que tu tiennes encore à lui, car je suis dans la même situation que toi. Malgré tout, je continue à penser que les choses peuvent encore changer. Il doit encore y avoir une chance.

Taylor montrait qu’elle tenait encore à Nathan, et je la comprenais, car je me trouvais dans la même situation. Au fond, je gardais encore espoir. Il pouvait peut-être encore changer, redevenir meilleur. La manière me demeurait encore inconnue, mais j’y croyais encore. L’espoir faisait vivre, comme on disait si bien !

- Personne ne m’a attaqué…personne. Je sais que tout ceci est arrivé parce que je me suis surmené, quand je me suis cru capable de tenir le coup. Tu n’y es pour rien… et personne n’y est pour quoi que ce soit.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Dim 11 Nov - 19:28

Je pensais déjà à beaucoup de choses, mais c'était surtout à Sam dont je pensais, à ses besoins, ses envies, à tout ce qui pourrait lui permettre de retrouver une belle joie de vivre, enfin, du mieux possible. Je n'aimais pas le voir dans cet état, c'était si dure, si difficile et je devais tout faire pour l'aider. Il était même en train de s'excuser. Je ne trouvais pas qu'il en avait besoin. Après tout, il n'avait rien fait de mal. Il pensait que le fait de raconter ce genre de calvaire alors qu'il tentait de l'oublier n'était pas réellement simple et maintenant il me faisait souffrir. Encore des excuses mais je devais le rassurer sur ce point : il n'avait pas besoin d'en présenter. Il n'osait pas me regarder mais en même temps, je ne lui ferais rien de mal, loin de là. Il n'avait pas envie de me mêler à ses ennuis. Déjà que ces scientifiques s'intéressaient à lui à cause de sa tête, il n'avait pas envie qu'ils viennent à s'intéresser à moi, uniquement parce que je souhaitais le protéger. Les scientifiques, de toute façon, tôt ou tard, viendront vers moi et je savais bien pourquoi. Il y avait une raison à cela : je provenais d'une famille puissante où les pouvoirs les plus recherchés s'y étaient regroupés nous mettant au premier plan dans l'avenir du pays. Ainsi, Sam aurait déjà vu des gens mourir parce qu'ils souhaitaient l'aider à éviter ces scientifiques et il n'avait plus envie de revoir ces scènes d'horreur, surtout pour moi alors que j'étais sa meilleure amie. J'étais émue d'entendre ses mots. Il ne voulait pas me perdre moi aussi. Il ne me perdra pas. J'étais têtue surtout concernant la mort mais je savais bien que tôt ou tard, j'allais perdre face à elle mais ce n'était pas maintenant.

Taylor : Tu sais, tu n'as absolument pas besoin de t'excuser, car tu n'y es pour rien. Tu sais que j'ai toujours envie de protéger mes amis et c'est le cas avec moi. Je comprends que tu ais du mal à tout raconter et je comprends ça. Je sais que tu veux me protéger, que tu veux que j'aille bien, que je m'en sorte. Je vais m'en sortir s'ils viennent me voir. Il ne faut pas trop m'énerver, ils vont le regretter tu sais. La famille compte pour moi, et tu fais partie des personnes que je considère comme étant de ma famille. Je peux t'assurer que tu me perdras pas car je ferais tout pour rester près de toi. Etre considérée comme ta meilleure amie, tu sais, me touche profondément.

J'essayais du mieux possible de le rassurer, de tout faire pour qu'il aille mieux. Je voulais tout simplement le meilleur pour mon ami, mon meilleur ami. Il était triste, bien triste et je comprenais bien pourquoi. Je devais au mieux le réconforter. Il me disait que Nathan était présent, mais qu'il n'avait rien à voir avec eux, enfin, il ne le pensait pas mais avec le président en fonction, je ne pouvais que me méfier. Il m'expliquait que ces personnes-là étaient dignes d'une cruauté sans faille mais cela n'avait rien à voir avec la sienne. Il ne pouvait être avec eux d'après Sam. Je priais pour qu'il ait raison. Là, il évoquait Nathan ou son avenir, même mieux, le fait que l'on puisse le faire revenir. Dans sa tête, il gardait toujours espoir de pouvoir revoir le Nathan d'avant, celui qui n'était pas président, mais y croire devenait compliqué, de jour en jour. Il pouvait même comprendre que j'avais des doutes et que je tenais encore à lui, car il était dans la même situation que lui. Il continuait quand même à penser que les choses pouvaient encore changer et qu'il y avait une chance. Je n'allais pas ruiner les espoirs de Sam, mais pour moi, je savais que ce serait dur de retrouver un homme droit, honnête.

Taylor : J'espère qu'il n'a rien à voir avec eux car il va m'entendre s'il est avec eux. On doit garder espoir pour Nathan, espérons que mon père n'ait pas fait des dégâts irréversibles sur lui.

Je devais soutenir Sam dans cette démarche, dans le fait que l'on puisse raisonner un président des plus têtus. J'étais têtue aussi. Un Hawkins restait têtu surtout quand il était convaincu. Ainsi Sam me disait que personne ne l'avait attaqué. Il savait que tout ceci, enfin tout ce qui lui était arrivé avait eu lieu parce qu'il était surmené. Il s'était cru capable de tenir le coup. Je n'y étais pour rien et personne n'y était pour quoi que ce soit. Je tenais quand même à faire un gros câlin à Sam, de lui montrer qu'il pouvait compter sur moi.

Taylor : J'espère simplement que tu iras mieux et je peux t'aider dans ce cas. Tu sais, tu peux compter sur moi.

Je faisais tout ce qui était en mon pouvoir pour être présente et je comptais bien tout faire pour arriver à ce que Sam soit enfin heureux. Après ce qu'il avait pu faire pour ma part, je devais bien lui rendre ce service.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Dim 11 Nov - 22:39

Je n'aimais pas ce qui était en train de m'arriver. Ma vie devenait de plus en plus compliquée à supporter. C'était trop dur...

Sans rien dire, je subissais un mal qui me dérangeait énormément. En effet, c'était comme si quelque chose ne cessait de me frapper, à l'intérieur de ma tête comme l'influence d'un marteau ou quelque chose du genre. Ce qui m'arrivait était tellement difficile à supporter. Garder cela pour moi était une épreuve trop lourde mais je voulais quand même dissimuler cette douleur dans mon esprit, histoire de ne pas craquer et perdre pied. Je ne voulais pas aggraver les choses. Je ne voulais pas rendre les choses encore plus difficiles que maintenant. Ce serait beaucoup trop lourd pour moi. Mon cœur en serait terriblement brisé, et je ne voulais pas cela, surtout pour Taylor alors que je venais à peine de la retrouver. Gâcher les choses n'était absolument pas ce que je voulais. Je voulais juste trouver le calme. La sérénité était en effet ce que je cherchais à tout prix, donc pas besoin d'aggraver les choses. C'était inutile. Je voulais juste vivre ma vie, juste vivre ma vie. C'était tout ce que je voulais...

Malheureusement, dissimuler ma douleur était impossible. Pour éviter de souffrir beaucoup trop devant elle, je pris le temps de m'asseoir sur le canapé pour tenter de me calmer, une chose dont j'avais terriblement besoin si je souhaitais rester à peu près en forme devant elle. Je ne voulais pas que Taylor s'inquiète pour moi. Je voulais juste passer un peu de temps avec elle et ne pas faire de mes douleurs le sujet principal de notre conversation. Juste un peu de temps, était-ce trop dur à espérer ? A priori oui à la vue du fait que ma vie était rempli de chaque obstacle capable de me faire du mal. Les douleurs étaient insupportables. A la longue j'en avais assez de vivre dans ces malheurs et ces choses me détruisaient. J'aimerais juste que tout ceci puisse changer. Juste un peu de calme, juste un peu de calme...


- Excuse-moi j'avais besoin de m'asseoir un peu. J'ai encore quelques migraines, et cela ne me fait pas du bien. En étant assis, je les supporte mieux. Cela me fait du bien, même si ce n'est que temporaire. Avec du repos, peut-être que les douleurs paraîtront moins lourdes. Je dois juste me reposer un peu, histoire de me remettre de tout ce qui se passe en ce moment. C'est un peu dur pour moi. Je souffre encore pour l'instant, et je ne peux pas contenir toute cette souffrance comme si elle n'existe pas. C'est impossible.

Je respirais un zeste, le temps de me calmer un peu, avant de lui dire :

- Je pense réellement que Nathan n'a rien à voir dans tout ça. J'en suis vraiment convaincu. Je sais qu'il n'est pas un saint, et qu'il a fait des terribles erreurs ayant eu pour effet la mort de plusieurs personnes, mais je suis convaincu du fait qu'il n'a rien à voir dans ce qui m'arrivait. Ce sont des cinglés, mais ils ne sont pas des collègues de Nathan à priori. Je ne sais pas qui ils sont ni même ce qu'ils veulent, mais je sais qu'ils n'ont rien à voir avec Nathan. Je ne dis pas par là que j'ai entièrement confiance en lui, mais je sais juste que cette mésaventure particulière n'a rien à voir avec Nathan. Ce n'est pas lui, cela ne peut pas être lui.

Je me tenais la tête, sans cesse, cette migraine me faisait souffrir. Je pris quelques cachets pour tenter de calmer mes douleurs, mais cela ne faisait rien du tout, aucun effet. J'avais mal, et je ne pouvais rien faire pour empêcher cette souffrance. A force d'avoir mal, j'en pleurais.

- Taylor, je suis désolé, mais j'ai vraiment besoin de me reposer. Mes douleurs sont revenues et je ne les supporte pas vraiment. Seul le sommeil peut m'aider à m'en sortir. Seul ça peut m'aider.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   Lun 12 Nov - 20:06

Voir Sam en train de souffrir était ce qu'il y avait de plus insupportable. Les amis étaient là en cas de besoin et c'était ce qu'il fallait faire. Je tenais à Sam et je priais pour trouver un moyen de le remettre sur pied. Je pouvais faire la part des choses. Ainsi, Sam était en train de s'asseoir sur le canapé pour à mon avis se reposer. Il s'excusait mais je trouvais qu'il n'avait pas besoin. Ainsi, il m'expliquait qu'il avait encore quelques migraines et cela ne lui faisait pas du bien. Je m'inquiétais de plus en plus pour lui. Ainsi, il supportait mieux les migraines en étant assis. Ainsi, cela lui faisait du bien même si ce n'était que temporaire. Il pensait qu'avec du repos, peut-être que les douleurs paraîtront moins lourdes. C'était fort possible à mon avis. Ainsi, il disait qu'il devait juste se reposer un peu, histoire de se remettre de tout ce qui se passait en ce moment. Ce serait un peu dur pour lui. Il souffrait encore pour l'instant, et il ne pouvait pas contenir toute cette souffrance comme si elle n'existait pas. C'était donc impossible. J'étais tellement désolé pour lui. Il respirait un peu.

Ainsi, il pensait réellement que Nathan n'avait rien à voir dans tout ça. Il était convaincu de ça et cela se voyait dans ses yeux qu'il croyait encore en lui. Il savait qu'il n'était pas un saint et qu'il avait fait de terribles erreurs ayant eu pour effet la mort de plusieurs personnes, mais il était convaincu du fait qu'il n'avait rien à voir dans ce qui lui arrivait. Ainsi, ces scientifiques étaient des cinglés mais ils n'étaient pas des collègues de Nathan a priori. Il ne savait pas qui ils étaient ni même ce qu'ils voulaient mais il savait qu'ils n'avaient rien à voir avec Nathan. Ainsi, il ne disait pas ça parce qu'il avait entièrement confiance en lui mais il savait juste que cette mésaventure particulière n'avait rien à voir avec Nathan. Je comprenais de plus qu'il n'avait rien à voir mais je n'avais pas l'optimisme de Sam concernant le président mais j'avais foi en mon meilleur ami.


Taylor : Tu n'as pas besoin de t'excuser. Le principal, c'est que tu puisses te reposer. Tu sais que je me méfie de Nathan mais j'ai foi en toi.

Je voyais que Sam était en train de se tenir la tête. Il devait avoir réellement mal. Je le voyais en train de prendre quelques cachets. Il était en train de pleurer. Il s'excusait de nouveau mais il n'avait pas besoin. Je comprenais son besoin de repos. Je ne pouvais que prier pour qu'il aille mieux. Ses douleurs seraient revenus et il ne les supportait pas vraiment. Seul le sommeil pouvait l'aider à s'en sortir, seul ça. Je comprenais et je m'approchais de lui pour lui faire un gros câlin.

Taylor : Tu n'as pas besoin de t'excuser, tu sais. Je ne peux que te souhaiter une chose, que tu te reposes bien. N'hésite pas à me contacter si besoin, tu sais.

Je rejoignais mon fils, mon petit ange afin finalement de s'en occuper.


Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iridescent (Pv avec Samuel Langster)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Iridescent (Pv avec Samuel Langster)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...
» Truck terminé! C'est un Véhicule volé avec Obuzier! Kaboum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Toute Bonne Chose A Une Fin :: Les Archives Du RPG-