AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 In these arms (Pv avec Ryan Hawkins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: In these arms (Pv avec Ryan Hawkins)   Jeu 13 Sep - 12:26

J'avais dû partir et laisser un si bel ange derrière moi, mais les choses devaient reprendre leur cours. New York, cette ville, la mienne où j'étais née il y a de cela plus de 30 ans, allait me réserver des surprises. Mon père n'avait pas encore osé faire son apparition devant moi pour essayer de me reprendre ou bien de s'en prendre à mon fils. Je voyais encore que le gouvernement m'avait retrouvé près d'un des bâtiments publics de la ville. Je devais courir et heureusement que mon fils n'était pas là car j'allais me faire attraper. Ils étaient de plus en plus près comme s'ils avaient changé de stratégie. Mon cher ennemi préféré avait tout planifié au nom de ce cher Nathan. Ah, mais si seulement, je mettais enfin les personnes dotées de pouvoir en sécurité, je serais enfin heureuse. Je courrais pour me planquer derrière une benne à ordures afin de les duper puis je repartais dans l'autre sens. C'était encore des incapables. C'était de plus en plus facile. J'avais le sourire, enfin celui de pouvoir gagner contre ce gouvernement sans scrupules. Je continuais donc de marcher de nouveau tranquillement mais j'étais surprise par une attaque télékinétique qui venait en face de moi. J'atterrissais à terre. Cela faisait mal, bien mal mais je voyais le visage de celui qui allait m'attraper. Je reculais, essayant de montrer à mon agresseur une certaine peur mais qui était de façade. En regardant un peu plus loin, je voyais un jeune homme et là, je le reconnaissais. C'était Ryan. Il ne fallait pas qu'il tombe entre les griffes du gouvernement. J'utilisais mon pouvoir sur l'agent afin de l'expulser violemment à terre. Cet agent partait alors que je m'étais montrée plus qu'insistante et en colère. Je me relevais. Je me dirigeais vers Ryan afin de savoir s'il allait bien. Je le prenais dans mes bras pour faire un gros câlin.

Taylor : Ryan, je suis désolée de ce qui vient d'arriver. Comme à mon habitude, on a voulu me créer des ennuis mais tout va bien. Je suis heureuse de te voir. Cela fait du bien enfin de voir une personne de la famille, sans pour autant se disputer avec elle.

Je me demandais comment il appréhendait la question du gouvernement et leur implication. Je sais que dans la famille, tout le monde avait son propre camp. Liam essayait de prendre contact avec moi, en vue d'en finir avec mon père, Andrew par contre, je ne savais pas du tout ce qu'il me réservait mais avec Ryan, j'avais confiance. C'était la deuxième personne en qui j'avais le plus confiance en dehors de ma jeune soeur. Je l'invitais à marcher avec moi et de s'éloigner du lieu où le gouvernement allait me mettre la main dessus. On s'éloignait des lieux, espérant quand même que les agents allaient nous laisser tranquille, mais bon, je restais suspicieuse. J'entendais du bruit et je me disais que ces agents pourraient réserver bel et bien des surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In these arms (Pv avec Ryan Hawkins)   Mer 10 Oct - 23:31


In these arms ft Ryan Hawkins & Taylor Hawkins

    Pouvoir ériger un mur autour de moi et le monde extérieur. C'était ce que j'aurais aimé pouvoir faire, surtout dans des lieux comme les rues ultra bondées de New-York. Je filai aussi rapidement que mon jeu de coudes dans la foule me le permettait, la tête rentrée dans les épaules, le regard fixé en avant. Ne plus ressentir ce qui se tramait autour. Ne pas savoir que l'homme qui venait de passer à côté de moi était assez déprimé pour tenter de mettre fin à ces jours prochainement. Ne pas savoir que la fille qui venait de me bousculer, ne m'ayant pas vu, ressentait une si grande colère que j'avais la poitrine qui me serrait, probablement un problème de coeur, vue la pointe de jalousie qui me titillait et qui n'était certainement pas de moi. Vint un temps où la tristesse d'un homme endeuillé qui me collait aux basques devint insupportable, et je bifurquais dans une ruelle, laissant derrière moi le brouhaha irritant de la vie new-yorkaise.

    Je ne sais pas si c'est le hasard ou bien autre chose, mais je fus témoin d'une altercation inattendue. En fait, je la ressentis bien avant d'y faire face. Me pliant en deux sous un bouillon de douleur et de colère qui venait certainement de plusieurs personnes, je dus prendre le temps de calmer mon souffle, de reprendre mes esprits. Ce fut un homme volant que capta mon regard en premier lieu. Ou plutôt un homme qui venait de se faire violemment propulser par un pouvoir que je connaissais. Inquiet, je m'avançais, tentant d'ignorer la douleur de l'homme qui avait goûté le béton, pour apercevoir Taylor. L'homme prit la fuite devant l'insistance de ma cousine, et surtout sa colère, que je ressentais au centuple. Heureusement, elle disparut rapidement alors qu'elle vint me prendre dans ses bras. Je la serrai contre moi un instant, heureux de la revoir. Je ressentais sa confiance quand elle me voyait comme si c'était la mienne et en fait, c'était réciproque. S'il y avait bien une personne en qui jamais confiance, c'était elle.

    Ryan, je suis désolée de ce qui vient d'arriver. Comme à mon habitude, on a voulu me créer des ennuis mais tout va bien. Je suis heureuse de te voir. Cela fait du bien enfin de voir une personne de la famille, sans pour autant se disputer avec elle.

    Ça va, répondis-je, bien que j'étais encore troublé par les évènements. J'essayais de ne pas la troubler avec mon pouvoir. C'était ce qu'il y avait de plus dangereux. Parfois, je ressentais vivement les émotions des autres, les décuplais sans le vouloir, et involontairement, l'envoyai à d'autres. J'étais comme la connexion entre plusieurs personnes, et c'était ce que je préférais éviter. Je suis heureux aussi de te voir!

    Je marchai à ses côtés, comprenant que c'était dangereux de rester ici. Je ne savais pas vraiment ce qui nous poursuivait, à part que ça venait du gouvernement. À vrai dire, j'étais terrifié par ce qui pouvait m'arriver, à moi, et à mes proches. Déjà que j'avais une famille compliquée ... Recevant à la tonne ce qui se passait plus loin dans la grouillante vie de New-York, mes sens empathiques n'arrivaient pas à capter autre chose. Je m’entraînai le plus possible pour arriver à capter les émotions de personnes spécifiques intentionnellement. C'était un vrai calvaire, et j'étais loin de réussir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In these arms (Pv avec Ryan Hawkins)   Dim 14 Oct - 0:29

On pouvait se séparer un temps des siens, tout faire pour permettre au monde d'aller vers un mieux et pourtant, rien ne s'arrangeait. On avait un Petrelli en puissance qui n'avait qu'une seule obsession : nous traquer sans relâche. Courir, à force, c'était très fatiguant. C'était logique d'ailleurs de penser ainsi, mais bon. La colère était quelque chose de difficile à contrôler et surtout qui me permettait facilement de me dévier de mes objectifs si je la laissais prendre le dessus sur ma raison. J'avais remarqué Ryan et je savais d'une certaine façon que mon pouvoir pouvait être une torture pour lui car plus j'avançais dans le temps, plus le mien était en train de se développer. Un câlin surtout à un membre de sa famille, c'était ce qu'il fallait. J'avais confiance en Ryan. Je savais au moins qu'il ne ressemblait pas aux autres membres et surtout à mon père. Je pouvais voir que la situation le dépassait. Encore, heureusement pour lui, le gouvernement n'avait pas encore décidé de le traquer tout comme moi, mais la famille pouvait être en danger. Il me répondait quand même que ça allait. Notre équipe pouvait former quand même un duo particulier mais surtout, la colère était un moteur pour toutes les personnes ayant un pouvoir comme le sien. Il était aussi heureux de me voir. J'étais heureuse, au moins, je savais qu'il allait bien. On commençait à marcher ensemble, car c'était plus que dangereux. Alors que je regardais au loin, je ne voyais pour le moment personne et je pouvais mieux me concentrer sur Ryan.

Taylor : Je suis désolée pour ce qui est arrivé. Je ne pensais pas que le gouvernement nous empêcherait au moins de nous réunir en famille. J'espère quand même qu'ils ne viennent pas t'importuner. Je ne tiens pas à ce qu'il te fasse le moindre mal. Tu es l'un des rares à être encore au coeur de ma vie, je ne tiens pas à perdre ça. Je sais que ce genre de situation peut faire peur et je le conçois surtout à force de me voir courir partout. Je peux tenter de t'expliquer, de t'aider, afin justement de pouvoir t'éclairer.

Je pensais à mon père, le fait qu'il ait pu changer à un tel point qu'il était finalement passé au gouvernement et qu'il nous traquait comme des bêtes sauvages. Je savais qu'à un moment donné, je devrais me confronter à lui, mais pour le moment, je me devais de protéger ma famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In these arms (Pv avec Ryan Hawkins)   Dim 14 Oct - 21:36

    Voir quelqu'un en qui je pouvais mettre ma confiance me faisait du bien. Avec ma cousine, je me sentais moi-même. Bien sûr, à la maison, mes parents faisaient tout pour m'éviter un calvaire : Les disputes n'avaient que très rarement lieu près de moi. Mais revoir Taylor était ce qui me fallait ces temps-ci, je savais qu'elle faisait tout pour protéger notre famille. Je suis désolée pour ce qui est arrivé. Je ne pensais pas que le gouvernement nous empêcherait au moins de nous réunir en famille. J'espère quand même qu'ils ne viennent pas t'importuner. Pour l'instant ça allait, les seuls ennuis que j'avais venaient de mes pouvoirs, et c'était mieux comme ça. Mais chaque jour j'y pensais. Quand est-ce qu'ils viendraient nous faire du mal? Ruiner ce qui restait de familial? J'avais de la difficulté à mettre des noms sur ce ''ils'', et ça me stressait. Qui étaient tous ceux qui en voulaient aux spéciaux? J'en étais rendu à ne plus savoir de qui me méfier. Je ne tiens pas à ce qu'il te fasse le moindre mal. Tu es l'un des rares à être encore au coeur de ma vie, je ne tiens pas à perdre ça. Je sais que ce genre de situation peut faire peur et je le conçois surtout à force de me voir courir partout. Je peux tenter de t'expliquer, de t'aider, afin justement de pouvoir t'éclairer. En parler était ce qui pouvait le mieux m'aider, du moins, je l'espérais. Tous ces secrets, ça pouvait bouffer n'importe qui, et j'en faisais parti. Parfois, je me demandais ce qui ce serait passé si je n'avais eu aucun pouvoir. Ne pas avoir à se détester chaque jour car on est constamment affecté par ce qui se passe dans la vie des autres, ne pas avoir cette affreuse envie que le monde arrête de tourner, juste pour ne plus rien ressentir. Et surtout, ne pas avoir à regarder derrière son épaule dans la crainte de voir des hommes surgir prêts à faire je ne sais quoi.

    Jusqu'où crois-tu qu'ils vont aller? demandais-je, anxieux, les yeux dans les vagues, songeur, mais aussi terrifié. C'était la question que je me posais chaque jour. Jusqu'où ceux qui pourchassent les spéciaux sont prêts à aller. C'était égoïste selon moi de penser à cela, mais j'aimerais bien vivre ma vie. Dix-sept ans et je ne pouvais même pas en profiter, vivre sans l'inquiétude. Et des centaines de personnes étaient dans le même cas, seulement parce qu'ils étaient différents. C'était aberrant. Révoltant. Juste la situation de tout à l'heure, bien que je n'aille pas été impliqué, me remplissait de tout un tas d'émotions que je n'arrivais plus à bien déterminer. Colère? Tristesse? Inquiétude? Haine? Émotions que sans le vouloir je transmis à Taylor, la proximité et mon incapacité à contrôler quoi que ce soit ayant établi ce lien que je détestais tant. Me rendant compte de ce que je faisais, je m'écartai légèrement par réflexe, rougissant de malaise. Désolé ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In these arms (Pv avec Ryan Hawkins)   Jeu 18 Oct - 16:36

Je rêvais depuis longtemps d'un moment de calme, d'un moment de sérénité avec les miens mais à force, je prenais conscience de la difficulté. Je savais bien qu'à l'avenir, ce serait encore plus difficile mais je n'avais qu'un seul souhait : qu'enfin le gouvernement arrête son cirque de chasse et nous laisse tranquille. Au moins, en étant auprès de Ryan, j'avais l'impression de l'aider, de pouvoir lui apporter tout mon soutien nécessaire et également de l'aider à maîtriser son don. Pourquoi dans cette famille, on était doué pour provoquer des dégâts ? Je me le demandais encore aujourd'hui. Je n'avais jamais osé regarder la généalogie de ma famille, mais je ferais des découvertes sûrement. Ryan me demandait jusqu'où le gouvernement serait-il capable d'aller ? Je ne savais pas jusqu'où mais le gouvernement était capable d'utiliser tous les moyens nécessaires afin de pouvoir enfermer et neutraliser n'importe quel spécial. Etre un Hawkins sans faire peur, on aurait un traitement particulier. On était sur la liste prioritaire.

Taylor : Le gouvernement est capable de beaucoup de choses, avec des moyens assez conséquents. Ils utilisent des agents pour scruter où on se trouve. Comme nous sommes une famille avec des pouvoirs importants, on est logés sur la liste, la haute liste. On en a connu des épreuves et moi, en étant dans la résistance, je suis logée à la même enseigne que les autres terroristes. Mais rassure-toi sur une chose : je fais le bien même si d'autres pensent le contraire.

J'essayais de lui expliquer tout en faisant en sorte de le rassurer. Je voulais qu'il garde quand même confiance en moi et qu'il n'ait surtout pas peur de ce que je pourrais faire dans l'avenir. Je contrais les actions du gouvernement et il était possible que ma famille subisse encore plus les foudres du gouvernement. Je sentais quand même que la colère était en train de monter rien qu'en pensant à tout ce qui était en train de m'arriver. Ryan s'éloignait de moi et me regardait. Il rougissait. Il présentait ses excuses. Je le regardais droit dans les yeux.

Taylor : Tu n'as pas besoin de t'excuser, surtout avec moi. S'il y a bien quelqu'un qui peut comprendre le soucis de pouvoir, c'est moi. Je vais t'aider de ce côté-là et je trouve quand même que tu as fait des progrès.

J'étais protectrice avec lui mais au vu des circonstances, je me devais de le faire. Je jetais un coup d'oeil pour savoir si des agents étaient autour de nous. Je ne voyais rien mais je ne me sentirais pas tranquille pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In these arms (Pv avec Ryan Hawkins)   Sam 20 Oct - 1:15

    Suite à ma question en rapport avec le gouvernement, elle me répondit qu'ils étaient prêts à prendre de nombreux moyens, qu'ils avaient des yeux partout. Je la croyais assez facilement. Juste l'affrontement de tout à l'heure le prouvait. Je n'osais pas lui demander quand est-ce que tout ça allait cesser, ne voulant pas la possible réponse que jamais ils ne lâcheront le morceau. Je n'avais pas besoin de ça, j'étais déjà assez effrayé par la perspective que du jour au lendemain c'était possible de tout perdre. Elle précisa qu'elle était classée parmi les terroristes, car elle luttait, mais que je ne devais jamais croire que ce qu'elle faisait était mal. Elle n'avait nullement besoin de me le dire, je lui faisais entièrement confiance, et jamais je ne penserais qu'elle puisse faire quelque chose contre nous. Jamais. Lorsque je me rendis compte que sans faire exprès, je lui envoyais tout ce que je ressentais, je m'écartai en rougissant et m'excusant, mal à l'aise. Je détestais quand ça arrivait, j'avais l'impression de franchir une limite qu'il ne fallait pas franchir, que c'était mal.

    Tu n'as pas besoin de t'excuser, surtout avec moi. S'il y a bien quelqu'un qui peut comprendre le soucis de pouvoir, c'est moi. Je vais t'aider de ce côté-là et je trouve quand même que tu as fait des progrès.

    J'eus un sourire mi dubitatif mi reconnaissant. D'une part je doutais d'avoir fait des progrès, c'était tout autant pénible. Je n'étais pas comme mon père, dont le pouvoir de télékinésie permettait d'avoir un contrôle sur quelque chose de matériel. J'influençais les émotions, je les ressentais puissance mille. Parfois sans savoir si c'était de moi ou de quelqu'un autre. J'avais l'impression d'être complètement impuissant à contrôler quoi que ce soit, à être moi-même, ce qui était rageant. D'un autre côté, je lui étais reconnaissant de m'encourager. Mes parents m'aidaient, mais je me décourageais rapidement.

    Voyant le regard qu'elle jeta aux alentours, je fis comme si je n'avais rien vu, pour m'éviter d'angoisser en pensant que peut-être quelqu'un était tapi là prêt à nous sauter dessus. Je préférais retourner sur le sujet de mes pouvoirs.

    Je dois avouer que je peine à voir ces progrès. Parfois j'ai l'impression de régresser, lui avouais-je. J'étais quelqu'un de renfermé sur lui-même, plutôt ironique pour quelqu'un capable de savoir ce qui se passe à l'intérieur des autres. C'était des choses dont je ne parlais pas forcément avec mes parents. Avec Taylor c'était plus facile. Des fois, ça devient tellement insupportable que je ne sais plus si ça vient de moi ou pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In these arms (Pv avec Ryan Hawkins)   Mar 23 Oct - 23:05

J'en connaissais les enjeux, celui d'affronter un gouvernement sans scrupules. Je me demandais toujours comment on pouvait en arriver là, comment le monde avait pu basculer dans l'horreur. J'avais bien l'impression que mon père avait allumé la mèche. A un moment donné, les responsables devaient payer et je savais que si cela allait arriver, on mettrait à mal notre famille, mais après tout, on y arrivait mieux sans ne serait-ce qu'une pointe de scandales ou de vengeances. C'était ce que j'essayais d'enseigner à Ryan.

Le pouvoir chez nous était démesuré mais contrôlable. Je me sentais comme obligée quelque part de lui démontrer que j'étais quelqu'un de bien. La peur que j'avais était souvent que l'on puisse me confondre avec mon père. Avec Ryan, je ne pouvais me permettre de lui mentir. Je savais bien ce que cela pourrait donner si je mentais envers ma famille, même si parfois le mensonge était nécessaire mais avec Ryan, ce serait vite détecté. Je tentais de le rassurer, le guider comme à mon habitude. Au moins, j'étais ravie d'avoir de bons rapports avec quelqu'un qui provient de ma famille. Il souriait. Au moins, j'avais réussi ma mission, en tout cas, selon moi. Le gouvernement n'était pas là, heureusement, enfin, ses représentants avec les agents. Je me serais montrée sous un mauvais jour. Par contre, il m'avouait qu'il peinait à voir ces progrès. Il avait même l'impression de régresser. Je ne pensais pas que c'était le cas. Je devais le rassurer. En plus cela devenait tellement insupportable qu'il ne savait pas si cela venait de lui ou pas. Je pouvais comprendre. Je devais être là pour lui.


Taylor : Ne dis pas que tu régresses. Je sais que tu fais des progrès et ce n'est pas négligeable. J'y assiste du mieux possible. Tu sais bien que tu peux compter sur moi, à chaque fois. Les émotions sont tellement imprévisibles que l'on peut vite perdre pied mais je sais que nous avons la capacité de les maitriser. On pourra qui sait mettre la technique à contribution. Je sais que j'ai eu du mal à maîtriser mon don à cause de mes émotions mais si tu le souhaites, je t'apprendras des techniques. Tu arriveras à la suite par le maîtriser. Que dis-tu de la solution ?

Prendre soin de mon cousin était ce que je pouvais faire de mieux. Je craignais tous les jours que mon père ne le retrouve pour l'influencer. Tant que j'étais à ses côtés, il ne basculerait pas. Seulement le gouvernement nous a trouvés et on devait fuir de nouveau, je maudissais cette organisation.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: In these arms (Pv avec Ryan Hawkins)   

Revenir en haut Aller en bas
 

In these arms (Pv avec Ryan Hawkins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soirée romantique avec Ryan...
» Ryan Smith, le séducteur (Devrait être pas pire)
» Ryan Murray & Nathan MacKinnon
» Ryan et Joss : Sait-il que j'ai couché avec sa " petite sœur " ?...
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Toute Bonne Chose A Une Fin :: Les Archives Du RPG-