AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Burning Bodies (avec Simon Harper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Lun 22 Avr - 15:47

Alors que la nuit était tombée sur la ville, la solitude me frappait sans que je ne comprenne réellement le fondement de tout cela. Je ne faisais que marcher ici et là, sans aucune justification pour ma présence, alors que le paysage autour de moi se remplissait d'une atmosphère extrêmement sinistre, tellement effrayante qu'elle devrait faire fuir n'importe qui. Pourtant je continuais à rester, à tourner en rond sans cesse. Je ne faisais rien, mais vraiment rien du tout, alors pourquoi faire ça ? Pourquoi s'amuser à tourner en rond dans ce paysage qui devrait pourtant attirer ma haine ? Au fond, je ne le savais pas moi-même. C'était comme si je devais me trouver ici, comme si cette soirée était compatible avec ma présence dans cet endroit et non autre chose. C'était absurde, mais c'était pourtant ce que je ressentais. Mon appartenance à cet endroit était clairement définie. Il était facile de voir que je devais obligatoirement rester ici.

A un moment donné, mes pas cessèrent d'eux-mêmes. Mon corps se pétrifiait presque automatiquement. Quelque chose n'allait pas et je le sentais tellement que cela me gênait. Pourtant, je ne fuyais pas. Je restais là parce que je ne savais pas quoi faire. La fuite était un salut intéressant mais je n'osais pourtant pas le faire. Malheureusement, quelque chose se passait dans l'ombre et cela s'approchait de moi. Je n'en avais pas encore conscience mais je demeurais pourtant déjà encerclé par quatre personnes, quatre hommes qui avaient décidé de s'en prendre à moi ce soir. Que me voulaient-ils ? Sans doute la même chose que tous les autres. Les types n'hésitaient pas à s'approcher de moi en silence, pour pouvoir mieux me surprendre, mais cela n'allait pas marcher, car je savais par avance qu'ils étaient en train d'arriver.


- Vous avez fait une erreur.

Les types s'arrêtèrent, avant que je ne décide de poursuivre mon discours.

- En général quand vous souhaitez attaquer quelqu'un, il y a de la discrétion à maintenir et vous vous êtes plantés.

Maintenant, ils arrivaient, les uns après les autres, tandis que moi je faisais des pas en arrière. Je chargeais mes batteries. Avec ma force physique, je ne pouvais pas prendre les armes et me battre avec eux. Ma seule force restait mon mental, même si ce dernier était également assez fragile. Mon feu était ma seule défense. Les types accélèrent alors leur approche. Je ne pus qu'agir.

Mon regard s'assombrissait naturellement quand je faisais une chose pareille. Cramer un corps n'avait rien d'innocent. Au contraire, c'était un acte malsain, que je ne faisais pas par plaisir. Je n'avais pas le choix. Dans cet instant précis, c'était moi ou eux.

- Crevez...tous...

Les corps débutèrent leur combustion alors que ma concentration sur eux demeurait maximale. Plus le temps passait et plus ma douleur grandissait. Je monopolisais beaucoup de force pour en arriver à ce résultat, des forces que je n'avais qu'à peine. Cela m'épuisait. Au bout d'un moment, leurs corps tombaient et je les regardais en train de souffrir de martyr. Leur sort était déjà décidé par avance.

- Bon débarras...

Je commençais à partir, sans me retourner. Cette fois-ci, je parvenais à marcher et à me résoudre à m'éloigner de cet endroit. Malheureusement, cet éloignement se faisait sous le signe de la lenteur. Je marchais très lentement, surtout après les efforts que j'avais effectués. Au bout d'un moment, je ne pus même plus faire un pas en avant. Une force migraine me déchirait de l'intérieur. C'était très douloureux. Epuisé, je trouvais refuge contre un arbre, laissant mon corps glisser jusqu'au sol, me demandant si j'allais être seul, ou non.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/04/2013
Messages : 53

Capacité(s) : Absorption électrique

Camp : Villains

Feuille de personnage
Activité RP: 2 en cours
Mode RP: ON
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Lun 22 Avr - 16:17

La nuit était en train de tomber sur la ville , le soleil se couchait , et moi je marchais , je continuais ma longue marche solitaire dans les rues de New-York en quête de réponse : Comment ? Pourquoi ? Y'en a-t-il d'autre dans mon cas ? Suis-je le seul frappais par ce don des plus extraordinaire ? Alors que j'étais plongé dans mes pensés et que je marchais la tête basse me regardant avancé un pas après l'autre j'entendis un homme parlais dans la noirceur de la nuit ...

J'essayais de le repérer de loin mais la tache était des plus difficile dans cette obscurité . Il continuait de parler et semblait s'adresser à un groupe d'individus , cela paraissait être une embuscade , je me rapprochais alors discrètement sans non plus être trop près et remarquait alors cet homme , un homme brun qui avait l'air de se concentrer tout en reculant , il était encerclait de quatre grands gaillards qui voulaient apparemment le passer à tabac , pourquoi ? là était la question . Ma bouche se penchait pour lui , il allait en effet passer un sale quart d'heure le pauvre , et ne me sentant pas l’âme d'un héros dans cette nuit sinistre je n'allai pas m'aventurer à tenter de le secourir même si mon nouveau don aurait pu être bien utile .

Je restais donc là cacher derrière un arbre , attendant que les quatre homme en finisse avec ce mystérieuse inconnu , personne n'aurait pu m'apercevoir seulement mon visage se dépassait du grand tronc de l'arbre derrière lequel je me planquais .
La sentence semblait proche quand tout à coup , l'homme solitaire prononça la phrase "Crevez ... tous ..." j'haussai un sourcil et vit cet individu faire jaillir du feu de ses membres , il illumina pendant quelques instants l'endroit sinistre dans lequel nous nous trouvions . J'étais absolument choqué , il embrasa les quatre corps des gars qui en voulaient après lui . Incroyable ! Non seulement il c'était littéralement débarrassé de ses opposants mais en plus cet homme disposait d'un pouvoir , tout comme moi .


Toute fois il semblait vraiment épuisé après cet événement , il titubait vers l'arbre derrière lequel je me trouvais , je me cachais alors complètement derrière jusqu'à ce que je l'entende tomber contre cet arbre sans nul doute par fatigue .
Je jaillissais alors devant lui sans doute l'effrayant un peu .


Monsieur ! Vous allez bien ?

Ma question était idiote , il suait comme un porc et gisait au sol épuisait , bien sur qu'il n'allait pas bien !

Vous avez besoin d'aide ?

Je me tenais droit devant lui , le regardant de haut , attendant sa réponse .

_________________

Le mal est déjà né ...


Simon Harper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Mar 23 Avr - 0:31

En étant assise contre cet arbre, ma carcasse montrait pleinement l'image d'un épuisement profond. Il était facile de voir que j'étais à bout de force. Pourtant, c'était comme si je n'osais pas l'admettre. Tout à l'heure j'avais franchi la limite de l'absurdité en étant même sur la tangente du suicide, mot assez euphorique à utiliser quand on était un immortel. Je ne disais cela qu'à cause d'une seule chose. Les douleurs dans mon crâne étaient semblables à celle de la mort. Je souffrais tellement que j'avais envie de quitter cette vie mais je ne le pouvais pas tout cela à cause de ce pouvoir absurde qui me maintenait en vie. Jamais je n'avais souhaité être ainsi. Jamais je n'avais souhaité vivre ma vie de cette façon. Malheureusement je n'avais pas le choix. L'immortalité m'était tombée dessus tout comme le fruit d'un destin plus qu'étrange me plaçant directement sur la plus haute marche des personnes importantes pour l'avenir tout cela parce que des signes disaient que j'étais ce "carrefour". C'était assez drôle comme appellation à mon sens, parce que franchement en quoi le terme carrefour était-il si légendaire ? L'appellation clé de guérison ou clé de destruction faisait déjà un peu plus sérieux.

Bref c'était le quart d'heure humour.

Pour en revenir à mon état, on pouvait dire que j'étais l'image même d'un type sur qui on avait roulé plusieurs fois, par plaisir, rien que pour accentuer son calvaire. Ma mine était celle des mauvais jours, l'image même de la personne qui subissait sans doute la pire torture de son existence. Toute blessure mortelle, je la vivais au centuple, tout cela parce que j'avais eu le culot de rester en vie tout le temps même quand je ne le devais pas. Les signes, sur mon bras, m'infligeaient une douleur que jamais je ne pensais pouvoir ressentir jusqu'à aujourd'hui. Cette douleur, je ne pouvais la partager avec personne, car personne n'était apte à vivre ceci comme je le vivais. Je déballais ces maux dans mon journal intime, dévoilant chaque parcelle de ma souffrance. Mon journal savait tout. Aucun proche n'avait le mérite de savoir ce que ce fichu carnet contenait. En même temps, personne n'allait jamais pouvoir le savoir. Tout était bien trop horrible, tellement horrible que je ne pouvais qu'en souffrir en silence.

Ma tête était déposée contre cet arbre, servant d'appui à mon repos concernant ces quatre déflagrations corporelles. Je respirais le plus calmement possible afin de retrouver mes forces.


- Allez...calme-toi... murmurais-je.

Soudainement, quelqu'un sortit de derrière l'arbre, à une vitesse folle que j'en fus surpris. En même temps comment aurais-je pu m'attendre à cela par avance ? Dans un état pareil, les prédictions dans ma tête ne fonctionnaient pas constamment. Ce type, peu importe qui il était me demandait si j'allais bien et si j'avais besoin d'aide. Là, je ne savais pas trop quoi répondre sur le coup.


- Un mal atroce...mais j'ai mes cachets d'antidouleurs au cas où que la souffrance devienne insupportable.

*même si ces derniers ne font qu'effet après en avoir avalé une bonne douzaine en une heure...*

Je cherchais les cachets avec mon bras droit, celui qui était entouré dans du bandage pour les besoins de protection des signes. J'eus du mal à les retrouver mais je pus enfin mettre la main sur ces précieuses pilules au bout de quelques minutes.

- Elles étaient cachées...

Je pris deux...non quatre cachets avant de pouvoir clairement continuer à parler à l'inconnu :

- Merci...de ne pas m'avoir ignoré en me prenant juste pour un type contre un arbre. Je me suis mis là juste le temps de me remettre de ce que j'ai fait...ce carnage. D'ailleurs...si je ne me trompe pas, vous étiez là n'est-ce pas ? Vous avez été témoin de ce qui s'est passé hein ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/04/2013
Messages : 53

Capacité(s) : Absorption électrique

Camp : Villains

Feuille de personnage
Activité RP: 2 en cours
Mode RP: ON
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Mar 23 Avr - 6:37

L'homme était vraiment dans un état des plus pitoyable , on aurait dit qu'il allait mourir , un mal atroce semblait s’être emparé de lui . Il me regardait assez étrangement , à vrai dire c'était normal : un homme sortant de nul part dans la nuit noire ... j'aurai eu la même réaction .
Il commençait alors à me répondre , me parlant de cachets antidouleurs . Si il avait des cachets antidouleurs c'était que cette souffrance lui était familière , qu'il avait déjà enduré un tel mal . Il cherchait donc ces cachets assez difficilement vu la douleur , mais je ne pus m’empêcher de remarquer un bandage sur son bras , un bandage assez mystérieux , était-il blessé physiquement ? Ou bien autre chose ? Je gardais ces questions en moi pour le moment mais elles ne tarderaient pas à sortir .
Une fois qu'il eut prit ses cachets , tel tout homme polit et civilisé je me présentai en lui tendant la main .


Simon Harper ... enchanté .

Il me parlait ensuite de ce qu'il venait de ce passer , de ce "carnage" comme il l'avait appelé , en effet j'avais tout vu , les moindres détails étaient restés encrés dans ma mémoire , le feu jaillissant de ses membres , les corps de chacun de ces quatre homme s'embrasant littéralement tel un feu de camp dans l'obscurité de la nuit ... Cet homme était hors du commun , tout comme moi , mais ça il ne le savait pas encore .

C'est normal monsieur , comment aurais-je pu vous ignorer après ce que vous avez fait ? Car en effet j'ai tout vu . Excusez moi d'ailleurs de ne pas vous êtes venus en secours en tout premier lieu car je pensais vraiment que vous alliez passer un sale quart-d'heure et à vrai dire je n'avais pas envie de finir tabasser ce soir . Mais lorsque j'ai vu ce que vous avez fait ... ce feu sortant de vos mains ! Comment ? Vous venez de tuer quatre homme sous mes yeux en une vitesse des plus affolante . C'est extraordinaire !

Un homme normal aurait été naturellement effrayé si il avait vu quelque chose de tel se produire sous ses yeux mais pas moi , oh non , pas moi . Moi je cherchai la réponse , cet homme venait de tuer quatre individus et j'aurai bien aimé pouvoir en faire autant , mais mon pouvoir n'était peut-être pas assez développé pour le moment .
Mais ce qui était certain c'est que le gout du carnage m'était familier et l'odeur du meurtre une odeur des plus satisfaisante car j'étais déjà passé par là dans un passé pas si lointain .


Euh Monsieur ? c'est peut-être une question indiscrète mais êtes vous blessé ? Non parce que quand je vois ce bandage imposant sur votre bras je ne peux m’empêcher de poser la question , vous ne voulez pas que je regarde , si c'est une plaie elle s'est peut-être infectée ...

_________________

Le mal est déjà né ...


Simon Harper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Mar 23 Avr - 23:17

Étendu contre cet arbre, mon état était sérieusement désespérant. Rien qu'en observant mon visage, il était extrêmement facile de voir à quel point la douleur me déchirait. Ces temps de torture ne cessaient de se répéter en moi depuis l'instant où j'avais hérité de ces signes, ces représentations prophétiques qui montraient à quel point j'étais important pour l'avenir, autant pour sa sauvegarde que pour sa destruction. Je n'étais qu'un objet de curiosité vivant, une chose capable de bouleverser l'avenir alors qu'elle ne souhaitait pas vivre une telle vie. Tout le monde s'intéressait à moi, ne cessant de me prendre pour un robot sans aucune âme. On pouvait me traîner partout, me faire subir les pires tortures possibles et je n'avais pas les forces nécessaires pour me défendre tout le temps. La naissance des signes m'avait rendu vulnérable et tout le monde en profitait pour s'en donner à coeur joie. Chaque instant était propice à une nouvelle torture pour ma part, tout cela pour que je sois le jour venu dans un côté ou l'autre pour le temps où j'allais influencer l'apocalypse ou le sauvetage universel. Bref tout était atrocement compliqué pour moi.

Aujourd'hui, quatre hommes s'étaient présentés pour m'avoir, encore une fois. Ils avaient reçu une sentence désastreuse, un châtiment que personne ne méritait. Je les avais cramés tous les quatre sans aucun remord et sans aucune connaissance de mon état personnel. J'étais vulnérable et j'osais à chaque fois forcer sur les capacités que je ne possédais pas. Mon mental en souffrait. Plus le temps passait et plus je me faisais souffrir. Seuls mes cachets me permettaient de me calmer un minimum mais ceci n'avait pas suffisamment d'effet pour que je me sente définitivement bien. Ce n'était pas une douleur médicale mais au contraire surnaturelle. L'origine n'avait rien à voir avec mon organisme. C'était à cause des signes. Cette douleur, personne ne pouvait la comprendre ni même la subir à la même hauteur que moi. C'était ainsi, décidé par avance. Je devais vivre tout cela seul. Le seul soutien possible n'était qu'un soutien moral et rien d'autre que cela. Et encore, le soutien simplement moral ne suffisait qu'à peine. Ce n'était qu'un bien provisoire qui n'effaçait pas ce que je subissais.

Après avoir jailli soudainement de cet arbre contre lequel je m'étais adossé, épuisé par la fatigue, l'homme venu vers moi se présenta naturellement en me tendant la main et en me donnant son identité complète. Je répondis à ce réflexe en serrant sa main et en dévoilant mon prénom, à défaut de révéler mon identité complète, chose que je ne faisais plus depuis bien des années, depuis le premier enlèvement de ma vie en réalité. J'avais perdu cette habitude et je n'allais sans doute jamais la retrouver.


- Samuel...je m'appelle Samuel.

La réaction de Simon concernant ce que j'avais fait subir à ces types m'étonna énormément. Il n'était absolument pas effrayé. Bien au contraire, il cherchait des réponses, sans une seule marque de peur détruisant son regard. Il voulait simplement des réponses sans manifester une seule image de la peur. J'étais un peur déstabilisé en voyant cela car je n'avais pas l'habitude des personnes fascinées par le carnage au point de vouloir une réponse. Ce n'était vraiment pas dans mes habitudes.

- J'ai juste une fâcheuse tendance à m'attirer des ennuis ces temps-ci, des ennuis représentés souvent par un groupe de types me coinçant pour vouloir me faire la peau ou des trucs de ce style. Je comprends que vous n'ayez pas voulu intervenir et cela m'aurait même étonné que vous acceptiez de le faire. Les ennuis dans lesquels je plonge sont tellement complexes que je n'ai pas envie de mêler injustement des vies innocentes à tout cela. Ils veulent me faire du mal...se servir de moi...bref ils me veulent. C'est pour ça que je dis que c'est complexe. Ce feu que j'ai utilisé, c'est un don que je possède. Habituellement, je ne souffre pas autant, mais je ne passe pas aussi mon temps à cramer autant de types à la fois non plus...

Et là vint la question du bandage. Qu'allais-je bien pouvoir répondre là ? Déjà que la situation du meurtrier incinérateur n'avait rien de magnifique, je n'allais pas en plus de cela plonger dans le rôle de curiosité ambulante à cause de mes signes. Non...je n'allais jamais pouvoir dire la vérité...

- Je ne suis pas blessé...juste épuisé c'est tout...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/04/2013
Messages : 53

Capacité(s) : Absorption électrique

Camp : Villains

Feuille de personnage
Activité RP: 2 en cours
Mode RP: ON
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Mer 24 Avr - 7:15

Plus on avancé dans notre discussion et plus l'homme semblé s'affaiblir , il était véritablement dans un piteuse état et me paraissait vraiment mystérieux . Il venait pourtant de tuer quatre homme sous mes yeux mais je n'étais pas effrayé . Le meurtre était une chose qui m'était familière Alors que cela soit un , deux , trois ou quatre personnes tués , cela m'indifférait et puis il avait ses raisons , s'il ne s'était pas défendu ils lui auraient fait la peau .
Il me répondit enfin en me donnant son prénom , tiens pas de nom ? Encore une question mystérieuse , sans doute pour raisons personnelles ou bien pour ne pas éveiller un quelconque soupçon . Il se prénommait donc Samuel .
A la suite , il m'expliquait le pourquoi de cette embuscade . Ah ouais ... c'est bien e que je me doutais , il était bourré d'ennuis en ce moment , et il n'y avait pas besoin de disposait d'une grande intelligence pour s'en apercevoir .
Je me retins de rire lorsqu'il parlait de "vies innocentes" s'il s'avait ce que j'avais fais il ne dirait certainement pas cela .
Alors comme ça ses problèmes étaient complexes ? Hum ... intéressant ... cet homme devait caché un lourd secret que je ne tarderai pas à découvrir . En outre , mon jeu de naïf avait parfaitement fonctionné , il me dévoilé à présent que son feu était un don . Wouah quelle révélation ! En meme temps cela aurait pu être quoi d'autre ? Un tour de magie ? Haha ... Il était temps que je lui révèle moi aussi mon "don" pour me le mettre dans la poche .


Donc ... Samuel , vous voyez ce pouvoir dont vous me parlez ... je ne suis pas vraiment étonné de l'avoir vu à l'oeuvre ce soir , tout comme je ne suis pas étonné de vous avoir vu brûler vif ces quatre types . Vous savez pourquoi ?

Il avait l'air intrigué , je cherchai alors désespérément une source d'électricité qu'il pouvait y avoir dans les parages . Je vis alors un lampadaire pas très loin de là où nous nous trouvions . Je le fixais et me concentré dessus .

Car si vous avez un don ...

Je plaçais ma main en direction du lampadaire toujours assez concentré ... puis je fis jaillir toute l'électricité concentré dans ce lampadaire , je l'attirai complètement dans ma main jusqu'à ce que le lampadaire s'éteigne . Je déplaçais ensuite ma main vers un endroit désert et refaisais jaillir toute la puissance électrique dans cette direction sous les yeux ébahis de Samuel .

... Nous sommes deux .

Suite à cette révélation je le voyais complètement surpris , cela aurait du le rassurer que j'ai un don moi aussi , non ? Mais une autre question me venait à l'idée , toujours la même au sujet du bandage . Il m'avait donné une réponse plus qu'insatisfaisante concernant ce dernier ... un bandage parce que l'on est épuisé ? Je voyais qu'il me mentait , il cachait quelque chose sous ce bandage . Je commençais alors à le tutoyer .

Tu portes donc ce bandage parce que tu es épuisé ? Juste pour ça ? Je pense que tu me caches des choses Samuel ...N'aurait pas un rapport avec les soucis que tu as ?

Je le connaissais à peine , mais cet homme m'avez suffisamment intrigué comme ça pour que je trouve les réponses à mes questions . En plus c'était le premier que je croisais qui disposait d'un pouvoir tout comme moi . C'était donc le destin qui m'avait mit sur sa route ce soir .

_________________

Le mal est déjà né ...


Simon Harper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Mer 24 Avr - 23:46

Désormais une chose était certaine. Cette rencontre avec Simon ne s’était pas faite par le biais du hasard. Je ne savais pas comment expliquer ce que je ressentais en cet instant précis, mais j’avais l’impression d’avoir été mené vers lui pour une raison bien précise, une cause que je ne parvenais pas à déterminer pour l’instant. Le fait qu’il soit doté d’un don lui aussi avait sans doute une signification dans tout cela mais je ne parvenais pas encore à cerner la logique de ces événements. Peut-être que Simon forgeait la raison qui m’incitait à rester à l’extérieur, la chose qui m’obligeait à ne surtout pas fuir un lieu où pourtant ces quatre types auraient pu me faire la peau. La raison me disait de courir mais mon cœur ne l’écoutait absolument pas. J’étais littéralement bloqué en attente de rencontrer Simon. Maintenant, je demeurais extrêmement intrigué par cette rencontre. Pourquoi me réunir avec une personne comme Simon. Il y avait forcément un but mais je ne parvenais pas à le comprendre. Meknes ne semblait pas capable de me répondre pour l’instant. Son absence n’était en général pas un bon présage. En effet, à chaque fois qu’il ne répondait pas, c’était parce qu’un problème commençait peu à peu à apparaître dans le but de m’empoisonner la vie. L’absence de mon ancêtre ne me rassurait pas et c’était sans doute ce qui m’empêchait de parfaitement cerner le caractère de Simon. Il était soit un pourri soit un innocent mais je ne pouvais pas encore fixer la frontière en tout cas pas tant que je ne le connaissais pas suffisamment.

Je découvris les effets de son pouvoir et j’en fus d’ailleurs un peu surpris. En même temps on ne s’attendait pas forcément à vivre une chose pareille en rencontrant soudainement un type après en avoir cramé quatre autres voulant me faire la peau avec toute la cruauté possible que le pire des monstres pouvait offrir. C’était la surprise d’être tombé sur un point commun tel que celui-là mais aussi une certaine peur. Il m’arrivait souvent de faire des rencontres assez louches ces temps-ci et j’avais peur que ce Simon en soit une lui aussi. Cette peur était intense, à la vue du fait que je n’étais qu’un aimant à bizarreries ces temps-ci. Je restais vigilant. Il le fallait car je ne pouvais pas dévoiler l’intégralité de mes problèmes aux premiers venus, surtout celui des signes qui était juste le pire de tous ceux qui me déchiraient en ce moment. Bien évidemment, je ne pouvais pas éviter la question concernant tout ce…truc imposant. Je ne pouvais pas trouver une fausse excuse éternellement. En même temps allez en trouver une pour une chose qui ne devrait normalement pas exister, car ce n’était pas marrant.


- Ce bandage a en effet un rapport avec les soucis que j‘ai, un énorme rapport mais je ne peux pas en parler. Je ne peux malheureusement pas parler de tout ce que cela implique…c’est vraiment trop complexe et c’est aussi un coup pour passer pour un fou.

Mon regard était distant, comme ailleurs. Il était facile de comprendre que ce sujet me gênait et que j’avais surtout envie de passer à autre chose. Si jamais je continuais à évoquer mon bandage, la conversation allait sans doute dévier sur les signes et là je serais sans doute très mal barré. Il fallait éviter des quelconques problèmes pour moi. J’eus une amélioration au niveau de ma santé. Ma respiration avait fini par devenir beaucoup plus régulière. Cela me rassurait car ma santé n’était finalement pas aussi désastreuse que prévue.

Je pris appui sur une branche à ma portée dans le but de me relever. Le mieux se confirmait alors. Je respirais mieux. Je n’avais plus de vertige. Tout était redevenu à peu près normal.


- Faut croire que mon état s’est amélioré…tant mieux. Dis-je avec une pointe de soulagement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/04/2013
Messages : 53

Capacité(s) : Absorption électrique

Camp : Villains

Feuille de personnage
Activité RP: 2 en cours
Mode RP: ON
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Jeu 25 Avr - 6:31

Samuel avait l'air abasourdit par la révélation de mon don , en effet désormais je pouvais dire qu'on était dans la même "gamme" d'individus , ceux qui possédaient des dons , des pouvoirs extraordinaires tout en gardant une apparence pour le moins ordinaire . Maintenant j'en étais sur , si il y en avait un autre comme moi , alors il y en avait des dizaines d'autres , des centaines , peut-être même plus ...J'avais besoin de les voir , de les rencontrer .... mais ça je le ferai une fois que le cas de Samuel sera réglé . Une fois que j'aurai reçu toutes les réponses que j'attendais .
Je ressentais une espèce de légère peur en lui , étrange , , je n'avais pourtant encore rien fais . Il me révélait donc à moitié la véritable signification de son bandage . Pourquoi m'avait-il menti ? Il avait donc en effet quelque chose à cacher . Quelque chose qui le dérangeait au plus haut point apparemment .


Hmm je vois ... ce qu'il cache est donc la source de tout tes problèmes . Je pense que si , tu peux en parler , tu peux m'en parler . Peu importe que cela soit complexe ou dingue , je veux que tu m'expliques de long en large ce que tout cela signifie , en commençant tout d'abord par le retirer pour que je vois ce qu'il y a sur ton bras . Et bien sur fini les mensonges .

Il était nécessaire que je me montre menaçant pour le pousser au plus vite à la révélation sinon on y était encore pour un bon moment . Ce sujet le gêné vraiment à voir sa mine c'était justement ce qui m'intriguait .
Il eut à la suite comme un regain de forme , il se leva avec l'appuie d'une branche et réussi à se dresser devant moi . Il avait désormais l'air d’être dans un état physique normal .


Certes ton état physique s'est amélioré , mais il pourrait vite retomber au plus bas si tu ne me révèle pas le fin mot de toute cette histoire qui semble si complexe à tes yeux et si mystérieuse aux miens .

Je le regardais avec un regard des plus sérieux droit dans ses yeux attendant ce qu'il allait me dire , si cela ne me convenait je serai dans l'obligation de prendre des mesures radicales .

Allé dis moi , vas-y raconte moi tout , je suis sur que ça ira mieux après , tu seras comme soulagé .

Dis-je avec une voix des plus démoniaques , je devais passer par là pour le faire entrer dans une inquiétude élevé , il le fallait pour qu'il m'avoue tout et à vrai dire , je prenais un certain plaisir à faire cela .

_________________

Le mal est déjà né ...


Simon Harper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Ven 26 Avr - 14:38

Plus il parlait de ce que j'avais sur mon bras et plus je me renfermais sur moi-même. L'apparition de ces signes avait réussi à me gâcher la vie en la rendant encore plus complexe qu'elle ne l'était déjà. J'étais devenu un objet prophétique, un machin curieux qui à priori devait porter la planète dans un avenir bénéfique ou bien dans l'autre sens. Cette histoire tellement compliquée me perdait car je ne comprenais pas encore tout ce que ceci impliquait. Je savais que je n'étais pas la personne la plus puissante de la Terre. Certains pouvaient même copier les pouvoirs et les emmagasiner en eux alors pourquoi confier l'avenir à un type qui pouvait simplement cramer des trucs, se guérir, se protéger et voir l'avenir à cause de son égyptien d'ancêtre ? Je n'étais pas le plus fort autant physiquement que mentalement. Je ne me considérais pas comme un être exceptionnel mais les légendes le faisaient. Tout ceci n'avait aucun sens.

Au départ, la présence de Simon m'avait brièvement rassuré car j'avais juste eu l'occasion de ne pas être seul mais j'avais maintenant compris qu'un côté sournois siégeait quelque part derrière son regard. Il voulait à tout prix savoir ce qui était sur mon bras au point même de prendre un ton menaçant pour que je fasse la révélation du siècle mais je ne pouvais pas la faire. Je ne pouvais pas tout lui dire parce que je ne savais pas tout. Celui qui savait tout n'était autre que Meknes et il avait juré de me protéger de cette information tant que je n'étais pas prêt à l'entendre dans son intégralité et puis aussi pour que je sois incapable de la dévoiler si jamais on me faisait subir un chantage tel que celui-là.

J'allais encore lui dire que je ne pouvais pas en parler quand Meknes me fit signe que quelque chose allait se produire, sans me dire quoi bien évidemment.


- 3...2...1

Je me retrouvais éjecté comme une merde pour atterrir contre un arbre avec un bon gros coup sur la tête en prime. Un énième enfoiré venait de sortir de l'ombre croyant qu'il allait réussir là où les autres avaient échoué. Je me relevais après mon coup sur la tête, qui fut guéri en quelques instants par ma lumière. Mon regard avait clairement changé pour devenir plus sombre. Un côté de moi-même que je haïssais venait de se réveiller. Ce n'était pas le Meknes qui m'aidait à survivre mais plutôt le Meknes qui détestait toutes les personnes qui s'attaquaient à moi.

- A ce que je vois espèce d'ordure vous ne parvenez jamais à saisir le message.

Un cercle de feu se généra autour du corps de l'ordure en question tandis que je m'approchais de lui.

- Personne ne s'en prend à mon héritier, c'est clair ? Quiconque le touche a affaire à moi.

Le lascar ne bougeait pas. Voir sa gueule enfermée dans une frayeur telle que la sienne me réjouissait. Je laissais une ouverture dans le cercle de feu avant de lui dire ceci :

- Dégage de là avant que je ne décide finalement de t'incinérer sans aucun remord. Un seul mauvais pas de ta part, même hors de ma vue et je le saurais. Tu as intérêt à filer droit sinon je t'en colle une, compris ? Si tu as tout compris barre-toi en courant et n'emmerde plus Samuel, c'est clair ?!

Le voir dégager en vitesse comme une vraie mauviette me fit rigoler. Il était tellement pathétique que je me demandais comment il avait pu oser vouloir m'attaquer. Maintenant, revenons au cas de Simon

- Bon qu'est-ce que tu me voulais toi déjà ? Ah oui, que je te dise ce qu'il y a sur le bandage. Samuel n'a pas envie de t'en parler et il ne peut d'ailleurs pas le faire car il n'est pas au courant de tout ce que cela implique. Je le préserve de tout cela pour son bien tout en me préservant moi aussi pour éviter que je vende la mèche. Tu pourras tout essayer mais cette information est verrouillée dans notre tête tant que ce n'est pas l'heure de la découvrir intégralement.

On pouvait le sentir que j'étais en colère. Moi je n'avais pas suffisamment de force pour l'exprimer. Meknes par contre possédait toutes les armes pour le faire.

- Je ne suis pas de ceux qu'on menace et qui abandonnent tout parce qu'un type veut découvrir la véritable importance de son existence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/04/2013
Messages : 53

Capacité(s) : Absorption électrique

Camp : Villains

Feuille de personnage
Activité RP: 2 en cours
Mode RP: ON
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Ven 26 Avr - 16:29

J'attendais une réponse dans mon sens de sa part lorsqu'un mystérieuse individu vint balancer de toute sa force Samuel contre un arbre . Je levais les yeux au ciel , mais putain il ne pouvait venir le tabasser à un autre moment ? J'étais en pleine discussion ! Sans surprise Samuel se débarassa assez facilement de cet inconnu grace à son pouvoir mais ce n'est pas cela qui me marqua . En effet vu la force avec laquelle il avait été projetait , Langster devait etre au moins blessé ou avoir mal . Il n'en était rien , il se releva comme si de rien n'était et l'encercla de flammes . Il cachait bien son jeu le coquin , il avait en effet un second povuoir et il ne fallait pas etre un érudit pour s'en rendre compte . Ce pouvoir devait etre sans doute l'auto-guérison . intéressant tout cela ... très intéressant .
Il ne tarda pas à faire fuir son agresseur .


Je ne l'aurai pas épargné à ta place .

Quelque chose d'autre me frappa , Langster était comme changeait , comme-ci un autre avait prit possession de son corps et de son esprit . Il se reconcentra sur moi et me parla de ce qui se cachait sous son bras et qui semblait tant convoité .
Alors comme ça Samuel ne pouvait et ne voulait pas me révéler le fin mot de l'histoire , tout cela restait très mystérieux , surtout quand j'entendais la suite . J'avais en effet la confirmation que Langster était habité par quelqu'un d'autre en ce moment puisque apparemment ce quelqu'un d'autre le protégeait de totu cela et se protégeait lui meme puisqu'il n'en savait pas plus que Samuel .
Bon allé ça suffit les conneries .


Intéressant tout cela quand meme ... Dis moi toi , qui que tu sois , puisque vous ne savez pas grand chose tout les deux , pourquoi je ne t'oterais pas ce bandage dans la seconde pour tout comprendre ? Tu ne me fais absolument pas peur tu sais .

Effectivement ce nouvel etre ne m'effrayais pas plus que ça . Il était claire qu'il était plus fort , plus puissant , plus hargneux que Samuel mais tout ce qu'il faisait jaillir en moi c'était une certaine excitation . En effet si je pouvais me débarasser de lui cela serait un beau trophé . En outre si je le tuais , vu sa puissance , personne ne pourrait se mettre en travers de ma route et en plus je détiendrais ce qui se cache sous ce fameux bandage centre de toutes les convoitises .

Bon ... je vais te laisser une dernière chance , une dernière porte de sortie ... Sois tu enlèves ce bandage , sois c'est moi qui te l'enlève .

De toute façon quelque soit sa réponse cela finirait très mal pour lui , meme s'il disposait de l'auto-guérison il devait sans doute avoir un point faible , c'était impossible qu'il soit immortel , ce point faible je n'allai pas tarder à le découvrir mais totu d'abord il fallait que je vois , que je ressente par moi meme ce dont il était capable .
Je commençais à me charger , toute source électrique dans les envrions explosaient et se rejoignait dans mes deux mains , j'affichais un large sourire provocateur .


Alors ? J'attends ...

_________________

Le mal est déjà né ...


Simon Harper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Sam 27 Avr - 23:33

Au profit de la possession de mon corps par Meknes, je venais de tout abandonner. Contrairement à moi, il ne semblait pas perturbé par l'apparition des signes prophétiques sur notre bras. Je ne savais pas d'où il tenait une force de caractère comme la sienne, mais il avait plus de facilité à encaisser les horreurs. Il parvenait plus facilement à accepter ce qui nous arrivait alors que moi je m'en sentais incapable. Le passé de mon ancêtre était affreusement pesant. Il avait vécu horreurs sur horreurs, se faisant le plus souvent prendre pour le fils de Satan alors que ce n'était pas le cas. Ce passé, il l'avait vécu en étant détesté de tout. Ce fait lui avait donné une force que je n'aurais sans doute jamais durant tout le reste de mon existence. Sa force de caractère dépassait de loin ma force personnelle. Jamais je ne serais aussi fort que lui. Jamais... Sans lui jamais je n'aurais pu me débarrasser de ce type qui avait simplement envie de m'exploser le crâne. J'aurais craqué. Meknes était ma force mentale quand moi je n'en avais plus et cela arrivait souvent ces temps-ci. J'étais clairement vulnérable et il me fallait encore pas mal de temps pour me remettre pleinement de cette terrible nuit où tout avait changé.

Simon n'aurait pas épargné ce type à notre place et je savais bien que cette perspective avait démangé Meknes qui avait bien envie de faire payer l'affront de ce type de nous attaquer tous les deux. Il ne l'avait pas fait parce que je savais que Meknes avait un bon fond. Il n'était pas un meurtrier ni même un vengeur même si cet instinct le nourrissait depuis maintenant des années. Simon semblait toujours intéressé par ce qui sommeillait sous le bandage au point même de nous menacer pour qu'on le dévoile, mais ce n'était pas certain que Meknes cède. Il était beaucoup plus têtu que je ne l'étais. Ce n'était pas un chargement énergétique qui allait lui faire peur. Il était assez, comment dire, imprudent et à la fois extrêmement brave. Il était sans doute le plus fiable des protecteurs que je possédais. Je sentais bien que Meknes avait une idée derrière la tête mais je ne parvenais pas à cerner cette dernière. Ses envies m'échappaient.


- Cela ne sert à rien de vouloir t'exciter comme ça Simon. Sincèrement, cela ne sert à rien de gaspiller ton énergie surtout contre moi parce qu'avec ma tête de mule ton attaque sera réduite en poussière. Bref, je vais te dire sans doute la chose qui va t'arranger et qui va m'arranger aussi car franchement je n'ai pas envie de me faire chier.

C'était à cet instant précis que j'avais peur de Meknes. Il nous embarquaient dans un pétrin démesuré en agissant de cette manière.

- Que je te montre ce que j'ai sous le bras ou pas de toute façon tu ne pourras pas savoir de quoi il s'agit. J'ai délibérément caché l'information à Samuel mais également à ma propre confiance pour éviter justement qu'on se trahisse. Tu veux les voir ? Et bien amuse-toi et viens jeter un œil mais sache que cela ne te servira à rien car on sera incapable de t'expliquer la signification de tout ça. Alors, tu veux jeter un œil ? Fais-toi plaisir et viens alors auprès de moi. Epargne donc ton électricité qui ne sera au final qu'une étincelle ne servant à rien du tout, surtout en ma présence.

Mais Meknes avait-il perdu la tête ? Pourquoi faisait-il ça ? Je ne comprenais plus rien du tout à ses agissements...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/04/2013
Messages : 53

Capacité(s) : Absorption électrique

Camp : Villains

Feuille de personnage
Activité RP: 2 en cours
Mode RP: ON
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Dim 28 Avr - 7:19

L'homme semblait en pleine réflexion , je jubilais , peut-être que je l'avais intimidé en me chargeant de cette façon , à vrai dire j'étais assez confiant pour qu'il me montre et m'avoue tout , j'affichais un sourire diabolique de toutes mes dents attendant patiemment sa réponse qui arrivait justement .
Ah ... merde ... Il n'avait en vérité ressentis aucune peur , même pas un petit peu . Il fit volé en éclat mes derniers espoirs en me révélant que mes charges électrique n'auraient eu aucune effet sur lui et elles auraient été réduites à de minables étincelles . Bon ok ça c'est dit ...
J'étais intriguait parce qu'il me racontait ensuite , il allait me dire quelque chose qui nous arrangerait tout les deux ? Ah Bon ?! Personnellement je ne voyais pas quoi ...
Ah ! Enfin il se montrait sage . Il allait enfin me révélait ce qu'il y avait en dessous de ce foutu bandage .


Et bien ... ce n'est pas trop tôt ! Sage décision .

Bon apparemment je n'y comprendrai absolument rien mais peu importe , l'important c'est que je sache ce qu'il s'y cachait , on ne sait jamais ça pourrait toujours servir dans un avenir proche .
Je me déchargeais alors à moitié , oui qu'à moitié , je gardais un peu d'énergie dans mes mains car on ne savait jamais, il aurait très bien pu me tendre un petit piège .
Je marchais alors progressivement vers lui tout en lui disant quelque chose d'autre .


J'ai quelque chose d'autre à te demander , j'aimerai savoir si tu connaissais d'autres gens comme nous , d'autres individus extraordinaire , dotés de dons uniques , plus impressionnants les uns que les autres car j'aimerai bien les rencontrer .

Bien sur je voulais en trouver d'autre pour m'en servir à des fins les plus machiavéliques mais ce n'est pas le sujet du moment , passons ...
Je me dirigeais donc à proximité de Samuel ou du mec qui était en lui et attendais , avec une certaine envie , qu'il enlève son satané bandage .

_________________

Le mal est déjà né ...


Simon Harper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Lun 29 Avr - 23:46

Sans doute pour la première fois depuis qu'on cohabitait ensemble, Meknes m'avait effrayé en adoptant un comportement extrêmement suicidaire en la présence de Simon, un comportement qui aurait très bien pu nous mettre en danger tous les deux. Pourtant, aussi étonnant que cela puisse paraître, mon ancêtre savait ce qu'il faisait. Il agissait délibérément ainsi car il savait que c'était la meilleure façon de nous en sortir sans trop de casse. Même s'il me faisait très souvent peur dans sa façon d'agir, Meknes était quand même un génie que je ne devais pas sous-estimer. Il avait des méthodes d'agissement peu orthodoxes mais ces dernières fonctionnaient la plupart du temps, chose que je ne pouvais pas ignorer. Il était le meilleur pour nous sortir l'un et l'autre des pires embarras existant sur cette planète, ceux qu'on ne cessait de cumuler ensemble en tant que porteurs des deux avenirs, le carrefour du bien et du mal, ces...êtres bizarres qu'on était. Franchement, cela paraissait assez douloureux comme situation et surtout invivable pour n'importe quel mortel.

Finalement Simon s'approchait de nous...enfin de moi, en disant que la décision était sage mais moi je ne pouvais pas le juger de la même manière. Je pus voir qu'il ne se déchargeait qu'à moitié, sans doute par peur de tomber dans un piège tendu par Meknes, mais connaissant ce dernier cela m'étonnerait que ce soit un piège. Sa décision semblait tellement sérieuse que le fait de percevoir un voile derrière ses intentions me paraissait absurde. Avant que je ne me décide à dévoiler ce qu'il y avait sous le bandage, Simon me posa une toute autre question, afin de savoir si je connaissais d'autres personnes dotées de dons soi-disant pour les rencontrer par la suite. Là, Meknes cernait une certaine embrouille mais il voulait quand même garder le contrôle de la situation. Il répondit alors à ma place ceci :


- J'en connais plusieurs en effet mais pas question que je dénonce nos amis mutuels à Samuel et moi. Que ce soit de Samuel ou bien de moi tu obtiendras la même réponse. Par contre, je peux juste te dire une chose. Tu cherches des personnes dotées de dons afin de les rencontrer ? Sache que tu es dans la bonne ville. Tu n'as même pas besoin de demander à des personnes de te diriger vers des connaissances pour en trouver. Il suffit juste d'ouvrir l'œil pour cerner l'événement qui diffère du quotidien pour savoir qu'un don est derrière tout cela. Même si le gouvernement est contre nous, certains se montrent quand même et souvent d'ailleurs. Ouvre l'œil, et tu verras par toi-même. Rien qu'en regardant autour de nous on repère facilement quelques rebelles.

Maintenant qu'il était auprès de moi, je lui dis en lui tendant la bande symbolisant le début du bandage :

- Alors prêt à découvrir nos décorations ? Déballe-moi comme ta pochette surprise dans ce cas. De toute manière, j'ai plusieurs autres bandes sur moi pour changer ce bandage une fois que tu l'auras enlevé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/04/2013
Messages : 53

Capacité(s) : Absorption électrique

Camp : Villains

Feuille de personnage
Activité RP: 2 en cours
Mode RP: ON
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Mar 30 Avr - 6:47

Je m'approchais donc d'eux à pas de velours en gardant quelques recharges sur moi vraiment au cas où un piège serait tendu , on ne sait jamais avec eux ... Avant qu'il ne me dévoile la face cachée du bandage il répondit tout d'abord à ma première question . Sans surprise il ne me dévoilé l'identité de personne mais j'avais déjà la certitude qu'il en connaissait puisqu'il me le confirmait et qu'il les appelaient même ses amis . Selon lui je n'avais pas besoin de chercher pour en trouver des comme nous et en plus j'étais dans la bonne ville . Alors parfait , dès que j'allai obtenir ce que je voulais depuis déjà un petit moment avec Samuel et la chose qui le contrôlait je me mettrai à la recherche d'autres individus comme nous dotés de pouvoirs extraordinaires tout en gardant une apparence des plus ordinaires . Une fois l'un de ces dernier trouvé j'aviserai pour obtenir ce que je souhaitais , car oui le bandage n'était pas la seule chose qui m’obnubilait en ce moment , beaucoup de chose trottés dans ma tête ainsi que des questions sans réponses .
Je ne répondis rien à ce qu'il me dit dans un premier temps me contentant d’engranger toutes les informations nécessaires , désormais j'étais en tête avec lui .


Bon Alors ?

J'attendais ... puis il me demanda de lui ôter le bandage , de le déballer comme ma pochette surprise ... Quelle humour !

Bien , si tu veux .

Je retirais dès lors ce fameux bandage et regardais attentivement ce qui était là , disposait sur son bras sans trop comprendre , j'attendais bien sur une explication de Samuel en fin d'eux .

Je ne comprends rien .... Explique moi s'il te plait .

J'étais à la fois surpris et satisfait , surpris car cette révélation ne m'apportait rien pour le moment et satisfait car j'avais quand même réussi à avoir ce que je désirai . Maintenant il fallait que j'obtienne un minimum de compréhension .

_________________

Le mal est déjà né ...


Simon Harper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Langster
Light Of The Assassin
avatar

Date d'inscription : 17/05/2011
Messages : 11778

Capacité(s) : Pyrokinésie Avancée et Lumière de Guérison/Bouclier (autoguérison et guérison d'autrui)

Camp : Neutres/Hybrides

Feuille de personnage
Activité RP: 20 sujets en cours
Mode RP: On, mais bon...j'en ai quand même 20 x)
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Jeu 2 Mai - 0:17

Mes méninges avaient beau se remuer dans tous les sens pour tenter de comprendre le plan assez farfelu de Meknes mais je n'y parvenais pas. Tout ce que je voyais était le côté assez suicidaire de son manège. Pourquoi oser dévoiler justement ce qui se cachait sur notre bandage à quelqu'un qui souhaitait justement le découvrir à tout prix ? A mes yeux, cela n'avait aucun sens. Il le faisait en ayant conscience du fait qu'il n'allait pas pouvoir tout lui expliquer à cause du fait qu'il avait caché la majeure partie des informations dans un espace dérobé de notre mémoire, un espace auquel on n'avait pas accès tant qu'on ne se sentait pas prêts tous les deux à entrevoir "le pire". En effet, Meknes avait symbolisé ce qui nous arrivait comme étant la pire chose à subir dans une vie, une chose que personne d'autre que nous ne vivra dans son existence. Notre corps était devenu un objet de prophétie avec désormais la preuve vivante de notre importance, ce qu'on ne voyait pas jusqu'à présent. Seules les légendes prouvaient que nous étions tous les deux mon ancêtre et moi importants pour l'avenir de ce monde, enfin surtout moi...enfin peu importe.

Simon déballa mon bras tel que Meknes lui avait dit. Cette impression de pochette surprise me déplaisait mais je savais que Meknes agissait ainsi pour une bonne raison. Dans un sens il me mettait en sécurité pour éviter que je ne sois en danger parce que quelqu'un connaîtrait la profondeur de mon importance pour cette Terre chose qui, si jamais cela arrivait, pourrait mettre un terme à mon destin selon la personne qui apprend la vérité. Aujourd'hui, Simon allait apprendre une parcelle de la vérité, celle avec laquelle il n'allait sans doute jamais comprendre le reste, que nous ne pourrions pas lui expliquer de toute manière. Il pouvait désormais découvrir mes signes, ces choses que je portais alors que je ne le souhaitais pas. Autant commencer par le début concernant les explications.


- C'est assez récent et on ne comprend pas encore tout ce que cela implique pour l'instant. Ces signes sont apparus sur ce bras une nuit alors que nous étions dans un sacré pétrin parce que des obsédés s'intéressaient à nos dons et à ce qu'on va devenir dans le futur. Ils sont pour ainsi dire la preuve qu'on a un rôle à jouer, enfin que Samuel surtout a un rôle à jouer à l'avenir. Moi je ne suis qu'accessoire car je me suis juste réincarné en lui dans le but de l'aider à affronter tout ça. Je suis un lointain ancêtre venant d'Egypte ancienne. On m'a longtemps considéré comme le fils du diable parce que personne ne supportait les dons que j'avais. Pour Samuel ce sera très différent. Les temps d'aujourd'hui sont durs, surtout pour les gens possédant des dons comme nous, mais Samuel a clairement un destin meilleur que le mien. Il peut entre autre tous nous sauver et à priori ces signes en sont la preuve publique. Au départ, peu de gens étaient au courant, du moins ceux qui lisent les légendes qui nous concernent mais maintenant qu'on a ça sur le bras, il devient difficile de nous planquer alors autant forcer le destin parfois...

Meknes était le champion toute catégorie lorsqu’il fallait tenter de fournir des explications entre guillemets tangibles. Il en disait assez pour que ça soit considéré comme une révélation mais pas trop pour éviter qu'il s'intéresse trop à moi. La clé était dans le "entre autre" qui englobait tout ce que Meknes ne pouvait ou bien ne savait pas dévoiler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/04/2013
Messages : 53

Capacité(s) : Absorption électrique

Camp : Villains

Feuille de personnage
Activité RP: 2 en cours
Mode RP: ON
Tes Relations:
MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    Dim 5 Mai - 12:56

Je l'écoutais attentivement tout en observant les moindres détails de ces mystérieux signes disposaient sur le bras de Samuel . Tout cela était quand même bien compliqué et à vrai dire je ne comprenais strictement rien pour le moment , mais viendra bien , un moment ou l'autre , une révélation , un événement ou quelque chose d'hors du commun qui se produira , et , à ce moment là j'en saurai plus , et grâce à la visualisation de ces signes je serai bien avancé .
Bon maintenant qu'il avait fini sa petite explication qui m'apportait plus de question que de réponses j'en avais terminé avec lui . Je savais qu'il disposait de signes étranges sur le bras qui bouleverseraient le destin de l'humanité , qu'il disposait de plusieurs pouvoirs à ma connaissance la pyrokinésie et l'autoguérison , qu'il avait un ancêtre en lui donc une double personnalité et enfin que le monde grouillait de personnes possédant également un pouvoir voir plus et qu'ils n'étaient apparemment pas bien difficile de les retrouver , c'est d'ailleurs ce que j'allai faire désormais , retrouver des personnes de la même espèce pour avoir peut-être d'autres réponses .


Bien .... je crois que l'on en a terminé pour ce soir tout les deux ... ou tout les trois . Je vais tout de même te remercier pour ce que tu m'as apporté et pour ce que tu m'as révéler . Cela me sera très utile à l'avenir .

Je le regardais un sourire de coin aux lèvres tout en commençant à m'éloigner . j'en étais désormais certains , le destin m'avait mit sur la route de cet homme et nous étions , ainsi que toutes les personnes de notre race , celle des humains dotés de pouvoirs incroyable , destinés à accomplir d'extraordinaires prouesses dans le futur qui changera à jamais le visage de la planète .

Je suis sur que l'on sera amené à se recroiser dans un avenir proche , très proche ...

Je marchais à reculons avec désormais un large sourire aux lèvres en lui faisant un petit signe de la main . Puis peu à peu , je disparaissais dans l'obscurité de la nuit .

_________________

Le mal est déjà né ...


Simon Harper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Burning Bodies (avec Simon Harper)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Burning Bodies (avec Simon Harper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pousse ton cul je vois plus le soleil u.u BIATCH 1 VERSUS BIATCH 2 AVEC SIMON EN DECO (vwala t'es content è.é ?p
» ✛ (M/LIBRE) Simon Lebon feat Dillon Casey
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: U.S.A :: New York-